Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gutchi Venturing #1.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 6
☠ Âge du Personnage : 16 ans.
☠ Berrys : 1086200
☠ Localisation RP : Île de Dawn, East Blue.
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1674

MessageSujet: Gutchi Venturing #1.2   Jeu 28 Déc - 14:42

On dirait pas comme ça, mais East Blue à la nage, c'est pas du gâteau. C'est précisément ce que se dit Blublu ; un précepte qui lui a sûrement été inspiré par le surgissement inopiné d'un monstre marin ressemblant vaguement à un gigantesque mérou, auquel l'on a greffé de force une tête colossale de berger allemand, écrasé au préalable. Les termes "de force" et "écrasé" signifiant ici "avec une violence qui laisse présager l'utilisation de divers outils sauvagement barbares dans le genre tronçonneuse/marteau-piqueur/flambeau de la Statue de la Liberté/sex-toy de Marine Le Pen" et "traîné à l'arrière d'un camion-benne duquel tombent régulièrement des déchets radioactifs, suivi de près par un rouleau compresseur qui serait parsemé de lames de rasoir rouillées, pour une raison connue de lui seul, et heureusement d'ailleurs". Tu l'as donc compris, ledit monstre marin n'a pas vraiment été gâté, soit par la nature, soit par ses récentes fréquentations. Et dans l'esprit d'un cogneur aussi accompli que Blublu, Mère Nature ne saurait être incriminée d'une telle injustice esthétique. C'est pourquoi il pouffe de rire.
— NWAHAHAR ! TU DÉGOÛTES ! Qui c'est le génie qui t'as refait la gueule, mon pauvre ?
"Mon pauvre" ne semble pas spécialement disposé à répondre à une moquerie semi-humaine pourtant pleine de compassion, moitié poisson oblige. Et de toutes les manières, il n'en eut guère le temps. Un boulet de canon vient s'écraser sur ce que nous sommes obligés pour des raisons pratiques d'appeler "la joue du monstre", même si en réalité l'anatomie du spécimen est bien trop complexe pour un tel jugement, du moins depuis que quelqu'un s'est mis en tête de faire fusionner son œil gauche, sa tempe droite et l'intérieur de sa mâchoire dans un savant processus d'obus dans la gueule. L'Homme-Poisson nage, alors, de toute la vitesse dont il est capable jusqu'au navire qui porte sur son pont le tourmenteur de la pauvre bête ; avec l'intention de lui donner une petite leçon.
Eh oui mon pote, on tape pas sur les camarades marins comme ça. La prochaine fois t'y réfléchiras à deux fois avant d'envoyer ton obus, enfin, si les os de tes bras se sont ressoudés d'ici là.

Visiblement, personne n'a prit au préalable l'initiative de vérifier si un Homme-Poisson Eponge avec un pantalon d'officier de la marine n'était pas dans les environs, puisque personne ne le pointa du doigt en hurlant : "BORDEL DE MERDE IL EST LA, FAUT SAUVER LES MEUBLES, SURTOUT LUI LA-BAS C'EST UN MODÈLE SKUÜNK DE CHEZ IKEA !". Et la raison à cela est simple. Le pont est aussi vide qu'un frigo somalien en période de famine. Bourrés de quelques pièces de vêtements aux coupes improbables et aux couleurs  assez saturées et multiples pour se taper un trip psychédélique, digne des dons d'Emmaüs. Une seule cabine et une unique trappe pour la soute. C'est tout ce que Blublu repère sur le rafiot. Où se cache le tortionnaire de monstres marins ?

Et c'est alors qu'un terrible dilemme surgit dans l'esprit torturé de l'Homme-Poisson Eponge, Blublu. Doit-il essayer la cabine ? Choix judicieux, car jumelé au canon aillant peu avant froissé le visage de son ancien futur camarade de voyage. Ou plutôt la câle. Qui bien que moins intelligent, était un choix lui permettant de faire la main-basse sur les trésors qu'elle renfermerait.
Sans surprise Blublu fait le choix de la connerie. Soit : empapaouter l'effet de surprise qui n'est de toute façon qu'une technique de lâche. A moins que se soit celle des malins ? Je sais plus et il s'en branle.
— T'AS NIQUER "MON PAUVRE" ! J'VAIS TE NIQUER TA RACE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 82
☠ Berrys : 1479028
☠ Localisation RP : Île de Dawn, East Blue
☠ Fruit du Démon : Wapu² no mi, fruit de la TP
☠ Dorikis : 2553

MessageSujet: Re: Gutchi Venturing #1.2   Ven 29 Déc - 18:55


Le ciel est dégagé, la mer est calme, et moi je prends le large. La journée fut sacrément mouvementée, mais j'm'en suis bien tiré. Allongé sur le pont du bateau, j'observe le ciel en reprenant mon souffle. J'ai bien failli me faire coffrer ! D'ailleurs, j'ai encore des menottes aux poignets. En plus de m'entraver, elles semblent annuler mes pouvoirs. Heureusement que je suis bien équipé ! Je dégaine ma grande lime à ongle, et commence à user le métal d'une main puis de l'autre jusqu'à retrouver ma liberté totale. Le processus prend bien une vingtaine de minutes, durant lesquelles je me perds dans mes pensées. J'repense à ce putain de shooting photo. J'me suis bien amusé ! Dès que j'eus fini de limer mes menottes, je jette par-dessus bord les morceaux devenus totalement inutilisables puis range ma lime dans mon sac à main fait par mes soins, soit-dit-en-passant. J'en sors ensuite les clichés qui furent pris un peu plus tôt. J'étais assez déçu du résultat sur le moment mais avec le recul, j'avoue que c'est pas si mal que ça. J'ferai avec, y'a plus qu'à trouver un moyen de les publier pour me faire de la pub.

*baille.*

Ptain, j'commence à fatiguer moi. L'air marin, la cavale, tout ça me donne envie de roupiller un coup. Lentement, j'me mets à somnoler, les yeux qui roulent, un filet de bave au coin des lèvres... Quand tout à coup : BOOM. D'un sursaut, je me redresse, prêt à tout. Mon coeur bat la chamade, et j'ai déjà mis la main sur le manche de mon arme. Les sens en alerte, je scrute les environs. C'était un bruit de canon, nan ? Je ne vois pourtant aucun bateau dans les environs. Au loin, je vois un gigantesque monstre marin en train de se renverser, la gueule déformée par un boulet. Sûrement la cible du coup de feu. Mais d'où pouvait provenir le tir ? La réponse ne se fit pas prier pour arriver.

- Geheheeee ! En plein dans l'mile !

J'me retourne face à la cabine : celle-ci pivotait sur elle-même, déplaçant par la même occasion le canon rotatif qui avait permis à l'inconnu à bord avec moi de viser sans avoir à manier la barre. Plutôt pratique ! Mais qui était-ce donc ? La cabine s'arrêta de tourner et la porte d'entrée était désormais face à moi. Un vieillard à l'allure louche et au regard des plus séniles sortit en sautillant de joie.


- T'as vu ça l'jeune ? C'est ce que j'appelle avoir la pêche ! Geheheeee !

Heeeein ? Mais c'est qui lui ? Depuis quand est-il à bord ? Il ne m'a pourtant pas l'air dangereux. Il était là depuis le début ? Merde ! Et moi qui croyait que j'étais seul, quel con ! Bon, rien de personnel, mais j'ai réquisitionné ce navire, donc le vioc, j'espère qu'il sait aussi bien nager qu'il tire au canon, car il en aura besoin quand je l'aurais balargué par-dessus bord.

- Ah oui, excellent. Tenez, venez voir, j'ai un truc pour vous.

Je pris mon sac à main, faisant mine de fouiller dedans tandis que le vieux, crédule, s'approchait. L'idée, c'était de lui en décocher une en pleine poire et l'envoyer vers d'autres cieux. C'est alors que mon top-modèle préféré surgit de nulle part en hurlant, s'apprêtant à désosser le papy. À sa vue, j'étais soulagé. Le retrouver avait été plus simple que je ne l'aurais cru ! Par contre, quelque chose n'allait pas, mais alors paaaaas du tout. C'est quoi ce froc de merde ? Si quelqu'un le voit avec ça, ça va retomber sur moi ! Il est fou lui !

- Mais... Mais... Mais... !

Et dès qu'il fut à bord, il se prit un uppercut virulent en pleine mâchoire. On rigole pas avec la mode.

- Une tel fashion faux-pas, ça devrait être interdit bordel !

Gauche, droite, je zieute le pont à la recherche du pantalon qu'il avait porté quelques temps auparavant, lequel lui allait à ravir. Le papy, quant à lui, ne comprend absolument rien à ce qu'il peut bien se passer et surtout, j'crois qu'il ne cherche pas à comprendre. Il est bien trop occupé à se bidonner. J'crois qu'il est trop sénile pour comprendre que deux pirates se foutent sur la gueule sur son navire, qu'on lui a volé au passage. Ah lala, c'est pas bon d'vieillir, j'vous l'dis !

- Geheheeee ! Ca c'est ce que j'appelle une pêche ! Vous m'rappelez mon âge d'or, les jeunes !



"J'ai plus de mojo que Queen Ratyfa,
Toi va t'faire sucer par un piranha."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gutchi Venturing #1.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: En mer-
Sauter vers: