Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bouffeur de sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Age : 13
☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 17
☠ Berrys (x1000) : 4219
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : Suna Suna No Mi / Fruit du Sable
☠ Haki : Aucun pour l'instant
☠ Dorikis : 1508

MessageSujet: Bouffeur de sable   Dim 4 Fév - 17:52



Nishiki "Ashura" Jura
















Prénom et Nom: Nishiki Jura
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Avatar : Gaara de Naruto
Groupe : Pirate Tipiak
Métier : Médecin
Espèce : Humain
But : Vaincre sa peur du sable
---------------

Fruit du Démon : Fruit du sable
Autres capacités : :/


Questionnaire

Vous ne voulez pas passer par l'habituelle case des descriptions ? Alors optez pour ce questionnaire !

1. Apparence physique


Taille : 173 cm
Poids : 64 kg
Cheveux : Noir
Yeux : Gris


2. Tenue vestimentaire habituelle


Ma tenue habituelle ? Vous me demandez ma tenue habituelle alors que je suis devant vous et que je la porte en ce moment ? Je comprends pourquoi la race humaine est aussi pitoyable. Je n’ai vraiment rien à faire alors je vais vous faire l’honneur de vous présenter la tenue que je porte. Pour commencer, tu dois sûrement remarquer que je porte un long manteau de couleur blanche. Ce même manteau est parsemé de bande rouge sang qui est certainement, la couleur que je préfère le plus dans ce bas monde. Le manteau possède aussi une fourrure qui me permet de tenir quand il y a des grosses température et que je ne pourrais pas tenir le choc. En dessous de ce beau gilet que je n’ai pas du tout volé se trouve un pull de couleur rouge foncé, c'est un vêtement tout à fait banal mais qui n’en reste pas moins confortable. En plus, je trouve qu'il est assorti avec mon pantalon et mon manteau. Le style compte dans la première impression et je sais que quand les gens me verront, ils diront Waouh ! Ce gars la, il en jette ! Il y a aussi mon pantalon noir, il est aussi parsemé, mais cette fois, c'est une ceinture qui l’enroule. Je sais que c’est assez bizarre, mais c’est classe ! Le pantalon ne me gêne pas du tout dans mes déplacements, contrairement à ce qu’on peut croire, il ne m’empêche de réaliser aucun mouvement. Et en bonus, je vais vous raconter mon plus grand défaut : mon sourire, quand je suis stressé ou que j’ai peur, je souris d’une manière assez bizarre du coup on me prend pour un homme louche.

3. Motivations


Ma motivation ? Ma première motivation est de vaincre ma peur du sable, je sais que ça paraît bizarre comme peur, mais je déteste cet élément. Je ne pourrais jamais apprécier le sable. J’avoue que je peux paraître bizarre, mais à vrai dire, c’est vraiment une phobie. J’essaye de ne plus avoir ce défaut-là, mais pour ne pas vous mentir, je ne vais jamais à la plage ou à la mer. J’ai trop peur du sable pour ça, combiné ça à ma manie de sourire bizarrement quand je suis stressé et ça vous donne un type qu’est carrément chelou.  C’est pour ça que j’ai du mal à me faire des amis, un gars qui a peur du sable et qui ne sait pas nager, car il a trop peur d’aller à la mer dans un monde où il y beaucoup trop d’eau. Tout le monde dit que je suis un cas spécial, il n’y aura jamais de deuxième comme moi. Franchement, on peut même dire que mes défauts ont été choisis à la roulette. Pour avoir une malchance pareille, je dois vraiment être l’enfant du destin ! Mais je sais qu’un jour, c’est moi qui ferai flipper le sable et non l’inverse !

4. Opinion sur le gouvernement mondial


Pour tout te dire, je suis plutôt neutre, je n’ai pas un avis fixe sur le gouvernement. Je ne suis pas comme tout ces pigeons qui se disent que le gouvernement est soit la gentillesse absolue ou soit le diable incarné. Franchement, je pense que chaque homme à sa part de lumière et de ténèbres, pareil pour moi. Chacune de mes actions est décidée par mes choix, je déteste qu’on me force à faire quelque chose. J’aime mon libre-arbitre, je ferais tout pour le garder. Comme je l’ai dit précédemment, je préfère ne pas les juger et je ferais mon propre opinion en fonction de leurs actions futurs. Je ne m’étalerais pas plus sur ce sujet inutile ! Ah un gâteau ? Merci ! Donc je vais t’expliquer un peu plus clairement ce que je pense. Des tas de gens déteste le gouvernement, j’avoue que je ne les comprends pas vu que je descends d’une famille noble au sang pur et que le gouvernement mondial à toujours été clément avec nous. Les pauvres ? Ce n’est pas mon problème, j’assume mon égoïsme et je ne veux pas défendre la veuve et l’orphelin, je suis plutôt le gars qui les regarde se faire attaquer. Sauf s’il y a une condition spéciale, très rare, mais dans ce cas, je défoncerais publiquement, physiquement et mentalement. Bref, globalement je suis plutôt neutre sur le gouvernement mondial, tant qu’il ne me saoule pas.

5. Opinion sur la piraterie


Ah, ouais, je dois donner un avis sur la piraterie étant moi-même pirate ? D’ailleurs, si c’est pour partir sur des débats coincés, franchement ce n'est pas la peine. La piraterie est vraiment fun, en tout cas pour moi, ayant toujours été séquestré chez moi toute mon enfance, je trouve ça cool de pouvoir faire ce qui le plaît et de n’avoir aucune obligation envers personne. Chacun a eu sa raison personnel qui lui a conduit à la voie de la piraterie, j’essaye de toutes les respectées. J’ai beau essayer de jouer le gars qui s’en fout de tout, j’ai beaucoup du mal à voir les gens souffrir. Pour dire la vérité, c’est comme si une part de moi souffrait avec eux. J’ai enfoui mes sentiments au fin fond de mon cœur pour que plus personne ne réussisse à me blesser. Et en plus, avec ça, les filles craquent toujours devant un homme dark qui ne montre jamais ces sentiments. Je l’assume complètement. Après tout, il faut savoir affronter ses faiblesses pour devenir plus fort, mais je ne me sens pas prêt du tout à vouloir affronter le sable. Je perdrais à plate couture, je pense. Bon revenons à nos moutons ! Les pirates, je choisis ceux qui m’intéresse et les autres, je les zappe comme les chaînes inutile de la télévision ! Si les amis rendent plus fort, j'en trouverais bien quelques-uns pour m’aider à vaincre ma peur du sable !

6. Opinion sur la franc-marinerie


Aller maintenant, on parle de quoi ? Franc-marinerie ? Ce n'est pas le truc secret fait pas des gamins qui veulent lire des poneglyphe ? Je ne connais pas tout les détails, mais pour être polis, je préfère dire que je n’ai strictement rien à faire de leur vie. Sauf s’ils m’empêchent de vaincre le sable dans le combat le plus cool de l’histoire. Là, je les traquerais sans merci, ils vivront dans la crainte chaque jour. De peur de me voir arriver. Ce sera le début d’une nouvelle ère. Ils n’ont donc pas intérêt à me gêner dans mes plans. Désolé de ne pas l'étaler sur le sujet mais tu me saoule avec toutes ces questions ! Tu veux voir la couleur de mon caleçon aussi ?



Histoire

 Chapitre 1 :
La naissance de l'enfant divin.


Nishiki Jura, venait juste de naître, dans l’hôpital… La famille noble des Jura avait maintenant un héritier à chérir. Dans les bras de celle qui l’avait accouché, l’enfant aux cheveux rouge comme le sang poussa son premier cri. C’était un cri strident qui résonnait dans toute la salle, un cri de bienvenu, bienvenu dans un monde où la vie est en danger à chaque instant. Malheureusement, la mère de l’enfant avait accouché un peu trop tôt, l’enfant était donc un prématuré. Continuant de se débattre dans l’étreinte de sa mère. Tellement heureuse de voir sa progéniture pour la première fois, elle ne put s’empêcher de pleurer. Ce n’était pas des larmes de tristesses, au contraire, ses larmes étaient pourvues d’un telle amour que même la déesse de l'amour en personne serait incapable de les reproduire. Le père aussi était heureux de voir son fils, car oui, l’enfant est un garçon. Le paternel resta immobile, ayant trop peur de toucher son fils, la chair de sa chair. Son sang coulait dans ses veines. L’héritier de la famille Jura.

<<Chéri... notre.... enfant... Il.... s'appelera.... Nishiki...>> Essaya d'expliquer la mère avec le peu d'énergie qui lui restait. Après avoir accouché son fils, elle était très fatigué, ce qui est normal.
                                                                                                                                                                             
<<Oui, c'est un magnifique prénom, regarde le. Notre enfant, notre avenir, s'endormir dans tes mains... >> Parlant pour essayer de rassurer sa femme, à cet instant, le père du jeune Nishiki était l'homme le plus heureux du monde. Regardant sa femme et son enfant, il ne pouvait s'empêcher de laisser couler les grosses larmes qui filait à toute vitesse sur ses joues. Même un homme au coeur de pierre aurait pleurer en voyant ça descendance, comment un homme au coeur de velours pourrait donc, même essayer en vain de retenir ses sentiments.

Le mari regardait sa femme et son fils dormir, ils avaient fait beaucoup d’effort, autant pendant l’accouchement que pendant la nuit où… Tous leurs efforts furent récompensés, c’est en travaillant durement qu’on à la satisfaction une fois réussie. Regardant sa famille, le paternel décida de n’à pas dormir et de veiller sur eux. Après tout, un père doit savoir protéger sa famille. La famille Jura passa de longue années tranquille depuis la naissance de leur fils. Ils n’avaient plus aucun problème, ils pouvaient se détendre et se concentrer sur l’éducation de leurs fils. Nishiki Jura, l’enfant divin. Sa naissance est une bénédiction pour sa famille, tout se passe merveilleusement bien quand il est avec eux. La famille Jura resta heureuse pendant de longues années, voire l’éternité.

Chapitre 2 :
Un oiseau de liberté.


Les années ont passé assez rapidement pour le jeu est Nishiki, toujours aussi petit de taille, le jeune Jura était enfermé chez lui. Ses parents l’empêchaient de sortir pour des raisons de sécurité, ils avaient trop peur que leur jeune enfant se fasse enlever à cause de la richesse de la famille Jura. Le petit Nishiki lui, ne voulait pas de cette vie robotique. Il voulait suivre sa propre voie, faire ce qui lui plaisait. Il n’était pas comme tout les gardes ou les domestiques de la maison, il n’obéissait à personne d’autre que lui. Et ses parents quand il en avait envie. L’héritier des Jura tient vraiment à sa liberté, que ce soit physiquement, mentalement ou autrement, il déteste être enchaîné. Aujourd’hui, il y avait une fête au village, il voulait y aller, mais ce serait impossible, du moins sans l’accord de ses parents. Malheureusement, ses parents sont moins d’être d’accord pour que leurs fils se baladent en pleine nuit dans un village. Il ne pouvait pas aller leur demander comme ça, il se prendrait un NON-catégorique et la discussion serait close. Retournant dans sa chambre, triste, le jeune Nishiki savait que si ça continue comme ça, il restera prisonnier de cette demeure pour le restant de sa vie. Il était prisonnier, prisonnier de ses parents qu’il le couvait trop. Nishiki ne pouvait pas respirer un instant avec tout ces gardes qui veillent sur lui. Regardant les enfants joués par la fenêtre, Nishiki ferma les volets la mine triste, sachant qu’il ne pourra jamais jouer avec eux. Finalement, quand le début de la fête approcha, Nishiki décida de demander à son père l’autorisation de pouvoir quitter la demeure. Approchant du  bureau de son paternel, l’enfant Jura souffla un bon coup  avant de rentrer.

<< Papa, je peux entrer ? >> Le jeune héritier posa cette question sur un ton un peu stressé voir effrayé, juste pour pouvoir attirer l'attention de son père sur lui.

<<Entre. Que veux tu me dire de si d'important ?>> Il parlait sir une voix grave, comme s'il voulait s'imposer dès le début de la conversation.

<< Papa, je peux aller la fête de ce soir qui se passe au village ? S'il ta plait ! >> Nishiki avait parlé franchement, il avait déballé tout son sac d'un coup.

<<Je suis vraiment fatigué que tu vienne me voir que pour tes gamineries.  Cette nuit, tu restera dans ta chambre. Je double la sécurité.>> Il était vraiment fatigué de tout les caprices de son fils. Chacun était décu par l'autre.

Énervé, il claque la porte du bureau de son père sans aucun respect. Toujours dans sa chambre, il ne pouvait plus rien faire avec la sécurité renforcée, il est bloqué dans sa chambre pendant longtemps. La famille Jura commence peu à peu à se détruire de l’intérieur, chacun ne pensant qu’à leurs besoins personnels. Il ne veut te plus entendre parler de sa famille, que ce soit en bien ou en mal et il préfère rester seul pour le moment. C'est en voulant fuguer que Nishiki entend une discussion qu’avaient ses parents.  

<<Mon amour, pourquoi tu es aussi durs avec Nishiki ? Franchement, il va y avoir une sale ambiance. Tu sais très bien que Nishiki malgré les panneaux d'indications, ne suit que le chemin qu'qu'il à décider de prendre. Il fait parti de ces oiseaux qu'on ne peut dompter, les oiseaux de la liberté. >> Essaya d'expliquer la mère avec le peu d'énergie qui lui restait. Après avoir accouché son fils, elle était très fatigué, ce qui est normal.

Chapitre 3 :
Passer de la liberté au plus profond des enfers.


Depuis ce jour-là, le jeune Nishiki avait vraiment bien grandi et mûri. Il était devenu drôlement intelligent, il comprenait et apprenait très vite. Sa soif de liberté aussi fut enfin calmée, grâce aux paroles de sa mère, le jeune Nishiki pouvait maintenant sortir de la demeure comme bon lui semble. C’était le bonheur pour lui, il adorait découvrir de nouveaux endroits ainsi que de nombreuses choses qui lui étaient inconnus jusqu’à présent, car il a toujours vécu enfermé chez lui. Maintenant, il ne pas même passer une seconde chez lui, un vrai vagabond depuis qu’il a eu son autorisation de sortie. Il visitait des endroits de tout genre, on pouvait même dire qu’il était devenu un aventurier. Parfois, il lui arrivait de ne pas retourner chez lui, car, il était trop loin où il n’avait pas encore atteint sa destination. Comme ce fut le cas, le jeune Nishiki partit de sa demeure une fois de plus pendant 48 heures piles, il rentrera dans deux jours. L’aventure, la liberté lui procurait de telles sensations, c’était vraiment pire qu’une drogue pour Nishiki, il ne pouvait plus s’entraîner passer. C’est un jeune homme avec une soif de connaissances extraordinaire.



À 24 heure de voyage, notre jeune héros se rendit compte qu’il s’était trompé de chemin de puis le début, il était parti au nord au lieu du sud. Déprimé, il décida donc de retourner chez lui, rendre visite à ses parents. Sur le chemin du retour, il y avait des bandits. Vraiment beaucoup de bandits, c’est même louche tout ça. Mais bon, on est dans un shonen donc on va passer cette scène de combat ennuyante contre une tripoté d’ennemis pour se concentrer sur le scénario. Nishiki à enfin vaincu tout les méchant bandits qui lui barrait la route et continua donc son chemin retour. De là où il était, on pouvait déjà apercevoir le manoir où vivait Nishiki. Celui-ci courut à grande vitesse avec toute la fougue de la jeunesse, tellement heureux de revoir ses parents, l’héritier de la famille Jura ne remarqua même pas qu’il n’y avait aucun garde à l’entrée de la demeure. Par contre, il remarqua que mes domestiques aussi ont disparut.



Mais on entendit un long cri strident, celui-ci venait de la salle à manger où le garçon aux cheveux rouge sang remarque un tas de personnes desséché, il chercha dans la salle et trouva un homme… Aussi bizarre que laid. Cet inconnu attrapa le visage de la mère de Nishiki et elle desséché tout de suite. Son père lui, avait déjà été tué. Terrifié, Nishiki ne bougeait même plus, il vit sa vie défilé devant ses yeux. Il ne comprenait plus rien, la seule réaction qu’il eut en regardant l’homme qui avait un génocide parmi sa famille était… De sourire. Oui, Nishiki souriait à l’homme qui avait tué sa mère devant ses yeux. Mais ce n’était pas un sourire de joie, ni de tristesses, c’était un sourire de vieux pervers. Le pire défaut de Nishiki… en situation de stress, il souriait.


Toujours aussi souriant, Nishiki, sous le coup du stress lança tout ce qu’il pouvait attraper. Une chaise, mais… elle le traversait. Le rouquin recommença avec un couteau et ce fut la même chose, sauf que là où est censé être l’entaille, il y avait du sable. Ce n’est pas possible, il ne pouvait pas être fait en sable ! Il est immortel où quoi ? En pleine panique, il allait mourir Nishiki attrapa une bouteille et le frappa avec, la bouteille était cassé, mais, il était blessé. Il ne fallut pas plus de temps à Nishiki pour qu’il s’enfuît très rapidement, à la vitesse de la lumière même. Du sang sur son corps, toujours aussi souriant ! Nishiki ne voulait plus qu’une chose, des explications ! Pourquoi sa famille à été attaquer ? Pourquoi celui qui a attaqué la famille Jura à un corps de sable ?! DU SABLE, DU PUTAIN DE SABLE ! POURQUOI ?! En y repensant, Nishiki eut vraiment une peur bleue du sable, pire que ça, c’était devenu une phobie. Il ne pouvait supporter de voir, du sable, encore moins de le toucher. Le sable à volé la vie de la famille Jura, ainsi que l’espoir de Nishiki d’avoir une vie heureuse. Il ne pourra jamais effacer cet instant de sa mémoire, il devra vivre avec ce lourd fardeau sur le dos pendant toute sa vie.


<< Le sable à volé ma vie.>>

 Chapitre 4 :
Contrôler sa peur

Marchant seul, le regard dénoué de sentiment, Nishiki était le seul survivant de la famille Jura. Tout ça à cause d’un seul homme. Depuis ce jour, Nishiki à prit la décision de devenir un médecin, il ne voulait pas plus voir une personne mourir sous ses yeux sans qu’il ne puisse rien faire. C’est aussi la journée où il décida de devenir un pirate, il avait mûrement réfléchi et savait qu’après avoir prit cette décision, il ne pourrait plus revenir en arrière. Mais il voulait oublié, oublié ce qui c’était passer, il voulait devenir un pirate pour se détacher de ses chaînes et trouver sa liberté. Se délaisser de ses chaînes du passé qui nous entrave. Mais maintenant, il devait apprendre à voyager ! Partant acheter une petite barque, il sait qu'une grande aventure va commencer ! Après avoir acheté sa barque, il se rendit compte d’une chose. Pour aller jusqu’à la mer, il fallait traverser, le sable… La respiration qui s’accélérait en même temps que les battements du cœur. Le rouquin ne pouvait plus faire un seul pas de plus. Dans son esprit ou plutôt ses souvenirs, il voit encore sa mère se dessécher sous ses yeux, il ne peut pas. Il ne peut pas poser son pied dessus. Impossible, le sable était trop puissant pour lui. Partant en courant, avec un grand besoin de se défouler. Nishiki ne se souciait plus de rien, tant qu'il ne voyait pas de sable là où il arriverait. Il voulait juste vivre, vivre et faire sa vie de lui-même. Arrivant près d’une habitation, Nishiki entendit les cris de son ventre qui lui ordonnaient de manger. C’est pourquoi, de manière totalement impoli, Nishiki entra dans ma maison qui n’était même pas fermer à clé. Continuant de s'avancer dans la demeure, il remarqua qu’il n’y avait personne. C’était une maison abandonnée. Elle était pourtant en très bonne état. Entrant dans chaque pièce à la recherche de quoi se nourrir, il fouillait toute la maison. Frigo, placard, coffre ? Que ferait de la nourriture dans un coffre, eh bien si, il y avait bien de la nourriture dans un coffre. Un fruit à l’allure bizarre, mais Nishiki ne s’attarde pas sur la forme du fruit, c’était de la nourriture. Étant d’essence noble, il ne manquait jamais de rien, mais depuis quelques jours, il connaissait vraiment la famine. Dévorant ce fruit au goût ignoble, tellement ignoble que quand il l'eut fini, il n’avait plus faim du tout. C'est en sortant de la maison qu’il croisa un homme à l’allure sombre.


<< Excusez-moi, je me suis permis d'entrer chez vous et de manger le fruit contenu dans votre coffre. J'ai laissé de l'argent à côté pour me faire pardonner. >>

<< Tu t'es permis de mangé le fruit du démon que je vient de trouver au péril de ma vie et tu crois que je vais accepter de te laisser partir ?  J'aurais pu gagner cent fois plus en le vendant au marché noir ! >>

Il sortit un couteau de sa manche et s’approcha rapidement de Nishiki pour le planter, de justesse, le rouquin parvint à esquiver l’assaut de son opposant. Il ne voulait pas se battre, mais puisque la situation l’oblige. Il continua d’esquiver une grande partie des coups de couteau de son opposant, c’est un amateur. De son sang noble, Nishiki à été initié à plusieurs, arts martiaux. Baissant sa garde par arrogance et par fierté, son adversaire profita de son arrogance pour le transpercer. Il continua plusieurs fois histoire d’être bien sûr de l’avoir tué. Mais, Nishiki ne mourra pas, d’ailleurs, il n’était même pas blesser. Du sable se reformait là où son corps avait été planté, ce n’était pas possible, il ne pouvait pas avoir les mêmes pouvoirs que celui qui avait anéanti sa famille. Le destin s’acharnait vraiment sur l’héritier des Jura. Terrifié, son poing prit une ampleur démesuré grâce au sable qui l’entourait et le coup éjecta l’opposant de Nishiki en dehors de la maison. Avec un coup pareil, il est sûrement assommé.

Stressé, il se mit encore une fois à sourire dans son coin, le destin n'aimait vraiment pas Nishiki. Toutes ces coïncidences sont vraiment étonnantes. Il décida d’achever l’homme qui l’avait agressé et puis il partira se coucher dans cette maison sale et abandonné, car la nuit porte conseil. Au réveil, il avait prit la grande décision de survivre, il allait essayé de vivre avec ce pouvoir quitter à ne pas l’utiliser, il devait survivre pour ses parents. Pour lui-même. Il sera un pirate de grande renommé, son nom sera cité partout dans le monde entier. Qu’il soit adoré ou craint. Peu importe la malédiction qui l’avait frappé, car il était un Jura, et les Jura se relèvent tout le temps. Peu importe le nombre où la gravité de la chute.



Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Dieu Ultime
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant !  lol!




Dernière édition par Nishiki Jura le Mer 21 Fév - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Age : 13
☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 17
☠ Berrys (x1000) : 4219
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : Suna Suna No Mi / Fruit du Sable
☠ Haki : Aucun pour l'instant
☠ Dorikis : 1508

MessageSujet: Re: Bouffeur de sable   Mar 20 Fév - 18:10

Présentation terminé !  À vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 952
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 41358
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé)
☠ Dorikis : 8423
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Bouffeur de sable   Jeu 22 Fév - 12:22




Validation


Yo Nishiki ! Voilà enfin la correction de cet énième reroll. Je te préviens juste, après celui-là, tous les rerolls éventuels seront notés automatiquement à 100D. Donc fais gaffe...

Qualité : 300/500


des grosses température -> températures

je pense que chaque homme à sa part de lumière -> a

Des tas de gens déteste -> détestent

sa raison personnel -> personnelle

ceux qui m’intéresse -> m'intéressent

Aller maintenant, on parle de quoi ? -> allez

un cri de bienvenu -> bienvenue

Même un homme au coeur de pierre aurait pleurer en voyant ça descendance -> aurait pleuré en voyant sa descendance

Mais, Nishiki ne mourra pas -> mourut pas

Bon ! J'ai constaté un vrai effort cette fois, donc j'ai envie de t'accorder plus de points. Mais fais quand même hyper attention à tes fautes, et pense à te relire le plus possible.

Cohérence : 300/500


je suis plutôt le gars qui les regarde se faire attaquer / j’ai beaucoup du mal à voir les gens souffrir -> tu regardes les gens se faire attaquer et en es fier, ou t'as du mal à les voir souffrir ?

Mais bon, on est dans un shonen donc on va passer cette scène de combat ennuyante contre une tripoté d’ennemis pour se concentrer sur le scénario. Nishiki à enfin vaincu tout les méchant bandits qui lui barrait la route et continua donc son chemin retour. -> TRES mauvaise idée. Déjà, d'où tu es capable de te battre ? T'as suivi aucun entrainement particulier. Ensuite, choisir de ne pas profiter d'un vrai combat à décrire alors que je ne demande que ça est très très discutable.

C’est aussi la journée où il décida de devenir un pirate, il avait mûrement réfléchi et savait qu’après avoir prit cette décision, il ne pourrait plus revenir en arrière -> Ah ? T'as mûrement réfléchi ? On dirait pas, hein, vu comment tu le présentes.

Pour lui-même. Il sera un pirate de grande renommé, son nom sera cité partout dans le monde entier -> Un peu facile quand même ce but.

Longueur : 200/250


On a des dialogues, de l'enfance, des rêves, le fruit et un combat. Plutôt sympa, mais quand mêem trop court pour avoir tous les points. C'aurait été mieux que tu ne fasses pas l'impasse sur l'affrontement contre les bandits et que tu nous expliques d'où tu es capable de combattre.

Originalité : 400/500


Je vais pas te mentir, le coup du fruit du sable pour un gars qui a peur du sable te fait gagner les points. C'est bien trouvé, et ça me rappelle une discussion qu'on avait eue il y a plusieurs mois. Par contre, tu perds des points pour ne pas avoir su exploiter à fond ce concept avec, par exemple, des envolées loufoques plus importantes.
Idem pour ta "transformation" en pirate, que je trouve trop clichée et pas vraiment cohérente.

Subjectivité : 250/250


Une prez agréablement bonne, en tout cas pour ce à quoi tu nous as habitués. J'ai envie de t'encourager à continuer là-dessus, donc je t'accorde les points et, exceptionnellement, le fruit. Me fais pas regretter ce choix

Note finale : 1450 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bouffeur de sable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouffeur de sable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» balle arrosée de sable par la sortie de bunker de l'advers
» Zone de roulage en sable dans paddock
» espiguette dureté sable ???
» SABLE SUR SARTHE le 06 avril 08 1-2
» le sable brule-t-il les fanons?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: