Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 49
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : -81831
☠ Localisation RP : West Blue
☠ Fruit du Démon : Pero pero no mi
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1300

MessageSujet: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   Mar 9 Jan - 20:03



Spade "The mad" Shrodinger





Prénom et Nom: Spade Shrodinger
Âge : 18 ans
Sexe : F
Avatar : Magilou de Tales of Berseria
Groupe : Pirate
Métier : Voleuse / Magicienne
Espèce : Humaine
But : Accumuler le plus d'argent possible à travers le monde et laisser ce trésor quelque part.

---------------

Fruit du Démon : (sous réserve de validation) Raki raki no mi (Fruit de la baraca). Un fruit de type paramécia qui permet à son utilisateur de voler où d'offrir de la chance a soi-même où une autre personne d'un simple touché. L'utilisateur n'a aucun contrôle sur la chance elle même. Une personne se faisant voler sa chance subit donc des évènement aléatoires dans l'ensemble négatifs. Une personne dont la chance a été augmenté se voit donc accordé des évènements bénéfiques dans l'ensemble.
Autres capacités : (sous réserve de validation) Magicienne (tour de passe, de cartes, escapologie, mentalisme, hypnose...)

Synchronisation (forme de mentalisme poussé où le mentaliste se synchronise avec l'esprit d'une autre personne et parviens à la manipuler et à deviner ses pensés.)


Description physique

Vous arrivez au casino De Leone. En ce lieu magique, plein de gens prêts a tout pour perdre leur argent, vous vous dirigez vers les tables de jeu. D'abord rien ne vous semble particulier. Des gens ici et là font leur jeux. Quand soudain, des cris de plaintes retentissent : "Elle a triché ! j'en suis sûre ! Il y a un forcément un truc !" Vous vous approchez de la table de jeu. D'abord votre regard se porte sur un gros type âgé de la quarantaine nommé Robert de la houpe a rouflaquettes portant un costume trois pièces blanc, un chapeau, de multiples bagues au doigts et un cigare fumant, maintenu entre l'index et le majeur... Ce n'est pas de moi qu'il s'agit. Et là vous vous dites : "Mais pourquoi elle me raconte ça bordel ? Se fout elle de moi ? Et pourtant, c'est bien vrai que ce type est là..." Puis votre regard est attiré par une toute autre personne assise à la même table.

Assise juste là, un sourire en coin, les coude négligemment posés sur la table de jeu, un royal flush aligné devant elle. Une jeune femme âgée de dix-huit ans semble savourer sa victoire. De nombreux jetons sont empilés à côté d'elle. Il vous prends l'envie de détailler un peu ce personnage. Quel garnement vous faites, dévisager les gens comme ça.... M'enfin. Cette jeune fille semble mesurer environ un mètre soixante pour un poids avoisinant les cinquante kilos. Alors que votre regard se pose sur son visage, vous distinguez des yeux verts clairs malgré l'éclatant sourire sur son visage. Une longue chevelure blonde encadrant ce visage angélique. D'ailleurs une mèche lui tombe en plein milieux du visage. Alors qu'elle ne semble guère vous avoir remarqué, votre regard s'attarde sur sa silhouette. Puis vous vous rendez compte à votre grande déception qu'elle n'a pas la poitrine des top modèles, mais malgré tout elle reste charmante.

Enfin vous commencez à détailler ses euh... Son... Sa tenue ? Autour de son cou, une écharpe de plumes noires. Pour seul vêtement couvrant son buste, un... Bustier tricolore regroupant du rose, du mauve et du violet dans un ensemble de motifs ressemblant à des losanges. Ses épaules sont nues, mais ses bras sont couverts de deux manches mauves et roses. en regardant un peu plus bas, petits coquins que vous êtes, vous remarquez une ceinture composée de multiples pochettes et entre les pochettes, un mini short rose. passons à ses jambes, couvertes de deux longues chaussettes, l'une rose, l'autre mauve...Décidément ces couleurs semblent être ses préférés. Vous ne parvenez pas à voir ses chaussures malheureusement, mais devinez plus où moins leur formes et couleurs. En complément de la tenue, vous remarquez cet étrange chapeau sur sa tête... On dirait... Mais oui, c'est bien un chapeau d'arlequin dans les mêmes tons. La jeune fille vous regarde alors. "Ho ! Bonsoir. " elle vous adresse un sourire avant de reprendre : "Approchez-vous, venez faire une partie." Alors vous regardez  le siège face à elle où se trouvait robert précédemment, il est vide. Vous prenez donc place.


Description mentale

Alors que la partie débute, vous sentez déjà que quelque chose ne va pas. Vous ne lisez aucune émotion sur ce visage qui vous fait face. Une parfaite neutralité, impossible de lire en elle. Laissez moi donc vous instruire sur l'état mentale de cette personne si atypique. A vrai dire, il n'y a aucune façon de commenter simplement le caractère de cette jeune femme.... Du moins pour que cela soit compréhensible pour vous. Oui, c'est un personnage totalement incompréhensible par sa complexité. Cependant, il est de mon devoir de vous la décrire, je vais donc faire de mon mieux pour que cela soit clair dans votre esprit. L'apparence joviale et sympathique de cette femme qui pourrait passer pour un personnage lambda n'est qu'un masque pour un tout autre être hautement plus... Bizarre ?

J'ignore si le terme "bizarre" suffit à bien décrire un personnage aussi énigmatique. Derrière sa façade, cette jeune femme est l'incarnation même de l'illogisme et de la folie incontrôlé. Cependant dire qu'elle est stupide serait une erreur grossière. C'est une véritable mine de connaissances et de savoirs... Si vous parvenez à comprendre son esprit complétement désordonné. Capable de vous faire douter de votre propre existence rien que par la discussion. Mais la folie est elle folle en soit ? N'est fou que celui qui l'est pour les autres vous dira t'elle. Et c'est bien la que se situe l’ambiguïté du personnage. Si elle est folle selon vous, ne l'êtes vous pas selon elle ? Loin de tout ces questionnements. Elle vous semble incohérente, désordonnée, dérangeante. Cela est vrai aussi bien dans ses actions que ses raisonnements. Sympathique ? Peut être l'est elle... Il est impossible de réellement le savoir. Drôle, oui elle sait l'être, mais est ce vraiment drôle pour vous ? Où ne l'est-ce que pour elle ? Couarde ? Difficile à dire. On ne l'a jamais vu se battre vraiment, mais elle affronte le danger avec effronterie. Conforme à la société ? Clairement pas, elle pense qu'il n'y a que les fous pour être conforme à un moule imposé et vous connaissez son avis sur les fous... les fous c'est les autres, pas elle.

Suite à ce premier aperçut, vient alors son côté le plus dérangeant. Pour vous elle est la folie incarnée, certes. Cependant malgré ce que vous pensez, elle est capable de lire en vous comme dans un livre ouvert. Et ce n'est pas que vous. N'importe qui est un livre ouvert pour elle. Elle comprends l'esprit des êtres vivants mieux que quiconque et c'est là que ce personnage est terrifiant. Est elle capable de lire vos pensés ? où simplement de les deviner ? Est elle capable de vous manipuler à sa guise ? Pouvez vous y résister ? Peut être vous manipule t'elle déjà, si c'est le cas il ne sert à rien de se poser ces questions. La véritable question c'est : comment la folie peut elle comprendre un esprit rationnel ? La folie est elle rationnelle ? Non bien sure, alors comment ?  La réponse est si simple que vous ne vous en apercevez même pas. Son esprit destructuré lui permet de se synchroniser mentalement avec n'importe qui... De faire de son esprit votre propre reflet. Aussi, comme il vous est impossible de cacher quoi que ce soit à vous même, elle a accès a vos secrets sans que vous ne puissiez rien y faire.


Histoire


Votre partie arrive à sa fin. Votre défaite et proche. Vous quitterez le casino en vous disant que cette partie était perdue d'avance. Comment est il possible de gagner face à un adversaire aussi incompréhensible. Afin de la comprendre un peu mieux, il vous faut connaitre son passé. Je ne vais pas simplement vous le conter. Je vais vous le faire vivre comme si vous y étiez d'ailleurs ça commence maintenant. Observez, devant vous se trouve vos parents. Une jeune femme blonde aux yeux verts identiques aux vôtres. A ses côtés, votre père dont vous ne parvenez pas à discerner le visage. En ce jour, vous venez au monde. Vos parents sont heureux de vous accueillir. Mais je crois bien que je vous fait vivre un moment inutile à l'intrigue de sa vie.

Vous voilà dix ans plus tard. votre père, dont vous n'avez aucun souvenirs à disparut à votre naissance, ne vous léguant qu'un jeu de cartes. Chaque jour depuis cinq ans, vous vous entrainez à manipuler les cartes, où à faire des tours de magie. Votre talent est certains. Après tout, celons votre mère, votre père était lui même un grand magicien avant de disparaitre. Ces gestes pourtant complexes, vous semblent naturels et vous les exécutez avec une fluidité surprenante pour votre âge. Mais ce n'est pas le seul domaine où vous excellez. Vous êtes curieuses et cherchez à apprendre à comprendre les adultes. Vous passez votre temps à les observer, à essayer de deviner leurs pensés. Ce n'est pas encore parfait, mais vous y arrivez de mieux en mieux. Votre enfance suit tranquillement son cours sans que rien ne vienne la troubler. Du moins jusqu'à ce jour à l'âge de onze ans.

Vous voilà âgée de onze ans. Vous gambadez dans les rues du village de Fuschia avec vos amis d'enfances Alfonse et Lili. Alfonse est un peu plus grands que vous, normal c'est un garçon âgé d'un an de plus que vous. Il est fier et n'hésite pas à raconter des mensonges. Lili, sa petite sœur, plus jeune que vous d'un an et demi est plus réservée et aussi plus craintive. Normalement Alfonse doit veiller sur sa sœur, mais généralement c'est plutôt Lili qui veille sur son frère. En ce début d’après-midi, le soleil est haut dans le ciel et rien n'aurait put entacher cette journée. Rien ais-je dit ? C'était sans compter sur ce drame. En rentrant chez vous pour le gouté, vous vous retrouvez mêlée à un évènement qui changeras à jamais votre vie. Dans la salle à manger, votre mère pointe une arme vers un homme vêtu de blanc et de bleu. Il y a d'autres personnes qui fouillent un peu la maison. Votre mère à les larmes aux yeux. Vous n’êtes pas sure de comprendre ce qu'il se passe ici. Avant que vous ne puissiez ressortir, un monsieur habillé comme les autres en blanc, ferme la porte et s'approche de vous en vous souriant. Il fait un peu peur. Votre mère hurle de sa voie brisée par les larmes "Non ! Laissez là ! Elle n'a rien à voir avec ça !" Le monsieur menacé d'un pistolet lui répond d'une voie tranquille et assurée "Allons allons, vous n'allez pas tirer en présence de vote enfant. Maintenant dites nous où il est. Où bien nous serons dans l'obligation de vous emmener dans un autre lieu pour vous faire parler." Suite à ce court échange, une détonation retentit. La balle du pistolet fuse avant de... Avant d'être stoppé à mains nues par l'homme en blanc. Vous n'êtes pas bien sure de comprendre la suite, vous voyez un mouvement de la part de l'homme en blanc et votre mère qui s’effondre. U ne flaque rouge se répands sur le sol autour de votre mère. Vous essayez de vous approcher, mais vous êtes paralysé par la peur de comprendre. Vous entendez l'homme en blanc reprendre. "Une si belle femme... Soldats ! Fouillez la maison et ... Brulez là. Adjudant Joni. Emmenez cette petite fille sur le navire. L'homme qui vous souriez tout à l'heure réponds. "Amiral, vous ne comptez tout de même pas ..." Avant d'être coupé par le premier homme. Je ne crois pas vous avoir autorisé à discuter mes ordres Adjudant. Maintenant emmenez la à bord de mon navire et restez y. Exécution !"

L'homme qui devait être l'adjudant Joni vous saisi comme un sac à patate et vous emmène vers le port. Les habitants du village le regardent stupéfaits. Au loin vous pouvez voir les flammes commencer à dévorer votre maison. Où allez vous habiter maintenant ? Et maman ? Elle va bien ? L'adjudant Joni vous emmène dans une sorte de chambre avant de vous parler. "J'suis désolé p'tite... Vraiment désolé. J'ignore ce qu'il va se passer maintenant. Hum... Puis l'adjudant s'approche de vous et sort de sa poche un lapin en peluche blanc avant de vous le tendre et de dire."A la base j'avais prévu de l'amener à quelqu'un d'autre... mais tu en aura plus besoin qu'elle. Puis il sort de la chambre et s'en va vous laissant seule ici.

Le temps dans cette chambre vous parait interminable. Personne n'ouvre la porte sauf pour vous glisser à manger. Vous n'avez pour seule compagnie que le lapin blanc en peluche que vous avez appelé "Club". Il est gentil avec vous, bien que pas très causant. Quand vous ne jouez pas avec lui, vous vous exercez à manipuler votre jeu de cartes. Vous montrez vos tours à Club ainsi qu'à votre reflet dans le miroir. Votre reflet que vous avez appelé Heart vous réponds... Mais comme s'est votre reflet, elle vous embête en vous imitant. Même si elle est votre amie, vous êtes souvent en désaccord. Par la fenêtre, vous ne voyez que les immenses étendues bleues du ciel et de l'océan. Vous ne savez ni où ni quand vous êtes et ... Cela vous importe peu. Vous avez cessé de penser à Fuschia et à Maman. Vous les avez presque même oublié. Comment se nommaient vos amis ? Aviez vous des amis avant Club et Heart ? Impossible de vous en souvenir. A chaque repas on vous donne un bonbon avec votre assiette. Bien sure vous le mangez, qui refuserait un bonbon ? Et chaque matin en vous réveillant, il vous semble que vous oubliez quelque chose. Mais vous ne parvenez pas à savoir quoi.

Une nuit, ont vous fait sortir de la chambre. Ont vous emmène dans un endroit magique. Enfin c'est ce qu'on dit les gens en blanc. Après quelques minutes de marche, les hommes en blancs vous laissent dans une chambre totalement blanche dans laquelle il n'y a qu'un lit et deux porte, l'une qui se referme derrière vous et l'autre qui mène vers une petite salle de bain elle aussi blanche. Vous ne voyez Heart nulle pars. Un peu triste de ne pas revoir votre mie, vous versez une larme, mais Club, lui est resté avec vous. Sur la petite table à côté du lit, il y a un marqueur noir. Vous posez votre jeu de cartes à côté du marqueur et observez la pièce. Vous commencez à vous raconter une histoire pour vous rassurer et dessinez une fleure, un soleil.

Vous voilà âgée de dix-sept ans. Enfin cette information vous l'ignorez. Cela fait déjà longtemps que vous êtes dans cette pièce blanche. Qui n'est plus aussi blanche qu'à votre arrivé. Au début vous ne marquiez pas grand choses sur ces murs. Puis peu à peu vint la nécessiter de marquer vos souvenirs afin de ne pas les oubliés malgré le fait qu'ils soient déjà flous. Puis vint le jour où vous commenciez à écrire frénétiquement chacune de vos pensées, rendant les murs illisibles. Parlons en de vos pensés. Comme ce mur, vos pensés sont de plus en plus désordonnés. Il vous arrive de vous parler à vous même pendant des heures... Du moins ce qu'il semble être des heures étant donné que vous n'avez plus la notion du temps. Êtes-vous folle ? Possible. Êtes vous lucide ? Probable. Vous n'en savez plus rien enfaite. Il vous arrive même de vous demander votre prénom.

Puis vint cet instant. Sans savoir comment ni pourquoi, vous décidez d'attendre le passage de la personne vous donnant à manger. Des que la porte s'ouvre, vous vous jetez sur votre sustentateur. Vous le poussez si fort que sa tête heurte le mur derrière lui. Vous jetez un regard à votre chambre. Puis un regard à droite, puis à gauche. Personne aux alentours. Dans votre pyjama, vous prenez par le chemin de droite qui vous semble être la gauche. Vous courrez à travers les longs couloirs jusqu'à arriver dans une grande pièce remplie d'hommes en blancs. Ils vous regardent, vous les regardez, ils vous regardent, puis l'un d'entre eux hurle. "Alarme ! la prisonnière s'échappe !" Alors deux hommes vous attrapent et vous emmènent dans une autre pièce.

Cette fois-ci c'est dans une pièce plus sombre que l'on vous amène. Il n'y a que deux chaises et une table. Ont vous installe à la table et vous passe des menottes autour des poignets. Entre alors un homme vêtu d'une blouse blanche portant des lunettes rondes. Il notes quelque chose sur un calepin avant de s'assoir face à vous. "Hé bien jeune fille, on essaie de fuir ? Et où irais une expérience raté comme toi hein ? Qu'est ce que tu t'es dit quand tu as voulus sortir ? Hein ?" Vous réfléchissez un instant à la question avant de répondre à l'homme." Quel chemin voulais-je prendre ?" L'homme en blanc un peu décontenancé poursuit alors de cette manière. "Euh... Je l'ignore ?"Alors, ça n'a pas d'importance. Si je ne sais pas où je veux aller, n'importe quel route peut m'y emmener non ?" L'homme semble mettre un distance entre vous. ""Mais tu es complétement folle ma pauvre fille !" Sans attendre vous ajoutez " Je ne suis pas folle, ma réalité est juste différente de la votre c'est tout." Suite à votre effronterie, l'homme pose ses mains sur le bureau et s’apprête à vous dire quelque chose, mais avant qu'il ne puisse en placer une, d'un tour de passe passe, vous vous libérez de vos menottes et les passez autour des poignets de l'homme. Il hurle de rage, mais vous n'y prêtez guère attention et sortez par la porte. Apparemment il est tard dehors. Vous profitez de l'obscurité de du fait que les gens dorment pour sortir du bâtiment plus par chance qu'autrement. Une fois dehors, vous prenez une grande respiration avant de partir d'un rire hystérique et de dire "Ils sont tous fous la dedans !" Puis vous vous en allez vers la ville. En ville vous faites la rencontre d'une personne qui transporte des marchandises. Vous lui demandez si vous pouvez embarquer en échange de l'aider à vider sa cargaison sur la prochaine île. Le marchand accepte de vous transporter. C'est alors la fin de votre emprisonnement et le début de votre folle aventure.

Vous pensiez en avoir finit avec moi ? Non, pas encore. Il me reste certaines choses à vous apprendre sur la fameuse jeune fille. Après votre évasion spectaculaire, ce marchands fort sympathique vous mène jusqu'à logue town. C'est la première fois que vous mettez les pieds dans une ville aussi grande. Maintenant que vous avez acquis votre liberté, il vous faut savoir ce que vous voulez faire de cette vie qui s'offre à vous. Une bien grande question en soit...Et en regardant vos vêtements, vous vous dites qu'il vous faut en trouver d'autres avant tout... Les gens vous regardent d'un air un peu bizarre. Le plus indiscrètement possible, vous vous rendez dans une boutique sans faire de bruit. Après une brève observation, vous vous rendez compte qu'il vous faut ce quelque chose que les gens appellent "argent" à donner en échange de vos vêtements. Vous croisez une grosse dame en robe rouge portant un chapeau et des lunettes. Son petit sac semble contenir ce que vous recherchez. D'un geste aussi précis que votre esprit est déstructuré, vous chipez l'argent de la dame dépassant du sac, une sacré somme semble t'il. Vous vous rendez auprès d'une vendeuse et dites "Bon début d’après-midi,
Je souhaite faire l'acquisition de vêtements s'il vous plait."
La vendeuse vous regarde et vous propose d'essayer divers tenues. C'est après cinq heures d'essayages qui pour vous semblent passer en cinq minutes que la vendeuse vous propose votre tenue actuelle. Vous échangez la tenue contre de l'argent et en gardez un peu quand même pour manger.

En sortant de la boutique, les gens vous regardent encore plus de travers. Les enfants rient à votre passages, l'un d'entre eux dit à sa mère." Maman elle va où la folle ?" Cette question vous fait gentiment sourire. Que l'on vous considère comme folle vous fait plaisir ! Vous entrez dans une sorte de cantine l'un des client dit alors. " J'ignorais que le cirque était en ville ! Hé toi là ! tu es quoi ? Un clown bwhahaha !" Vous vous approchez du type et posez une main sur son épaule et rétorquez. "Ha non ! Moi je suis magicienne. Je vous fait une démonstration ?" L'homme accepte à son grand bonheur, car vous le dépouillez de sa fortune en un tour de cartes. Le patron du restaurant vous sert un repas que vous payez avec l'argent de la dame.Après vous être sustenté, vous sortez du restaurant et continuez à visiter la ville en marchant au centre des rues.

Vos pas vous mènent sur les quais. Il y a la de nombreux navires amarrés ici et la. Vous montez à bord de l'un d'eux nommé le Grandblue. Il s'agit d'un navire avec une sirène en guise de figure de proue et une tête de mort avec des nageoires en terme d'emblème. Il n'y a personne à bords du navire. Vous commencez à visiter les différentes pièces, descendant dans les cales au fur et à mesure. Par "chance", vos pas vous mènent jusque devant une petite pièce dans laquelle se trouve un petit coffre. Une grille ferme la pièce. Vous observez la serrure. Rien de plus simple. Avec aisance, vous forcez la serrure et ouvrez le coffre contenant un étrange fruit en forme de tomate, mais de couleur bleue à spirales roses. Vous croquez dedans....Il est super bon ce fruit ! avec un gout de vomit ! Géniale ! Soudain, du bruit se fait entendre au dessus.

Vous vous rendez sur le pont en toute hâte. Les propriétaires du navire sont de retour. Un homme coiffé d'un chapeau noir tient ce discours aux autres personnes. "Bande de cloportes ! Nous sommes aux portes de Grand Line ! L'aventure nous tends les bras et la richesse aussi ! Notre périple passe à sa seconde étape ! Moi, le capitaine Moutarde, je vous conduirez jusqu'à Rough tell ! Grâce à ce fruit du démon que nous avons récupéré, je deviendrais l'homme le plus fort du monde Gyahahahaha !" Puis, il fut interrompu par l'un de ses hommes. "Capitaine ! Capitaine ! Quelqu'un a croqué dans le fruit du démon !" "Comment ! Qui est le mutin qui a osé ?! Qu'il se montre !" Vous éclatez de rire alors que les regards se tournent vers vous. La situation vous semble tellement drôle que dans votre fou-rire, vous vous appuyez sur un pirate qui se trouvait la. Se produit alors une suite d'évènements improbables. Le capitaine moutarde dont le nom a déclenché votre fou-rire ordonne à ses hommes de vous mettre en pièce.  Par instinct .... où par chance, vous esquivez un coup de sabre qui vous était destiné, le coup de sabre frappe un tireur qui vous visait. La tireur tire sur la gachette et la balle frappe un cordage qui lache et entraine la chute de la grande voile du navire. Dans sa chute, la grande voile fait tomber une lampe à huile resté allumée sur la voile qui s'embrase. Alors que l'incendie se répends, vous fuyez du pont tandis que les flammes lèchent la réserve de poudre qui explose et réduit le Grandblue en un amat de cendres, de cordages et de planches brûlées.

Après cette mésaventure, vous vous rendez dans un batiment nommé "Casino". Vous observez ces gens jouer a des jeux fort compliqués. Vous vous dites qu'avec votre chance récente, vous ne pouvez pas perdre et décidez de commencer à jouer. Vous avez raison, car quelques heures plus tard vous gagniez tant d'argent que vous concentrez à vous seule un quart  de la fortune du casino. Vous décidez alors que votre objectif dans la vie sera d'écumer les casino, de voler le plus d'argent et d'amasser le plus de fortune possible afin de laisser ce trésor quelque part dans ce monde. Que feriez vous d'autant d'argent ? C'est afin de mettre en route ce plan un peu fou que vous décidez de vous faire pirate. Voilà quelques mois que vous arpentez les mers en quète d'argent, passant d'île en île en dépouillant tout ceux que vous rencontrez. Peu à peu, on vous considère comme une dangereuse pirate. Il se dit que vous êtes folle, et que vous la où vous passez, vous pillez jusqu'au moindre Berry. On vous appel donc Spade "The Mad" Shrodinger.

Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Kaoru
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! Mwet




Dernière édition par Spade Shrodinger le Ven 19 Jan - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 49
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : -81831
☠ Localisation RP : West Blue
☠ Fruit du Démon : Pero pero no mi
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1300

MessageSujet: Re: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   Ven 19 Jan - 9:04

Je double post. La fiche est terminée. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 1010
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 66720
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé), Observation (Novice)
☠ Dorikis : 9093
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   Ven 19 Jan - 9:45

Salut Spade ! Malheureusement, je ne peux pas te valider tant que ton fruit n'est pas dans la BDD. Passe en création de fruit et je m'occupe de ta prez Very Happy



#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 49
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : -81831
☠ Localisation RP : West Blue
☠ Fruit du Démon : Pero pero no mi
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1300

MessageSujet: Re: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   Ven 19 Jan - 9:52

C'est fait o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 1010
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 66720
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé), Observation (Novice)
☠ Dorikis : 9093
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   Ven 19 Jan - 11:39




Validation


Salut Spade ! Nous voilà enfin pour ta nouvelle fiche ! En espérant que cette fois soit la bonne héhé

Qualité : 350/500


Assise juste là, un sourire en coin, les coude négligemment posés sur la table de jeu, un royal flush aligné devant elle. Une jeune femme âgée de dix-huit ans semble savourer sa victoire. -> Ta première phrase n'en est pas une puisqu'il manque un verbe.

folie incontrôlé -> incontrôlée

Loin de tout ces questionnements. -> tous

Où ne l'est-ce que pour elle -> Ou

ce premier aperçut -> aperçu

Elle comprends -> comprend

votre père, dont vous n'avez aucun souvenirs à disparut à votre naissance -> dont vous n'avez aucun souvenir, a disparu à votre naissance

celons votre mère -> selon

Vous êtes curieuses -> curieuse

Bon ! J'ai beaucoup aimé ta prise de risque narrative, ce qui te fait gagner quelques points. En revanche, tu fais vraiment beaucoup de fautes, je te conseillerai donc de prendre le temps de bien te relire. Des erreurs comme "celons", c'est vraiment impardonnable, quand même.

Cohérence : 200/500


"Amiral, vous ne comptez tout de même pas ..." -> Amiral ? What ? Qu'est-ce qu'un amiral ferait ici ? Et quel amiral tuerait une mère devant son enfant ? Aucun de ceux présents sur le forum ne ferait ça

Par "chance", vos pas vous mènent jusque devant une petite pièce dans laquelle se trouve un petit coffre -> Ca fait quand même vachement de chance, là, pour le coup. Faut arrêter de croire que tous les FDD sont dans des coffres sur les navires des gens, et qu'on rentre dedans comme on rentre chez l'épicier.

Je crois que c'est la partie la plus préjudiciable.

D'abord, même si le film indique qu'on est censé tout gagner grâce à la chance, tu te doutes que, sur le forum, ça peut pas fonctionner ainsi. Surtout avec un système de Berrys aussi strict que le nôtre. Bon, je ne t'ai pas enlevé de point pour ça, mais pense quand même à ça pour la suite.

Ensuite, je crois que tu t'es perdue dans ton histoire, et je crois que tu nous as perdus aussi. Le mystère c'est bien. Mais dans une prez, les mystères, il faut les écarter, au moins pour le lecteur. Ou alors, il faut vraiment savoir les gérer par un style irréprochable et une bonne gestion du suspens. Là, on sait pas qui est l'amiral, qu'est-ce qu'ils en ont à faire de tes parents, qu'est-ce que tu fais dans cet asile... Ca n'a pas de sens ! Une présentation doit nous donner les clés de la compréhension de ton perso, et là on a encore plus d'incompréhension !

Un autre point négatif est l'extrême facilité de l'histoire de ton personnage. T'es dans un asile longtemps, mais tu en sors comme ça, sans problème, sans entrainement, sans rien ? Les gardes, du coup, c'est quoi, des amateurs ? Non, non, ça marche pas comme ça...

Enfin, je crois qu'il y a un souci dans la compréhension de ton fruit. Tu voles de la chance aux gens en les touchant, puis tu peux te redonner la chance à toi-même. Mais tu n'as clairement pas volé assez de chance pour déclencher le cataclysme du bateau, et pas assez non plus pour faire fortune au casino. Ca, non, c'est pas possible.

Longueur : 150/250


Niveau longueur, ton histoire est plus importante que tes anciens comptes réunis, mais ça reste très sommaire.

On n'a pas de vraie scène de combat, ni de véritable explication sur ta maîtrise et ta compréhension de ton fruit. Effectivement, on peut imaginer que tu ne le sais pas toi-même, mais ça n'enlève rien au côté extrêmement précipité de la fin de ton histoire.

Ton objectif arrive là, comme ça, d'un seul coup. Presque sans raison. Voler et faire fortune, c'est quelque chose qui implique quand même une certaine malhonnêteté, une envie de nuire. Et tu n'expliques pas suffisamment d'où ça sort, tout ça.

Originalité : 400/500


Une voleuse un peu folle avec le fruit de la chance et dénuée de poitrine, on voit pas ça tous les jours ! C'est très bien ! En revanche, je t'enlève des points parce que, je pense, tu t'es un peu perdue dans toutes tes idées. Le concept de voleuse à la insaisissables me semblait intéressant et bien mieux que ce gros fouillis que tu nous présentes là, mais c'est ton choix et je le respecte. Attention cependant à ne pas te perdre dans ce mélange hétérogène.

Subjectivité : 200/250


Bon ! J'ai malgré tout beaucoup aimé ta prez, bien plus travaillée que celle de Kaoru, sans parler de celle d'Alice qui a été assez catastrophique, avouons-le. Il y a des efforts, et j'ai donc envie de t'encourager sur cette voie. Continue comme ça, et n'hésite pas à poser des questions pour t'améliorer.

Le fruit t'est accordé. Inutile d'attendre la validation de la création puisque c'est tiré d'un film et que, a priori, ça devrait passer. Par contre, au niveau de la modulation et des capacités, je laisse Zeke se charger de te l'expliquer.

Note finale : 1300 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to my world of madness - Spade Shrodinger (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: