Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Second acte en mer [PV : Yaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Agent du CP9


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 19
☠ Berrys (x1000) : 1640070
☠ Localisation RP : Quiqoupart
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3583
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Agent du CP9

MessageSujet: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 12:01




Encore sur l'île de Dawn ~

« Inspecteur, nous avons les informations que vous avez demandées par rapport à cet individu. D'après votre description, il aurait le pouvoir d'un fruit du démon : le Atsu Atsu no Mi. Ce fruit fait de lui un homme-chaleur capable d'augmenter sa chaleur corporelle jusqu'à des très hauts degrés.
- Bien. »

Wilyan avait eu toutes les informations qu'il voulait afin de pouvoir éditer un profil de l'adversaire qu'il avait eu la nuit dernière. Celui-ci l'avait assez mis à mal pour qu'il devienne une priorité. Il ne savait rien de ses réels objectifs et les nobles d'autres îles pouvaient être sa prochaine cible. Décrochant à nouveau son escargophone, il demanda une liaison bien particulière qui lui permettrait d'avoir l'aval d'un de ses supérieurs.

« Agent Ash Rosa. Du nouveau ?
- Oui, des informations supplémentaires sur Raytokûza Yaku. Il serait détenteur d'un fruit du démon, le Atsu Atsu no Mi. C'est un homme-chaleur. Comme déjà mentionné plus tôt, c'est un pouvoir impressionnant qui devrait nécessiter une arrestation le plus tôt possible.
- Avez-vous du nouveau concernant sa position ?
- Pas encore, mais des éclaireurs sont en route. Il ne peut pas être très loin, le localiser ne devrait pas être si compliqué.
- Allez-y dès que vous aurez sa position. Capturez-le mort ou vif, son état importe peu.
- Bien. » avait terminé l'agent tout en raccrochant.

Sa mission se poursuivait. Pendant les heures d'attente, il en profita pour se faire soigner ses blessures au poste de la Marine. Ils ne disposaient que des accessoires requis pour les premiers secours, mais ce serait amplement suffisant pour reprendre du poil de la bête. Le repas fut également rapidement englouti. Il ne fallait rien négliger pour pouvoir affronter une nouvelle fois ce pirate. Wilyan en était sûr, il allait refaire surface, ce n'était qu'une question d'heures.
Ce fut, effectivement, vers quatorze heures, qu'un soldat de la Marine vint déranger l'agent.


« Inspecteur ! Nous avons le signalement d'une barque ! Elle va dans la direction opposée à l'île de Dawn.
- Nous levons l'ancre dès maintenant. »

Enfin, il refaisait surface. Cette attente n'avait pas été insupportable, mais Wilyan avait supposé les services de la Marine un peu plus efficaces. Il se dirigea très rapidement vers le port où attendait un navire prêt à partir depuis plusieurs heures déjà. La position fut donnée au navigateur du bateau et la course poursuite commença. S'il s'agissait d'une simple barque, une caravelle comme celle-ci pourrait la rattraper en un rien de temps. Le vent soufflait fort et le navire commençait déjà à fendre les flots alors que les côtes de l'île étaient encore proches. Ce vent était-il celui de la réussite ? Le futur le dirait à Wilyan. Il ne savait pas ce que pouvait vivre son adversaire de la nuit dernière pour le moment, il l'avait quand même laissé dans un sale état. Peut-être avait-il trouvé le moyen de retrouver des forces ?

D'après les informations du navigateur, la position suppose de la barque serait atteinte d'ici deux heures, il faudrait ensuite trouver de nouveaux moyens pour déterminer sa position. Deux heures, c'était à la fois long et court. Sans navigateur et timonier performant, cela pouvait vite être un calvaire où l'avancée ne serait que de quelques centaines de mètres. L'était-il ou disposerait-il d'aide ? C'était encore à déterminer. L'agent avait déjà quelques idées pour localiser l'embarcation une fois la position initiale atteinte.

Les deux heures d'attente furent insoutenables pour une bonne partie de l'équipage. Fidèle à ses sentiments et ses convictions, Wilyan n'avait pas bougé. Il n'était pas spécialement serein, mais était concentré sur sa mission. Il n'avait qu'un seul objectif en tête : prendre la tête de ce pirate. Il voulait le faire d'une manière efficace, d'une manière où le combat ne s'éterniserait pas. Dans sa tête, il réfléchissait déjà à des stratégies qui lui permettraient de passer outre la défense de son adversaire. Cette chaleur était vraiment problématique, il s'agissait de quelque chose d'intangible, qu'on ne pouvait pas saisir ou enlever. Pourtant, les mains dans ses poches, l'agent sentit un objet dont il avait oublié l'existence. Il avait sur lui des menottes. Des menottes en granit marin, capables d'arrêter les utilisateurs de fruits du démon. C'était peut-être l'occasion de les essayer, mais également de savoir si les pouvoirs de Yaku venaient bel et bien d'un fruit.


« Inspecteur ! Nous y sommes ! Nous sommes sur la position initiale de la barque. » cria le navigateur.
« Passez-moi une longue-vue je vous prie. » demanda Wilyan avec son froid légendaire.

On lui passa rapidement.
D'un bond, il s'éleva dans les airs, en effectuant ensuite plusieurs pour ensuite arriver à une vingtaine de mètres au-dessus de la hauteur du bateau. Il venait d'utiliser la technique Geppou qui lui permettait pendant un court instant de s'envoler dans les airs. Grâce à ça, il était capable d'avoir un meilleur champ de vision et d'apprécier les environs.
Tournant sur lui-même, ajustant la longue-vue, il ne vit pas de barque, mais un navire d'environ la même taille que la caravelle où il se trouvait. Était-ce cela ? Il n'en était vraiment pas sûr tant ça ne correspondait pas à la description faite. Pourtant, c'était le seul navire présent sur les alentours.
La distance n'aidait pas à voir les détails, mais il en était sûr : un pavillon noir flottait librement dans l'air, fièrement accroché au mât.


« Navire pirate à trois heures. Nous le prenons en chasse immédiatement.
- Bien, inspecteur ! » répondit le navigateur avant d'hurler les ordres aux membres d'équipage pour que la direction soit changée.

Il ne savait pas si c'était Yaku. Peut-être possédait-il un équipage pirate tout entier ? Les découvertes ne tarderaient pas à être faites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
- The Red King -


☠ Messages : 132
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 21258921
☠ Localisation RP : Loguetown
☠ Fruit du Démon : Atsu Atsu no Mi
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3277
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 12:31

Première mission & rencontre !
With Wilyan
La nuit avait été plutôt longue. Dans sa barque, le Yaku dormait comme un vieux loup de mers. Bien trop fatigué pour faire quoi que ce soit, même la direction dans laquelle il allait, il s’en foutait royalement. Ce qu’il devait faire c’était se reposer après une dure soirée comme celle-ci. Mais alors qu’il rêvait d’un repas succulant et bien dodu, des mains vinrent l’extirper de son profond sommeil. Se réveillant en sursaut, encore trop faible pour tenter de se débattre, il regarda autour de lui avant d’apercevoir sur sa droite un pavillon pirate. Des compères pirates se disait-il, il allait sûrement pouvoir m’aider. Mais c’était loin d’être le cas. Il allait apprendre qu’il ne fallait pas qu’il fasse confiance à n’importe qui sous prétexte qu’ils ne faisaient pas partie du gouvernement. Il ne tarda pas à le comprendre d’ailleurs quand il reçut le premier coup de poing sur le visage puis un autre dans l’estomac.

« T’es qui toi ? Pourquoi t’es tout seule sur l’eau ? Tu sais pas que les mers sont dangereuses et que des mauvaises rencontres peuvent vites arrivés l’ami ? » Disait un homme obèse avec une sorte de clé géante sur le dos. Le regard perdu dans le vide, ne comprenant pas ce qu’il lui arrivait, Raytokûza rétorqua presque instinctivement. « Je t’en pose des questions moi gros porc ? Je te demande pourquoi t’as une grosse clé de tafiole sur le dos ? »

Une fois ces mots terminés, un coup puis un autre vint s’abattre sur le visage et le corps du Yaku. Il fût tabassé pendant de longue seconde.

« Ne me manque pas de respect, je suis le capitaine de ce bateau : Monkey Quarter. Je me dirige vers Grand Line pour devenir le roi des pirates et ce n’est pas un morveux comme toi, seul dans une barque et sans équipage, qui va me manquer de respect tu m’entends ? Donnez-lui une bonne leçon et attachez-le au bateau. On va le vendre pour se faire du blé, il a l’air en forme. » Dit ce certains Quarter avant que ses hommes de mains ne recommencent à passer à tabac le Yaku. « Mais merde, je suis pas venu ici pour souffrir okay ?! »

Mais d’un seul coup aucun coup n’était portés. Ils n’avaient que ça dans le ventre se demanda Raytokûza ?

« BATEAU DE LA MARINE EN APPROCHE ! » Le capitaine se retourna directement avant de vérifier et de s’esclaffer à son tour. « TOUS A VOS POSTES ! QU’ON ATTACHE CETTE MERDE A L’AVANT DU BATEAU BIEN EN EVIDENCE QU’ON NE LE PERDE PAS DES YEUX ! »

Les pirates du bateau s’exécutèrent rapidement. On pouvait dire ce qu’on voulait sur son poids et sa dégaine de pédale, mais il savait comment faire obéir ses hommes c’était une certitude. Malgré ça Raytokûza avait en sa possession une information que ces pirates n’avaient pas. Ce bateau pirate était sûrement celui de ce mec du gouvernement qu’il avait affronté, parce qu’il était sûrement à sa recherche. Donc sa cible était le Yaku et non le pirate. Il priait pour pas que ces pirates le sachent et qu’un combat se déclare. Il fut donc attaché au mat avec une simple corde. Il pouvait la faire facilement fondre avec les pouvoirs de son fruit, mais il voulait voir ce qui allait se passer avant. Si ces pirates pouvaient le débarrasser de ce scotch gouvernemental qui lui collait au cul, ce n’était pas mal déjà.

Il regardait donc la scène en montrant des signes d’étonnement. Allant même jusqu’à encourager l’équipage qui venait de le tabasser telle une pom-pom girl ! « Allez toi le chauve, dépêche toi d’aller à ton poste ! On va se faire fumer sinon bordel de merde ! » C’était bien la vie de pirate après tout. Mais bon, il n’avait pas de chance, il s’était retrouvé encore dans une situation délicate.





« Burn »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Agent du CP9


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 19
☠ Berrys (x1000) : 1640070
☠ Localisation RP : Quiqoupart
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3583
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Agent du CP9

MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 13:25



Le navire pirate se rapprochait. À cette distance, ils avaient sûrement pu voir qu'ils étaient maintenant chassés par un bâtiment de la Marine. Pourtant, ils ne semblaient pas choisir l'option de la fuite. D'après la vigie qui se trouvait en haut du mât de la caravelle, ils se préparaient même au combat. C'était une bien étrange manière de penser. Les pirates étaient généralement fous, mais ne pas fuir face à un bâtiment de la Marine était soit du suicide. Il fallait soit être trop sûr de ses propres forces, soit posséder un atout non négligeable dans sa manche pour espérer pouvoir en réchapper. Même si une victoire était possible, se retrouver avec un navire en parfait état de voguer était quasi impossible. Une bataille navale rimait souvent avec nombreuses pertes humaines et matérielles. Pour la Marine qui disposait des moyens considérables du Gouvernement Mondial, cela ne représentait pas un grand problème. Elle disposait de nombreux bataillons, de nombreux vaisseaux et d'un processus de recrutement qui avait fait ses preuves.

« Préparez vous à l'assaut ! Ils ne fuient pas. Attaquez-les par bâbord ! »beugla le commandant du vaisseau. Suite à ses mots, le navire vira aussi tôt, prenant la direction de tribord.

Les distances se réduisaient, Wilyan était toujours là, debout. Il s'était avancé à l'avant du navire et pouvait distinguer de plus en plus les hommes attaqués sur le front. Sa cible n'était rien d'autre que le pirate qu'il avait rencontré sur l'île de Dawn. Il n'avait que faire des autres.
Les Marines ici présents avaient pour mission d'éliminer tous les pirates de ce monde, il était normal pour eux de se mettre dans une position d'attaque. Néanmoins, que feraient-ils dans le cas suivant : il n'y avait pas le pirate recherché par l'agent sur le navire, arrêteraient-ils pour continuer la recherche ? Certainement pas. Les pouvoirs de l'agent étaient tout de même limités et eux aussi avaient une mission à mener à bien. Il fallait donc qu'il soit là, sans quoi la traque serait réellement mise à mal.
Brandissant sa longue-vue devant son œil droit, le pseudo inspecteur balaya toute la surface du bateau disponible. Il était encore trop loin, il ne distinguait pas les visages, mais parvenait à deviner les couleurs des vêtements des hommes sur le pont. Quel remue-ménage ! Était-ce une réelle posture d'attaque ou une panique générale ? Il ne saurait pas le dire. Peut-être qu'à leur distances, tous les mouvements effectués par les Marines donnaient la même sensation.

Trente nouvelles secondes passèrent. Les deux navires n'étaient maintenant plus qu'à environ deux cent mètres l'un de l'autre. Le premier assaut aurait bientôt lieu. Enfin, Wilyan pouvait distinguer les visages. Il commença un balayage rapide, s'arrêtant sur chaque tête disponible pour essayer de trouver quelqu'un qui ressemblait à sa cible. De gauche à droite, de bas en haut. Ce n'était ni lui, ni lui, ni lui, qui était encore le même repassé devant l'objectif. Après une quinzaine de secondes de recherche et un ultime balayage, enfin, une lueur rouge affola la rétine du gouvernemental. Revenant à la position initiale. Il le vit. C'était lui. Raytokûza Yaku était là, attaché à l'avant du bateau. Prisonnier ? Voilà qui allait faciliter les affaires de l'agent.


« Il est là ! Maintenez l'attaque, j'aborde.
- Mais ? Comm... ? » il avait arrêté sa phrase en voyant une nouvelle fois décoller l'inspecteur.

Il avala centaine de mètres qui séparaient les deux navires en quelques secondes, se propulsant aussi vite qu'il le pouvait à travers les airs. C'était encore une fois le Geppou qui était utilisé. Arrivé pratiquement au niveau du bateau, le jeune homme se propulsa à la verticale, négociant avec perfection la courbe qui lui permit exactement d'atterrir devant le pirate. Il avait laissé une certaine marge de sécurité, n'oubliant pas l'essence de son pouvoir qui lui permettait d'émettre un rayon de chaleur destructeur.


« Hé ! Toi ! T'es qui enfoir... »

Il n'avait pas pu terminer sa phrase alors qu'il s'était élancé, armé de sa massue métallique, contre l'intrus. D'un rapide Shigan en pleine poitrine, transperçant sa garde, il avait mis hors d'état de nuire. Ses yeux avaient viré au blanc. Il ne serait plus un problème dans l'immédiat.

« Raytokûza Yaku. Tu es en état d'arrestation pour tes méfaits commis sur Dawn. Tu vas maintenant me suivre et être enfermé, puis interrogé. Tu passeras ensuite devant un tribunal qui décidera de ta sentence.  » avait enchaîné Wilyan tout en frottant son index qui avait servi d'arme pour en enlever la moindre trace de sang.

Puis, cette conversation fut finalement interrompue quelques secondes plus tard par un autre événement.


« Feu !
- FEEEEEEU !!!! »

Les deux navires étaient à portée l'un de l'autre, les canons positionnées. On put entendre les premiers coups et le bois qui craquait sous la violence des canons. La première salve avait lieu et il devenait dangereux de rester simplement là, debout, sur le pont. Wilyan dut abandonner sa position alors qu'un boulet s'était dirigé dans sa direction. Il avait roulé sur le côté pour esquiver, perdant de vue sa cible. Il devait la retrouver, même si cela pouvait s'avérer compliqué en plein milieu de cette attaque où il fallait faire à la fois avec les pirates, mais également les tirs « alliés » qui pouvaient l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
- The Red King -


☠ Messages : 132
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 21258921
☠ Localisation RP : Loguetown
☠ Fruit du Démon : Atsu Atsu no Mi
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3277
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 17:01

Première mission & rencontre !
With Wilyan
Le gouvernement ne lâchait pas l’affaire facilement. Le Red King avait réussit tant bien que mal à s’enfuir de l’île de Dawn, mais vu que ses actions avaient affectés les nobles et que le gouvernement avait besoin de leurs argents, il lui avait envoyé un pot de colle chargé de le capturer ou même de le tuer, il ne le savait pas encore. Après tout c’était un pirate et il le méritait bien, mais il trouvait que cet homme mystérieux ne voulait vraiment pas lâcher le steak. Bordel de merde il a pas de famille ou de femme ? Enfin bref, Raytokûza était attaché et assistait à la scène. Son poignet avait déjà fait fondre la corde au moment où l’homme mystérieux du gouvernement arriva sur le bateau. Il se déplaçait d’une vitesse, les deux bateaux étaient à quelques centaines de mètres de distance et lui il était déjà là ! En plus il avait quand même des couilles, aborder un bateau pirate seul, il fallait y en avoir dans le pantalon !

C’était déjà trop pour le Yaku qui en profita pour faire fondre le bas du mat. En effet en regardant comment le bateau de la marine se positionnait, il avait calculé grosso modo sa position fétiche. Ils allaient attaquer par bâbord. Il fit donc fondre le bas du mat de sorte à ce qu’il tombe sur bâbord, pile sur le bateau de la marine. Il n’était pas encore capable de détruire un bateau avec la seule force de son fruit du démon, mais pouvait utiliser les éléments extérieurs et son intelligence pour se faire ! C’était quand même un plus de ne pas être bête comme ses pieds quand on avait un pouvoir comme le sien.

Regardant autour de lui, il vit le capitaine pédale tomber au sol. Sérieusement ? Le mec du gouvernement venait de le tuer avec son index. La même technique qu’il avait tenté d’utiliser contre le Yaku, sauf que lui avait son armure de chaleur et donc avait réussi à bloquer beaucoup de dégât sur ce coup. Dommage que ce gros porc n’eût pas la même armure, ça lui aurait évité de tomber avant d’aller sur grand line accomplir son rêve de piraterie. Même si bon, entre nous, il était loin d’avoir la puissance pour devenir le roi des pirates !

« Ecoutez moi bien bande de merde, on se fait attaquer par la marine et votre capitaine est mort ! Je suis le nouveau capitaine à bord ! On va faire simple, y’a pas trop besoin de plan pour les battre ! Tirez autant de boulet de canon qu’il est possible de tirer, allez on se remue !!!! »

Disait le jeune Yaku avant de regarder le mystérieux homme du gouvernement avec un sourire en coin. Capitaine pour quelques minutes, c’était pas mal non plus hein ! Directement après ses paroles, les premiers boulets de canons commencèrent à être tirés. Le mec du gouvernement venait tout juste de finir de dire que Raytokûza était en état d’arrestation, qu’il serait jugé blablabla. S’il croyait vraiment pouvoir le capturer, il se mettait le doigt dans l’œil.

« C’est pas vrai, lâche moi la grappe espèce de pot de colle gouvernemental ! »

Rétorqua le Yaku juste avant que le mat ne tombe directement sur le bateau de la marine. Le choc fut astronomique, mais le bateau de la marine avait tenu le coup et n’était pas découpé complétement en deux. Mais il était bien amoché puisqu’il avait un gros trou en plein milieu. Le choc avait sûrement dû tuer quelques marines, en blessé d’autre aussi. Il avait sûrement dégagé un grand écran de fumé qui était parfait pour le Yaku qui en profita pour passer discrètement sur le bateau de la marine par justement le mat qui reliait maintenant les deux navires. Une fois dessus, profita de la panique générale pour se faufiler dans la cale. Il y avait sûrement quelque chose qui pourrait l’aider à partir sans se faire voir.






« Burn »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Agent du CP9


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 19
☠ Berrys (x1000) : 1640070
☠ Localisation RP : Quiqoupart
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3583
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Agent du CP9

MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 17:31



L'agent n'avait pas du tout venir la manœuvre de son adversaire. Celui-ci avait utilisé son pouvoir pour endommager le mât et le faire s'écrouler sur le bateau de la Marine pile au moment où il serait à portée. C'était une tactique très intéressante qui lui permit d'avoir un laps de temps nécessaire pour se faire la malle. Décidément, il était assez coriace et savait comment disparaître en quelques secondes. Wilyan crut voir du mouvement sur le côté du navire pirate, là où l'amas de fumée et de sciure de bois s'était formé. Furtivement, il était alors rentré dans les appartements du navire par un trou normalement réservé à un canon, après s'être pendu à une corde qui était reliée au mât maintenant écroulé. Il avait profité du moment de rechargement du canon pour se faufiler et commença sa recherche.

Entré les deux pieds en avant, il envoya valser de l'autre côté de la cale le pirate qui s'apprêtait à remettre le boulet de canon dans son orifice. L'autre, étonné de voir quelqu'un se faufiler par cet endroit, n'eut que le temps de crier avant de se prendre un index en pleine gorge. Encore une nouvelle fois, la technique Shigan allait faire des dégâts.


« INTRRRRRR !!! » avait-il beuglé avant de s'effondre de douleur, ne parvenant ni à respirer, tant ses poumons s'emplissaient de sang, ni à parler tant sa trachée avait été abîmée par le coup porté.

Tous les membres de l'équipage présents dans la cale s'était retournés une première fois vers le corps qui avait volé, puis une seconde fois vers l'origine de la voix. Face à eux, il n'y avait qu'un seul homme : Wilyan. Ils étaient assez confiants, même si deux des leurs étaient tombés en un fragment de seconde. Ils avaient confiance en leur nombre et en leurs armes. Tous dégainèrent un fusil ou pistolet, pointant l'agent du Gouvernement qui ne bougea pas. Concentré, il scrutait énergiquement les alentours à la recherche d'un mouvement, de quelque chose qui pourrait le mettre sur la piste de sa proie.

« DÉBOITEEEEEZ-LEEEEEUH ! » avait hurlé un des pirates avant de tirer le premier coup de fusil.

Wilyan avait réagi instantanément suite au bruit du coup de feu. Il continuait de scruter l'endroit, mais ne trouvait rien. Immobile, il contracta tous ses muscles aussi fortement qu'il le pouvait, exécutant le Tekkaï afin de se protéger de tous les projectiles. Ceux-ci ne lui firent absolument, rebondissant sur lui alors qu'il continuait à observer les moindres recoins de la cale. Rien, absolument rien.
Son regard revint alors vers les pirates qui continuaient à vider leurs chargeurs sur lui sans qu'aucun résultat ne leur soit donné. Que devait-il faire ? Il analysa rapidement les différentes options qui s'offraient à lui. Ne pas les éliminer ne ferait que prolonger le combat entre eux et les Marines. Alors que des ennemis en moins permettraient de mobiliser plus de soldats à la recherche de Raytokûza Yaku. Suite à ça, la décision fut prise.

Tapant dix fois à la vitesse du son sur le sol, Wilyan usa du Soru pour se retrouver devant le soldat qui avait crié. Il était surpris par une telle vitesse et n'avait rien pu faire quand un index s'était planté en plein dans sa poitrine. Le Shigan avait encore frappé. Les autres ne furent pas en reste. Directement après, deux Ran Kyaku furent lancés par l'agent du Gouvernement. Ils envoyèrent valser la plupart des pirates de l'autre côté du navire. Hors d'état de nuire, ils ne restaient plus que quelques hommes debout, complètement tétanisés par le massacre qu'ils venaient de voir. Ils ne restèrent pas conscient très longtemps tant l'agent prit soin de les terminer un par un en utilisant toujours ses index semblables à des balles de pistolet.

La cale fut ainsi inspectée de fond en comble sans trouver un trace de cet intrus. La quinzaine de victimes ne bougerait plus de cet endroit, ce qui ne laissait que quelques options au pirate.
Il était sur le pont ou sur le bateau de la Marine.
Remontant par les escaliers, Wilyan en profita pour continuer son massacre, usant des arts du Rokushiki pour éviter les dégâts et abattre des pirates qui n'en avaient que le nom. Ce Yaku était d'un tout autre niveau que cet équipage d'East Blue. Il ne s'agissait que de brutes maîtrisant plus ou moins des armes ou arts martiaux. Les Marines gagnaient peu à peu la bataille, même s'il restait encore un grand nombre de pirates qui échangeaient de coups.

Contrairement à la cale, Wilyan ne prit pas le temps de tous les exterminer, laissant ce travail aux soldats qui avaient fait la traversée du mât. Il était monté sur le pont supérieur, seul endroit qu'il n'avait pas encore inspecté, espérant y trouver sa cible. Il n'en fut rien, mais quelque chose d'autre lui permit de remettre la main sur celui-ci.


« Inspecteur ! Il est là ! Il est sur notre navire ! » lui avait hurlé un soldat qui l'avait aperçu sur le pont supérieur.

Il avait été abattu dans le dos par un pirate la seconde suivante, celui-ci le faisant avec un grand sourire sur le visage. Reculant pour prendre de l'élan, le pseudo inspecteur sauta par-dessus bord pour se retrouver sur le navire allié. Là aussi, il s'agissait d'un champ de bataille classique. Le nombre de Marines était supérieur à celui des pirates, mais ceux-ci se défendaient comme des beaux diables.
Encore une fois, il ne semblait pas être sur le pont, rien ne semblant indiquer une potentielle utilisation de ses capacités. Il était fort, beaucoup de soldats devraient tomber sous ses coups. Se propulsant à la vigie, Wilyan put immédiatement avoir un aperçu global de la situation. Ce fut finalement un autre soldat qui lui mit la puce à l'oreille.


« Renforts ! Renforts ! Il est bien trop fort ! »

Les escaliers qui menaient à la cale.
Wilyan avait plongé, la tête la première, se réceptionnant finalement sur ses deux jambes, les planches craquant sous le poids provoqué par la chute. Cette fois-ci, il était cuit. Il descendit dans les marche quatre à quatre, prêt à en découdre une nouvelle fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
- The Red King -


☠ Messages : 132
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 21258921
☠ Localisation RP : Loguetown
☠ Fruit du Démon : Atsu Atsu no Mi
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3277
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 18:37

Première mission & rencontre !
With Wilyan
S’introduisant doucement mais sûrement dans la calle du bateau marine, le pirate cherchait un moyen de s’enfuir sans se faire repérer par l’homme du gouvernement qui le chassait. Il voulait éviter à tout prix une confrontation qui le mènerait sûrement vers une défaite cuisante, vu qu’il était encore affaiblie après la démonstration de force qu’il avait fait sur l’île de Dawn. Malgré ça, avait eu une démonstration lui aussi de la puissance de son adversaire et voulait à tout prix éviter de le combattre pour le moment et surtout en mers. Des combats inutiles ne servaient à rien, une grosse blessure pouvait vite arriver et un moment d’inattention et il se ferait avoir facilement par cet homme. Il le savait et devait donc essayer de s’enfuir le plus rapidement possible. Une fois dans la calle, il vit une petite barque au fond. Ehé se dit-il instinctivement, mais avant même de pouvoir l’atteindre, des soldats rappliquèrent. Regardant à droite et à gauche, le Yaku ne trouva pas d’endroit ou se cacher. Il savait donc qu’il allait devoir les affronter.

« Qu’est-ce que tu fais la pirate ? C’est le Yaku, attrapons-le ! »

S’exclama l’un d’entre eux avant de foncer sur le pirate en compagnie de son collègue. Raytokûza regarda à droite puis à gauche et vit une torche qu’il attrapa directement avant de l’allumer en chauffant le bout. A la guerre comme à la guerre, il se battrait comme ça aujourd’hui ! L’un des marines arriva avec un coup de sabre que le Yaku bloqua avec le bout de sa torche. Son niveau en sabre n’était pas très élevé, facile de bloquer ce genre de coup après tout. Puis il enchaina avec un violent coup de pied dans l’estomac qui le fit valser à quelques mètres. L’autre arriva en pointant son pistolet sur le pirate, mais avec un reflexe ce dernier sauta derrière un baril. Le marine qui était sûrement con comme un clou tira quand même, même si devant le baril il y avait marqué « poudre à canon ». C’est ainsi qu’une explosion se fit entendre à l’intérieur même du navire gouvernemental.

On aurait pu croire que l’explosion avait blessé aussi le Yaku, mais non. Il avait réussi in-extremis à se faufiler derrière la barque qu’il comptait prendre pour se sauver de ce merdier et avait donc été protéger du souffle. Le navire gouvernemental ne tenait qu’a un fil, comment faisait-il pour flotter ? Seul le tout puissant pouvait le savoir. L’explosion avait endommager grandement la coque du navire et il n’allait pas rester encore longtemps sur l’eau.

« Renforts ! Renforts ! Il est bien trop fort ! » S’écria un membre de la marine en voyant que de l’explosion, Raytokûza était le seul encore debout.  « Mec, ce n’est pas moi qui vient de tout faire exploser bordel de merde ! » Lui répondit directement le Yaku.

Ces gouvernementaux, vraiment des cons. Ce n’était pas le Yaku qui venait de faire exploser leur navire, enfin si au début avec le mat c’était lui. Mais là, c’était un des leurs. Et puis merde, Raytokûza se mit alors en mouvement. Balançant les uns après les autres les marines qu’il croisait par-dessus bord. La castagne c’était son truc après tout puis leur niveau était pas très élevé, pas comme celui de l’homme de la taverne qui ne voulait pas le lâcher depuis un moment. Une fois sur le pont, il esquiva plusieurs attaques de marine avant de s’arrêter dos au mat qu’il avait fait tomber auparavant. Regardant autour il vit l’homme mystère du gouvernement en dessous de lui, dans la cale. Un petit sourire en coin, il venait encore une fois de l’esquiver en montant par le trou de la calle, en marchant directement sur le mat. S’il avait emprunté les escaliers, il aurait été pris au piège.

Commençant une course effrénée vers le bateau pirate, le Yaku s’arrêta une fois sur le navire hors la loi avant de poser ses mains sur le mat. La chaleur dégagée par ses mains embrasèrent le bois du mat et un feu commença à prendre, les deux navires allaient s’embraser !

« Toi la, vient voir ! » Disait le Yaku à l’homme chauve à qui il avait parler tout à l’heure. « On a quoi dans le ventre encore ? Il faut du lourd sinon on va se faire manger la ! Lance tout ce que t’as, quitte a couler avec eux on va se les faire bordel !!!! » Disait-il l’air énervé !

Le chauve s’empressa d’acquiescer de la tête avant de descendre dans la cale. Raytokûza en profita pour faire le tour du bateau pirate et discrètement, mis une barque de secours sur l’eau. C’était son issu de secours. Car oui, en tant qu’utilisateur de fruit du démon, il ne pouvait pas nager contrairement aux autres !







« Burn »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Agent du CP9


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 19
☠ Berrys (x1000) : 1640070
☠ Localisation RP : Quiqoupart
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3583
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Agent du CP9

MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Mer 27 Déc - 19:17



Cette fois-ci, il était fait. Il n'y avait pas d'échappatoire. Wilyan avait été aussi prompt que possible et s'était lancé à travers la cale à sa vitesse maximum. Il ne pouvait pas lui échapper une fois de plus. Il tomberait aujourd'hui, quoi qu'il en coûte. Pour sa première mission, il fallait une réussite, il ne pouvait rester sur un échec et ses supérieurs n'accepteraient pas.
Pourtant, une fois dans la cale, l'agent ne trouva rien. Il n'y trouva rien, mis à part des corps de Marines sang, assommés pour la plupart.


« Il s'est enfui, inspecteur... » lança un soldat qui était par terre, entre conscience et inconscience.

Encore une fois il avait trouvé une issue de secours qui lui permettait d'éviter l'affrontement direct. Il n'y avait pas à dire, il était plein de ressources. Wilyan n'était pas impressionné, il n'éprouvait pas vraiment de sentiments et voyait cela seulement comme un problème de plus. Il faudrait avec la faculté qu'avait son adversaire à s'extirper de situations cocasses. C'était un paramètre de plus à prendre en compte pour la suite des opérations. La cale vide, l'agent n'eut d'autre choix que de remonter sur le pont. Il prit ensuite de la hauteur, grimpant rapidement au mât du navire Marine.

Ce n'est qu'une fois là qu'il comprit l'étendue des dégâts. Même si beaucoup de soldats étaient blessés, c'était loin d'être le plus inquiétant. Le navire ne tiendrait pas longtemps à ce rythme.
Un mât de bateau bloquait actuellement leur avancée, leur propre mât avait légèrement été endommagé. De l'eau commençait à s'infiltrer dans la cale à cause de la précédente explosion.
Le seul moyen de se sortir de ce bourbier serait sans doute de demander des renforts à l'île de Dawn pour dépêcher un nouveau bâtiment une fois cette bataille terminée. Pourtant, rien n'allait se passer comme cela.

~ Du côté du bateau pirate.


« Lance tout ce que t’as, quitte a couler avec eux on va se les faire bordel !!!! » avait hurlé Yaku sur l'un des membres de l'équipage pirate.

Ce dernier, bien qu'un peu surpris par la demande d'un premier temps, avait finalement érigé un grand sourire. Son allure n'était pas commune, on pouvait clairement voir à son apparence qu'il n'était pas tout à fait fini et que sa folie était bien plus importante que le nombre de cheveux qu'il avait sur la tête. Il n'était pas bien grand, pas bien imposant, mais semblait avoir une place assez importante dans l'équipage. Rapidement, il attrapa par le bras deux gaillards qui se battaient, les emmenant rapidement dans la cale du navire. Il avait besoin de gros bras pour bouger trois impressionnants barils qui devaient chacun contenir une centaine de litres d'un liquide étrange.

« Aidez-moi ! On va exploser tout l'océan ! Renversez rien ! »

Il se trouvait maintenant sur un baril tandis que les deux hommes les trimbalaient. Les deux premiers furent montés sur le pont, le troisième arriva trente secondes plus tard après un aller-retour supplémentaire. Le pirate chauve donna alors des consignes à ces deux porteurs, l'un d'entre eux n'y survivrait sûrement, mais il n'en avait que faire et n'allait pas se faire prier pour ne pas l'informer.

« Toi ! Fonce sur leur bateau et verse-moi le contenu sur le pont ! Toi ! Balance en un contre leur coque et assure toi de tirer assez fort pour que le baril explose ! Une fois fait, verse le dernier dans la mer. » avait-il dit tout en agitant ses bras pour imager ses propos.

Les deux homme commencèrent leurs actions respectives.
Le premier attrapa le premier baril de bois, le mit sur son épaule et se lança à travers les mêlées, n'hésitant pas à donner claques et coups d'épaules à toutes les personnes qui se trouvaient sur leur chemin. Il sauta sur le mât fracassé qui servait de pont, courant à grande enjambées avant de sauter à pieds joints sur le pont du navire ennemi. Il enleva le bouchon avec les dents et commença alors sa danse, déversant petit à petit le liquide visqueux selon ses déplacements. Il zigzaguait entre les combats, évitant les coups de sabre, répondant avec les poings.
Puis, alors que tout semblait aller, un coup de feu de plus dans la bataille. Une balle l'avait touchée au dos. Il n'abandonnait pas et continuait à avancer, bien qu'un peu plus lentement. Une deuxième dans l'arrière de la cuisse droite entama fortement sa mobilité. Il continua. Un coup de sabre dans le dos se fit s’agenouiller. Dans un élan de rage, il repoussa son agresseur d'un violent coup d'avant-bras et continua son avancée, boitant, peinant à se redresser totalement. Le baril était quasi vide lorsqu'un soldat vint lui loger une balle entre les deux yeux.

Pendant ce temps, l'autre, qui avait une tâche beaucoup plus simpliste avait lancé de toutes ses forces le tonneau de bois sur la coque du navire ennemi. Celui-ci avait explosé, aspergeant à la fois une bonne partie de la coque adverse, mais également sa face. Rien à faire, il continua son affaire, saisissant l'autre, faisant plusieurs aller-retours sur toute la longueur du vaisseau. Les batailles terminaient petit à petit, le nombre de soldats valides diminuant petit à petit.

Le chauve, quant à lui, reçut le signal de son subordonnée. Il avait terminé de verser le tonneau. Le plan pouvait être en marche. Derrière son oreille droite, il attrapa deux allumettes, les craqua sous sa chaussure gauche et les lâcha dans la mer, hurlant au plaisir de tous.


« ABRADAKADA-BOOOOOOUM ! »

Il avait clairement mal dosé. Il n'avait jamais testé sa solution auparavant.
Effectivement, la mer s'embrasa aussitôt, la coque du navire de la Marine également, mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'était la force de l'explosion.

Les deux navires reliés par le mât s'écartèrent tant la puissance fut énorme. Le bateau pirate, bien trop proche, se prit une explosion inférieure, certes, mais eut également des dégâts qui l'empêcheraient sûrement de se mouvoir après cette explosion. L'instigateur de cette attaque ? Quasiment carbonisé. Bien trop près du pont. Qu'était-il advenu de tous les autres ? On le découvrirait d'ici peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
- The Red King -


☠ Messages : 132
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 21258921
☠ Localisation RP : Loguetown
☠ Fruit du Démon : Atsu Atsu no Mi
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3277
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Jeu 28 Déc - 18:51

Première mission & rencontre !
With Wilyan
Sur le navire pirate, le nouveau capitaine pour quelques minutes seulement venait de donner un ordre clair et net. Le chauve le regardait d’un air surpris avant de sourire, d’acquiescer et d’aller en direction de la cale. Sur le pont Raytokûza en profita pour se débarrasser des quelques marines encore debout à coup de pied dans la tête, de coup de poing dans le ventre et autre technique basique de combat rapproché. Il venait de faire un peu le ménage. En se retournant, il vit le chauve sortir trois caisses assez lourdes. Se demandant en premier de quoi il s’agissait, il préféra commencer à partir, sait-on jamais si son plan ne marchait pas et que les pirates se faisaient capturer un par un. Il regarda alors en bas du navire et vit la barque qu’il avait lâché plus tôt qui flottait encore. S’accrochant à la corde qui retenait la barque au bateau, il se hissa rapidement sur cette dernière avant de couper la corde et de commencer à ramer. Il n’irait pas très vite, mais c’était déjà ça.

Plus il s’éloignait pendant que les marines étaient occupées à se battre avec les pirates et mieux ce serait. Il s’éloignait donc doucement tout en ne lâchant pas du regard le chauve à qui il venait de donner un ordre. Il avait l’air de savoir ce qu’il faisait puisqu’il était assez sûr de lui dans ses manœuvres. L’un des deux costauds qu’il avait réquisitionnés pour l’aider à porter les barils s’élança sur le bateau gouvernemental tandis que l’autre s’empressa de balancer l’un des trois barils sur la coque du bateau de la marine qui lui faisait face. Puis quand le costaud qui avait reçu l’ordre d’aller sur le bateau gouvernemental réussit sa mission, ils jetèrent le dernier baril a la mer avant de, avec un grand sourire regarder les marins présents sur leurs bateaux et de lâcher une allumette à la mer. Et d’un seul coup, sans prévenir … BOUUUUM !!!!!

Une explosion dévastatrice eut lieu. Un grand chaos en pleine mer, le feu était vert et non rouge ! Mais le chauve avait mal dosé la chose, il n’avait pas fait qu’exploser son navire, il venait de faire exploser les deux navires et surtout la mer ! Un souffle énorme vint alors frapper la barque qu’avait volé Raytokûza aux pirates, il dût sans moindre mal s’accrocher aux rebords pour ne pas tomber à l’eau et mourir. Des vagues énormes se formèrent, un courant énorme arriva alors. La barque était par la force des flots emmener dans la direction opposée des deux navires.

La fatigue de l’affrontement, l’adrénaline et surtout le combat encore une fois rocambolesque contre cet agent du gouvernement mondial faisait que le Yaku tomba doucement dans l’inconscience, laissant son navire se faire emporter dans une direction qu’il ne connaissait pas. Qu’allait-il donc lui arriver ? Personne ne le savait. Une chose était sûr, c’est qu’il avait encore une fois réussit à s’extirper des griffes du membre du gouvernement mondial sans que ce dernier ne puisse l’attraper pour le juger. Après tout il venait de combattre un homme plutôt fort et surtout extrêmement rapide. Il avait une telle vitesse qu’il pouvait presque instinctivement apparaitre puis réapparaitre ailleurs !

Il était au moins sûr de quelque chose, cet homme aurait vraiment du mal à s’extirper de l’explosion sans avoir aucun dommage. L’explosion était tellement puissante que même Raytokûza, alors qu’il avait réussit à s’éloigner des deux bateaux fût toucher le souffle énorme qu’elle a produit.







« Burn »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Agent du CP9


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 19
☠ Berrys (x1000) : 1640070
☠ Localisation RP : Quiqoupart
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 3583
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Agent du CP9

MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   Jeu 28 Déc - 19:40



Wilyan n'avait rien vu venir. Ni le manège du pirate qui s'était introduit sur le pont du navire d de la Marine, ni ce qui s'était passé sur le bateau ennemi. Même après, il ne comprit pas exactement ce qui se passait.

Le sol sous ses pieds craqua, laissant apparaître des flammes vertes d'une puissance inouïe. Les planches lâchèrent sous la pression, les flammes s'élevant dans les airs, utilisant tout combustible disponible pour s'étendre. Le choc fut immense, le mât du navire de la marine céda, à moins que ce ne soit le pont en-dessous de lui qui fut détruit et qui causa la chute. L'agent du Gouvernement n'eut pas le temps de s'échapper. L'explosion avait lieu à quelques mètres de lui et sa propagation était de plusieurs mètres par seconde. Il y eut des hurlements, du sang. Les deux navires, bien trop proches pour une attaque d'une telle envergure, furent embarqués dans l'attaque.

Dix secondes plus tard, l'explosion finalement dissipée, on ne pouvait que constater les dégâts.
Du vaisseau de la Marine ne restait qu'une vague carcasse qui s'enfonçait dans l'eau au fil des secondes. Le navire pirate ? Il n'était pas bien mieux. Les deux brûlaient encore, la chaleur dégagée avait été si intense que le bois pourtant assez épais des navires avait instantanément pris feu. Les dégâts matériels et humains étaient importants. Tous les blessés, mais pas encore morts, qui n'avaient pas pu se mouvoir étaient soit morts et carbonisés, soit sonnées et s'enfonçant progressivement au fond de l'océan.

Qu'était devenu Wilyan ? L'explosion l'avait balayé comme tous les autres. Il avait senti les flammes lui lécher chaque partie du corps, encore plus sévèrement celles qui n'étaient pas protégées par un vêtement. Projeté latéralement contre la barrière qui l'avait empêché de tomber, celle-ci avait finalement cédé sous la force du souffle ardent. La force déployée par cette explosion était telle qu'il avait été assommé. Il ne devait sa survie qu'à sa chute dans l'eau de mer qui avait apaisé ses brûlures seulement quelques secondes après qu'elles aient été effectuées. Il avait repris quelques secondes pratiquement au contact de l'eau, le choc le réveillant. Pourtant, pendant de longues secondes, il avait coulé, ne parvenant pas à reprendre ses esprits, l'impact ayant été si fort.
Ouvrant ses yeux au fond de l'eau, il avait utilisé ses dernières forces pour nager vers la surface afin de retrouver de l'air. Il lui fallut une dizaine de secondes supplémentaires pour y parvenir. Il n'avait plus de force et devait admettre avoir utilisé une bonne partie de son endurance lors des dernières vingt-quatre heures.

Enfin à la surface, il avait pu reprendre son souffle et constater les dégâts. Autour de lui, mis à part les deux carcasses encore enflammées, il n'y avait rien. Il voyait des corps flotter, d'autres qui bougeaient. Certains soldats étaient vivants, mais ils n'étaient qu'une poignée. Qu'en était-il des pirates ? Il ne s'en inquiéta pas une seconde. Saisissant le premier débris flottant capable de soutenir son poids qui passait par là, il arrêta de nager pour se laisser flotter à l'aide de ce nouvel ustensile. Il pouvait maintenant réfléchir à comment se sortir de cette situation cocasse.
Qu'était devenu sa cible ? Il ne le savait pas. Il était sûrement une autre victime de cette explosion. Restait à savoir si elle avait eu raison de lui ou non. Pourtant, cette chaleur dégagé et ces flammes... Est-ce que cela pouvait être une variante de son pouvoir ? C'était bien plus puissant que tout ce qu'il avait montré jusqu'à maintenant, tellement destructeur. Il avait aussi bien atteint ses alliés de circonstance que ses ennemis. Était-il réellement l'auteur d'une telle attaque ?  

Même dans des circonstances pareilles, la mission reprenait le dessus dans l'esprit de l'agent.
Pourtant, actuellement, ce qui l'embêtait le plus était de se retrouver nulle part au milieu de l'océan. Il ne sentait pas très bien, son corps était encore engourdi. Il savait qu'il avait été brûlé et que la fraîcheur de la mer le préservait pour le moment de douleurs. À côté de lui, un groupe de deux soldats s'était réuni sur une autre part du vaisseau explosé. Ils ne dirent rien en voyant l'inspecteur, encore choqués par ce qui venait d'arriver.
La partie principale du navire, quant à elle, avait complètement disparu sous les flots.


« Inspecteur, que faisons-nous ? s'était finalement décidé à demander l'un des deux soldats.
- J'ai peut-être une idée. » avait répondu l'agent du CP9 tout en commençant à battre des jambes pour avancer le navire pirate qui tenait encore sur les flots.

Une fois sur l'épave flottante, il avait réuni tous les bouts de coque, de mâts, en bref tout le bois qu'il avait pu trouver. Réunis dans un tas sur le point le plus en hauteur du navire, il avait,
grâce à une torche improvisée, mis le feu à tous ces débris dans l'espoir de créer une fumée assez épaisse pour être vue. Ces flammes vertes aidaient, leur combustion était étrange et dégageait une fumée odorante et épaisse. De cette manière, peut-être que quelqu'un ou quelque chose parviendrait à les voir.

En attendant, Wilyan s'était assis non loin du feu, ne pouvant pas en faire plus, espérant qu'un marchand, un navire de la Marine ou même un bâtiment pirate les voit et vienne les sortir de cette impasse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Second acte en mer [PV : Yaku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second acte en mer [PV : Yaku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de l'acte et passage en beta
» LA GRANDE EPIDEMIE - acte 1
» [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji]
» Acte 1 : Changer les traditions !
» Préval Acte II; par Jean Erich René !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: En mer-
Sauter vers: