Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Points de Votes !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids


☠ Messages : 130
☠ Âge du Personnage : 21
☠ Berrys (x1000) : 39309
☠ Points Votes : 267
☠ Localisation RP : Logue Town
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 6680
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
134 / 999134 / 999
☠ Karma :
515 / 999515 / 999

Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids

MessageSujet: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Mar 6 Nov - 13:16


Réconfort d'après Effort !

Marine - Drunken Mermaids


Un attroupement massif semblait s’être rassemblé au beau milieu du réfectoire, des rires, des cris d’étonnement… et au beau milieu, Mello. Trois membres sur quatre emmitouflé dans des bandages, des micros blessures à tout va, montrant que toute cette petite fête ne se déroulait que peu de temps après les évènements de Batterilla… et d’ores et déjà, la brune, comme à son habitude accompagnait de geste chacune de ses paroles, après tout, au milieu de tous ces gens, elle agissait comme en Showcase ! Sauf que cette fois, plus les rires étaient présents, plus comme un One Man Show, la demi-sirène racontait – selon son point de vue – les évènements de la guerre de Batterila.

« Hiic ! Et là, la pétasse elle court sur un gars super dégueu, moche de ouf !! Et là, PAF ! » Écrasant son poing dans sa paume, un claquement sourd résonna autour d’elle. Elle reprit avec un sourire aussi large qu’une demi-pizza. « J’lui ai envoyé UNE PATATE ! »

Ceux autour, quelques soldats de la marine, certains sous-officier de la base ayant pris part aux conflits et des recrues, qui devaient sûrement voir en Mello un « Modèle » sans réellement comprendre que sur le coup, il n’y avait pas d’endroit plus dangereux que celui-ci.

Au loin, elle pouvait sentir un lourd regard se poser sur elle, comme si soudain, chacune des milliers et milliers de plaintes accumulées se déversaient tour à tour tandis que le regard devint de plus en plus appuyé. Sous la pression, Mello dut se retourner, pour faire face à Giorna. Zut…

Ses yeux désintéressés se plongeait dans l’azur de ceux de Mello, et contre toute attente, là où elle s’imaginait recevoir une patate cosmique, elle reçut une étreinte, chaleureuse.  Ce n’était pas dans les habitudes de la Donna de faire ce genre de choses, mais, après tout, son capitaine venait de risquer la mort, au beau milieu d’un champ de bataille.

« On a bien cru qu’on allait perdre notre capitaine ! On t’avait pourtant bien prévenue de ne pas mettre le pied sur le navire des Peacemakers, il pue la mort ! »
Un regard se dessina sur le visage de la demi-sirène. « Contente de voir que vous ne m’avez pas oubliée avec le temps ! »
« Oubliée ? » Giorna se met à éclater de rire, longtemps, très longtemps… mais, qui pouvait se permettre de l’interrompre, le jeu n’en valait pas la chandelle ! « Tu rigoles j’espère ? Le commandement a envoyé de nouveaux éléments, certains ont d’ores et déjà tenté de reprendre le capitanat. »

Cette fois, ce fut Mello qui éclata de rire. Reprendre le capitanat ? De SON navire ? De SON équipage ? Certainement pas ! Sourcils froncés, elle reprit la parole. « Eh beh, ils sont plutôt rapides les nouveaux, est-ce qu’ils sont au courant d’à qui appartiens ce foutu navire ? »

« Je ne pense pas. » Repris Giorna « Selon ce que j’ai entendu, il n’y a là que des jeunes recrues manquant légèrement d’expérience, cependant… Il y a un rescapé de la guerre de Batterilla, tout comme toi. »
« Et le Commandant Jora ? Et Raïjuu ? Plus de nouvelles ? » Enchaîna la sirène, attendant une réponse positive.
« Le Commandant Jora a été affiliée à une base marine suite à l’opération du sous-marin… quant à Raïjuu, l’on raconte qu’il est toujours dans le coma. »

Un soupir s’échappait des lèvres de la brune, dommage, il aurait aimé pouvoir compter sur quelqu’un d’expérience, comme Jora Eirdottir, mais visiblement elle allait devoir faire sans ! Son nouveau manteau impliquait de nouvelles responsabilités et les rapports qui trainaient dans sa cabine n’était pas là par hasard. Un nouveau soupir... et enfin, elle décida de se rendre là où se trouvait son navire et ou se rassemblait toutes les personnalités qui composaient l’équipage des Drunkn Mermaids.

Amarré au port le plus loin du centre de commandement, avec les soldats qui volaient par-dessus le bord, les cris et l’agitation, il ne faisait aucun doute que le Game Changer se devait d’être à l’écart des autres navires, vous vous imaginez des marines se comportant d’une telle façon ? Ça en détruirait l’image que le commun des mortels se fait de la marine.

Énième soupir.

« Bon, je suppose qu’il est temps, Giorna, allons casser du nouveau ! »

OTTO:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Le Prince de la Justice — Membre des Drunken Mermaids


☠ Messages : 17
☠ Âge du Personnage : 24
☠ Berrys (x1000) : 2172
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : Pika Pika No Mi
☠ XP Dorikis : 2701
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
10 / 99910 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Le Prince de la Justice — Membre des Drunken Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Sam 10 Nov - 22:18

« Le Prince de la Justice »Arkay

Le Prince marchait au milieu de tous ces marines, non sans attirer quelque peu l’attention. La Base M-2… C’est là qu’il avait été formé. A peine quelques mois s’étaient écoulées depuis… Il avait tout de même pu vivre quelques aventures non sans conséquence sur sa personne… En effet, Arkay avait appris de nombreuses choses au cours de son léger périple. Que la vie dans ce monde était loin d’être aussi facile… Que la Justice ne pouvait pas s’appliquer comme il pouvait l’entendre… Du moins, pas tant qu’il restera faible.

En effet, il était convoqué à telle ou telle mission avec tel ou tel équipage sous le titre de capitaine, et ne pouvait que constater tristement l’incapacité de lui et ses hommes à agir sur certains lieux. De véritables gangs de pirates qui ont corrompu tous les habitants d’une île, un monstre marin bien trop puissant pour les laisser passer, ou simplement un manque de confiance de certains habitants envers la Marine… Ces missions furent toutes éprouvantes pour le Prince de Sindoria. Déchu par sa propre volonté de sa fonction, il était prêt à endosser l’ingratitude d’un tel grade qu’était un simple capitaine de Marine… Bien que sa progression au sein de la hiérarchie était fulgurante, Arkay trouvait que c’était encore et toujours bien trop peu. En effet, il se mit en quête d’escalader les échelons afin de pouvoir étendre son pouvoir, et ainsi mieux appliquer la Justice telle qu’il l’entend.

Quoi qu’il en soit, le voici au milieu de nombreux marines attroupées sur le quai d’un navire. Il était appelé à rejoindre cet équipage. Enfin, ce n’était pas un ordre en soi… Ses supérieurs lui avaient uniquement suggéré la possibilité de le rejoindre. Pas vraiment d’autres informations là-dessus. A vrai dire, il n’avait pas vraiment cherché à en savoir plus… Une occasion de mettre les voiles dans un climat bien plus stable, c’est tout ce qu’il lui fallait. Changer d’équipage à chaque fois, être confronté à des missions de routines sans grande importance… Tout cela ne l’intéressait guère. Il préférait largement entretenir de réelles relations avec un équipage prédéfini sur la durée.

Le capitaine n’était visiblement toujours pas présent… Le Prince aurait bien voulu se lier d’amitié avec certains marins en attendant, mais disons que l’atmosphère ne s’y prêtait pas vraiment… Une certaine tension régnait en ce lieu, de multitudes de regards perçants venus de tout parts étaient lancés, que ce soit pour Arkay ou encore d’autres hommes. Ils se jugeaient entre eux. Un esprit de compétition, voir même de survie était omniprésent. Mais pourquoi ?

Le Prince n’arrivait pas à saisir l’intérêt d’une telle tension en ces lieux. Après tout, ils allaient tous être coéquipiers… Non ?

Au milieu de toute ce silence étouffant, c'est un terrible gargouillement qui se fit entendre. Survenu des tréfonds de... l'estomac du Prince, qui semblait avoir un peu faim.

C’est à ce moment qu’un grand malabar vint bousculer le corps nettement moins imposant du jeune homme aux cheveux pourpres, qui tituba sous la surprise, tant il était perdu dans ses pensées.


« Pas très sympa de bousculer les gens comme ça. »


Fit-il non très subtilement remarquer au colosse, qui se retourna aussitôt d’un air visiblement très irrité. Il était chauve et une cicatrice recouvrait sa joue.


« C’est à moi qu’tu parles, gringalet ? »


C’en était presque ironique, tant la situation était un cliché. Le fameux gros balourd qui bouscule celui qu’il n’aurait jamais dû bousculer… On sait comment ça se termine, ces histoires. Arkay fit mine de regarder à sa droite, puis à sa gauche…


« Mmmh… J’ai beau chercher, je crois bien que t’es le seul à m'avoir bousculé ici. T'es vraiment un génie, le gros plein de soupe ! »



Ces derniers mots irritèrent davantage l’armoire à glace qui se retourna complètement afin de lui faire face.


« Grrrr…. »

« GRRRRRRRR ! »



Imita Arkay d’un air ô combien stupide, ce qui fit perdre les pédales à son opposant… qui le chargea aussitôt !





Quelques pas rapides, le poing levé… et la joue du Prince ! Il lui décocha un puissant coup de poing frontal qui envoya le Prince éclater des barils de vivres plusieurs mètres plus loin, sous le regard intrigué des autres marines qui restaient spectateurs. Ils connaissaient visiblement ce mastodonte, et n’avait guère très envie de s’y frotter.

Enseveli sous la viande et les bouts de bois, le Prince ne donnait plus signe de vie.


« Je… crois que t’y es allé un peu fort, Bozo ! »


S’exclama un homme, qui accourut aussitôt vers le Prince et tenta de le sortir de là… avant de découvrir que ce dernier était en réalité en train de manger non sans grande discrétion toute la viande qui se trouvait sur lui !


« Q-QUOIIII ?! »


Hurla-t-il la bouche démesurément agrandie devant Arkay qui semblait déjà avoir oublié cet incident, trop concentré par la nourriture.


« Gromph… Décholé mais chai faim… »


Susurra-t-il discrètement la bouche remplie de nourriture à l’homme venu lui porter secours, d’un air assez gêné.


« M-MAIS T-T’AS FAIS EXPRÈS DE TE RETROUVER LA OU QUOI ?! »


Ce à quoi le Prince lui tendit un bout de viande, sourire malicieux aux lèvres.


« Che chera notre petit checret… »


Dit-il d’un ton enjoué la main devant la bouche de sorte à éviter qu’on ne lise sur ses lèvres. En effet, il avait repéré ce baril depuis son arrivée, et une agréable odeur de viande pré-cuite en émanait. Heureusement qu'il fut bousculé par un idiot avec suffisamment de force brute pour l'y propulser, bien qu'Arkay dût également y mettre un peu du sien pour être sûr que le baril soit pulvérisé à cause de sa "chute".


« Qu’est-ce que… Encore en vie ce nullos ?! »


Le fameux Bozo remarqua alors que son coup avait été sans effet sur le Prince, et s’apprêtait à revenir à la charge…

Mais c’est alors qu’une femme mit le pied sur le navire d’un air presque triomphant, accompagnée de ce qui semblait être son second.

Tout le monde se retourna vers elle, comme si c’eut été quelqu’un de particulièrement important.

Arkay n’y accorda pas tellement d’attention. Son sens de Gentleman aurait normalement dû s’activer à ce moment précis, mais son appétit était de plus en plus grand ces derniers temps. Peut-être parce qu’il grimpait en puissance… Quoi qu’il en soit, il profita de cette diversion pour glisser un maximum de bouts de viande dans sa bouche, en prenant soin de ne pas manger proprement, laissant derrière lui un maximum d’ossements à mesure que les vivres qui étaient contenus dans le baril contre lequel il s’était effondré tout à l’heure disparaissaient, téléportés dans son estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 8
☠ Âge du Personnage : 23 ans
☠ Berrys (x1000) : 1927
☠ Localisation RP : Base M-2
☠ Fruit du Démon : Ori ori no mi
☠ XP Dorikis : 1300
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Dim 11 Nov - 11:22

Depuis qu'Anata avait rejoint la marine par recommandation, c'était le paradis. Elle avait enfin l'occasion de montrer à tout le monde à quel point elle était douée pour arrêter les pirates et révolutionnaires en tous genres. Bien sûr plus de l'un que de l'autre, elle mériterait sûrement une promotion si elle arrêtait un révolutionnaire à interroger. Même si pour le moment elle n'était que simple soldat dans la logique hiérarchique, elle ne refusait jamais une opportunité, dès qu'on donnait l'ordre aux soldats de lancer un assaut, elle se jetait corps et âme dans la baston. Même si elle estropiait plus que nécessaire les plus faibles par zèle combatif, Anata se disait qu'au moins comme ça ils auraient du mal à s'évader, dans l'immédiat du moins. Les fusils et sabres ce n'était pas son fort, ses frères lui répétaient sans cesse que le meilleur moyen pour deux hommes de se comprendre c'est à travers leurs poings. De ce fait, Anata mettait ça en pratique, bien que ce ne soit qu'à moitié applicable, mais c'était un simple détail, l'exception qui confirmait la règle.

Cependant ce qui serait encore mieux que d'être sous la tutelle d'officiers divers serait d'entrer dans un groupement plus réduit où elle aurait constamment l'autorisation implicite d'engager le combat dès que nécessaire. Et cette occasion venait de se réaliser, on l'engageait dans un équipage à East Blue dans la base M-2 qu'elle ne connaissait absolument pas. C'était normal, après tout elle ne pouvait pas tout connaître de sa mer natale, il aurait fallu l'explorer un minimum pour ça. On ne pouvait pas dire que la base où elle se trouvait soit très globe trotter, aucune chance de voir de ses propres yeux une base qui en plus avait l'air connue. Malgré ça, elle ne pouvait pas vraiment refuser, et n'en avait pas l'intention, ce serait de la folie douce de piétiner une telle invitation à casser du pirate sans retenue ou presque sans.

Ainsi sans plus tarder, Anata commença son voyage vers la base qui par chance se trouvait déjà dans la mer où elle se trouvait depuis le début. Elle se sentait privilégiée, même si elle ne serait pas forcément second de l'équipage c'était tout de même très bon de rejoindre enfin une bande qui aurait la possibilité de naviguer un peu plus et qui n'aurait besoin d'aucune permission pour agir de quelque façon que ce soit. En revanche si elle était pratiquement désormais dans l'équipage, sa cabine était toujours celle d'un soldat ordinaire, un peu dégradant pour le coup, comparé à la cabine d'un officier. Mais il ne fallait pas tomber dans le pessimisme, peut-être que ce serait plus confortable dans son nouveau navire, qui sait. En tout cas elle avait tout le temps de se préparer mentalement pendant le trajet. Après tout l'équipage avait une réputation plutôt belliqueuse alors il valait mieux être prêt au cas où elle servirait déjà de punchingball. C'était difficile de se dérouiller quand on devait attendre la permission pour procéder à la moindre arrestation, elle qui pourtant aurait aimé se battre plus souvent. Il fallait croire que c'était l'inconvénient du bas de l'échelle, ne pas pouvoir agir à sa guise, mais évidemment elle évitait de s'en plaindre, c'était déjà bien d'être engagé dans la marine. Elle pouvait bien endurer un peu d'inaction le temps de prendre du galon, ce n'était sûrement qu'une question de temps avant qu'elle monte rapidement en grade jusqu'à devenir enfin officier.

Après une longue traversée en bateau, Anata arriva enfin à la base M-2 où elle devait rejoindre l'équipage qui l'avait invitée si gentiment. Comme attendu, sur place régnait déjà le chaos, deux personnes se battaient, ou plutôt un mastard cognait un pauvre homme qui avait juste l'air de profiter des marchandises sur place pour se goinfrer à l'oeil. Dans tout ce beau monde elle ne savait pas qui était l'escorte et qui étaient les invités, mais peut-être qu'elle pouvait mettre son grain de sel sans trop se faire remarquer afin de calmer le jeu. D'un geste rapide, Anata se baissa en allongeant la jambe pour infliger une balayette, mais au lieu de faire basculer sa cible brutalement, celle-ci ne sentit aucun déséquilibre. En revanche elle avait entouré ses chevilles d'un barreau au début malléable qui s'était durci en un instant à la fin de la technique improvisée. Elle se faufila alors derrière l'individu en gloussant un peu, le poussant légèrement pour qu'il tombe comme un gros idiot sur le sol et que ça le calme un peu, tenant sa casquette de soldat baissée sur ses yeux du bout des doigts comme pour faire l'innocente. Elle espérait ainsi avoir calmé les tensions pour que le capitaine ne soit pas éhonté de voir déjà une bagarre sur le quai. D'ailleurs il venait justement d'arriver, posant en premier le pied sur son navire, comme pour couper le ruban d'inauguration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 28
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 9019
☠ Localisation RP : North Blues
☠ Fruit du Démon : Boomu boomu no mi
☠ XP Dorikis : 2545
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Lun 12 Nov - 21:34

Le nouveau navire des Déchaînés venait d'arriver en bout de port… Rorik l'avait bien amarré, quant au capitaine ours, il était retranché dans ça cabine. En tailleur les mains sur les genoux, il essayer de faire part de claire dans son esprit.. Mais les voix l’empêchent de bien réfléchir, tel était sont problème depuis un long moment.

'' Bien nous sommes quatres… Il va falloir que vous taisiez tous. Je suis le seul qui est le droit de parler. ''

'' Oui mais… Nounours-Sama, je me dois de te rappeler que tu tiens ton amusement de moi ~''

Une masse qui ressemblait a une femme violette dénudé venait de parler… Luxure.

'' Luxure, avec tes conneries, je vais me faire viré. ''

Puis une voix plus rageuse… Une sorte de taureau rouge apparaît également.

'' et moi ta force de combat ! Elle vient de moi ! ''

La Colère. Effectivement, il ne disait pas des choses fausses.

'' Oui Colère, tu dois te calmer également. Mes excès de violence ne sont pas tolérés. ''

Puis d'un coup..Des multitude de phrases s'enméle, l'ours ré-ouvre les yeux avant de se lever suite a un bruit sur le pont du bateau, d'un coup, il se rue au pont … Torse nu. Une fois arrivé, il vois un jeune marine la gueule en vrac essayer de marcher avant d'pisser sur le mat… La grosse paluche de l'ours l'attrape part l'épaule avant de le traîné à terre. Le regard lourd de ce dernier se posant sur le bateau d'a côté. Habilement il fait un retour a ça cabine pour prendre sont haut de kimono distinctif de l'ours, le laissant ouvert dévoilant le torse velu de se dernier. Puis il enfila le bas réglementaire de la marine avec sont rang. Une fois fait, il s'alluma sont long kiseru et se dirigea vers l'étrange bateau.



Le minks monta a bord se dernier.. Le faisant trembler sous le taille et le poids de l'ours, surplombant la majorité des hommes présent, bougeant sont oreille déchiré, il soupira de la fumé.

'' C'est quoi ce bordel… ? ''

Voyant plusieurs soldats dégagés, il haussa les épaules avant de rester figé la, observant le monde.


Marron = Tsuyoshi
Rose = Luxure
Rouge = Colére
Noir = Légion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids


☠ Messages : 130
☠ Âge du Personnage : 21
☠ Berrys (x1000) : 39309
☠ Points Votes : 267
☠ Localisation RP : Logue Town
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 6680
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
134 / 999134 / 999
☠ Karma :
515 / 999515 / 999

Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Mar 13 Nov - 0:25


Réconfort d'après Effort !

Marine - Drunken Mermaids


Ses yeux brûlaient, sortir de la cafet', comme ça, sans prévenir, en voilà des idées ! Sa rétine, microscopique au vu du taux d’alcool, semblait se rouvrir peu à peu et au loin, déjà ; on pouvait constater l’ampleur des dégâts. Des soldats tentant de remonter à bord du navire car ayant été jeté dans la mer, un pont mal entretenu, un bruit pas croyable et bordel, c’est qui c’type ?!

« Eh, rien de tel qu’une journée de détente après un bon conflit. »
Déclara Giorna, qui tentais tant bien que mal d’empêcher son capitaine de trébucher sous l’effet de l’alcool.
« Fac..hic de dire ça ! Je ne me souviens pas t’avoir vu dans les parages ! » Rétorqua la brune, sourcils froncés. « TANT PIS ! Allons botter les fesses des perturbateurs ! J’espère qu’ils seront assez intéressant, ça fait un moment que j’ai pas distribué d’corrections ! »

Craquant ses doigts sur le chemin menant au navire, la Demi-sirène semblait comme enjouée, cela faisait un moment qu’on ne lui avait pas confié une telle mission, encore moins la possibilité de la réaliser dans ces conditions-là. Il était temps de voir ceux qui allaient composer le nouvel équipage des Drunken Mermaids, suite à la dissolution des Peacemakers. Plus important, elle voulait connaître le nom du bougre ayant osé revendiquer le capitanat, et ce, avec impatience.
Sourire narquois au bout des lèvres, Giorna et elle, grimpèrent à bord via la passerelle du pont supérieur, Mello devançait la Donna ; et quelle ne fut pas sa stupéfaction, lorsque tout de poil vêtu, un ours apparut.

Un silence avait précédé l’arrivée du Capitaine à bord du bateau, mais, nul n’aurait pu se douter de ce qui allait suivre. Qui aurait cru qu’elle réagirait comme ça, après tout, au vu de son uniforme – le peu visible – il ne pouvait être que quelqu’un de gradé… et donc, ce qui devait arriver, arriva.

L’ours, bien que la surplombant d’au moins le double de sa taille, se retrouva illico presto au niveau d’un visage à la lèvre inférieure incroyablement remontée, d’une paire de sourcils froncés au point de rompre et d’un regard lubrique. « Eh, c’est toi qui veut m’prendre mon bateau ? J’te préviens Winnie, c’est pas parce que t’es tout doux que j’vais te laisser faire ! » Sa poigne se resserra, avec son odorat, l’ours aurait sûrement ressenti l’odeur de l’alcool, si tant est que les ours savent ce qu’est l’alcool. « Réponds, réponds ou j’te casse ta… »
« Capitaine ! Je... crois qu’il y a méprise » reprit Giorna, masquant son visage de sa main d’embarras. « Cet… Ours comme tu le dis… est le capitaine des déchaînés. »

Elle eut comme une déconnection temporaire de cerveau. Fixant le vide pendant un moment avant de finalement lâcher le kimono de l’animal. L’époussetant pour le remettre en place, avant de faire deux pas en arrière afin de respectueusement s’incliner afin de présenter ses…

« Excusez-moi, nounours-san. »

SOUDAIN ! Venu de nulle part, Giorna, coude en avant, frappa la demi-sirène de toutes ses forces, avec un impact qui fit s’envoler la moitié des casquettes de l’équipage. Mello, gisait là, au sol, une bosse considérable gonflant à vue d’œil sur l’arrière de son crâne.

Et comme si de rien n’était, elle se releva. Les idées remises en place, elle se rappela d’un rapport annonçant l’arrivée d’invités provenant de la base du sud. Les déchainés étaient sûrement les invités dont elle avait entendu parler lors de la réunion des gradés organisée par Magdalene.

« Enchanté capitaine ! Je suis le Commodore… » elle se tourna vers les membres de l’équipage, déclara « Bientôt Contre-Amiral ! » Ce qui provoqua une nouvelle pulsion meurtrière à Giorna, avant d’enchaîner « Le Commodore Mello ! De la Base M-2 ! Et je vous présente, les Drunken Mermaids… Enfin, ces gars-là quoi. »

Son œil attentif balaya la zone, il y avait bien quelqu’un dont elle entendu parler, cependant, cette personne ne semblait pas être dans les parages, autrement, elle l’aurait reconnue. Mais, un détail vint perturber les analyses de la demoiselle. Là-bas, vers les vivres ! Un homme à terre… attends, les vivres ?!

« AAAAAAH !!!!!! » D’un bond, elle atterrit au niveau d’Arkay, l’attrapant par le col, elle le secoua dans tous les sens. « EH TOI, ÇA VA ??? PITIÉ, RELÈVE TOI ET FUIS !!! PAUVRE FOU TU NOUS A TOUS CONDAMNÉ. » Elle le déposa, et constata l’ampleur des dégâts, le baril entier, vide, des os partout ; en bref, la catastrophe. Son regard vira du noir au jaune, au bleu, au vert, au point d’interrogation… avant que finalement elle ne passe à l’action. « Écoutez, on aura qu’à dire que c’est ce gros lard à terre qui aura tout bouffé, vous êtes tous témoin !!! Le gros à vidé le baril !! » Puis, s’approchant de l’oreille d’Arkay, elle chuchota « De toute façon, j’ai toujours haï les gros . »

Une pile électrique, car à peine sa petite phase terminée elle était revenu au niveau de Giorna, qui se trouvait auprès du Capitaine des déchaînés. « Enfin, voilà. Bienvenue à tous ! J’espère que vous saurez faire vos preuves, la vie de marine au sein de cet équipage… est… haha… Giorna ? »

« Calcul simple, vous êtes actuellement… une vingtaine, il ne reste que 5 cabines… Ceux qui n’ont pas de cabine dormiront dans les dortoirs communs. Bon courage. »


OTTO:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 32
☠ Âge du Personnage : 23 ans
☠ Berrys (x1000) : 6887
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 1655
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Mer 14 Nov - 18:02


Marine Megamix

Une analyse rapide de la situation était nécessaire. J'avais donc reçu comme recommandation de rejoindre l'équipage de Mello, cette fille dont je n'ai pas arrêté d'entendre parler depuis un bon moment, j'avais accepté, car malgré tout ce qu'on disait sur elle, elle semblait être une femme ayant sa propre vision de la justice, pas comme certains qui ne font que suivre comme des petits moutons une justice qui était, je trouve, parfois bancal. 
Je m'étais donc retrouver avec une nuée de zigoto assez loufoque, nous attendions donc Mello qui visiblement avait pas mal de retard, elle n'était donc pas ponctuelle ? Elle devait se faire frapper sur les doigts à l’époque, c'était sûr ! Un léger sourire s'installa sur mon visage et l'arrivée de cette furie n'avait fait que agrandir mon sourire, elle était totalement alcoolisée et s'en prenait à tout le monde, sans aucune distinction, c'était l'une des scènes les plus marrante que j'avais vu depuis mon arrivé sur M-2, sûrement la plus drôle ! 

Il y avait parmi tous ces zigoto deux personnes qui sortaient réellement du lot, un ours géant ainsi que bouffetou, il s'était fait taper dessus, mais c'était comme s'il n'avait rien eu. C'est donc ainsi que j'avais compris que les autres ne poseraient sûrement pas de problème.
Je m'avançais donc en direction de Mello et de l'ours.

« C'est donc toi la fameuse Mello ? L'esprit libre de la Marine ? Je m'appelle Kian et je souhaite vraiment l'une des 5 chambres disponible. »

Il y avait un sourire assez confiant sur mon visage, j'étais sûrement dans le top 5 des aspirants Marine ici présent donc il ne serait pas difficile d’affirmer ma supériorité, il fallait simplement que Mello le voie d'un bon œil. Je regardais donc tout le monde avec un air combatif avant de poser à nouveau mon regard sur Mello.

« En tout cas enchanté d'enfin faire connaissance de la star de la Base M2, j'avais tellement entendu parler de toi ici. Même si visiblement tu es totalement saoule, êtes-vous réellement digne de diriger cet équipage mademoiselle le futur contre amiral ? »

Je n'avais aucune vu sur l'équipage, mais j'avais envie de voir sa réaction, il me fallait une personne forte pour accomplir mon objectif alors il valait mieux que ma capitaine le sois, fournir une paix vraie et durable sera plus dur avec une personne faible.


Dernière édition par Kian le Lun 19 Nov - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 29
☠ Âge du Personnage : 15 ans
☠ Berrys (x1000) : 16641
☠ Points Votes : 20
☠ Localisation RP : Baterilla
☠ Fruit du Démon : Nope
☠ XP Dorikis : 3292
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
20 / 99920 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Jeu 15 Nov - 13:32


John Leone, l'élu qui fera de ce monde un havre de paix à la force des ses poing, celui créera le manga le plus réputé de toutes les mers !

Marine MegaMix.

Sortant du navire… Le marine aux cheveux vert était enfin arrivé sur la base M-2. Le lieutenant John Leone, avait été recruté au sein de l’équipage d’east blue. Il était joyeux car en naviguant sur les mers, il pourrait faire plein de découverte enrichissante et il pourrait ainsi créer le meilleur manga du monde. Mais pour l’instant, il était bien loin d’atteindre son objectif et il devait maintenant aller rejoindre ses nouveaux camarade de l’équipage des Drunken Mermaid.

Il était arrivé en avance, comme à son habitude. Mais il ne voulait pas perdre de temps alors le jeune homme se mit dans un endroit confortable, parfait pour pouvoir dessiner en toute tranquillité. Il avait plein d’idée, surtout qu’apparemment, la capitaine de cet équipage était elle aussi, une rescapé de la grande guerre de Baterilla. Tout comme le jeune Leone, ils auraient donc plein de chose à se dire. Continuant à dessiner avec rapidité, précision et surtout, avec le sourire. John s’apprêtait à terminer son oeuvre quand la capitaine arriva. Elle titubait et ne semblait pas vraiment au meilleur de sa forme, surtout avec tout ce qu’il avait pu entendre sur elle.

Elle arriva vite en face d’un ours géant…. Un ours…. UN OURS… Elle le secoua violemment, jusqu’au moment ou elle comprit qu’il faisant parti d’un équipage totalement différent. Celui des déchaînés… OUI ! Celui d’Hao et de Salade, les deux marines qui étaient présent à la bataille de Baterilla. Alors donc, ils faisaient parti du même équipage… intéressant. John décida donc de s’approcher du commodore pour lui dire quelques mots. Il avait quelque chose d'extrêmement important à lui dire.

" Commodore Mello… Je suis le *Bruit d'escargophone* "


Le lieutenant aux algues sur la tête décida donc de répondre rapidement, peu importait s’il était en face de son futur capitaine. Quand son escargophone sonnait, il y avait sûrement quelque chose de grave.

Lieutenant Leone… Suite aux évènement de Batterilla vous êtes promu Colonel de la marine. Faites honneur à votre nouveau grade et de surtout DÉPÊCHEZ VOUS DE REJOINDRE LE COMMODORE MELLO ! Ahlala… Ces jeun

Il avait raccroché l’escargophone rapidement, il savait que ça allait dégénérer et il ne voulait pas avoir la honte en face de ses futurs compagnons. John venait d’être promu… Cette annonce fut si soudaine…. Il venait de passer beaucoup de grade d’un seul coup, il ne pouvait être qu’heureux. Il devait se montrer digne de ce nouveau grade et il devait prouver à ce nouvel équipage qu’il ferait tout son possible pour les rejoindre. Alors, prenant un grand souffle, le jeune homme allait enfin prendre la parole. Sûr de lui et déterminé.

" Commodore Mello… Je suis le nouvellement promu... Le colonel John Leone. C'est un honneur de pouvoir rejoindre votre équipage. J'ai moi aussi participer à la bataille de Baterilla. "


Tout de suite après, il entendu qu’il n’y avait plus que cinq cabine disponible… Que devait t’il faire… Il ne pouvait pas se permettre ne pas avoir sa cabine. Il fallait qu’il ait une cabine rien qu’à lui pour pouvoir écrire son manga tranquillement… Peu importe les conséquences pour les autres, son manga passait avant. L’enjeu était beaucoup trop important pour pouvoir jouer avec le feu.

" Tout le monde... Je m'excuse d'avance mais je prendrais ma cabine. Quoi qu'il arrive. Premier arrivé, premier servi. "


Après avoir prononcé ses excuses, le commandant disparut. Il venait de faire preuve d’une importante vélocité. Il venait d’utiliser une des techniques qu’il venait juste d’apprendre. Le soru, une technique de déplacement tellement rapide qu'il est invisible à l’oeil nu. Il fonça donc prendre une cabine. Une fois arrivé, il redevint visible aux autres, il souriait et il venait de prendre la plus grande des cabines disponibles. Pour les autres ? Maintenant ce n’était plus son problème.
John Leone
FT Drunken Mermaid


Dernière édition par John Leone le Mar 20 Nov - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1338-john-leone-l-elu

avatar


☠ Messages : 8
☠ Âge du Personnage : 23 ans
☠ Berrys (x1000) : 1927
☠ Localisation RP : Base M-2
☠ Fruit du Démon : Ori ori no mi
☠ XP Dorikis : 1300
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Dim 18 Nov - 13:12

Une journée tout sauf normale dans la marine, c'était comme ça qu'Anata aurait pu qualifier. En vrai, elle était sûrement dans une catégorie inhabituelle qui appréciait les bagarres, bien qu'elle ne participe pas pour de vrai cette fois. Elle avait conscience de représenter la justice, sûrement comme certains parmi tous ces gens, mais la tension continuelle et le danger du métier créait irrémédiablement une envie de se détendre. Comme ils étaient supposément tous entraînés au combat, ils se relaxaient en se tapant dessus, c'était prouvé scientifiquement. En tout cas c'était comme ça qu'Anata voyait les choses, se bastonner pour évacuer les tensions et pour s'amuser. Même le capitaine fraîchement arrivé ne se privait pas, malmenant le fringuant officier pour le réprimander d'avoir englouti une bonne partie des vivres réservés à l'équipage entier. De toute évidence il ne devait pas y avoir grand chose à cet endroit si les réserves pour tout ce monde devaient avoir été à ce point entamées selon les dires du capitaine, Mello devait parler de cette portion des réserves et non de l'intégralité. Dans tous les cas il devait sûrement rester bien assez pour tout le monde, il faudrait juste racheter un peu de nourriture, c'est tout. Au moins ça avait le mérite d'être drôle comme une série humoristique des années cinquante en monochrome, des beignes par ci par là, et une chute accompagnée de rires pré-enregistrés qu'apportait Anata pour le coup.

L'air de rien l'équipage commençait à se constituer de sacrés éléments, à commencer par un joli garçon punchingball et goinfre, un ours qui parlait et portait des habits d'humain, et un loubard qui remettait en cause la capacité de diriger de Mello. En effet c'était une question que tout le monde était amené à se poser à un moment ou un autre, c'était parfaitement naturel. Le moment était bien choisi en plus, le jeune homme n'était même pas encore impliqué dans l'équipage alors libre à lui de poser des questions pour vérifier un peu les compétences du capitaine. Pour Anata, ce qu'elle s'imaginait d'un dirigeant d'un équipage c'était comme un vase, d'abord une bouillie immonde d'argile, ensuite un récipient difforme, puis lisse et bien arrondi, se dessinaient alors des subtilités et fioritures qui donnaient de la personnalité au vase. De la même façon, le fait d'être capitaine ce n'était pas un talent forcément inné, il fallait commettre des erreurs pour se rattraper et améliorer encore plus le résultat final. Elle doutait que Mello puisse lui donner une réponse un minimum précise et fixe, parce qu'être un subordonné répondait aussi au principe de l'évolution par étapes, il devenait aussi de plus en plus digne de la confiance du capitaine et des civils.

Le sujet du moment, c'était le sommeil, plus précisément les cabines de couchage au nombre de cinq pour tout un monde comme ça. Les scènes irréelles se succédaient, tout le monde cherchant un argument à présenter pour mériter une chambre. Le douteur commença alors à solliciter une chambre, vint ensuite le dernier venu bien plus jeune mais non moins compétent, sans doute avait-il utilisé la téléportation comme argument pour prendre une chambre. Les autres n'auraient qu'à prendre les trois autres ou dormir sur le plancher dehors à la belle étoile. Pour sa part, ça ne la dérangerait pas de devoir dormir à la belle étoile, ce n'était pas la première fois qu'elle se passait d'un lit conforme aux normes. De toute façon personne ne se préoccupait d'elle ni du mastard qui s'en prenait au bellâtre avant que le capitaine se charge de son cas. Anata s'était fait de nombreux films en arrivant, sur cet équipage dont les rumeurs dessus étaient aussi nombreuses que des grains de sable entre les fesses d'un gros lard à la plage. De ce fait, il était difficile de se faire une idée précise, alors elle s'était imaginé beaucoup de choses concernant cet équipage si particulier, et un des seuls de la marine en plus. Au final, ils répondaient à la fois à toutes les rumeurs et à la fois à aucune puisqu'ils étaient uniques et correspondaient malgré tout à l'image générale que les rumeurs sous-entendaient. Baissant sa casquette, elle ne tarda pas à réitérer son tacle, mais pas de la même façon, souhaitant avant tout ouvrir quelques yeux.


-Une vraie bande de branquignoles qui a le sens du spectacle, décidément. On pourrait juste foutre trois hamacs de plus par cabine et voilà on a logé les vingt. Ou vous pouvez aussi organiser un tournoi pour savoir qui prendra les trois dernières chambres. Moi ça me gêne pas de dormir à la vigie ou dans un coin n'importe où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 28
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 9019
☠ Localisation RP : North Blues
☠ Fruit du Démon : Boomu boomu no mi
☠ XP Dorikis : 2545
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Dim 18 Nov - 18:48

Il n'avait pas eux le temps de bien observer l'endroit… Mais ça avait l'aire d'être un gros bordel. Une petite brune l'avait ''abaisser '' et ''menaçer ''. Un grognement sourd venu du fond de la gorge de l'ours. Pas un grognement d'intimidation… Mais plutôt un qui traduit '' Lâche moi ou j'te fais sauter le caisson a miel ''.

Pendent ce bref regard… La dénommé Mello a pu voir dans le regard de l'ours… Un semblant de non-espoir, une complexité dérangeante. Elle remit en place le kimono de ce dernier, et lui surélevant pour la surplomber de nouveau de toute ça masse. Il laissa la fumée sortir part ses narines, le tabac ardent de sa pipe se faisant voir.

'' Enchanté Commodore Mello. Je suis le Commandant et Le Capitaine Des Déchaînés Satsujin Tsuyoshi. J'ai fait un long trajet depuis ma terre natal pour venir gonfler les rangs de la marine. Et j'accepte vos excuses. ''

Elle puait l'alcool a plusieurs mètres. Il fit un sourire en coin, il posa sa grosse patte sur la tête de la brune et lui tapota légèrement en '' signe d'amitié '', même si noué des relations n'était pas sont fort, il pensait que ça allait faire sont effet.

'' Bon courage pour recruter votre équipage.''

La voix du minks était lourde et calme a la fois. Mais dans sa tête, c'était un remu ménage entre la Colère qui lui disais de lui arracher la tête et Luxure d'accepter des excuses en nature. Il secoua sa tête de droite a gauche en posant une main sur son visage.


'' Taisez vous bordel….''

Il grogna un coup avant de se reprendre, comme ci, il avait perdu la notion du temps. Il observa d'abord un homme à l'allure... Dur comme du fer et tatoué. Puis un gamin aux cheveux vert se pointa également qui venait de passer de grade. Puis une sorte de petite blonde… Qui avais l'aire d'observer la scène également, il haussa les épaules avant de s'avancer et de s'adosser contre un mur, pour réfléchir un peut, il allait essayer de ''nouer'' des liens sans passer part l'étape du pieu… Ça allait être très dur. Il agita une oreille en réfléchissant.


Marron = Tsuyoshi
Rose = Luxure
Rouge = Colére
Noir = Légion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids


☠ Messages : 130
☠ Âge du Personnage : 21
☠ Berrys (x1000) : 39309
☠ Points Votes : 267
☠ Localisation RP : Logue Town
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 6680
☠ Rang :
  • Θ – Thêta
☠ Notoriété :
134 / 999134 / 999
☠ Karma :
515 / 999515 / 999

Commodore — Capitaine des Drunken Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Mar 20 Nov - 14:06


Réconfort d'après Effort !

Marine - Drunken Mermaids

Giorna regardait attentivement la scène, du coin de l’œil, elle observait Mello, voir comment elle allait réagir confrontée à une nouvelle équipe de zigoto. Sourire en coin, elle ne dit rien, pas un mot quand Kian s’approcha, ni quand Satsujin tapota la caboche de la petite sirène.

Mello, elle, ne semblait pas réagir mal, du moins, ce que l’on aurait pu s’attendre de la part de quelqu’un de son rang, ou bien même, de son grade. Non, tel un petit chat se faisant carresser, Mello ronronnait… jusqu’à ce que les dires de Kian vinrent la sortir de cette perturbation momentanée.

« Eh, hein ? »
Plongeant son auriculaire dans son oreille, elle s’approcha légèrement, se penchant afin de mieux entendre. « Tu souhaiterais avoir une chambre ? »

Un regard, deux, trois puis toute une multitude se posèrent sur lui, puis avant même que la demoiselle ne puisse répondre, une foule de rire l’accueilli. Mello, Giorna, l’équipage, la plupart riaient à pleine gorge.

« UNE CABINE, HEIN ? » Repris Mello, l’attrapant sous son épaule. « Tu vois ce petit aux cheveux verts, Colonel qu’il dit ! Mais, si tu veux mon avis, c’est sûrement du bluff ! » Chuchotait-elle à son oreille, avant de reprendre de vive voix. « J’en entends certains qui pensent que mon bateau est un hôtel ! C’EST F…hic… AUX ! ICI, si vous voulez quelque chose, il faudra le prendre ! »

Un large sourire se dessina sur le visage de Mello, tandis qu’elle observait la foule, à la recherche de gens qui sortaient de l’ordinaire, elle avait bien repéré le goinfre, Kian, cheveux verts et… « Et toi, tu es qui ? »

Elle avait pris la parole, afin de dire quelques paroles, certes, pertinentes, mais, c’était mal juger l’équipage de croire qu’il faudrait de la logique pour braver des années d’entraînement à la dure, si les cabines et dortoirs communs existaient, c’était bien pour créer un sentiment d’accomplissement.

« Soldat… Anat*hic*... Pardon, Kagezuchi Anata ; c’est ça ? » Un sourire se dessina à nouveau sur le visage de la demi-sirène. « Je t’aime bien toi, mais, tu ferais mieux de courir prendre une cabine, le petit au cheveux verts n’a pas perdu de temps, lui. »

Cheveux verts, cheveux verts, Leone, mais oui, c’était bien sûr ! « TOI LÀ ! » Hurlait-elle, pointant le gosse du doigt « Tu ne serais pas de la famille du propriétaire du Casino de Logue Town ? À tout hasard ? »

« Le Casino ? »
Repris Giorna. « Tu veux dire, que ce petit serait de la famille du richissime De Leone ? »
« Ça m’en a tout l’air, il a dit s’appeler Leone ! » Renchaîna Mello. « À moins que ce ne soit un autre Leone, comme l’ancien Joshazelba… Ce vieux con gâteux. »
« Tu… ne devrais sûrement pas dire des choses comme ça, Mello. »
« Aha.. haha… c’est vrai, désolé petit ! » De sa main pleine de bandages, elle vint ébouriffer la tignasse du gosse. « J’ai entendu parler de toi, les rapports indiquent que tu as pris part à la bataille de Batterilla, contente de t’avoir à mes côtés ! »

Comme une tâche accomplie, elle changea rapidement de sujet, avant de se recentrer sur Kian, qui venait de prononcer les mots qu’il ne fallait pas. Car il y avait bien une chose que la demi-sirène haïssait, c’était ceux qui remettait en cause ses capacités à commander.

Elle s’approcha de lui, ses yeux azurs plongés dans le siens, cette fois, aucun regard lubrique, pas même une moue contrariée. Juste un regard affirmé, sans aucun mot… et pourtant, dans ce regard l’on pouvait sentir une once de défi. « Prouve-moi le contraire. » pensait-elle. Mais, à défaut de lui envoyer un bourre-pif planétaire, elle se contenta de parler à tous, et non pas à un seul homme.

« Aheum… aha… je n’ai jamais été douée pour les discours… Mais, comme l’a soulevé le commandant Kian… Il n’existe rien qui puisse vous affirmer que je suis effectivement digne de diriger cet équipage… mais, laissez-moi vous dire ceci. » Elle croqua dans l’un de ses bandages, afin de le déchirer, histoire de le retirer. Laissant tout le monde constater l’étendue des brûlures causées par Ryuma, le dragon fou. « La plupart d’entre vous sont tout juste sorti de la base d’entraînement, vous ne connaissez rien de la vraie vie de soldat de la marine… J’ai… J’ai… perdu des amis, des frères d’armes, tombés au combat. » Elle marquait une pause, comme si elle voulait chercher ses mots, les discours n’étaient vraiment pas son fort, mais, cette dernière phrase, sortie du fond de son cœur, allait sûrement en convaincre plus d’un. «… Malgré les épreuves et les coups durs, je n’ai jamais laissé l’un de mes compagnons sur la touche, je n’ai jamais laissé quiconque s’en prendre aux miens sans représailles. »

Écrasant son poing au creux de sa paume et arrachant un rictus de douleur, à cause du geste et des blessures pas encore cicatrisées, elle poursuivit. « Désormais, vous tous, vous êtes sous mon commandement. Ensemble, nous purifierons les mers de toutes les engeances nocives qui la corrompent. Et je vous promets que je donnerais ma vie pour vous protéger. » Elle avait conclu ce petit discours, poing sur la poitrine, avec un visage calme, détendu et serein.

Puis, soudain, lorsque la tension sérieuse redescendit, elle remonta au niveau du pont supérieur, avec Giorna, et s’accouda à la rambarde surplombant le reste des soldats. « Alors, Giorna, qu’est-ce que t’en penses ? Une belle bande de soldats, pas vrai ? »

Giorna souriait, cela faisait longtemps qu’elle n’avait plus vu Mello dans cet état d’esprit. « Tu... as changée, depuis la guerre. » Reprit-elle, avant de sortir une cigarette de sa poche. « Fut un temps, c’était toi qui étais à leur place et moi qui te hurlait dessus. »
Un large sourire apparut sur le visage de la brune. « Eh ouais, le temps passe, on est plus toute jeune et me voilà avec de grosses responsabilités sur les bras... »
Giorna la regardait, telle une grande sœur, elle avait toujours été là pour l’aider à se faire une place au sein de la marine et elle était sûrement celle qui la comprenait le mieux ici. « Quels sont les prochains objectifs ? Ce Log-Pos… dois-je en conclure que nous partons sur la route de tous les périls ? »

Regardant le vide, Mello ne répondait pas, elle semblait contrariée, comme au cœur d’évènements qui la dépassaient. « Giorna, ça va beaucoup trop vite. Maintenant, voilà que nous nous mettons enfin sur ses trousses, Kyojin est à notre portée désormais. » Mais, grâce à un dernier regard jeté sur l’équipage, elle fut rassurée. « Peut-être que grâce à eux, nous arriverons à l’arrêter, ce criminel. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 32
☠ Âge du Personnage : 23 ans
☠ Berrys (x1000) : 6887
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 1655
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Dim 25 Nov - 11:40


Marine Megamix

Un large sourire s'installa sur mon visage, malgré nos différentes interrogations, elle avait su nous rassurer, enfin pour moi c'était claire, elle n'étais peut-être pas douée pour les discours, mais elle avait su me séduire avec son idée de justices et d'entraide, elle ferais une très bonne capitaine et cela je n'en doutais plus maintenant, j'en était sur.

Tandis que Mello monta sur le pont supérieur, je me dirigea avec une cabine avec une sac qui contenant toutes mes affaires.


« Je vous préviens j'ai demandé simplement par politesse envers elle, je prend une chambre et si quelqu'un ici s'oppose à cela, je l'invite à venir m'en empêchait. Dans le cas contraire je compte me diriger vers une cabine. »


Sans un mots de plus je me dirigea donc en direction des cabines. Le lutin verts avait pris la plus grande et cela ne me dérangeai absolument pas, c'était une pièce pour dormir donc avoir la plus grande ne m’intéresser pas, puis comme dit le fameux dicton : Si on cherche la plus grande, ce que l'on a quelque chose à prouvé.
Je m'installer donc convenablement dans ma cabine avant de m'allonger sur le lit et de regarde le plafond. Je pensais à nouveau à celle pour qui je faisais tous ça, celle pour qui je m'étais engagé dans cette vengeance et à celui grâce à qui tous était possible, celui qui m'avait tous appris.

« Je te vengerai, je te le promet.. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 8
☠ Âge du Personnage : 23 ans
☠ Berrys (x1000) : 1927
☠ Localisation RP : Base M-2
☠ Fruit du Démon : Ori ori no mi
☠ XP Dorikis : 1300
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Sam 8 Déc - 22:26

Après sa remarque, Anata fut tout de même remarquée par une personne, le capitaine, la seule dont il était nécessaire d'attirer l'attention. Apparemment elle attirait déjà les faveurs de son chef, mais c'était un peu le cas de tout le monde, sinon elle ne l'aurait pas invité à rejoindre son équipage, aussi nombreux soit-il. Près de vingt personnes, c'était beaucoup, mais comparé à l'intégralité de la base c'était bien peu. Beaucoup auraient vendu leur rein pour faire partie des sélectionnés, même parmi les officiers, c'était donc un honneur pour elle de figurer déjà dans ses papiers, pour quelle raison que ce soit. Elle termina en lui conseillant de prendre une chambre avant que ce soit trop tard, de toute évidence elle n'avait pas retenu le principal sujet dans son intervention.

-J'ai pas besoin de prendre une cabine à moi toute seule, je les laisse aux plus douillets d'entre nous. Je trouverai un coin pour me pieuter quelque part.

Une fois cela dit, Anata passa des paroles aux actes, allant chercher un coin discret à s'asseoir pour dormir dans cette position, les bras croisés, en général sans couverture. Dans les navires il n'y avait pas toujours des chambres pour tout le monde, alors les soldats se mettaient à plusieurs dans chaque cabine, dormant souvent sur une paroi ou à même le sol en position couchée, et ça leur allait très bien. Ils avaient conscience que parfois ce n'était pas possible de dormir confortablement sur un lit aussi douillet qu'à la maison. De la même façon, Anata savant que seulement un quart d'entre eux pourrait dormir sur ses deux oreilles dans une cabine chaude et sous des couvertures plus ou moins épaisses. C'était aussi une façon de paraître cool auprès des autres, elle souhaitait donner une image de dure à cuire avant tout, pour contraster avec son faible rang de soldat. De toute façon ce n'était qu'une question de temps avant qu'on reconnaisse ses efforts pour la justice ainsi que son efficacité. La promotion était son principal objectif depuis le début, mais avec cet équipage d'autres allaient sûrement s'ajouter par la suite.

Pendant ce temps, le punk du groupe se décida à prendre les devants comme le morveux aux cheveux verts qui s'était téléporté dans la cabine de son choix. Anata avait presque envie de donner un livre de contes pour enfants à Mello pour qu'elle leur raconte une histoire, eux qui étaient si pressés d'avoir du confort, alors que les autres dormiraient sûrement à l'étoile le même soir. La casquette baissée pour obscurcir un peu son champ de vision, Anata rigolait un peu d'un ton moqueur de les voir si pressés de leur petit confort. Leur statut d'officier leur donnait des privilèges, bien sûr, mais c'était la première fois qu'elle en voyait les réclamer de leur propre initiative. De toute évidence comme partout ailleurs, c'était le gratin avant la bleusaille, même si Anata avait refusé de son propre chef une place dans une cabine. Peut-être si elle pouvait acheter un hamac plus tard, mais dans l'immédiat elle ne voulait pas se faire couver par le confort du navire, et puis en position assise c'était deux fois moins pénible de se lever après une bonne nuit de sommeil qu'en position couchée.


-Tu devrais aussi te presser de prendre deux chambres avec ton amie, sauf si vous voulez dormir dans le même lit. Ce serait dommage que le capitaine salisse son uniforme sur le plancher crasseux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Drunkens Mermaids


☠ Messages : 11
☠ Âge du Personnage : 17 ans
☠ Berrys (x1000) : 3648
☠ Points Votes : 107
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 1700
☠ Rang :
  • Δ – Delta
☠ Notoriété :
1 / 9991 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Drunkens Mermaids

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   Mer 9 Jan - 20:59

Avant même que tous les marines prétendant à rejoindre l'équipage des Drunken Mermaid, dont la capitaine semblait être une véritable pile électrique, à tel point qu'elle en perdait presque les pédales à certains moments, n'arrivent sur les lieux, Sakaichi, quant à lui, s'y trouvait déjà. Effectivement, le jeune homme, et récemment marine bien que déjà promu au grade de commandant, avait pris la peine de se pointer à une heure bien trop prématurée par rapport à l'heure de rendez-vous. On pourrait croire que c'était une manière de se monter pointilleux, ainsi qu'exemplaire, mais en réalité, il n'avait pas trouvé repos de toute la nuit et journée, impatient de rencontrer ses camarades, mais surtout, de se lancer enfin dans une aventure tant attendue, qui allait lui permettre de gagner en expérience. Et l'expérience, il en avait besoin. Certes, il avait déjà participé et foulé un champ de bataille, mais ce n'était pas suffisant comme pour lui permettre de réellement prétendre à ses objectifs. Voilà, par ailleurs, la raison même pour laquelle il avait saisi directement, et sans réfléchir, l'occasion de rejoindre un groupe, lorsque ça lui avait été proposé par l'un de ses supérieurs. Et cerise sur le gâteau, il s'agissait, selon les rumeurs, d'un groupe de marines atypiques. Ce qui ne pouvait qu'attiser davantage sa curiosité, friand des rencontres qu'il considérait comme intéressantes.

Habillé de son uniforme de marine, il débarquait à une heure où le navire était certes amarré et disponible, mais également, en l'occurrence, vide. Du moins, sur le pont. Sur son dos était accrochée une longue épée rengainée dans son fourreau, et logée dans la prise de main d'un imposant bouclier. Tous deux maintenus par une fine corde enroulant, en oblique, le buste de notre chevalier. Et sur son épaule, posée et soutenue par son bras droit, un imposant coffre donnait l'impression qu'il allait l'engloutir. Même s'il n'avait visiblement pas trop de mal à le soulever de cette manière. La clef de celui-ci résidant, par ailleurs, autour de son cou, sous forme de collier.

- Waaaah... Ils rigolent pas, avec leur navire, eux, murmura sa voix grave et suave, qui concurrençait déjà avec la plupart des hommes adultes, preuve qu'il avait physiquement bien mûri. En temps, et en heure.

L'expression de son faciès traduisait un léger étonnement, marié à un sentiment de satisfaction visible, signe que leur voie de transport marine ne lui était pas déplaisante. Au contraire. Ainsi, ce n'est qu'après avoir admiré celui-ci, et approuvé par la même occasion, qu'il fit grincer le petit pont lui permettant de rejoindre le navire depuis le port, sous son poids considérablement augmenté par son équipement. Avant d'aller sur celui qui allait servir, plus tard, de lieu de réunion pour les fraîchement arrivés : nouveaux membres des Drunken Mermaid. Rien qu'à l'idée d'en faire partie, une petite excitation le parcourut, attisant sa soif de voyage, de combats, et de nouvelles aventures.

A peine arrivé, l'homme préféra ne pas faire le tour du navire, puisqu'il pourrait réveiller ou déranger quelqu'un, voir passer pour un voleur, alors il décida simplement de monter à la vigie, en emportant son équipement avec lui. Ce n'était certes pas aisé de le faire, mais ses entraînements passés le confrontaient déjà à des épreuves similaires, qu'il pourrait être nécessaire de surmonter lors de batailles. Ce pourquoi, il arriva sans grand mal à grimper à l'échelle avec une main, ainsi que ses jambes, déposant cependant lourdement son coffre dans un coin de la petite vigie, orienté et retourné de façon à ce qu'il ne prenne pas trop de place. Soufflant un coup, il esquissa un sourire à la vue que lui offrait sa position. Une position qu'il allait devoir souvent tenir, étant donné son rôle dans l'équipage. Et il s'y plaisait déjà, en espérant que ça n'allait pas être trop lassant pour lui. Profitant ainsi du paysage pendant quelques instants, il attrapa bien assez vite la corde à son buste pour se déséquiper, tout en s'adossant au mat. Mat contre lequel il se laissa glisser pour retomber sur son fessier, en déposant son bouclier et son épée hozirontalement sur ses genoux, dans une sorte de posture qui était moins confortable qu'elle pouvait le paraître. Du moins, pour lui.

Sachant pertinemment qu'il allait poireauter un moment, à défaut d'avoir pu se reposer dans ses baraquements à cause de l'excitation, il s'assoupit doucement en fermant les yeux, et en relâchant ses muscles. Après quelques réflexions, toutes liées à comment pouvait se passer son arrivée dans l'équipage, sa rencontre avec ses camarades. Mais aussi et surtout, quelles obstacles il allait endurer et affronter, et comment il s'en sortirait. C'est en cogiteant là-dessus que sa respiration se fit doucement plus lente, et qu'il finit par le plonger dans les bras de Morphée. Plusieurs instants plus tard, la réunion eut lieu, la rencontre également. Et lui qui avait si hâte d'y participer, ne le fit même pas, à cause de son sommeil profond. Passant, à la fois, complètement inaperçu. C'est bien dommage qu'il n'était pas le genre à ronfler : peut-être que sa présence aurait été remarquée si c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARINE MEGAMIX - Le réconfort d'après effort !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réconfort avant l'effort [terminé]
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort ?
» [Terminé] Après l'effort, le réconfort
» Maddy&Mae •• Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: Base M-2-
Sauter vers: