Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la gloire de Goun (feat. Glorim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Age : 27
☠ Messages : 62
☠ Âge du Personnage : 42 ans
☠ Berrys (x1000) : 30903
☠ Localisation RP : North Blue
☠ Fruit du Démon : Fruit du Mammouth
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 5950
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
35 / 99935 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   Jeu 15 Fév - 23:21

Ah, Flevance, cette île de North Blue réputée pour son calme et sa beauté naturelle, surnommée la Cité Blanche. Je ne connaissais pas ce royaume, je n’avais eu ces infos qu’au contact des marchands qui m’avaient transporté ici avec mon nouveau disciple, Leroy. Enfin, disciple était un bien grand mot, disons plutôt compagnon de fortune pour le moment. Après notre rencontre quelques jours plus tôt sur l’île de Rubeck, nous nous étions bien entendus et Leroy avait décidé de me suivre. Ensemble, nous avons été transporté par des marchands en échange d’un travail de mousse pour payer le voyage. Charger, décharger, maintenir le navire propre, donner un coup de main un peu partout où il y en avait besoin, voilà ce que nous faisions ces derniers jours. Leroy était plutôt doué pour la cuisine et l’entretien tandis que moi, je m’occupais des petites réparations du bateau et de porter les trucs lourds. Bien évidemment, je ne pouvais m’empêcher de parler de Xylor, notre Dieu, et je le plaçais à la moindre occasion. Les marchands n’avaient pas l’air très emballés ni très curieux, mais ils ne me contredisaient jamais, peut-être que mon physique imposant n’y était pas étranger non plus. Toujours est-il que nous avons vogué ainsi quasiment une semaine avant de pouvoir poser le pied dans ce royaume qui, de par la couleur ivoire de toutes ses constructions, semblait si pur.


Après avoir rempli nos obligations envers les marchands et après leur avoir rappelé une dernière fois à quel point Xylor les aimait, nous sommes parti prendre le pouls de la ville. J’avais encore un bon stock de sucreries, du moins suffisamment pour encore deux bonnes semaines, mais comme toujours, s’il y avait une boutique Kinter, je devais la trouver. Il y avait beaucoup de monde dans les rues du royaume, et encore une fois, tous se retournaient sur mon passage. Je commençais à avoir l’habitude de cette réaction et, à dire vrai, ça me plaisait de ne pas laisser indifférent. Nous marchions dans les rues, côte à côte, moi observant l’architecture, les mains dans le dos et sifflotant, tandis que Leroy semblait plus intéressé par la population et plus particulièrement par la gente féminine.

“-Hey, t’as vu toutes ces chouquettes ?


-Chouquettes ?


-Ouais, les femmes quoi ! Tu vois pas toutes ces femmes sexy ici ?


-Les femmes ne m’intéressent pas, pour moi il n’y a que Xylor et les sucreries.


-Ahahah, t’es bizarre comme mec, mais tant mieux, ça en fera plus pour moi ! Oula, celle-là est vraiment mignonne, écoute, je te rejoins plus tard ok ?


-Fais comme tu veux, mais n’oublies pas que le Dieu de la Lumière a une mission pour toi, et ce n’est sûrement pas de te jeter dans la luxure.



-Bon, ok, je m’occuperai d’elle plus tard….

C’est avec un regard attristé que Leroy me suivit. Il restait silencieux après ça, déçu. On continuait notre route jusqu'à une grande place, mon endroit préféré pour accomplir ma mission. Il y avait énormément de monde réuni, c’était parfait. D’un raclement de gorge sonore, j’attirais l’attention sur moi. Leroy prit la parole.



“-Mesdames et messieurs, aujourd'hui est un grand jour ! Vous avez l’honneur d’entendre un discours qui va changer votre vie. N’ayez pas peur, nous ne vous demanderons rien, si ce n’est quelques minutes d’attention. Voici Glorim, le prophète.



Quelle entrée en matière ! Je n’aurais jamais pensé qu’il ferait un truc du genre, mais au moins, l’attention de la population présente était complète. Il était temps d’entrer en scène.

Merci Leroy. Peuple de Flevance, connaissez vous Xylor, le créateur de ce monde ? Si ce n'est pas encore le cas, sachez qu’il n’est qu’amour, oui, Xylor vous aime !


La foule semblait sceptique, mais la plupart voulaient en savoir plus et se rapprochaient de moi. Je continuais ainsi mon discours durant de longues minutes, expliquant à quel point Xylor pouvait changer leur vie. Pour une fois, je trouvais des oreilles attentives et je n’eus même pas besoin de montrer ma transformation pour les convaincre. Pas tous n’adhéreraient et deviendraient des disciples, mais je sentais que le terrain était plus propice dans ce royaume. Je les remerciais de m’avoir écouté et je repartais avec Leroy dans la ville. Il fallait qu’on trouve une auberge pour la nuit, ce n’était que le début sur cette île.


Après une soirée arrosée pour fêter cette journée enrichissante et une nuit reposante dans un superbe lit, bien que trop petit pour moi, ce deuxième jour était de nouveau consacré à Xylor. Comme tous les matins au réveil, je priais le Dieu de la Lumière de m’accorder la force de l’aider à convertir ce monde. Je constatais que Leroy n’avait pas dormi dans la chambre, il avait sûrement trouvé une chouquette, comme il aimait les appeler, pour passer la nuit. Tant pis, plus le temps de l’attendre, je partais en direction de la place de la veille continuer ma mission. Et là, quelle ne fut pas ma surprise en voyant mon compagnon de fortune sur cette même place en train de discuter avec un groupe de demoiselles qui riait énormément. Je m’approchais de lui pour me retrouver face à son dos. Ma main droite vint s’écraser sur son épaule, suffisamment fort pour qu’il se rappelle qui je suis sans pour autant lui provoquer de blessure.



-"Alors gamin, celle d’hier soir ne t’as pas suffi ?



-Ah Glorim, je t’attendais ! En fait, je suis venu ici pour te trouver, mais avec ta grasse matinée, tu n’arrive que maintenant. En attendant, il fallait bien que je m’occupe non ?

Les filles lui lancèrent un regard noir avant de tourner leurs talons et de partir, vexées de n’avoir été qu’une distraction pour ce dragueur. Moi, je ris au éclat en voyant la scène, ce qui fit rire Leroy. Cinq minutes plus tard, les choses étaient redevenues sérieuses. Je me retrouvais comme encerclé par une foule plus nombreuse que la veille. J’étais très fier de moi, ou plutôt de ce que Xylor avait fait pour moi, je n’aurais jamais pensé qu’autant de monde serait là pour m’écouter. J’allais parler de rédemption lorsqu’un événement totalement inattendu arriva. Une colombe volait au dessus de moi avant de se transformer en un humain gigantesque, plus grand que moi de plus d’un mètre, qui vint s’écraser à seulement quelques mètres de ma position. J’ai tout juste eu le temps de mettre mes mains devant mon visage pour me protéger de la poussière qu’avait soulevé cet homme étrange avec sa chute. Tout le monde sur la place restait bouche bée, moi y compris, ne sachant comment réagir à cette apparition. Le nouvel arrivé profita de la surprise pour dire quelque chose que je ne comprenais absolument pas, sauf un mot, Xylor. En l’observant plus attentivement, je pouvais m’apercevoir qu’il était très énervé. Je décidais d’agir rapidement.



“-Hey toi, tu sais parler notre langue ? Parce que là, j’ai rien compris à part Xylor ? Tu veux peut-être que je te parle de notre Maitre de la Lumière ? Ou alors tu veux m’empêcher d’aider ce peuple à connaître notre Dieu ? C’est ça ? Quoi qu’il en soit, vous tous qui êtes ici allez pouvoir assister à un miracle, voici le don que m’a accordé Xylor, à moi son prophète !



Je voulais impressionner la foule une fois de plus, mais surtout cet homme qui en plus de sa taille supérieure à la mienne, dégageait une redoutable puissance. En quelques instants, des défenses poussaient à côté de mon nez qui s’allongeait pour devenir une trompe tandis que je grandissais rapidement. Mes épaules s’élargissaient à vue d’œil, si bien qu’elles devinrent trop difficiles à porter, ce qui me fit me retrouver à quatre pattes. Le sol se fissurait sous mon poids et un long pelage poussa sur tout mon corps. La foule ne mit pas longtemps pour partir en hurlant et en quelques secondes, il ne restait plus grand monde. Leroy avait pris sa masse en main, mais il semblait tellement ridicule par rapport à nos deux gabarits qu’il restait en retrait. Je ne savais pas qui était ce mec qui m’avait un peu hurlé dessus, mais s’il voulait se battre, il était mal barré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t514-glorim-un-mammouth-bien-dans-ses-poils-terminee
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Age : 27
☠ Messages : 62
☠ Âge du Personnage : 42 ans
☠ Berrys (x1000) : 30903
☠ Localisation RP : North Blue
☠ Fruit du Démon : Fruit du Mammouth
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 5950
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
35 / 99935 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   Lun 19 Fév - 11:40

L’homme qui m’avait hurlé dessus était impressionnant. Il dégageait quelque chose que je n’avais que très rarement vu en plus de quarante ans de vie. Vraiment, rien que sa présence en arrivant m’avait prouvé qu’il n’était pas n’importe qui. Il m’indiqua seulement qu’il parlait notre langue, sans desserrer les dents, d’un air si colérique qu’il n’y aurait qu’une seule issue possible, un combat. On va pas se mentir, c’était pas pour me déplaire, bien au contraire. Sûr de ma force et du pouvoir de Xylor m’avait donné, je levais la trompe en l’air pour lui asséner un coup puissant d’entrée. À ce moment-là, je m’aperçus qu’il avait disparu de mon champ de vision. Avant que je ne le retrouve, je sentis un très lourd poids sur mon dos. Comment avait-il fait pour arriver là ? Et surtout que comptait il faire ?


Il n’eut pas le temps de faire ce qu’il voulait et moi non plus d’ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’une voix semblait l’avoir paralysé. Une voix très forte qui avait surgit de ce qu’il restait de la foule, peu nombreuse. Une silhouette minuscule, encapuchonnée et dissimulée dans d'amples vêtements marchait vers nous. Ils se disputaient à propos de moi, l’un me traitant ouvertement d’hérétique tandis que l’autre lui demandait de se calmer. Je ne savais plus trop ce que je devais faire, d’autant plus que celui qui se trouvait sur mon dos en était redescendu et se retrouvait maintenant face à moi. Son regard avait changé, il semblait m’observer. C’était le moment pour lui rappeler qu’il ne pouvait pas me provoquer sans en subir de graves conséquences. Sans un mot, je déplaçais ma tête vers la droite, donnant ainsi une meilleure synergie à ma trompe avant qu’elle ne vienne frapper l’endroit où se trouvait mon adversaire. Sans savoir si je l’avais touché, je changeais de forme pour passer en mode hybride, devenant plus petit, mais plus rapide. Si combat il devait y avoir, j’étais prêt. Mais je voulais aussi comprendre pourquoi il m’avait traité d’hérétique et d’usurpateur, moi le prophète de Xylor.



“-Tu m’as vraiment énervé petit ! Comment oses-tu parler ainsi au prophète de Xylor, le Maître de Lumière ? Tu vas connaître la puissance de notre Dieu avant de mourir !



Je ne lui laissais pas le temps de répondre que je lançais une nouvelle attaque, plus puissante que la première. Il était chanceux, il avait droit à une véritable démonstration de force de ma part.



“-1er Évangile de Goun- Verset 1, L’éveil de la terre !



Je frappais un grand coup sur le sol, brisant littéralement une bonne partie de celui-ci pour pouvoir créer une plaque de quatre mètres de diamètre. Je saisis celle-ci entre mes mains avant de l’envoyer en l’air puis, d’un grand coup de trompe je la lançais dans sa direction. Il pouvait l’éviter s’il était rapide, mais l’était il ?


Techniques utilisees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t514-glorim-un-mammouth-bien-dans-ses-poils-terminee
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Age : 27
☠ Messages : 62
☠ Âge du Personnage : 42 ans
☠ Berrys (x1000) : 30903
☠ Localisation RP : North Blue
☠ Fruit du Démon : Fruit du Mammouth
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 5950
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
35 / 99935 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   Sam 24 Fév - 10:21

L’attaque frontale lancée avec ma trompe avait marché, mais ce colosse avait réussi à rester debout malgré la puissance donnée dans ce coup. Il avait seulement reculé de quelques mètres à cause de l’impact, mais il ne semblait pas avoir subi le moindre dégât. La preuve, la seconde attaque il ne l’a pas esquivé, non, il a fait pire en réduisant en poussière la parcelle de sol que je lui envoyais dans la face. Et il s’est pas arrêté là, heureusement pour moi qui voulait tester sa force. En un instant il s’est transformé en colombe et se retrouva au-dessus de moi en un battement d’aile. Le temps que je déplace ma tête pour le voir arriver, il fonça sur moi. Autant, en force brute pas de souci j’étais sûrement supérieur, mais ce gars avait une vitesse incroyable lorsqu’il était transformé, je ne faisais pas le poids, même dans ma transformation hybride. Un grand choc dans les côtes m’envoya valser quelques mètres plus loin. Je me rendis compte qu’il m’avait frappé sous forme humaine, ce qui expliquait cette puissance.


Là, il m’avait bien énervé. Je commençais à fulminer, j’avais sous-estimé cet adversaire, me pensant surpuissant. Cette douleur que j’éprouvais toujours après ce coup me démontrait bien que cet homme n’était pas n’importe qui. Ça me donnait encore plus envie de le combattre. Lui, ne semblait pas tout à fait du même avis, il semblait plutôt déterminé à en connaître plus sur moi.


“- Si tu prétends être le prophète de Goun, alors tu dois connaître les préceptes de Xylor. Qui est le 7ème enfant de Xylor? Ta réponse conditionnera ton avenir, prend garde…


-Bwahahahahaha, tu oses remettre ma parole en doute alors que tu as l’évidence devant les yeux !


Je le regardais, un sourire aux lèvres, toujours dans ma forme hybride. Sa question, s’il était aussi un prophète, était légitime, mais qu’est-ce qui me prouvait qu’il n’était pas lui-même un usurpateur ? L’homme qui l’avait interpellé un peu plus tôt essayait de le raisonner, mais ce Peace semblait obstiné à me tester. Et puis, il parla de Mirko. Jusqu’à maintenant, il n’avait prononcé que le nom de notre Dieu, mais qu’il connaisse le quatrième enfant lui donnait une légitimité dans son rôle. Se pourrait-il que nous soyons tous les deux des Prophètes, que Xylor, dans sa grande sagesse nous ait envoyé l’un vers l’autre, non pas pour se battre, mais pour combattre ensemble ? Se pourrait-il que cet homme soit l’élu dont m’ont parlé les anciens, celui qui réunirait tous les prophètes sous une même bannière afin de changer le monde ? Je n’en étais pas encore conscient, mais cette rencontre allait changer la face de la terre. Je me posais beaucoup de questions, oubliant presque de répondre à la sienne. Je reprenais ma forme humaine, toujours souriant, lui montrant que j’étais prêt à l’écouter.


-Tu veux vraiment qu’on parle d’Orine l’impulsive ? Tu veux savoir quoi ? C’est elle qui a créé les créatures vivantes de ce monde, hormis les humains. Je pourrais t’en parler des heures, mais j’ai la flemme. *Je sortis une sucette de ma poche, signe que je n’étais plus du tout énervé. * Slurp. Moi, la question que je me pose, c’est de savoir comment tu connais Mirko ? Serais-tu un Prophète toi aussi ? Si tel est le cas, alors ce combat n’a aucune raison d’avoir lieu. Regarde autour de nous, la place est détruite et si on continue, c’est la ville entière qui sera ravagée. Ce n’est pas mon but, surtout que les habitants semblaient réceptifs à la parole de Xylor.



Avec ces paroles, j’espérais lui faire prendre conscience qu’on n’avait peut-être pas fait le bon choix en se battant, même si j’avais aimé cette petite confrontation. Je continuais à lécher ma sucrerie, ne sachant pas encore si je devais recommencer à me battre ou si cette force de la nature allait se rendre compte de son erreur de jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t514-glorim-un-mammouth-bien-dans-ses-poils-terminee
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Age : 27
☠ Messages : 62
☠ Âge du Personnage : 42 ans
☠ Berrys (x1000) : 30903
☠ Localisation RP : North Blue
☠ Fruit du Démon : Fruit du Mammouth
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 5950
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
35 / 99935 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   Mer 7 Mar - 0:30

Alors c’était donc ça, il était lui aussi un prophète de Xylor, notre Dieu. Je comprenais mieux pourquoi il m’avait pris pour un usurpateur, il ne pensait pas rencontrer un autre prophète, et à vrai dire, moi non plus. Il commença à parler, mais avec la bouche ouverte, ce qui rendit sa phrase incompréhensible, mais le vieil homme le reprit. Quel personnage étrange que ce prophète plus grand que moi qui oubliait de fermer la bouche pour parler et qui semblait parler plusieurs langues. Il me présenta Angelo, un prêtre de Mirko qui le guidait dans sa foi, mais aussi Rikke, une jolie jeune fille qui l’accompagnait. Enfin, il finit par me donner son nom, Vittorio Pace , un nom que je n’étais pas prêt d’oublier. Et pour cause, ce qu’il se passa après me prouva bien qu’il était ce prophète que je cherchais depuis mon départ de Big Garden, l’île qui avait fait de moi l’homme que je suis. Notre créateur m’avait en effet confié une mission de la plus haute importance, porter sa parole à travers le monde et convertir tous les peuples. Le Maître de la Lumière m’avait aussi confié que je devais être accompagné pour cette quête et qu’avec l’aide de tous les prophètes qu’il mettrait sur mon chemin, nous parviendrons à accomplir cette mission divine. C’est là qu’intervint une fois de plus Xylor dans ma vie, à travers cet homme.

Je n’ai pas tout de suite compris ce qu’il voulait faire sur cette place, il fit pousser des ailes dans son dos et s’envola. Lorsqu’il fut assez haut, il prononça un discours pour le peuple de cette île, un discours si inspiré que mes poils se dressaient sur ma peau. Même en étant prophète et en connaissant Xylor, j’avais envie d’en entendre plus de la bouche de cet homme. Plus il parlait, plus les habitants commençaient à revenir sur cette place, et petit à petit, la foule s’agrandissait. Je l’observais, bouche bée, gobant ses paroles. Il était très fort pour haranguer les passants, qualité dont j'étais dépourvu. Moi,  c’était plutôt ma puissance et la peur qui les motivaient à me suivre. Je jetais un œil à Leroy, qui lui aussi était bouche bée devant ce prophète. Pensant que Pace avait fini de parler, je me ressaisissais et refermais la bouche. Et là, des plumes tombaient du ciel, donnant à la scène un air mystique, en parfaite harmonie avec son discours. Ce Vittorio n’était décidément pas n’importe qui, il avait le sens du spectacle et savait parfaitement captiver les foules. Il était l’allié que je cherchais depuis des semaines et que le Dieu de la Lumière m’avait envoyé.


Bwahahahaha ! Béni soit Xylor de m’avoir guidé jusqu’à toi ! Je m’appelle Glorim, enfant de Goun et prophète de notre Créateur. Tu es vraiment quelqu'un de particulier, et j’aime ça ! Je te présente Leroy qui m’accompagne dans ma quête.”

Tout en parlant je me rapprochais de cet homme oiseau, pour n’être qu’à quelques mètres au-dessous de lui. Je prenais ma forme hybride pour continuer le spectacle. Je mesurais plus de huit mètres de haut et de larges défenses ornaient mon visage. Je me tournais vers la foule, pour essayer de la galvaniser à mon tour.


“-Vous qui êtes rassemblés ici aujourd'hui, vous avez de bonnes raisons de vous réjouir ! Le Dieu de la Lumière m’a envoyé pour vous sauver, mais dans sa grande miséricorde, il a fait bien plus encore en envoyant ce prophète de Mirko. Voyez la puissance qu’il octroie à ses fidèles serviteurs, voyez comme Xylor est bon. Je suis de l’avis de cet homme, car comme lui, je connais Notre Créateur Bien-aimé. N’hésitez plus, accueillez Xylor dans vos cœurs, et vos vies changeront à jamais !

J’étais heureux de voir autant de monde autour de nous, d’autant plus que je voyais beaucoup de visages réagir dans cette foule, signe que nos discours fonctionnaient. J’étais vraiment impressionné par ce Vittorio et l’aura qu’il dégageait. Je sortais un sucre d’orge et commençais à le lécher. Tout se passait bien pour le moment, mais cela allait-il durer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t514-glorim-un-mammouth-bien-dans-ses-poils-terminee
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Age : 27
☠ Messages : 62
☠ Âge du Personnage : 42 ans
☠ Berrys (x1000) : 30903
☠ Localisation RP : North Blue
☠ Fruit du Démon : Fruit du Mammouth
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 5950
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
35 / 99935 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   Dim 18 Mar - 18:51

Une véritable atmosphère de paix régnait sur cette place l’espace d’un court instant. Tout le monde sur cette place semblait subjugué par nos discours. Je me sentais empli de l’esprit de Xylor, cette rencontre avec un prophète était un signe que notre Divine Créateur m’avait envoyé, une nouvelle direction que je devais prendre et suivre avec ce Pace. Leroy profita de ce moment paisible pour se rapprocher de moi. Le grand sourire qu’il affichait prouvait que lui aussi était en totale emphase avec ce qui se déroulait devant nous. Mais comme toute bonne chose, il fallait que tout s’arrête brutalement. Là, c’était à cause d’un gros bonhomme qui avait débarqué avec plusieurs compagnons pour tenter de nous stopper. Il commença à nous expliquer que cette partie de la ville lui appartenait et que, par conséquent aucun homme ne pouvait faire du grabuge, mais Vittorio l’interrompit sèchement. Je me contentais de lécher mon sucre d’orge, lâchant de gros Slurp, laissant à l’homme-colombe le rôle auquel il semblait prédestiné, être un meneur.



L’ambiance paisible qui régnait plus tôt changea complètement, devenant lourde et électrique. Mon nouveau compagnon semblait très énervé, il était même redescendu sur terre, littéralement, pour se poser à mes côtés. Il ne resta pas longtemps immobile, s’avançant lentement vers cet homme qui avait osé interrompre ce moment solennel. Chaque pas que faisait le géant faisait trembler le sol. Chaque pas faisait s’appesantir l’ambiance, et je voyais le gros suer en le voyant s’approcher. Ses hommes de main ne semblaient pas très sereins non plus, j’en voyais même un s’enfuir en lâchant son arme. J’avais un large sourire affiché tandis que je finissais mon sucre d’orge. Vittorio parla d’une voix si puissante que certains bâtiments tremblèrent. Toute la foule était figée, retenant son souffle tandis que l’hérétique pointait son sabre sur le prophète. J’étais sûr que Vittorio pouvait gérer cela tout seul, comme j’aurais pu le faire moi-même, et ne voulant pas le gêner, je restais immobile, tout en observant cette milice. Il y a bien eu un “soldat” plus courageux que les autres qui voulurent attaquer le prophète avec une lance, mais en moins de temps qu’il n’en faut pour dire *Xylor est notre Créateur*, celui-ci fut empalé par sa propre arme, qui, par la puissance du lancer, allait se planter dans un bâtiment. Ce Pace dégageait réellement une prestance incroyable et ce sentiment fut confirmé lorsqu’il attrapa par le cou le gros lard et qu’il le souleva facilement. Il aurait pu, s’il en avait eu l’envie le tuer en un instant et se faire toute la bande, mais sa modestie lui fit me demander de l’aide, c’est comme ça que je compris sa phrase du moins.



J’étais toujours sous ma forme hybride, celle qui me permettait de me battre le plus facilement sans détruire toute la ville, car ce n’était pas mon but après tout. Toujours avec ce grand sourire aux lèvres, je fonçais sur cette milice. Mes pas faisaient trembler la place, la poussière se soulevait après chacun de mes mouvements. En quelques secondes, je me retrouvais devant quatre hommes armés de sabres qui n’ont pas eu le temps de comprendre ce qui leur arrivait. Un seul essaya de donner un coup de sabre qui fut dévié par l’une de mes défenses juste avant que celle-ci n’empale l’un de ses compagnons. En même temps, je donnais un coup de trompe qui en envoya valser deux autres contre le bâtiment le plus proche. Certains de ces types commençaient à trembler de peur, tandis que d’autres lâchaient leurs armes pour partir en courant. Il en restait cinq déterminés à ne rien lâcher, malgré le fait que leur chef soit pris à la gorge par la poigne puissante de Vittorio. Ils se jetèrent sur moi, tous en même temps dans une tentative désespérée. D’un grand coup de trompe horizontal, de la droite vers la gauche, je les expulsais à l’autre bout de la place, contre un petit bâtiment qui s’effondra sous le choc. Le temps que je me débarrasse de ceux-là, Pace remplissait à merveille sa mission en continuant à prêcher l’amour de notre Dieu, tout en serrant de plus en plus la gorge du chef de la milice.



Je pensais que tout allait bien pour nous, jusqu'à ce que j’entende de très nombreux bruits de pas s’approcher de notre position. Amis ou ennemis, je me tenais prêt à en découdre. Je jetais un coup d’œil vers Vittorio pour m’assurer que lui aussi avait remarqué que de nouveaux individus allaient faire irruption d’ici peu. Je sortais une sucette d’une de mes poches et commençais à la lécher. Il ne me restait plus beaucoup de stock, je devrais m’en procurer dès que j’en aurais terminé sur cette place.


Techniques utilisées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t514-glorim-un-mammouth-bien-dans-ses-poils-terminee
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: À la gloire de Goun (feat. Glorim)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la gloire de Goun (feat. Glorim)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site : La gloire des Berserkers
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» [UPTOBOX] La Gloire et la peur [DVDRiP]
» En route pour la gloire (sujet fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: North Blue :: Flevance-
Sauter vers: