Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Who you gonna call ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 13
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : 1234858
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : -
☠ Haki : -
☠ Dorikis : 1400

MessageSujet: Who you gonna call ?   Mar 21 Nov - 17:24

Et ben … Je commence à me poser de sacrées questions moi. « Un fantôme ». Ou « des » fantômes même. Comme si n'en faire mention que d'un seul n'était déjà pas suffisamment inquiétant. La première personne qui m'en a parlé, je l'ai un peu prise pour une folle. Bien qu'elle n'avait pas l'air particulièrement sénile ou aliénée. Personnellement je ne crois pas aux fantômes. Certains anciens habitants de mon île propageaient même un semblant de rumeur comme quoi les caves de notre château abritaient des spectres. La bonne blague ! S'ils savaient seulement qu'il n'y avait rien d'autre que des tas d'objets onéreux. Ou mon frère en train de faire « bouh » à un domestique. Il n'en suffit parfois de pas beaucoup plus. Quelqu'un entend à moitié quelqu'un dire quelque chose à un autre quelqu'un et des propos déformés s'en suivent ensuite dans toute la ville ! Mais cette mention de « fantôme » ne vient pas que d'une seule personne. Un autre homme, visiblement très sain lui aussi assure qu'il y a une maison hantée. Ce qui me rend très curieux mais en même temps … peureux ? Bon d'accord je le reconnais. Défendre une vieille dame devant un groupe de brigands ne me fait pas peur. Bien que mes compétences martiales ne soient pas exceptionnelles. Enfin disons « qu'elles craignent » même … Alors que me rendre à cette  maison, seul, au beau milieu de la nuit … Je ne suis pas à mon aise. Surtout que la maison ne se trouve pas en centre-ville. Ni même en bordure de ville. Ce serait bien trop facile. Non, elle est assez écartée des autres maisons, un peu perdue au milieu d'une forêt. Honnêtement, je ne sais pas trop quoi en penser. Surtout que, finalement, les habitants de l'île n'en font pas non plus une fixette. Il l'évoque juste comme cela. Presque que comme si cela était « normal » en fait. Alors je pourrais faire des tas de théories sur le pourquoi du comment mais je ne vais pas me contenter de passer la journée ici et repartir non ? … Ma relative curiosité ne va pas me laisser tranquille hein ? … Mince … Au final ce ne doit être qu'un petit tour de passe-passe. Ou peut-être du à un pouvoir. Je ne comprends pas pourquoi les gens ne me font pas mention de cette explication tout à fait plausible. Et pourquoi je n'ai pas entendu la moindre chose sur ce phénomène dans les îles aux alentours ? Bizarre un peu … Je me dirige alors vers un banc où est déjà assise un personne et m'y installe. Touriste elle aussi à priori. Et après quelques secondes d'hésitation … Vous n'êtes pas du coin je me trompe ? Au moins, ça me permettra, d'une, de savoir, et de deux, de ne pas passer pour un imbécile vu la deuxième question que j'avais en tête. On vous en a parlé à vous aussi de cette « maison hantée » ?? Si cette personne est suffisamment sociable, je ne doute pas de la réponse à cette question. Moi je suis quand même sceptique … Même si j'ai lu pas mal de bouquins, je reste adepte du « je crois ce que je vois ». Surtout des choses de cette nature en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité

MessageSujet: Re: Who you gonna call ?   Sam 25 Nov - 8:19



Ghost Hunting



Feat Junya & co.


East-blue est une mer plutôt vague quand on y pense. Certes je ne suis pas une référence dans le domaine, j’ai vécu la plus grosse partie de ma vie dans un village reculé de tout, et ça ne fait que quelques semaines que je suis sur les mers, en plus, je passe la majeure partie de mon temps, la tête dans la calle, et quand je sors, ce n’est généralement que la nuit ou pour accompagner la casse-pied qui m’a servi de salvatrice en des missions plus tordues les une que les autres, mais bon, elle m’aide à maîtriser mes capacités, donc je ne vais pas me plaindre. Aujourd’hui, on est sur une île inconnue au bataillon de mon côté ! Heureusement, ce n’est pas pour un autre objectif loufoque, la seule préoccupation est le ravitaillement ! Je suis déjà tout content, prêt à me jeter sur les boutiques alimentaires et acheter pleins d’ingrédients diverses et variés !! Mais… Cette idiote se fout de moi ?? Comment ça je n’ai pas le droit de venir avec elle ?? Je fais bien ce qu’il me plaît et ce n’est sûrement pas elle qui va m’empêcher d’aller acheter à bouffer..

Bon, on dirait que c’est bien elle qui m’a empêché de m’acheter à bouffer…

- C’était carrément marrant à voir, elle te maîtrise tellement facilement Sho-chan, t’es un insecte à côté d’elle hihihi.

Toi, la ferme, je ne veux pas t’entendre, jamais. Bon, j’ai quand même le droit de me promener dans le coin, tant que je rentre avant le prochain coucher de soleil, ce qui me laisse pas mal de temps. Faisons de mauvaise fortune, bonne gloire, et allons travailler dans la forêt, là ou je ne serais pas dérangé par les habitants ou autre. Qu’elle sera l’exercice du jour ? Et si je travaillais une de mes techniques à distance ? J’en ai pas beaucoup, et il est important que je puisse compter sur celles que je connais le moment voulu ! Et puis ses arbres font des cibles de choix !

- Sand Rain !

Commençons par une dizaine de piques, inutile d’en faire trop tant que je n’ai pas maîtrisé ceux-là. Feu ! Sur dix arbres différents ! Pas encore assez solides, même si la précision est là, la puissance manque, et si la puissance est là, alors c’est la précision qui me fait défaut. Mais c’est pas grave, j’ai du temps devant moi pour devenir meilleur.

One hour later…

- Tu ne veux pas faire une pause avant de complètement t’épuiser abruti ? Si tu crèves, t’auras plus le plaisir de profiter de ma somptueuse présence hihi !
- Ecrase et reste dans ma tête, à ta place…

Bon, je m’essouffle un peu, alors je vais m’asseoir un peu, mais pas parce que tu me le demandes, simplement parce que je l’ai décidé, te fais pas d’idées ! Je ne vais pas devenir meilleur du jour au lendemain, mais c’est frustrant de voir que mes progrès sont si lents. Yunie serait déjà hyper forte à ma place !!! Et si je faisais une sieste ? Ce banc n’est pas si mal, et si au pire, je me fais agresser dans mon sommeil, je me réveille et éclate la personne… Ou pas, je ne vais pas en avoir l’occasion, qui est ce type ? Et pourquoi il me parle comme si on se connaissait ?

- Il t’a même pas salué, tu devrais le punir en lui ôtant la vie Sho-chan !

Je ne vais pas l’agresser parce qu’il a oublié de dire bonjour, soit pas stupide. Une maison hantée ? Il y en aurait une vraie dans le coin ? Je n’ai jamais cru aux fantômes, mais c’était dans nos projets d’en explorer une avec Yunie !

- Une maison hantée ? Non, je n’en ai pas entendu parler, et même si je suis sceptique, ça doit peut-être en valoir le détour.. Bonjour au passage, je m’appelle Shoyo. C’est comme ça qu’on entame une conversation. T’es du coin toi ?

Pourquoi je le tutoie ? Il n’y a que les clients que je vouvoie et il n’en ai pas un, puis il m’a empêché de faire ma sieste, alors je me permets ce que je veux.




Revenir en haut Aller en bas

avatar


☠ Messages : 13
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : 1234858
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : -
☠ Haki : -
☠ Dorikis : 1400

MessageSujet: Re: Who you gonna call ?   Sam 25 Nov - 14:40

Comment je sais qu'il n'est pas du coin ? A vrai dire je n'en sais rien. L'instinct disons ? Voilà maintenant quelques semaines que je vogue d'île en île et j'arrive plus ou moins à percevoir lorsqu'il s'agit d'un habitant de l'endroit ou d'un touriste, d'une personne de passage. Je me demande s'il voyage seul. Il a l'air plus jeune que moi. De deux ans je dirais. Et si oui, comment il se débrouille. Personnellement je ne m'en sors pas trop mal. Même si je préférerais rencontrer un petit groupe d'aventuriers comme moi. Pour l'instant ce n'est pas le cas. Alors je continue de chercher. Tout comme je poursuis la recherche de Maya et de mon oncle. Aucun indice, aucune piste. Mais je me doutais que ce serait extrêmement difficile. Pas impossible, car l'on dit que rien ne l'est ! En parlant d'aventure, peut-être que j'en tiens une ici-même. Une maison hantée. Vraiment ? Je n'y crois qu'à moitié. Disons que les citoyens ont l'air assez convaincant dans leurs propos. Mais tant que je ne les aurais pas vu ces fantômes, je doute. Aller voir directement cette maison ? Pourquoi pas. Seul ? Oula peut-être pas … Avec ce garçon ? Moui. Je commence déjà par lui demander si les gens lui en ont parlé. Réponse ? Non. Oh ? Il ne doit pas être depuis longtemps. Ou alors il est resté à l'écart des gens. Pas impossible. Il a l'air déjà plus ou moins intéressé néanmoins. Qui ne le serait pas à priori ? J'écarquille l'oeil à la suite de ses mots. Alors non, je ne suis pas d'accord. Nous ne sommes pas obligés de commencer par « bonjour », « bonsoir » ou toute autre forme de politesse. Ni même en échangeant nos prénoms. D'ailleurs je le fais même très rarement. Et pareil pour les personnes qui viennent pour me parler alors que je suis tranquille dans mon coin. Oui, généralement, les présentations se font naturellement dans la suite de la discussion. Mais je ne vais pas le contredire.

Euh oui bonjour … Moi c'est Junya. J'hoche de la tête en souriant à moitié. Peut-être sera-t-il plus satisfait de ces mots que des précédents. Ahah. Et non je ne me moque pas. Je ne prends pas non plus un ton condescendant. Je ne suis personne pour lui dire qu'il n'a pas totalement raison. Non je ne suis pas du coin. Je suis arrivé ce matin. Et trois ou quatre personnes m'ont déjà mentionné cette maison hantée. Si je n'y ai pas cru la première fois, je dois bien avouer qu'après les témoignages suivants, je me posais vraiment des questions … Bon je m'en pose toujours. Et elles ne disparaîtront pas de si tôt. A moins d'essayer d'aller chercher réponses à ses questions. Si ça se trouve cela relève juste d'une « histoire » que raconte les gens pour effrayer. Non c'est stupide. Il doit y'avoir bien plus d'intrépides que de peureux. Ce qui est bizarre c'est que je n'en ai jamais entendu parler ailleurs qu'ici. Il y a bien des gens qui sont venus et qui auraient du propagé la rumeur sur les îles voisines les plus proches non ? Enfin ça me semble logique. Il s'agit peut-être d'une personne avec des pouvoirs issus d'un fruit du démon. Si ce n'est pas forcément courant dans la région, ça existe ! Ou alors quelqu'un qui cache quelque chose. Les possibilités sont nombreuses. Certaines sont bien trop loufoques, mais pourquoi pas après tout. J'en ai déjà lu et entendu des choses ! A tout hasard vous … vous ne seriez pas intéressé pour aller y jeter un œil ? Ou deux yeux. C'est juste que dans mon cas … Ahah. Plus sérieusement ? Partant pour une virée jeune Shoyo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Who you gonna call ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Who you gonna call ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Call of Chtulhu LCG
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: Autres îles-
Sauter vers: