Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Points de Votes !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Grappin de la délivrance [pv/Ambroisie/... un volontaire qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre de la Meute Ardente


☠ Messages : 34
☠ Âge du Personnage : 10 ans
☠ Berrys (x1000) : 34709
☠ Localisation RP : Baterilla, South-Blue
☠ Fruit du Démon : Manga Manga no Mi
☠ XP Dorikis : 4600
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
15 / 99915 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Membre de la Meute Ardente

MessageSujet: Grappin de la délivrance [pv/Ambroisie/... un volontaire qui veut]    Ven 30 Nov - 14:29

La Grappin Magique!

J'avais étais invité à suivre un major d'homme, En fait je n'avais pas vraiment le choix. Cet illustre personnage m'indiqua un chemin vers le quel je me dirigeais aveuglément, sans me soucier du danger qui pouvait être présent. Les plafonds étaient recouverts de toile araignée, sur lesquelles les créatrices gambadaient en toute liberté pour manger leurs encarts. Les papiers peints très baroque et démodé, affichaient une couleur plutôt terne et sinistre recouvert d'une épaisse couche de poussière. Autant de détail qui donnait envie de fuir sans aller plus loin et pourtant... Nous n'avions d'autre choix que de nous plier aux règles de notre hôte. Celui-ci disposait de l'instrument envoûtant, et j'en étais maintenant certaine, elle ne servait pas à chasser les rats car, la mélodie n'avait aucun effet sur eux. Je constatais que j'allais devoir partager les lieux avec eux également... Les rongeurs se nourrissaient de bout de fromage et de gâteau qui traînait par-ci et par là. Quelle chance, mon ventre à moi criait famine...

Il finit par ouvrir de grande porte à double battant, desservant une salle à manger gigantesque. Au centre de cette pièce, une immense table rectangulaire offrait nourriture à profusion. À en juger par le nombre de chaises, elle pouvait accueillir un grand nombre de convives. Une montagne de met différent la tapissait, passant du salé au sucré. De plat festif traditionnel aux gourmandises alléchantes des fêtes foraines ! Hm, cela devenait intéressant. Instinctivement je m'approchais de cette dernière afin d'aller piocher dans les offrandes, me méfiant de ne pas me faire prendre. Seulement voilà, ma gourmandise fut transformée en semi-dégoût face aux asticots qui rongeaient les chairs en putréfaction. Je me rabattais très vite sur une pomme avec une partie de chair pourrie avec un ver. Ma foi, un peu de protéine ne me tuerait pas. D'un croc décidé j'entamais le fruit défendu afin d’absorber les bien fait :


Ne te gène surtout pas. Mais ce geste t'oblige à présent a jouer à un petit jeu mon enfant.  

Ses paroles furent accompagnées a nouveau par des portes qui s'ouvraient. Il était difficile d'être à nouveau maître total de mes mouvements car, cette musique dictait encore à mes jambes sa direction. Comme pour être certain que j'arrive à bon port. Dans ce nouvel endroit, des grandes machines devant lesquelles un joystick se tenait prêt à être actionné. En revanche je ne savais pas encore pourquoi. En m'approchant, je constatais que cette pièce était plus raffinée au air hivernal. Pourtant ses habitants restaient moches et squelettique. À croire qu'ils c'étaient trompés de fête...

- Le jeu est simple. Dans ces machines se trouve des boîtes recouvertes de papier. Il faut en récolter le plus et ainsi sauver les fêtes les plus populaires. Vous saurez lesquelles vous épargné car à l'intérieur se trouvera des figurines à l'effigie du perce oreille, l'étrange épouvantail, Le Pinpin de calque, l’arracheuse de dent... etc. Vous l'aurez compris, leurs sorts repose entre vos mains !

Jeu simple mais qui semblait tellement risqué ! Avais-je le choix, Et puis, je n'avais aucune certitude sur la réalité des risque, bluffait-il ? Pas vraiment... Et je ne devais pas être la seul dans cette situation. Il y avait plusieurs machines, les autres ne devraient pas tarder à arriver. Cet exercice semblait utiliser nos capacités pures, au-delà de nos pouvoirs conférés, égalité. Car la liberté ainsi que la fraternité restait à gagner !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Seconde des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 124
☠ Âge du Personnage : 29
☠ Berrys (x1000) : 15354
☠ Points Votes : 100
☠ Localisation RP : East Blue
☠ XP Dorikis : 3285
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
40 / 99940 / 999
☠ Karma :
510 / 999510 / 999

Seconde des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: Grappin de la délivrance [pv/Ambroisie/... un volontaire qui veut]    Mar 11 Déc - 20:45

Grappin de la délivrance
Feat. MARIANE CROSS

Une flûte enchantée et nombreux de personne furent emporté dans un château lugubre au faire des livre d’horreur que sa sœur écrie, ces à dire remplie dans trop nombreux clicher. Au début, Ambroisie pansé qu’elle rêvé, mais peut, a, peut elle compris que non. Elle ne pouvait pas l’expliquer, cette, comme un ressentit, qu’elle que choses au fonds d’elle qui lui disait que cela était non seulement réelle.
Après que le maître des lieux nous est fait, un discoure des plus ... bref. Une nouvelle fois la flûte nous mis en route, dans cette assemblé de gens marchant contre leur grès, Ambroisie sembla reconnaître qu'elle que tête, une commandante qu'elle avait vue à Baterilla et qu'il ne fallait pas qu'elle croise a nouveau car ambroisie lui avait malencontreusement tiré dessus, et qu'elle que primer a ce qu'elle voyez mais rien de sur.

An bout d'un moment de marche dans des couloirs obscure et glauque, la flûte s’arrêta. La lapine était maintenant dans une cuisine, crasseuse et moisie, une odeur de décomposition ce dégager des marmite en trin de cuire, ce qui n'était pas rassurant. Pourquoi était t'elle la ? La réponse vain de derrière elle. Un frison du au danger lui glaça le dos. Un homme d'au moins 3 mètre et d'une bonne tonne de graisse se trouver la, en trin d’abattre un vieux et rouille hachoir géant.
- Le civet de ce soir est arrivé !
Ambroisie réagis presque par reflex.
- Kasaha, Iaido tout en dégainant, elle porta un coup à son adversaire qui lui coupa le bras. Le hachoir et le bras tombèrent donc en même temps que le propriétaire des ces dit choses, car lui tombât à genoux.
- Salope de gibier, je vais te ... Ambroisie le coupa en pointant son sabra devant en de ses yeux.
- Je trouve le surnom "civet" des plus désagréable. De plus, ce serait une honte pou moi d'être cuisiné dans une cuisine pareille. Bon, dit moi comment sortir d'ici ?
- Le maître vous la dit, le seul moyen est devenir ses amis, pour cela, il faut gagner à ces jeux !
- Hum... et où se trouve t"il ses fameux jeux ?
- Par cette porte, vous devriez trouver un escalier puis un couloir avec un tapie rouge et or, qui vous mènera a la sale des grappin.
 la peur se lisser dans sa voix tremblante. Il était excessivement faible, ce qui expliquer qu'ambroisie réussie a le battre si facilement.
- Merci mon brave. et elle finit la discutions avec une baffe Électro qui assomma le gros cuistot sale.
Ambroisie n'était pas sur de pouvoirs ce fié aux paroles de son assaillant, mais elle n'avait pas d’autre chois, il y avait bien la possibilité de retourner sur ces pas et de passer par la porte d'entrer, mais elle ne pourrait pas résister à la flûte.

Elle suivit donc les instructions, elle passa par l'escalier, qui grincé, puis emprunta la couloir avec le tapis rouge et ou... et déchiré ou usé de toute par. Puis elle arriva enfin dans la salle de jeu, des machines à grappin était réparti dans la pièce. Elle tomba aussi sur deux personne, un homme apparemment un major d'homme, et une petit fille toute choupinette.
Le major d'homme fait une drôle de tête, mis surpris, mais énervé, mi déçu.
* mince j’étaie seul avec l’enfant, j’aurais pus m'amuser avec elle, qu'est ce qu'il fait la ce Leporidae ?* pansa le major d'homme
- Nous avons donc une nouvelle candidate. Se rattrapa t'il, il réexpliqua les règle, mais il en rajouta une par contre parmi tout les colis, il y en a un piégé, qui contiens une bombe, si vous la tiré adieux. il ne l'avait pas précisé car il ne compter pas utiliser la bombe contre l'enfant, mais contre le lapin pas de problème.
Il installa les deux demoiselles a leur machine a grappin, Ambroisie se retrouva à coter de l'enfant, et elle se rendit comme qu'elle n'avait pas dit bonjour.
- Bonjour, je m’appelle Ambroisie dit elle avec en grand sourire, en lui tendant la patte et toi comme tu t’appelles ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1911-ambroisie-s-alade#10041
 
Grappin de la délivrance [pv/Ambroisie/... un volontaire qui veut]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cavalcade et carambolage dans les rues d'Ambroisie
» A ceux qui souffrent d'amnesie volontaire
» Solitude volontaire [PV]
» Amnésie passagère volontaire [PM]
» Rien n’est plus fort que le cœur d’un volontaire ✈ Arizona Scott.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Funland-
Sauter vers: