Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sympathy for the Angel [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 22
☠ Messages : 690
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys : 16924221
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Apprenti)
☠ Dorikis : 6028
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Sympathy for the Angel [Solo]   Lun 6 Nov - 15:47



Sympathy for the Angel
_____
1417


- Y a quelqu'un ?

La voix de Josh résonne un instant dans le petit hangar avant de s'évanouir.

- Laisse tomber. C'est vide, y a pas une mouette, ici. Mouettepose de la solitude du héros dans un monde sans ses fidèles familiers...

Tandis que Mouetteman contracte ses muscles en se roulant par terre, Josh inspire une bouffée de cigarette et regarde tout autour de lui. De nombreuses étagères regorgent d'outils divers et, en plein milieu du hangar sombre, il y a ce qui ressemble à la coque encore en construction d'un petit navire.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un ? Monsieur Planchu ?
- Monsieur Planchu ? C'est vraiment un nom complètement nul ! Mouetteha ! Ha !
- Je te signale que tu t'appelles Mouetteman...
- Mouetteha ! Ha ! Mouettepose de la fierté causée par un nom aussi viril !
- ...


Au bout de plusieurs minutes, Josh se résigne et commence à rebrousser chemin. C'est à ce moment-là que surgit de nulle part un petit homme aux cheveux gris, dont le visage est marqué par la vieillesse. S'il tient dans une de ses mains une bouteille de rhum à moitié vide, de sa bouche pend ce qui semble être une gigantesque carotte.


- Bonchour, che peux vous chaider ?

Malgré l'âge, la voix est enjouée. Les yeux d'un violet intense brillent comme un petit phare dans l'obscurité, empreints de malice et de gaieté.

- Vous êtes bien monsieur Planchu ? Jean-Bernard Planchu ?
- Mouetteha ! Ha ! Ha ! Ha ! Hahahahahaha ! Mouettepose de moquerie !


Joignant le geste à la parole, Mouetteman se dirige vers le vieil homme et commence à gesticuler autour de lui.

- Oui, ch'est moi. Qui le demande ?
- Eh bien. Je m'appelle Josh. Josh Leone. Vous avez connu mon grand-père, je crois.
- Leone, hein ? Tu es le petit-filsh de che bon vieux Shoshashelba ? rehekehekehekehe !
- Mouetteha ! Ha ! Ha ! Ha ! Est-ce que tu as entendu ce rire ? Quelle puissance ! Qui aurait cru que dans un si petit corps vieilli résidait autant de virilité ?


Josh fait de son mieux pour retirer son attention de Mouetteman, désormais en train de cumuler rire gras et série de pompes.

- C'est ça, je suis bien son petit-fils.
- Ch'imachine que tu es là par rapport à la lettre de che vieux crouton ?
- Exactement. Je me demandais si tout était terminé.
- Eh bien, oui. Ch'ai effectivement terminé mon travail. Le navire est entièrement retapé.


Josh sourit. Le Laughing Bull, fabuleux bateau qui a mené Joshazelba au milieu des dangers de Grand Line, serait enfin remis en état. Une relique, un trésor qui a bercé les histoires de son enfance.

- Il y a pourtant un hic.
- C'est à dire ?


Jean-Bernard Planchu marque une pause, termine sa grosse carotte, et avale au moins trois longues gorgées de rhum.

- Qu'est-ce qu'il attend le vieux Planch- Mouetteha ! Ha ! Ha ! Hahahahaahah !
- Mh.
- Pour nous dire ce qui se passe, hein ? Mouetteho ! Ho !
- Peut-être que si tu l'ouvrais moins, il parlerait ?
- Tu sais bien qu'il ne peut pas m'entendre ! Mouettepose de déception face à ce charisme animal limité à la perception d'un seul chanceux !
- Eh bien... Le Laughing Bull est effectivement remis en état, mais il a été...
- Mouettepose de tristesse du monde incapable de voir Mouetteman ! Mouettepose de solitude du super héros ! Mouetteho ! Ho !
- Mais enfin mais est-ce que tu peux la fermer ? J'entends pas ce qu'il dit.
- Tout ça parce que tu es incapable d'apprécier mon charisme et ma prestance !
- Le charisme de quoi ? Tu te balades avec un slip espèce de sale abruti !
- Il n'y a pas de PLUS BELLE MARQUE POUR UN HOMME QU'UN BEAU SLIP !
- Heu... Tout va bien ?


Josh remplace sa cigarette par une autre, l'allume et tente de faire le vide dans son esprit. Le cercle est un carré, le carré est un cercle. Le monde est calme. Parfaitement calme.

- Oui, oui. Ca va. Désolé.
- Bon. Oui, donc je disais. Le bateau est entièrement réparé. Mais le seul problème est que je ne l'ai plus.
- Qu'est-ce que vous voulez dire ? Il est passé où ? J'y ai mis tout l'argent que j'ai pu rassembler !
- Mouetteho ! Ho ! Moi je pense qu'on devrait lui péter la gueule à ce vieux. On récupère l'argent, on lui prend un bateau et on part récupérer mes supers comics !
- T'as quand même de supers conseils, des fois, Mouette. Rappelle-moi de toujours faire en sorte de penser à ne jamais essayer de commencer à t'écouter.
- Tu es sûr que ça va, petit ?
- Oui, oui. Donc, vous disiez ? Il est passé où, mon bateau ?
- C'est un équipage pirate qui l'a pris. Ils sont venus le voler dans ma crique avant-hier.


Alors ça, c'est bien sa veine.

- Pourquoi vous avez pas contacté la Marine ?
- Je ne veux rien avoir à faire avec ces gens.
- Ton grand-père avait raison, ce vieux là a vraiment un problème avec l'armée.
- D'accord. Et dernière question. Vous sauriez pas où ils sont allés, par hasard ?


Les épaisses rides se tendent en un sourire sous la barbe grise et la moustache, comme si c'est exactement la réaction qu'il attendait.

- On raconte qu'ils sont au Nord de l'île, amarrés pas très loin d'une forêt.

Malgré la cigarette, un trait de satisfaction vient se poser sur le visage de Josh.

- Il semblerait qu'on puisse se dégourdir les jambes plus tôt que prévu, finalement.
- Mouetteho ! Ho ! La Bagarre ! La Bagarre ! On veut la Bagarre ! Mouetteho ! Ho !





#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 22
☠ Messages : 690
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys : 16924221
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Apprenti)
☠ Dorikis : 6028
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Sympathy for the Angel [Solo]   Lun 6 Nov - 23:49



Sympathy for the Angel
_____
1417


La nuit est tombée. Au milieu d'un ciel sans nuage, la lune brille comme un phare lointain, éclairant une crique isolée. Un navire d'une trentaine de mètres de long est amarré à un gros rocher. Sa figure de proue représentant une tête de vache des mers ne laisse aucun doute : c'est le Laughing Bull.
Josh, depuis son point de vue situé derrière un épais buisson, prépare son plan d'attaque. Il compte onze personnes rassemblées autour du feu de camp, et il n'y en a que quatre d'entre elles qui sont armées. C'est sa chance.

- Mouetteho ! Ho ! Mouettepose d'excitation face à un combat ! Un échange viril de poings !
- Tais-toi, tu vas nous faire repérer.
- Josh, est-ce que tu réalises qu'il n'y a que toi qui peux m'entendre ?
- Ouais. Et c'est déjà trop.


Josh empoigne Lonesome, son éternel pistolet. Le contact de ses doigts sur le métal froid lui procure un léger frissson, causé par le souvenir de tous les affrontements qu'il a pu livrer à ses côtés. Et qu'il a gagnés. L'arme est chargée, la sécurité retirée.

- Burst.

Dirigeant minutieusement son arme, Josh tire sur la cible qu'il estime la plus dangereuse. La détonation fait sursauter tous les pirates tandis que la balle vient exploser à leurs pieds.
La fenêtre est ouverte, à lui de s'y engouffrer !

- Fonce, Josh ! Fonce ! Mouettehaaaaa !

Sans laisser le temps aux pirates de se remettre de leur surprise, Josh se précipite sur le premier adversaire qu'il rencontre. Le bras vole, les phalanges craquent, et son poing s'enfonce dans une joue. Derrière lui, un homme au crâne rasé hésite un instant avant de sortir un long poignard.

- Bordel, mais t'es qui ?
- Moi ? Ca se voit pas ? Je suis le garde-forestier. C'est une zone protégée, l'ami.
- Sans blague.
- En fait, je suis juste le propriétaire en colère de ce foutu bateau que vous avez essayé de ME PIQUER !


Le chauve au couteau se met à courir en sa direction, mais Josh ne lui laisse pas le temps de réduire la distance, utilisant ses longues jambes pour lui asséner un coup de pied en plein dans les côtes. Pendant que celui-là s'époumone par le choc, un autre pirate arrive à portée. Seul problème, le fusil à silex qu'il a en main.
Pas le temps d'attendre. Josh se jette par terre, évite de peu un projectile et profite du long temps de recharge de l'arme pour mettre le tireur à terre d'une balayette.

- Hé, Josh. C'est normal, ça ?
- De quoi ?
- Ben... Ca ! Mouetteho ! Ho !
- Hein ? Hé ! Mais non !


Les amarres sont détachées du rocher et le Laughing Bull s'éloigne lentement sur les flots. Sur la poupe, Josh aperçoit plusieurs hommes en train de s'activer.

- Ils comptent vraiment se barrer avec mon navire ces fils de-
- Mouetteho ! Ho ! Surveille ton langage ! Ce n'est certainement pas digne du héros d'une bande dessinée pour six ans et plus !


Deux autres pirates viennent à sa rencontre, mais Josh n'a que peu de temps à leur accorder. Il évite un coup de poing qui frôle son arcade et dévie une lame avec Lonesome, utilisant son pistolet comme une arme blanche. Ensuite, il lui suffit d'une clé de bras pour attraper le premier et le balancer sur le second.

- Bordel ! Il s'éloigne !

Le Laughing Bull, bien que ses voiles ne soient pas encore ouvertes, continue pourtant sa traversée sur l'eau. Josh analyse la situation du mieux possible, cherchant une solution pour rattraper son navire. Expérience de CP oblige, il cherche une liane un peu longue qui lui permettrait d'atterrir directement sur la poupe, ou quelque chose qui lui donnerait suffisamment d'élan pour venir se poser sur la vigie. Rien n'y fait. Les alentours sont vides, n'offrant aucune échappatoire. Il est condamné à voir son bateau s'éloigner lentement, tout comme ses rêves et l'héritage de son grand-père.

- Concentre-toi, Josh.
- EH BIEN FAIS-LE VITE PARCE QUE CE FOUTU BATEAU S'EN VA !
- Tu veux pas essayer de te taire, pour voir ? Je réfléchis.


C'est à ce moment-là que Josh l'aperçoit enfin, encore amarrée : la réponse à ses problèmes. Il se met à courir, détache la corde puis grimpe dans l'épais véhicule. Ses mains, fébriles, se posent sur le gouvernail.

- Tu sais piloter ce genre d'engin ?
- J'ai été au CP3, Mouette.


Sous la confiance affichée, Josh a pourtant une étincelle de doute et d'appréhension qu'il tente de réprimer. Il n'a conduit un bolide de ce type qu'une seule fois au cours de sa carrière, et c'était aux côtés d'un vétéran.

- Ca passe ou ça casse !

Le véhicule se met en branle, faisant sursauter Josh comme Mouette. Puis, après de longues secondes, enfin, le pédalo en forme de canard fend les flots.




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 22
☠ Messages : 690
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys : 16924221
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Apprenti)
☠ Dorikis : 6028
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Sympathy for the Angel [Solo]   Mar 7 Nov - 18:26



Sympathy for the Angel
_____
1417


Ses jambes sont endolories, ses muscles courbaturés. Mais il y est parvenu. Le canard a rattrapé le taureau.

- Ou la Mouette.
- Hein ?
- La Mouette a rattrapé le Taureau. Tu avais dit le Canard.
- Ah. Mh. D'accord.


Sans attendre une autre réponse de la part de Mouetteman, Josh détache sa ceinture de sécurité et grimpe sur le toit du pédalo en forme de canard. Il se concentre un instant, étire prestement ses jambes puis lâche un faible :

- Geppou.

Un instant plus tard, le voilà en train de sauter de plus en plus haut, rebondissant sur une fine pellicule d'air à chaque impulsion. Il ne lui faut que quelques secondes pour arriver enfin sur le pont du navire, situé plus de dix mètres au-dessus de l'eau.

- Tiens, je m'attendais pas à ça.
- Mouetteho ! Ho ! Du gazon !


Effectivement, au lieu du bois habituel, le pont du Laughing Bull est recouvert d'un gazon fin. C'est la patte de monsieur Planchu, il n'y a pas de doute là-dessus. Préférant concevoir des navires confortables plutôt que des machines de guerre, le vieux charpentier a toujours aimé garnir ses créations de détails qui rendraient la vie des aventuriers plus simples. La rumeur était donc fondée.

- Bordel, il a réussi à monter dans le navire ! Alerte !

La voix le surprend. Pour être honnête, Josh avait complètement oublié que le bateau était occupé.

- Mouetteha ! Ha ! Mouettepose de grand héros prêt à en découdre pour récupérer son navire !
- Tu tapes une pose pour quoi faire, exactement ? C'est moi qui me bats. Toi, t'es juste là à gesticuler comme un abruti.
- Je t'apporte tout mon soutien et te sers d'exemple ! Mouettemaaaann !
- Tu parles avec qui, hein ?
- Ca ne se voit pas ? Avec ton âme.


Josh dégaine Lonesome en une fraction de seconde, tourne la molette et tire une balle électrique sur le pirate. Sans attendre, il couvre ensuite la distance en quelques pas et enfonce son coude dans le plexus de sa cible. Mais il est trop tard. L'alerte a été donnée. En moins d'une minute, le pont se couvre d'hommes armés.


- La dernière fois qu'on a estimé mes Dorikis, j'étais environ à 1900.

Josh rallume une cigarette et inspire profondément. Il y en a au moins vingt.

- Ca devrait être suffisant pour tous vous éclater la gueule.

La horde fonce vers lui. Josh en évite un, puis un deuxième. Son poing vole et glisse, s'écrase contre une arcade et s'enfonce dans un estomac. Un adversaire un peu trop proche est repoussé par deux balles de Lonesome. Ses jambes s'envolent et s'écrasent contre des articulations pendant que son front, lui, vient s'entrechoquer avec la tête d'un autre.
Entre bruits de phalanges et détonations, Josh reste en mouvement. Le Jeet Kune Do repose essentiellement sur la vitesse et la souplesse, la réutilisation de la force de l'adversaire contre lui-même. Fluide comme l'eau, s'adapter et devenir le contenant.
Profitant de l'élan d'un pirate, Josh l'envoie au sol avec sa propre énergie cinétique. Il se baisse ensuite, attrape la jambe d'un homme et le jette vers un autre avant de se relever et de balancer son poing dans le menton d'un troisième. Ses muscles sont vifs, chauds et efficaces. L'adrénaline le gagne, comme avant.
Il reste pourtant encore beaucoup d'adversaires. Ils se rassemblent, sans doute décidés à attaquer tous en même temps. Josh se met en garde, en repousse deux, puis trois, puis quatre, mais il est obligé de se rendre à l'évidence : sans changer de stratégie, il va rapidement se faire submerger.

- Mouetteho ! Ho ! Ils sont vraiment nombreux. Tu penses vraiment y arriver ?
- C'est juste l'échauffement. Geppou !


Josh bondit dans les airs sous les yeux éberlués des pirates. A plus de cinq mètres de haut, il vide tout son chargeur sur l'amas de personnes en contrebas avant de recharger puis réitérer l'opération. Quand il atterrit, il ne reste que trois hommes debout. Le premier, animé par l'énergie du désespoir, tente de l'attaquer au sabre, mais Josh se contente d'un coup de poing en plein milieu du visage pour le neutraliser.

- Mouettepose du bon vieux bourre-pif ! Mouetteha ! Ha !

Le deuxième garde ses distances, charge son pistolet à silex, mais il suffit d'une balle de Lonesome pour le désarmer. Josh s'avance ensuite, feinte de lever sa jambe avant d'envoyer la cible au sol d'un middle kick retourné.

- Bon. Il semblerait qu'il n'en reste plus qu'un seul.
- S-S-S'il vous plait ! J'ai juste suivi les ordres...


A genoux, le dernier pirate tremble. Josh s'approche puis vient s'accroupir à ses côtés. De fines volutes de fumée continuent de s'échapper de la cigarette.

- Bon. J'ai juste besoin d'une info. Votre chef, il est où ?
- Je sais pas...


Josh craque son cou et ses poignets.

- Très bien, très bien. Il est au deuxième sous-sol de la cave. Il... Il prend un bain.
- Un bain ? Tu veux dire qu'il... Qu'il prend un bain dans MA BAIGNOIRE?
- Mouetteho ! Ho ! Mouettepose d'affront ultime !


Il se relève.

- Au fait.
- O-Oui ?
- Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort.
- Q-Q-Quoi ?


Josh patiente un instant, inspirant une profonde bouffée de sa cigarette, avant de conclure.

- Non, rien. Je trouvais juste ça cool à dire.




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 22
☠ Messages : 690
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys : 16924221
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Apprenti)
☠ Dorikis : 6028
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Sympathy for the Angel [Solo]   Dim 12 Nov - 16:43



Sympathy for the Angel
_____
1417


Josh arrive dans la cabine du navigateur. Tout est exactement comme il l'a imaginé : la bibliothèque est là, prête à accueillir sa collection de comics et d'autres livres moins intéressants, tandis qu'une table trône au centre de la pièce. Celle-ci doit permettre au navigateur de tracer des cartes et mieux savoir quelle direction prendre. Au fond, une porte est censée mener à l'infirmerie, mais Josh s'en éloigne pour se diriger plutôt vers un escalier qui mène à la cale.

- Mouetteho ! Ho ! Je ne m'attendais pas à ça quand tu as parlé d'une cale !

En effet, ce qui habituellement sert de cachot ou de cave humide est ici reconverti en un espace sec qui regroupe plusieurs canons, des grands placards et un important bric-à-brac.

- Il y a quoi dans les placards ? Mouettepose d'interrogation existentielle !
- Aucune idée. Mais on a pas le temps de s'occuper de ça, là.


Josh redescend encore des escaliers, arrivant cette fois au second sous-sol, au plus profond de la cale du navire. Ici, là encore, l'apparence est aux antipodes de ce qui est généralement dans un bateau. Trois pièces prennent tout l'espace disponible : un dortoir avec une dizaine de lits, des toilettes et, surtout...

- Ma salle de bain.

La porte est close, mais Josh sait parfaitement ce qu'il va y trouver. Lonesome en main, il pousse la porte. De la vapeur recouvre toute la pièce, embrumant les murs. Il fait chaud.

- Cette sale enflure va bouffer toute mon eau chaude !

La baignoire, blanche et carrée, est assez grande pour accueillir au moins deux personnes. En son centre, pourtant, il n'y a qu'un seul être, un vieil homme gras dont les poils épais pendent à cause de l'eau, au même titre que sa poitrine.

- Non mais je rêve !
- Plait-il ?



Josh s'avance, pose sa main sur le cou du gros et le soulève. Malheureusement, ses doigts glissent sur la peau flasque et laissent retomber le vieil homme dans l'eau en un "plouf" sonore.

- Espèce de sale enfoiré !
- Mouetteho ! Ho ! Mouettepose d'attention nécessaire qui doit être portée au langage !
- T'as osé jouer avec ma figurine collector, en plus ?
- De quoi... Ce canard en plastique, là ?
- Canard en plastique ? T'as bien dit CANARD EN PLASTIQUE ?! Est-ce que tu sais combien coûte CETTE MOUETTEFIGURINE ?


Dans l'eau, il n'y a rien d'autre qu'un petit jouet ressemblant vaguement à une mouette aux couleurs du super héros. Mais pour Josh, cet objet est une relique, un véritable trésor qu'il a commandé en même temps que tout le navire. Et le retrouver ici, baptisé par un gros lard qui n'a pas la moindre idée de sa valeur, est le comble de l'irrespect. Animé par la rage, il rentre dans l'eau, enroule son bras autour du vieil homme et le traine jusque dans les escaliers.

- Vous tous, bande de sales incultes, vous allez tous foutre le camp de MON bateau !

A chaque marche montée, le vieil homme gémit, mais Josh n'entend pas, bien trop concentré dans sa besogne. Il est désormais de retour sur le pont. Le gros lard, avec pour seul vêtement de la mousse aux endroits sensibles, est balancé par terre auprès de ses hommes.

- Maintenant, je compte jusqu'à dix. Si vous vous êtes pas tous barrés quand j'ai fini, j'enfonce la tête de chacun d'entre vous dans le cul d'un autre. On va voir si vous l'aimez, le mille-pattes humain ! Et je vous préviens, j'ai jamais été très doué en maths !

Les pirates se regardent un instant, réfléchissant sans doute à une possibilité de, peut-être, inverser la tendance et reprendre l'avantage. Mais Josh l'a remarqué. Il sort une paire de gants de ses poches, l'enfile, puis attrape la tête du vieux.

- Je vais commencer par toi. Tu me diras si la vue te plaît.
- Non... Non, par pitié !
- T'avais qu'à pas voler mon bateau ! Et encore moins t'enfuir quand je suis arrivé, la première fois ! ET ENCORE MOINS PRENDRE UN BAIN AVEC MA MOUETTEFIGURINE !


Le chef des pirates a changé de mine. Cette fois, c'est une tristesse teintée de mélancolie qui étire ses traits. Dans ses yeux, une petite larme semble presque sur le point de couler.

- Tout ce que je voulais, moi, c'était revivre une aventure, une dernière fois... Prendre la mer et retrouver mes sensations de jeunesse.
- Mouettepose d'émotivité ! Mouettepose de compassion à l'égard d'un homme qui espère finir sa vie dignement.


Alors Josh repense à son grand-père, aveugle et estropié, reclus dans son phare. Il repense à Jean-Michel Planchu, réduit à construire des bateaux pour n'importe qui dans ses vieux jours. La vieillesse, mère de toutes les souffrances...
L'homme, entravé par Josh, ressemble à cet instant précis à un véritable saint, ses cheveux gris rendus lisses par l'eau et sa nudité dissimulée par de la mousse, à la manière d'un tableau.

- S'il vous plaît...

De la compassion pour un ange, c'est ce qu'ils veulent.

- Dix.

Une pause. Tous les visages, pris de terreur, se tournent vers Josh.

- Nooooon !

Fort d'une énergie nouvelle, le vieil homme se débat, court sur le pont et plonge, tête la première, dans l'eau. Un instant plus tard, il est suivi par la totalité de son équipage.

- Mais revenez, mais enfin ! C'était drôle ! Mouettepose de déception !
- Bon débarras plutôt, ouais ! Bande de lâches ! La prochaine fois que je vous croise, je vous tue !
- Mouetteho ! Ho !


Il ne faut que quelques minutes pour que le navire, fort du vent qui s'est engouffré dans ses voiles, s'éloigne pour de bon d'Illusia. Pourtant, ce n'est clairement pas ce qui intéresse Josh. Déjà redescendu dans la cale, il prend le temps de vider la baignoire, d'y passer un coup d'éponge et de la remplir à nouveau. La vapeur s'échappe et recouvre de nouveau toute la pièce. L'instant le plus important, celui qu'il a attendu depuis le moment même où il a commandé ce navire, est enfin venu.
Déshabillé, courbaturé et essoufflé, Josh entre enfin dans l'eau chaude. La sensation le fait frémir, d'abord brûlante, puis agréable. Il s'allonge alors totalement, se laisse aller, puis, comble du bonheur, attrape la Mouettefigurine. Elle est luisante, finement peinte et produit des petits bruits quand elle est pressée.

A cet instant présent, dans ce plus parfait moment, au coeur de ce cadre idyllique, il n'y a qu'une seule phrase capable de s'échapper de la bouche de Josh, parfaite représentation de ses pensées et opinions :

- J'aime le bruit blanc de l'eau.




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sympathy for the Angel [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sympathy for the Angel [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le solo auto-assurer
» Escalade Solo Intégral
» Angel eyes "maison" dans antibrouillards
» nouveau a c'e solo la roma
» Attéro solo, pleine fenêtre, video How-To

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: West Blue :: Illusia-
Sauter vers: