Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [SOLO FB] Un nouvel horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commandant de la Marine
Capitaine du White Lotus


☠ Messages : 322
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 6762
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Fruit de l'humain - Modèle Daibutsu
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4173
Commandant de la MarineCapitaine du White Lotus

MessageSujet: [SOLO FB] Un nouvel horizon   Sam 25 Nov - 17:27

Un Nouvel Horizon



- Journal de bord du sergent Alvarez - x1416


Le combat faisait rage depuis plusieurs heures. Cet homme, ce lieutenant de la Marine dégageait quelque chose d'hors du commun. Alors que son commandant avait expressément donné l'ordre de repli à toute son unité face à notre effectif imposant, ce "Zapata" s'était tout de même dressé face à cet immense équipage pirate, seul, leur faisant fièrement face de toute sa stature, sans montrer le moindre signe d'hésitation ou de faiblesse. Ni les harangues de Cabeza, ni les cris de ralliements de l'équipage, ni même les tirs de sommation ne le faisaient sourciller; il présentait une volonté sans faille. Sans prévenir, ni même attendre l'assaut ennemi, il se rua sur la horde de pirate en entamant une danse martiale des plus féroce, terrassant ses ennemis un à un sans s'arrêter.


Ses mouvements étaient fluides, balayant chacun de ses opposants avec aisance, frappant quelques uns, projetant d'autres dans les airs, et écrasant les derniers restants contre le sol avec une férocité presque élégante. Il ne lui fallut que peu de temps pour venir à bout de l’entièreté de l'équipage, non sans en ressortir couvert de blessure, et haletant sous l'effort. Il faisait désormais face à Cabeza, notre capitaine, cet enfoiré perfide et sans scrupules capable des pires crasses inimaginables pour arriver à ses fins. Il m'avait fait prisonnière il y a de ça un an, ayant assassiné mon précédent capitaine en feignant une alliance contre des troupes ennemies, avant de l'assassiner froidement. En voyant tout son équipage se faire écraser par un seul individu, il se mit à douter, suant à grosses gouttes, lui bafouillant des négociations vaseuses. Mais le Marine ne voulait rien entendre ! Seul la Justice semblait le faire vibrer, il n'avait que faire de l'or, du prestige, du pouvoir.. Il souhait simplement faire payer Cabeza pour ce qu'il avait fait au petit village d'Heyshar. Avoir pris connaissance de ma situation et de ce qu'il avait fait à mon ancien équipage l'avait, également, mis hors de lui. Nombreux sont les pirates s'attaquant aux civils, peu importe le degré de violence qu'ils emploient. Mais trahir l'un des siens avec autant de félonie lui semblait être particulièrement indigeste.

Alors que Cabeza continuait à radoter les mêmes propositions foireuses, animé par la peur, le Marine s'avançait vers lui, pas à pas, ceux-ci devenant de plus en plus lourds. Des formes étranges apparaissaient sur son visage, tandis que sa musculature se développait à vue d’œil, il se mit à luire d'une lumière aveuglante, presque divine. Sa présence était soudainement devenue des plus écrasantes, faisant tomber Cabeza à la renverse, tétanisé. Si les discours des Hommes m'ont toujours laissée de marbre, toujours teintés de vanité et de suffisance, les mots de cet homme m'ont particulièrement touchée; son sens de la droiture, le courage qu'il mettait à l'appliquer et la sagesse de ses dires m'avaient laissée sans voix. Une attaque à la puissance fulgurante suffit à défaire Cabeza, dont l'influence, la tromperie, et la force militaire dépassaient largement la puissance individuelle. Tombant d'épuisement, rigolant de tout son souffle, il finit par jeter le corps de Cabeza par dessus son épaule comme un simple sac de provisions en retournant sur son navire - il était pris de panique à l'idée que l'unité soit parti sans lui, ce qui était plutôt ridicule après ce que je venais de voir -. Il s'était tourné vers moi avant de s'exécuter, tapi dans l'ombre afin d'éviter ce conflit pour lequel je n'avais aucune légitimité à participer. Il m'avait alors posé une question avec innocence, qui, bien qu'elle m'ait fait rire plus qu'autre chose, allait changer ma vie sans que je ne le sache.

" Pourquoi ne me rejoindrais-tu pas dans la Marine ? "

-


Yo ! Kaya ! Yo ! Qu'est-ce que tu fais avec ce vieux bouquin ?! Yo ! Ça va bientôt commenceeeeeer ! s'écria Chaka sortant le sergent Alvarez de ses songes.

J'arrive, j'arrive.. répondit la jeune femme, reposant son journal un sourire rempli de nostalgie aux lèvres.

Tous deux pressèrent le pas, rejoignant Ulfric qui les attendait avec un regard sévère, leur reprochant leur retard. La base de West Blue à laquelle ils avaient été affectés depuis peu venait de gagner un charme nouveau, lui donnant une ambiance festive. L'austérité classique des bases militaires n'était plus, laissant place à de nombreuses parades des différents militaires composant la base. Une multitude de navires accostaient à la chaîne, d'où sortaient des membres de la marine par dizaines, venant des autres bases des Blues, rassemblés spécialement pour l'événement; du troufion de base aux plus gradés. Tous se dirigeaient vers la salle principale de la base en se pavanant, les plus gradés ouvrant la marche avec dédain.



Yo ! Regarde les ces gros porcs, se dandiner en exhibant leur médailles de gradés ! Yo ! Ils dégouttent ! murmura Chaka au reste de son groupe en exagérant une moue écœurée.

Shhhhhhhht Chaka ! Ulfric les trouve virils, ils sont de fiers représentants de la Marine et nous devons prendre exemple sur eux, même s'ils n'arrivent pas à la cheville de l'amiral Kibafu ! répondit Moustache.

Yo ! On t'as vraiment ruiner ton enfance à toi.. Yo ! Et puis ils ont rien de virils, c'est tous des donzelles qui s'pavanent avec leur médaille obtenue en capturant deux trois bandits bidons sur les Blues, pas de quoi s'affoler ! Yo !

Mais non, tu ne vois pas que ce sont tous des hommes ?! répondit Moustache d'un ton sérieux, regardant tout autour de lui sans comprendre les propos de son collègue.

Accablé par l'innocence et le manque de finesse de son partenaire, Chaka le dévisagea avec une expression plate, mêlant désespoir et consternation.

... Mais pourquoi t'es comme ça ?

Taisez-vous tous les deux ! C'est pas le moment ! Le groupe de Zeke ne va pas tarder à arriver, vous n'avez pas le droit de lui gâcher ça ! D'ailleurs voilà, ils arrivent !

Un peloton d'une dizaine d'homme approchaient de la place principale, dont le centre était désormais libéré pour laisser un auditoire faisant face à une estrade où étaient assis trois Vice-amiraux au regard particulièrement sérieux. Mais alors que les trois larrons observaient les dix nouveaux arrivants avec un sourire enthousiaste, prêt à encourage leur supérieur, leur faciès se fana rapidement, laissant place à une expression d'interrogation et de confusion.

Mais..

Où est Zeke ?! s'écrièrent-ils tous les trois en rythme

Zeke manquait au peloton, ils n'en revenaient pas ! Lui qui parlait de cet événement depuis des jours n'était pas présent.. L'inquiétude commençait à se faire sentir chez ses subordonnés qui s'empressèrent d'aller le chercher. Chaka inspectait les docks, Moustache les places d'entraînement, et Kaya se dirigeait vers les quartiers de Zeke. Cette dernière n'eut pas à chercher très longtemps, car elle le retrouva affalé dans son lit, ronflant et baragouinant des propos incompréhensibles dans son sommeil.



Zrzrzrrr.. La justice.. rrhrrh.. aujourd'hui. rzrzzzzrr.. merci beaucoup.. rrzrzrr.. miss pissenlit.. rzrrr

Kaya n'en revenait pas. Elle se retenait de lui encastrait le visage contre le mur.. pendant une minute. Elle frappa son supérieur de toute ses forces, le réveillant en sursaut dans un petit cri ridicule.

Mais pourquoi t'as fait ça ?! hurla-t-il alors

ET TOI QU'EST-CE QUE TU FAIS EN TRAIN DE DORMIR PUTAIN ?!

Quoi qu'est ce que je fais en train de dormir, j'ai bien le droit de me reposer, non ?

Pas aujourd'hui, non, tout le monde t'attends en bas !

C'est qui tout le monde ? Et puis ils peuvent attendre c'est pas comme si c'était une journée importante comme celle où je serai gradé commandant par exemple. dit-il en haussant des épaules, feignant une modestie qu'il ne pouvait apparemment contenir.

Kaya ne pouvait plus se retenir, serrant le poing face à la simplicité de Zeke, qui semblait attendre une confirmation de sa part. Il se mit soudainement à douter, tournant lentement la tête, suant à grosses gouttes.

C'est pas.. aujourd'hui.. hein ?

Kaya ne lui répondit toujours pas, encore plus agacée.



J'AVAIS OUBLIÉ QUE C’ÉTAIT AUJOUR'HUI ! JE VAIS ME FAIRE TUER ! JE VAIS JAMAIS RECEVOIR MON TITRE DE COMMANDANT ! COMMENT JE VAIS FAIRE ?! ET TU POUVAIS PAS ME REVEILLER KAYA ?! C'EST PAS GENTIL ! hurlait-il en courant dans tous les sens, complètement paniqué

ET QU'EST CE QUE JE VIENS DE FAIRE ESPÈCE D'ABRUTI ?!

Zeke s'habilla en un éclair et pris la direction de la salle principale en suivant le pas du sergent Alvarez. Il fit alors irruption pendant un discours d'encouragement de la part des Vice-amiraux aux autres nouveaux commandants, gradés en même temps que lui. Le silence pesant suivant son entré braqua tous les yeux de la salle vers lui alors qu'il s'avançait lentement, discrètement, comme si personne n'était en mesure de le voir, pour rejoindre ses comparses alignés avant de se raidir en garde à vous.

Veuillez excusez mon retard vice-amiral, j'ai comme qui dirait.. hrem.. oublié que c'était aujourd'hui cette grande journée.. bafouillait-il en faisant mine de regarder ailleurs.

Eh bien.. soupira le vice-amiral au centre du trio Toujours fidèle à vous même, Lieutenant Zapata. Ou devrais-je dire Commandant, désormais. dit-il avec un léger sourire Inutile de gâcher cet événement avec des sermons, l'heure n'est pas aux réprimandes ! Et maintenant que vous daignez nous honorer de votre présence, je peux continuer !

Le Vice-amiral repris donc là où il s'était arrêter, diffusant un message d'espoir à ces nouvelles recrues concernant les événements à venir, leur rappelant ce que leur statut leur imposait comme responsabilité. Le sourire béat et la gêne de Zeke s'estompèrent progressivement aux mots du vice-amiral, buvant chacun d'eux, laissant place à une expression des plus profondes, des plus sérieuses, qui ne s'affichait que très rarement sur son visage.



Si son cœur ressassait son passé, ce qu'il avait traversé pour arriver là, son voyage, ses rencontres, son intégration à l'armée; son regard, lui, était porté sur l'avenir. Ce grade récent de Commandant n'était que le commencement de son ascension, de l'aboutissement de ses rêves qui lui étaient désormais palpable. La route était encre longue mais il s'y engouffrait déjà de manière magistrale. Il allait continuer à porter ses convictions haut et fort, peu importe ce qui pouvait se dresser au travers de sa route et la difficulté des épreuves qu'il rencontrera. Le monde connaîtra une véritable ère de paix, ce regard déterminé y croyait plus que quiconque.

Ses subordonnés le regardaient avec fierté, et honneur. Tous trois, issus d'un milieu différents, l'ayant rencontré dans des circonstances différentes, portaient pourtant le même respect, la même loyauté pour cet individu aussi complexe que captivant. Ce regard décidé leur emplissait d'espoir aussi, se projetant à leur tour dans l'avenir d'une brillante carrière militaire, suivant leur supérieur où qu'il aille en se battant eux aussi pour ses rêves.

Un nouvel horizon se dessinait dans ces regards.

Psst.. Yo. Kaya.. Yo ! Maintenant qu'il est commandant, tu penses qu'on va avoir un bateau rien que pour nous genre ? murmura Chaka

Pourquoi faut que tu viennes toujours tout gâcher.. ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[SOLO FB] Un nouvel horizon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel Horizon
» Départ vers un nouvel horizon
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: West Blue :: Base M-3-
Sauter vers: