Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Water Seven Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1319
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Water Seven Noire   Lun 16 Juil - 14:01

RP SONGclickPhendrana Kane
Montagnes d'Alcatr
"Une rencontre inévitable"
50 Berrys et le Lotus n'avait pas fait route ensemble, ce dernier n'était pas convaincu par la bonne foi de Phendrana et avait même eu des paroles dures. C'était on ne peut plus compréhensible au final, elle était excommuniée de la cause et il était désormais improbable qu'elle puisse traiter avec les Francs-Marins.
Phendrana avait indiqué le sentier le plus probable menant à la montagne. Les braconniers de Xendra devaient l'emprunter de façon régulière et la pluie fine avait laissée d'épaisses traces dans la boue. Après plusieurs heures d'ascension, la petite équipe du Lotus Noir était arrivé au sommet d'un col leur offrant une vue époustouflante sur une gigantesque et sombre forteresse.

Toutes les extrapolations de la jeune femme s'étaient effondrés. Non seulement, Xendra n'avait pas dressé un petit campement temporaire, mais les défenses semblaient bien plus puissantes que prévue. Quelque peu découragée devant cette vision, la Valkyrie s'était vite ressaisie pour ne pas saper le moral de son équipage. Oz était déjà au plus bas et Shade semblait bien effacé lui aussi. Elena, elle et bien c'était Elena du moment qu'elle pouvait rester belle, fraîche et naturelle tout irait bien. Asâr était encore mystérieux, l'ancien dieu ne devait pas comprendre tout ce qu'il l'entourait. Phendrana, après ce long moment de contemplation se devait de trouver un plan pour approcher la forteresse et sûrement l'infiltrer. Malgré son plan, les hommes de la Corsaire ne la laisseraient jamais passée aussi facilement.

Elle s'était donc retourné vers ses compagnons pour leur faire signe de faire une pause, l'ascension avait été éprouvante, chutes de pierres, coulée de boues, tempêtes de neige. Les limites physiques et moral de l'équipe avaient été sévèrement entamées. Pourtant, le petit groupe semblait toucher au but, Xendra était à leur portée et leur plan de sauvetage lui aussi.

"Bon, on fait une pause bouffe. On se repose un moment, puis on commence à descendre ce fichu col, ça peut pas être plus dur que ce qu'on vient de faire. Une fois en bas, faut qu'on soit tous à cent pour cent pour entrer dans la forteresse. Je sais pas encore comment, mais on va bien voir ! Enfin j'ai une idée j'crois. Du coup répartition des galères: Oz tu cherches du bois. Asâr tu te prépares le feu et à cuisiner. Et Elena tu... Refais toi les ongles ! Faut que tu sois belle pour la presse. Moi je vais chasser."

Tout le monde s'était ainsi séparé. Presque une heure plus tard, les équipiers étaient revenus au compte goutte près du feu établi par Asâr, Phendrana était arrivée elle aussi, déposant deux lapins près du feu avant de sortir un couteau pour commencer à dépecé l'animal, vestige de ses entraînements de survie au sein de la Marine. Shade était là lui aussi, aidant à vider les animaux et à entretenir le feu, mais Oz, lui, semblait bel et bien être manquant à l'appel.

"Il fout quoi la pleureuse encore ?!"

Un étrange vent s'était levé, un vent de mauvais augure.


Techniques:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 10983
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2155
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Lun 16 Juil - 23:13



W7 Black

Je n'avais absolument aucune idée de qui était 50 Berry, il fallait dire que je n'avais pas vraiment fait attention aux autres personnes durant ses dernières années et l'actualité du monde était une chose que je n'aimais absolument pas, donc ce nom m'était totalement inconnu, vu les informations que j'avais actuellement, il devait être un ancien collège à Phendrana et il était chanteur, enfin rappeur plutôt. 
En parlant de rap, le chanteur se mit à insulter Elena, ce qui avait faillit me faire rire jusqu'à moment où ce fut mon tour, monsieur était imbu de sa personne, il pensait que tout le monde savait qu'il était et surtout, il me dénigrait clairement, j'avais presque envie de l’étriper sur place, mais ce connard de première classe vint alors parler à Phen pour lui dire qu'il ne nous aidera pas, visiblement elle s'était fait virer de son ancien groupe et bien qu'il ne lui en veuille pas vraiment, il avait du mal à lui faire confiance, ce qui était plutôt compréhensible après tous, ils n'étaient plus vraiment alliés. J'aurais très bien pu lui parlez après, mais en faire mon ennemis maintenant n'était pas une bonne idée, j'étais certe un dieu, mais je n'en restais pas moins mortel pour le moment.

Après cette discution assez étrange, nous entamions notre montée, une montée qui dura des heures et surtout sous un temps assez triste, le soleil me manquait beaucoup et ça se voyait puisque je ne souriais pas, je tirais presque la gueule comme Oz, c'était assez impressionnant de voir comment le temps avec un impact sur comment je me sentais et sur ma joie. Nous étions arrivés au sommet et c'était une vue impressionnante, comme je n'en avais jamais vu avant, en même temps, je n'avais pas vu grand chose à part des grandes étendues de sable. 
L'ordre fut simple, se reposer et faire toutes sortes de tâches ingrates, sauf que je tombais sur faire un feu ainsi que faire à manger, mais je ne savais pas faire à manger moi ! Je ne l'avais jamais fait de toute ma vie et je ne suis pas sûr que je pourrai cuisiner quelques choses de convenable ! Je voulais me plaindre à Phen, mais il était trop tard, elle était déjà partie. J'aurais très bien pu filer le taffe à faire, mais je savais que si je faisais ce qu'elle me demandait alors elle ferra ce que je lui demande le moment venu.

Je m'étais donc retrouver avec Elena et Shade, j'avais dù me démerder tous seul pour trouver tout ce dont j'avais besoin pour faire un feu et je l'allumai le feu, après 45 longues minutes, j'avais passer quarante cinq putain de minutes a faire des frictions avec un bâton pour crée un putain de feu, je regardais Elena en souriant et en m’essuyant le crane 


« Elena ça va ? Heureusement que t'es pas venu m'aider, j'aurais eu trop peur que tu te casses un ongle miss monde. »

C'était drôle de la taquiner, mais mon sourire ne resta pas bien longtemps, il disparut quand Phen débarqua avec deux lapins, deux lapins qu'elle vida et dépeça devant nous, c'était mort déjà que je ne cuisinais pas de base, alors la, c'était encore plus mort ! Je la regardais en grimaçant.

« Je sais pas cuisiner Phen et compte vraiment pas sur moi puis cuisiner tes deux lapins là. »

J'étais assez écœurait de voir ça ainsi et je me rendais compte que c'était ce que mes cuisiniers devaient faire auparavant. Il ne manquait donc plus qu'Oz à l'appel, mais où était-il d'ailleurs ce glaçon ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 19 ans
☠ Berrys (x1000) : 6952
☠ Localisation RP : Alcatr
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2613
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mer 18 Juil - 7:15


La rencontre avec le rappeur des Franc-Marins ne s’était pas super bien passée et pour cause, il semblait avoir quelques préjugés sur la Capitaine du Lotus Noir empêchant toute collaboration entre les deux groupes. En soit, cela ne devait pas poser énormément de problème vu qu’ils avaient certainement des objectifs différents, mais pas opposés. Quoiqu’il en soit, l’équipage se remit en route vers les montagnes et on pouvait dire que la marche fut longue et pénible car Elena n’était absolument pas du genre à crapahuter dans la forêt et à escalader des gros cailloux. Elle était plus du genre à faire les boutiques et flâner dans un bar, petits plaisirs qui semblaient bien loin désormais. Au final, le seul avantage de toute cette histoire, c’était qu’avec ses bottines à talon, elle se musclait les jambes à chaque pas qu’elle faisait, rendant sa silhouette encore plus gracieuse. Il fallait juste maintenant parvenir à suivre le rythme et faire attention à ces moustiques et autres nuisibles pouvant abîmer sa divine peau. C’était à se demander ce que les écolos trouvaient à cette végétation excessive qui regorgeait d’insectes et de bestioles en tout genre.

Refaisant ses ongles à l’aide de son verni, histoire de leur garantir beauté et dureté, la jolie rousse suivit le mouvement jusqu’au col où Phendrana s’arrêta, observant une immense forteresse. Nettement plus intéressée par sa manicure que par cette vue, Elena n’y jeta qu’un bref regard et alla même jusqu’à saluer la décision de la Capitaine de faire une pause avant de continuer. Elle avait certainement du prendre conscience que refaire ses ongles de pied aurait été particulièrement compliqué si elle aurait du poursuivre leur chemin. D’ailleurs, lorsque la brune répartit les tâches pour le camp, elle confirma la pensée d’Elena qui ne put qu’approuver cette décision.


« Tu penses que la presse sera là ? C’est vrai que je ne peux pas me montrer comme ça ! Je refais vite mes pieds et ensuite, un petit coup de peigne. Je ne veux pas ressembler à Oz … »

Absolument pas gênée de voir tout le monde s’affairer pour préparer le campement alors qu’elle était occupée avec son verni, la rouquine sembla se concentrer uniquement sur sa petite personne, se refaisant une beauté pour son plus grand plaisir. Il faut dire que l’expérience dans le sable et puis dans cette forêt n’avait pas été une partie de plaisir. Bien qu’elle ait pu se rafraîchir un peu, prendre un peu soin d’elle était bien plus apaisant que toutes les baignades du monde. Ce n’est que lorsqu’Asar l’interpela après avoir allumé son feu comme un misérable qu’elle releva la tête dans sa direction en souriant de son intervention.


« Je vais très bien, merci. C’est vrai, cela aurait été une catastrophe. En plus, mon verni met du temps à sécher. Sans compter que c’est un travail de moche de faire un feu, ils n’ont pas peur de se salir et de puer. Tu es nettement plus utile que je le pensais à la base. »

Bien que ses paroles puissent ressembler à des provocations, cela n’était que sa pensée la plus simple et véridique, sans la moindre diplomatie. En fait, elle n’avait même pas remarqué qu’Asar avait été sarcastique dans ses propos, trouvant ses paroles comme coulant de source. Phendrana revint à son tour avec deux lapins qu’elle se mit à vider avec Shade. Ca non plus, ce n’était pas pour elle car si la vue du sang ou les entrailles d’un animal ne lui retournait absolument pas l’estomac, plonger ses mains dedans pour le vider était une tout autre histoire, surtout sans un endroit pour se laver correctement après. Rester avec cette odeur de sang et de boyaux sur les doigts, c’était une chose impensable pour Elena. La Capitaine du Lotus s’interrogea également sur Oz et à ce niveau, la jeune femme émit un semblant de début de réponse.

« Il me semble l’avoir vu partir un peu plus loin. Il doit encore se lamenter sur sa pathétique existence. Sans vouloir remettre tes choix en doute, c’est un drôle de Second que tu as désignée … »

C’est vrai que Oz avait débarqué un peu comme un cheveu dans la soupe mais bon, peut-être que la Capitaine avait des informations que la rouquine n’avait pas sur lui. Au départ, elle avait pensé que Shade était le plus proche de ce poste mais bon, un bras-droit avec un bras manquant, le droit en plus, cela aurait été bizarre. Tout cela n’avait finalement que peu d’importance vu qu’actuellement, les décisions revenaient à Phendrana vu qu’elle était là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1501-elena-scarzoni-rentre-en-scene

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Ven 20 Juil - 10:44

Darko n'ayant pas répondu dans les temps, son tour est sauté.

N'étant pas à 6h près, tu as jusqu'à la fin de journée pour poster, faute de quoi ce sera au tour du PNJ !

[rappel : vous avez 48h pour poster pour chaque tour, nous veillerons dès à présent que ce délai soit respecté]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 71
☠ Âge du Personnage : 25
☠ Berrys (x1000) : 21080
☠ Localisation RP : En Mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3282
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Ven 20 Juil - 13:23

Shade StalRattrapage

- Euh je dois... faire une commission.


Alors qu'il s'écartait du maigre contingent d'aventuriers improvisés, Shade avait usé de la bonne vieille excuse de l'envie pressante pour effectuer ses sombres desseins. Pourtant, l'homme n'avait pas menti et, au contraire, le brun s'était même mis à avouer la raison de son absence. A défaut de trahir la cause du Lotus Noir en s'y infiltrant, Phendrana ne pourrait pas l'accuser d'affabulations – pas sur ce coup là en tout cas – ce qui rendrait son jugement moindre si sa couverture venait à s'effondrer.

La première phase du plan s'était déroulée sans accroc. La forêt, dense et touffue, offrait à l'agent du Cipher Pol d’innombrables cachettes, à l'abri des regards de ses coéquipiers, encore trop obnubilés par cette découverte des plus frappantes. Le membre secret du gouvernement ne pouvait décemment pas laisser cette stèle à la vue de tous. S'il ne savait pas ce qu'elle contenait, et à vrai dire il ne souhaitait pas le savoir, Shade avait prêté serment de détruire toute trace du siècle oublié afin de préserver l'équilibre de l'époque actuelle.

Pour autant, si l'endroit regorgeait de planques, le danger restait omniprésent et ce sous de nombreuses formes. Animal, végétal, cérébral. Toutes les choses dangereuses et détestables réunies en un même lieu, à commencer par cette sous-race animalière plus communément appelée...

- Fichus moustiques ! Des milliers d'inventeurs à travers les mers et pas un seul n'a été capable de créer un produit pour éradiquer cette – Ca gratte bon sang ! - ces pourritures !

Agitant son bras autour de lui pour chasser l’essaim d'insectes volants suceurs de sang, Shade se voyait contraint de subir la faune, faute d'un deuxième bras qui lui aurait permis une bien meilleure défense face à ces monstres. Une longue expiration nasale pour se calmer, un bref coup d’œil autour de lui pour vérifier que personne ne le remarquerait, membre de l'équipage ou plante carnivore, et le voilà en train de décrocher son escargophone pour lever le combiné jusqu'à ses lèvres.

- Agent 13124 au rapport. Je parle bien à McGuire ?

- Bondour-euh, ici le restaurant "le Tien Braisé-euh", que puis-je pour vouw-euh ?

- Mince, pardon, je me suis trompé de numéro. Au rev-

- Imbécile, évidemment que c'est McGuire, ma tronche est pas assez ressemblante sur l'escargot ? Et avant que vous dites quoi ce soit, Harvel, laissez-moi vous dire QUE JE N'APPRECIE PAS TROP QU'ON ME RACCROCHE AU NEZ COMME VOUS L'AVEZ FAIT TOUT A L'HEURE !


La bouche de l'escargophone s'était ouverte en grand pendant que le supérieur s'était mis à rosser verbalement l'agent du Cipee. Grandement préoccupé par l'engueulade bruyante, Shade plaça le revers de sa main sur la sortie audio pour éviter de se faire repérer en territoire hostile.

- Nous avons mis la main sur un ponéglyphe.

La voix se tut subitement à l'énonciation de l'objet de toutes les convoitises. Les invectives virulentes laissèrent place au silence le plus total avant quelques balbutiements.

- Un.. un ponéglyphe ? Un vrai ?

- Comment pourrai-je être sûr qu'il s'agisse d'un véritable ponéglyphe ? Peu de gens ont mis la main sur ces objets, mais Kane était formelle à son sujet.

- Alors.. A quoi ça ressemble un ponéglyphe ?

- Et bien c'est assez basique, je dois dire. Je m'attendais à quelque chose de plus clinquant mais au final ça ressemble à une simple stèle. Avec des écritures dessus quoi. Rien de bien folichon, je dois dire..

- Ah ? C'est plutôt décevant alors.

- Oui, assez.

- Oui..

- Bref. La question n'est pas de savoir si cet objet est impressionnant, la question est de savoir comment le retirer des mains de l'équipage, ainsi que de l'éradiquer de cette île pour éviter que quelqu'un d'autre tombe dessus. Il semblerait que Phendrana Kane soit en mesure de déchiffrer le langage ponéglyphien.. on dit ça comme ça ?

- C'est un gros problème auquel nous sommes confrontés. Si les mauvaises personnes arrivaient à mettre la main dessus -...

- Les mauvaises personnes ont déjà la main dessus.

- Oui, beh si d'autres personnes en plus de celles qui ont déjà la main dessus mettent la main dessus
– il reprit son souffle – c'est l'équilibre du monde qui est en péril.

Ce refrain, combien de fois l'avait-il entendu ? Martelé, répété et parfois même chanté. Ces monolithes gravés semblaient être un danger plus important encore que les pirates, même s'ils n'étaient déchiffrables que par une infime partie de la population.

- Bien évidemment. Mais je n'ai pas le matériel nécessaire à la destruction d'une roche aussi épaisse. Et il m'est impossible de vous donner ma position exacte. Tout ce que je peux affirmer c'est que nous nous situons dans la forêt de l'île, à l'orée des montagnes. Je pense que vous devriez en toucher deux mots à la Marine pour qu'ils ratissent l'endroit, cela me semble bien plus important que leur lubie concernant les corsaires.

- Ça sent la promotion à plein nez mon petit gars, et peut-être même que je vais pouvoir prendre les rennes du groupe huit, tiens. Je parlais à voix haute ? Oublie tout ce que tu viens d'entendre, d'accord ? Ça reste entre nous Harvel. Et pour ton histoire, je vais déjà contacter les agents en présence avant d'avertir la Marine. Il serait temps qu'on ait notre heure de gloire à nous aussi, tu saisis ?


- N'est-ce pas le propre du Cipher Pol que d'agir dans l'ombre ?


- Euh.. ouais. Bon, faut que je m'occupe de ta stèle hein, reste en vie et.. bonne chance ? Allez, terminé.


Les deux yeux tombant, l'escargophone rendit son dernier souffle lorsque la communication se coupa soudainement, McGuire probablement pressé de passer à autre chose suite à des aveux assez importants. Shade n'eut pourtant le temps de s'attarder sur ces détails. Même s'il gardait le tout dans un coin de sa tête, cela faisait de nombreuses minutes que l'homme à l'unique bras s'était écarté de son groupe.

Comme pour perpétuer sa bonne étoile, qui jusque là avait été plutôt clémente, son retour passa presque inaperçu, relégué au troisième plan – bien loin derrière 50 Berrys et Elena qui semblait toute émoustillée par ce rappeur à la peau d'ébène – sans que cela le dérange réellement. Le brun ne connaissait que trop peu ce style de musique, plus attiré par des mélodies plus classiques. Il connaissait toutefois le risque qu'encourraient ces "musiciens" en critiquant si ouvertement les forces de l'ordre et leurs opposants dans le rap game.

La tension était palpable. Non pas sexuelle comme Elena aurait souhaité. Une tension de guerre froide entre un révolutionnaire et celle qui l'était un mois plus tôt. Deux personnes qui avaient visiblement croisé le fer ensemble et qui, aujourd'hui, se faisaient face maintenant que leurs objectifs différaient. Si Kane semblait plutôt heureuse et décontractée face à l'individu, "Fifty" restait plus réservé quant aux intentions voilées de cette femme indécelable.

Après une énième menace proférée en rimant, le Cavalier franc-marin fît volte-face pour reprendre sa route en direction des montagnes. La rencontre avait été pour le moins étrange, alternant entre les sommations du rappeur et des faveurs qu'il faisait au petit groupe de malfrats de pacotille.

- Tiens Shade, ta part du butin.

- Hein ? Oh euh.. merci Ph-Capitaine.


Comme investie d'une mission divine et motivée par la présence d'un des pontes des révolutionnaires – et probablement par l'avertissement concernant la venue d'un corsaire en ces lieux – Kane harangua les troupes pour prendre la direction des pics rocailleux.

Dotée d'une défense animalière abondante, l'île d'Alcatr offrait aux aventuriers inconscients une superbe épreuve physique et mentale. Plage de sable fin gorgé de sang, forêt touffue aux plantes mangeurs d'hommes.femmes.enfant.trucs.jet pack apache, et maintenant des montagnes qui vous forgent des mollets d'acier. Si Xendra avait fauté auprès du gouvernement, elle s'était assurée une défense naturelle des plus impressionnante. Seuls les plus forts arriveraient jusqu'à elle, déjà bien entamés par un parcours du combattant digne des forces spéciales de la Marine. Shade avait déjà connu de telles situations lors de ses nombreux stages de survie pour parfaire son apprentissage. Mais rien de comparable à cette île, symbole magnifique de Grand Line où le danger pullulait au mètre carré. Si la capitaine semblait se débarrasser des forces en présence avec une aisance presque insolente, ce n'était pas le cas du reste de son groupe, à la peine pour tuer la moindre bestiole.

La montée avait été interminable, faisant grimper l'équipage du Lotus Noir pendant plusieurs heures avant que Phendrana ne décide de donner un peu de répit à ses subalternes épuisés par ce trek de grande envergure, sans que qui que ce soit ait le matériel pour, à commencer par des chaussures.

Du haut d'un des plateaux, installé ici pour reprendre des forces, Shade contemplait le chemin qu'ils avaient parcouru depuis leur arrivée. Vêtu de sa veste, seule anomalie de sa garde-robe identique, le manchot agitait machinalement la feuille sur laquelle avait été rédigé le contenu du ponéglyphe. Une oreille distraite portée sur la conversation entre Elena et Asar qui semblaient se provoquer sans arrêt, l'homme restait stoïque face à la situation, seule sa bouche entrouverte pour reprendre son souffle s'affairait à trahir sa fatigue physique. Mentalement, Alcatr n'avait pas été éprouvant pour lui, pas encore du moins. Les quelques pirates qui s'étaient attaqués au navire avaient été renvoyés aisément et Kane s'était chargée des combats jusqu'à présent. Le trio, lui, avait subi la dureté des monstres de la plage, ce qui avait visiblement atteint Oz qui n'était plus lui-même depuis le débarquement. Mais était-il réellement changé ? Au final, Shade ne le connaissait que trop peu, lui et les autres. Tout s'était enchainé si rapidement depuis Saint Uréa qu'ils n'avaient pas eu le temps d'en apprendre plus sur les autres membres de l'équipage. "Tant mieux, moins de risques d'égratigner ma couverture" se disait le grand brun.

Dépeçant avec précaution l'un des lapins généreusement proposé par Kane, l'infiltré regardait le feu pensivement. Quelques réflexions traversaient son esprit, preuve que la situation était assez tranquille pour pouvoir réfléchir sans précipitation.

- Croyez-vous que.. la recette de poisson pané pourrait être un.. je ne sais pas moi.. Comme un code secret ? Quelque chose qu'il faudrait déchiffrer après.. après avoir traduit tout ça, quoi.. ? Quand vous m'en avez parlé Capitaine, vous parliez de quelque chose que les populations devaient savoir, comme un.. secret bouleversant. Vous trouvez pas ça étrange que ça soit une recette de cuisine ? Enfin, je sais pas, je dis ça comme ça...

©️ 2981 12289 0


Shade prend la parole avec ce code couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1193-shade-stal#6183

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Dim 22 Juil - 15:56





Water Seven Noire



Un vent puissant fit frémir les arbres, agita les frondaisons et secoua la montagne. Il était chaud, sentait la suie. Annonciateur de terribles nouvelles. Quelque chose secoua la forêt, les oiseaux s’envolèrent dans un concert de piaillements. Cela venait de plus bas, de l’endroit où les membres du Lotus étaient venus. Un étrange pressentiment s’empara alors d’eux, comme si quelque chose clochait. Ils avaient été entourés par les bruits de la nature, emmitouflés dans le froid manteau des épicéas aux abords des montagnes. Mais là … seul le silence leur répondait. Regroupés autour du feu, le craquement des buches en fit sursauter plus d’un. Les cendres commencèrent à voleter çà et là, lorsqu’un puissant cri de douleur perça les bois, perçant le silence. Puis … le silence revint.

Où était donc passé Oz ? N’était-ce pas là sa voix qui avait résonné dans la forêt ? Etait-il seulement encore en vie ? Si la douleur et le sang étaient chose commune aux abords de la plage, peu de monde avait réussi à se hisser ici. Ainsi, il était rare de rencontrer d’autres personnes … et encore plus de les entendre hurler à la mort. Un étrange frisson s’instilla en vous : si vous aviez le sentiment que quelque chose clochait, que votre répit était un anormal, vous en étiez à présent convaincu. La mort rodait dans les bois, et vous observait de ses yeux viciés. Etait-ce vraiment une bonne idée de vous aventurer aussi loin dans les bois, de percer les arbres et de vous aventurer sur les rocs acérés de ces noires montagnes ?

Petit à petit, le son de pas se fit entendre, crissant sur les aiguilles des conifères. Quelqu’un qui ne cherchait pas à être discret, quelqu’un qui avançait à découvert sans craindre d’être aperçu. Une silhouette commença à émerger entre les arbres, le brillant du métal étincela soudain à vos yeux. Dans son sillon demeurait une traînée carmine, le sang goutant de la lame qu’elle tenait en main. Un sourire étincelant vous salua, entouré d’un rouge à lèvre carmin. La peau satinée de l’intruse se découvrit à mesure qu’elle avançait dans la lumière, ses cheveux de jais voletant au rythme de cette étrange brise qui se levait depuis les flancs de la montagne. Ses formes avantageuses étaient mises en valeur par la robe serrée qu’elle arborait, pas même abîmée par le trajet sur Alcatr. Elle s’arrêta, vous toisa, faisant tourner sa lame entre ses doigts.



« Tu as toujours su t’entourer de cafards, Kane. Seulement, je crois bien que tu es le pire d’entre eux … »
minauda la nouvelle arrivée, avant de se recoiffer distraitement une mèche derrière l’oreille.

Il posa sa main libre sur sa hanche, adopta la pose tout en faisant tourner sa lame avec un étrange vrombissement.

« J’en ai peut-être écrasé un ou deux sur le chemin, histoire de me mettre en appétit pour quand je t’ouvrirai le ventre. Ou alors … je vais commencer par tes amis, histoire de te rappeler quelques bons souvenirs ? » ricana-t-elle en se léchant les babines.

La lame commença à tourner de plus en plus vite dans les airs, envoyant les gouttes de sang à la ronde. Certaines ricochèrent même sur la peau d’albâtre d’Elan, tachèrent les vêtements de Asâr ou tombèrent dans l’œil de Shade. Mais déjà le fil se distendit et l’arme perfora les airs pour frôler le visage d’Elena. Elle y traça un sillon carmin, et coupa quelques cheveux. Elsa rappela son arme d’un coup sec et leva un index en l’air pour empêcher toute intervention de la part de Kane. Y répondirent le cliquetis caractéristique des armes à feu, et des silex qu’on amorçait. Des canons saillirent de la forêt, ciblant tous les membres du groupe. Esla Turner laissa échapper un petit rire moqueur. Elle la tenait enfin, cette sale chipie qui avait mis en l’air tous ses plans pour le Lotus Noir, cette garce qui avait causé la fin de sa carrière … officielle. Les hommes des Irréductibles avaient encerclé la zone, avaient armé leurs chiens. Etaient prêts à annihiler Phendrana et ses alliés. Sur une seule commande de leur Capitaine.



« Si tu bouges, Phendrana, je les tue tous. Si tu te défends, je les tue tous. Mais si tu meurs … si tu meurs sans faire d’histoires … peut-être qu’ils survivront. » menaça Elsa, faisant de nouveau tourner son arme en direction de la jeune femme.

Mais quelque chose dans sa voix vous indiquait que, peu importe les actions de Phendrana, vous auriez très peu de chances d'en sortir vivants ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 24
☠ Berrys (x1000) : 18963
☠ Localisation RP : Red Line
☠ Fruit du Démon : Fruit du Vent
☠ Haki : Inconnus
☠ Dorikis : 5846

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Lun 23 Juil - 21:23



Water Seven Noire
__
1418




Partis faire une ronde pour sécuriser le périmètre autour du camp, il se retrouve maintenant perdu dans toute cette masse végétale. La forêt est trop dense pour discerner quoique ce soit. Mazao avait même  perdu de vue la rivière qui longeait la jungle. Un grand soupir plus tard, il se résigne à avancer seul, quitte retrouver Agon et le cardinal Jeroahaz plus tard. Mazao se met alors à courir aussi vite qu’il peut, ne pas perdre de temps pour rejoindre Xendra est primordial. Plusieurs minutes s’enchaînent tandis qu’il se dirige vers une immense montagne. Les bruits de la faune résonnent dans la forêt, le son qui lui parvient sont tranché par le bruit saillant des lianes durant sa course.

Mazao arrive au pied de l’immense roc, la rocaille est abrupte. Aucune prise de peut réellement lui permettre de se hisser. Les petits recoins de pierre se cassent dans ses mains. Rien n’est assez solide pour supporter son poids. D’un geste désinvolte il lance la roche qui lui est resté en main et se pose un instant pour réfléchir à un autre moyen. Soudain, un bruit sourd et étouffé se fait entendre. Des oiseaux s’envolent de la zone ou la roche s’est écrasée. Une gigantesque silhouette se relève et domine la cime des arbres. Un oiseau aux plumages bruns se dresse devant le samouraï. Son ramage majestueux cache le soleil derrière lui. Ses serres écailleuses écrasent les arbustes devant lui. Son bec jaune et orangé s’ouvre grand et laisse échapper un effroyable hurlement. Toute la forêt tremble, le cri est surpuissant. Mazao se bouche les oreilles de justesse. Pendant son glatissement, il bat furieusement des ailes comme pour arracher la moindre once de courage à quiconque le verrais.

Sérieusement…

A peine son soupir achevé que l’oiseau se déchaine à coup de violent coup de bec sur le samouraï. A chaque coup la terre tremble et la terre se comprime. Mazao peine à esquiver les attaques répétée. La rapidité du rapace et sa force sont incroyables. La fatigue se fait sentir après plusieurs longues minutes à se mouvoir sans répit pour éviter le bec vorace qui se plante encore et encore dans la roche.  Comme à son habitude le guerrier attend le moment propice, l’ouverture qui lui donnera l’avantage. Quelques fois le bec l’effleure mais son intangibilité de logia lui rend bien service face à cet adversaire dépourvus de haki. L’aigle se montre de plus en plus féroce à chaque offensive. Enfin celui-ci se déchaine dans un puissant coup de bec que Mazao esquive d’un bond latéral. Encastré dans la roche, le volatile s’est coincé mais pas pour longtemps. Voilà son ouverture. Il saute sur la pierre et prend appui sur la paroi pour se propulser sur le dos de l’oiseau.


Tu ne m’auras pas aussi facilement !

L’aigle se débat violemment dans tous les sens. Il essaye de déloger son cavalier par tous les moyens. Mazao n’a pas vraiment de quoi s’accrocher si ce n’est de grandes plumes brunes. Un rodéo s’entame entre les deux opposants mais le samouraï n’est pas d’humeur à perdre du temps pour un vulgaire volatile. Se servir de lui pour franchir le col de la montagne est une bonne idée, toutefois l’oiseau est hors de lui-même et de contrôle. Le corps de Mazao valdingue dans les airs à chaque tentative d’éjection, il ne lâche pas sa prise et reste accroché fermement au plumage. Drôle de spectacle qu’offrait là le prince…


ASSEZ ! rétorque le guerrier en plantant ses deux sabres dans la chair de l’aigle qui hurle de fureur et de douleur. L’oiseau s’envole haut dans le ciel, emportant son cavalier avec lui. Son vol est chaotique, désorganisé. Serrant fermement la garde de ses sabres, le prince tente de rester sur sa monture de fortune. L’île se dévoile à ses yeux à mesure qu’ils gagnent en altitude. Impossible de retrouver le campement d’Agon cependant de loin il arrive à vaguement distinguer le Laughing Bull.

Le rapace pousse un énième cris. Mazao essaye de trouver un moyen de regagner le sol sans se briser les jambes. Il scrute le sol à travers ses binocles. De la rocaille parsemée de végétation défile sous ses yeux lorsque tout à coup il repère un groupe d’individus. Il pousse alors ses sabres vers la droite pour faire changer de cap à l’oiseau qui malgré lui dérive un peu de sa course pour se rapprocher du groupe. Quelques instants plus tard, Mazao est assez près pour comprendre qu’il s’agit de l’ami d’Agon, Phendrana et de son groupe. Mais ils semblent en mauvaise posture. Phen à la main sur son arme tandis qu’une autre personne est retenue en otage par une inconnue. Si Agon était si familier avec Phendrana c’est que celui-ci avait confiance en elle. L’hésitation sème le trouble dans l’esprit du guerrier. Il ne peut se permettre le luxe de retarder sa course pour aider des amis d’ami. Il faut décider rapidement, rester sur cette monture est épuisant et le surplace n’est même pas envisageable. Agon apprécierait que son ami intervienne…


Je le fais pour vous Agon-sama…

Mazao enfonce ses lames dans la chair de l’oiseau pour le faire piquer tant bien que mal vers le sol. La descente est entamée et l’atterrissage ne sera pas en douceur. L’aigle est furax, la douleur le rend fou. Ils se rapprochent tout deux du petit groupe d’individus. Plus qu’une vingtaine de mètres. C’est le moment où tout se joue.
Passant devant le soleil brûlant, le gigantesque oiseau porte son ombre sur l’assemblée qui se tourne lui. Sa course est effrénée, il fuse droit vers eux. Soudain, une deuxième ombre s’extirpe de l’autre vers le haut. Elle plane un instant dans l’air avant de descendre à son tour. L’oiseau s’écrase au sol, tout près d’Elsa, il noie la scène dans la confusion et dans un nuage de poussière. Mazao, lui atterrit brutalement proche d’Elena.


COUREZ !

Tout s’enchaine très vite. L’aigle se relève lentement, sa colère est à son paroxysme. Mazao saisit le bras d’Elena pour tenter de l’arracher à son ravisseur. Mais il est épuisé, la diversion suffira-t-elle pour permettre leur fuite ? L’oiseau finira par dévorer chacun d’entre eux si la retraite n’est pas réussi ou pire l’ennemis devenus commun ripostera encore plus violemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mar 24 Juil - 16:42





Water Seven Noire



Vomi par les ténèbres, un volatile gargantuesque s’écrasa alors entre roches et troncs. Il roula à terre, emportant avec lui une partie des hommes d’Elsa, glissa et lacéra de ses serres ceux qui eurent le malheur de passer à portée du rapace. Le choc ébranla le sol, dispersa les Irréductibles pour laisser leur Capitaine, seule, au milieu. Cette dernière se jeta sur le côté pour esquiver les esquilles et les débris envoyés à la volée. Ils n’avaient pu entendre que le piaillement de colère d’un immense aigle avant que le chaos ne déferle sur ce pan de la montagne. La créature se releva en poussant un hurlement qui força tous ceux à la ronde à se boucher les oreilles. Les plus faibles durent même poser genou à terre pour supporter la puissance rauque du glatissement de la bête. Il s’ébroua, battit des ailes. Un vent de tous les diables fut soulevé par la créature qui se débattait dans sa gangue de terre.

Sans avertissement, il se jeta sur l’un des hommes d’Elsa passé un peu trop près. D’un coup de bec il perfora le torse du pauvre hère et envoya ses tripes valdinguer à la ronde. Se redressa, sautilla sur ses pattes pour se préparer à la suite des réjouissances. De son bec effilé coulait un liquide poisseux carmin, annonciateur de terribles augures pour les humains rassemblés devant lui. Une véritable force de la nature, perturbée par un étrange personnage fait de vent, qu’il n’avait pu gober et éviscérer pour rapporter à sa portée. Alors il piailla encore plus fort, assourdissant.



Une balle fusa dans les airs, entre les deux jambes de Mazao. L’un des irréductibles le tenait en joue, et avait tiré sur ordre de sa capitaine. Celle-ci, malgré le renfort inespéré de cette créature, n’avait pas perdu le nord. Il baissa lentement son bras, gardant un œil à la fois sur l’aigle et sur le groupe qu’elle tenait quelques instants plus tôt à sa merci. Ses cheveux étaient défaits, sa robe tâchée. Une lueur de haine sourde couvait au fond de son regard, palpitant doucement.

« Le premier qui décarre le fera au prix de sa vie. » gronda-t-elle.

L’aigle tourna la tête d’un côté, plus de l’autre. Sa pupille s’étrécit en observant l’un des hommes puis il tourna son chef de l’autre côté, évaluant ses proies comme un rapace. Mais il était suffisamment intelligent pour avoir repéré l’une d’entre elles, au milieu des autres. Tenant le bras d’Elena … Celle qui avait lardé sa couenne de petits couteaux, qui lui avait déchiré l’épiderme de ses crocs argentés. Il écarta les ailes de nouveau, jouant l’esbroufe.

Elsa leva sa main en direction de la créature, cherchant à tempérer ses ardeurs. Réflexe inutile, mais souverain tout de même. Elle recula lentement, reconnaissant en la bête un ennemi de taille. Les animaux d’Alcatr n’étaient pas à prendre à la légère. Elle ne put cependant s’empêcher d’alterner entre Phendrana et l’aigle, ce qui l’obligea à relâcher sa surveillance. Le Lotus n’était plus encerclé, il mais il faisait à présent front avec deux ennemis face auxquelles il était difficile de les imaginer de taille. Les Irréductibles, quant à eux, avaient déjà perdu quelques-uns de leurs camarades au sein de ce chaos. Leur assurance vacillait. Mais jamais il ne lâcherait leur proie, jamais ils ne contrarieraient leur Capitaine.



Soudain, l’aigle bondit dans les airs et usa de ses ailes pour se rapprocher de sa cible. Il atterrit dans un vent de branches et de poussière, son bec s’enfonçant durement au travers du torse de Mazao, désirant l’éventrer comme il l’avait fait quelques instants plus tôt avec l’un des hommes de Turner. Il happa le vent de son bec et laboura la terre de ses serres. Ne comprenant pas pourquoi son bec ne se refermait pas sur de la chair, il donna de violents coups de tête, frappant Elena qui avait eu le malheur d’être approchée par l’homme vent. La bête céleste tourna sur elle-même, cherchant la proie qu’elle aurait dû gober et généra un vent si puissant qu’il vint chasser tous ceux qui l’entouraient. Elle glapit de nouveau, ne faisant aucune distinction parmi les hommes.



« Bordel ! Tuez-moi ça ! Tuez ce foutu volatile ! »
hurla Elsa, esquivant une fois de plus l’assaut de la bête.

Mais elle ne se laissa pas devancer pour autant car, en deux pas, elle fut sur Phendrana. Elle l’attrapa, empoigna ses cheveux et roula à terre avec elle, pour terminer au-dessus, avec sa lame sur la gorge.

« Désolée poupée, j’aurais aimé te faire souffrir, mais le temps presse. »
fit-elle, avant de lever son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1319
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mer 25 Juil - 15:59

RP SONGclickPhendrana Kane
Montagnes d'Alcatr
"Duel au sommet"
Tout est arrivé si subitement. Un cri avait déchiré le silence et quelques secondes plus tard, un fantôme du passé se dresse devant Kane. Elsa Turner. Turner et Kane ont un passé commun, vieux d'une quinzaine d'année. A cette époque, Phendrana commençait comme soldat de la Marine sur Water Seven, le Contre-Amiral Fergusson était mandaté par la Marine pour mener des négociations avec Turner qui était encore Corsaire à l'époque. Kane était présente et était tombée dans le jeu perfide de la "Dame de fer" qui l'avait alors engagé comme "observatrice" pour le compte de la Marine. Grâce à un plan bien ficelé par le Contre-Amiral, les hommes de Turner et le Lotus Noir avaient été détruis au cours de l'opération mettant à mal plus de dix ans de sévices. Grâce à l'opération menée par Phendrana, Turner avait été destituée de son titre de Corsaire. Les retrouvailles promettaient d'être sulfureuse.

L'équipage des Irréductibles est là aussi, elle reconnaît même certains visages, certains fidèles de Turner. L'ancienne corsaire est formelle et déterminée. Phendrana doit mourir. Les Dragons du Lotus Noir semblait en de bien mauvaise posture, c'était prévisible... Depuis son départ de Saint-Uréa, la jeune Capitaine avait beaucoup fait parler d'elle. Turner est animée par la vengeance et souhaite plus que tout supprimer Kane, elle a détruit son outil pour devenir Empereur et s'en est accaparée l'utilisation. Si Phendrana n'avait jamais été là, Turner serait aujourd'hui l'un des "monstres" du Nouveau-Monde. Quelle ironie...

"Tu crois quoi Turner ? Je t'ai déjà rouler une fois, sans même te donner un seul coup ! Je n'avais pas de fruit du démon à l'époque et je suis presque sûre que j'ai une plus grosse prime que toi. Barres toi pétasse. T'as encore une chance d'aller lécher la Marine !"

Alors que l'affrontement semble inévitable, un puissant cri pourfend le ciel, des bourrasques de vent s'agitent sur le sol, un gigantesque volatile s'en prend à l'équipage de Turner ! C'est la folie complète et la panique gagne les rangs. Elena est prise pour cible par l'animal volant, il faut absolument lui venir en aide ! Alors que Phendrana se prépare déjà à aller combattre la créature, Turner, dans un mouvement agile et rapide se retrouve sur elle et place son couteau sous sa gorge. Kane cherche du regard Shade, il doit absolument coordonner les attaques du petit groupe contre l'oiseau de malheur. Dans un court instant de réflexion, elle aperçoit aussi un nouvel arrivant, elle l'a déjà vu quelques part mais où... L'issu du combat ne fait plus aucuns doutes désormais. Le Lotus Noir doit affronter cette sinistre créature et Phendrana doit affronter son destin en luttant seule contre Turner.

Toujours au sol, elle est dans l'incapacité de venir en aide à son équipe. Le choc des titans qui l'oppose à Turner est bien trop important. La colère monte en elle et voilà qu'elle ressent de nouveau cette étrange sensation dans son bras, comme lorsqu'elle avait mené bataille avec le Contre-Amiral Legrand, une sensation si étrange ! Son bras droit prend alors une couleur noire, légèrement teinté d'un violet sombre, la couleur vient se fixer sur tout son bras, laissant une sensation de puissance émanée.


"Je t'ai dit... De te barrer."


Son poing vient alors s'abattre de toutes ses forces sur la tempe de Turner qui est projetée quelques mètres plus loin, Phendrana se relève aussitôt, fixant son ennemi. Il était plus que temps de faire comprendre à l'île toute entière que Phendrana Kane et le Lotus Noir, étaient présents pour un seul et unique but et que rien ne pourrait les arrêter désormais. Aussitôt, elle place ses mains devant elle et laisse les fils formaient une seconde Phendrana, le clone était désormais de la partie, et si elle réserve d'habitude cette stratégie pour plus tard, cette fois-ci elle prend les devants ! Sa clone passe derrière elle et laisse une multitude de fils se fixer sur elle, Phendrana perd le total contrôle de ses mouvements et semble être une poupée de chiffon.

"Turner... Je te connais pas. Mais Phen est trop sentimentale... Avec moi... Tu n'as aucune chance de t'en sortir. Tu as encore le choix. Partir. Nous rejoindre. Où mourir. Personne ne négocie avec le Lotus Noir. Personne ne nous défie Turner ! Tu sais ce qu'est le Lotus véritable, tu devrais savoir que je ne bluff pas. Fais ton choix et choisis bien."

Techniques:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 10983
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2155
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 26 Juil - 0:11



W7 Black

Les choses allaient trop vite et sans vous mentir, j'avais du mal à tout suivre, il était vrai que la tension était palpable durant les quelques secondes avant que cette pirate ne fît son apparition.
Tout d’abord Elena se permit de m'insulter de moche, mais pourquoi elle se prenait cette pimbêche ? C'était bien gentil de jouer le jeune homme gentil pour éviter que Phen ne m'aide pas, mais là, je trouve que ses compagnons étaient plutôt odieux, surtout cette connasse de Elena qui se prenait pour une reine alors qu'elle n'était rien de plus que la reine des chieuses, toutefois lorsque je voulu m'adresser à elle, une femme fit son apparition, une apparition digne des plus grandes scènes de théâtre, elle était arrivée comme un cheveu sur la soupe et visiblement elle et son équipage n'était pas là pour prendre le thé. Cette femme, son visage, je l'avais déjà vu quelque part il y a plutôt longtemps, le grand-prêtre m'avait montré son affiche, c'était une corsaire à l'époque où j'avais vu son affiche, elle se nommer Turner, je crois et visiblement, elle connaissait Phendrana et elle ne semblait pas vraiment l'aimait.
Après cette entrée théâtrale, mademoiselle Turner se permit de nous insulter, de nous menacer, mais en plus tachais ma tenue de cérémonie, disons que le combo des paroles des deux femmes m'avait énormément énervé, mais en plus de ça elle osait me tâchais avec du sang ? J'allai lui montré à cette pétasse que je suis loin d'être un cafard, je savais que je pouvais mourir, mais pourquoi vivre si c'est pour vivre dans la honte ? Puis elle me sous-estimer, alors j'avais clairement ma chance face à elle, mais je fus arrêté par le bruit d'une arme, une arme qui était visiblement pointé vers moi, mais pas seulement puisque tous les membres de lotus avaient une arme pointée sur eux, nous étions vraiment dans de sales draps.

Nous étions donc tous menacés par des armes et c'est alors qu'elle commença son discours, disant à Phen que si elle se laissait tuée, alors nous survivrons peut-être. Si elle se faisait avoir si facilement alors j'avais misé sur le mauvais cheval, cela s’entendait dans sa voix qu'elle mentais, elle n'allait pas nous laisser en vie, j'étais encore sur le point de parler quand un putain d'oiseau géant tomba en pic là où nous étions, c'était une manie de toujours m'interrompre ou quoi ?
Cette fois, je l'excusais puisqu'il nous avait, en quelques sortes, sauvaient d'un funeste destin. Nous nous étions donc retrouvé éloigné les uns des autres, pour ma part, je m'étais retrouvé à quelques mètres à rouler tel une boule, j'étais maintenant couvert de poussière et de quelques gouttes de sang, je crois bien que je déteste cet endroit.
Lorsque je me relevai, j'entendis un coup de feu partir, mais n'avais rien vu, car cela avait créé un léger écran de poussière qui m'avait caché la vue, mais quand tout redevint normal, j'avais pu voir que l'oiseau géant avait essayer d'attaquer le nouvel arrivant, il avait un drôle de pouvoir, presque comme le mien, enfin celui que je dois retrouver, son bec avait passaient outre son corps et l'avais traverser tandis qu'Elena était à côté de lui, elle s’était d'ailleurs retrouvé blesser, je sais que ce n'était vraiment pas très sympa, mais comment j'étais heureux que cette connasse fût blessé ! Je crois que les autres dieux m'ont rendu un service sur ce coup, je vais sûrement devoir leur rendre quand j'aurais retrouvé ma grâce divine.

Phendrana était en train de combattre Turner, mais nous nous devions combattre cet oiseau, je soupirais en avançant en direction de l'autre équipage, enlevant le haut de ma tenue taché par le sang. 


« Nous devrions coopérer pour combattre ce grand oiseau si nous voulons déclarer le moins de perte possible, vous le savez et je le sais alors mettons de coter, pour le moment, notre différent inter-équipage et aidez nous à combattre l'oiseau pour éviter qu'il ne nous éviscère tous. »

C'était du vent, l'un de ces fils de pute avait pointé une arme sur ma tête, si je le retrouve, je le tue immédiatement, on ne pointe pas une arme sur un dieu sinon on en paye les conséquences.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 19 ans
☠ Berrys (x1000) : 6952
☠ Localisation RP : Alcatr
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2613
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 26 Juil - 10:33


Si cette petite pose dans les montagnes s’annonçait relaxante, le cri de Oz au loin compliqua grandement les possibilités de détente de l’équipage du Lotus Noir. Elena se leva afin de tenter de déterminer d’où pouvait venir le cri mais bien vite, une silhouette sortit lentement de la végétation. Rapidement, l’inquiétude commença à se ressentir chez la rousse car cette femme lui donnait la même impression de force et de puissance que sa Capitaine. Le sang qui coulait de sa lame laissait croire que le pauvre Oz avait croisé son chemin et qu’il n’avait clairement pas fait le poids, rendant cette étrangère encore plus dangereuse. A ses paroles, il était évident qu’elle connaissait Phendrana et cela prouvait une nouvelle fois que la rouquine ne connaissait strictement rien des antécédents de ses compagnons de route. Vu ses propos, le doute n’était plus trop permis quant au sort de Oz mais bon, vu son état psychologique, il n’avait peut-être pas résisté grandement avant d’être vaincu. Cette pensée n’était qu’une supposition qui lui permettait d’espérer une issue favorable à cette rencontre mais bon, était-ce la réalité ?

Elena allait vite se rendre compte que leurs niveaux n’étaient pas comparables et quand Elsa fit tournoyer son arme, elle ne put esquisser le moindre mouvement, sa joue se faisait saigner superficiellement sans qu’elle ne puisse l’éviter. La vitesse de cette ennemie était considérable et c’était au point où la rousse commençait à s’inquiéter de voir même Phen perdre le combat. La suite montra clairement que l’inconnue avait préparé son coup et le son des armes à feu se préparant à tirer figea l’équipage du Lotus Noir. Que pouvaient-ils bien faire pour se sortir de cette situation ? Elena avait beau chercher, elle ne voyait pas d’issue à cette confrontation et leur seul espoir était que leur Capitaine parvienne à la vaincre. Maintenant, vu les menaces parfaitement réalistes sur les membres de l’équipage, il restait à voir si Phendrana parviendrait à renverser la situation. En tout cas, la réponse de cette dernière ne semblait pas avoir pour objectif de calmer la situation et cela n’annonçait finalement qu’un combat sanglant en perspective.

Toutefois, la zone commença doucement à s’obscurcir et tout d’un coup un cri d’oiseau attira l’attention du groupe. Au-dessus d’eux, un immense volatile piquait vers le sol, juste à l’endroit où ils se trouvaient. En un instant, la situation vira au chaos le plus total. La bête monstrueuse envoya voler plusieurs membres de l’équipage d’Elsa Turner qui semblait garder son sang-froid malgré la situation imprévue. Un homme étrange était tombé juste à côté de la rouquine qui se demandait encore s’il s’agissait d’un ennemi ou d’un ami. Lorsqu’il lui prit la main pour fuir, elle supposa qu’au moins face aux Irréductibles, il était de leur côté. Malheureusement, alors qu’elle se préparait à fuir avec lui, l’aigle géant le prit en chasse et essayant de le tuer rageusement. Les capacités de cet inconnu furent pour le moins stupéfiantes, c’était un peu comme le pouvoir de Lolita mais pas tout à fait. On aurait presque dit un fantôme. L’impossibilité de blesser cet inconnu rendit fou de rage l’oiseau, Elena se prit un violent coup de tête dans le feu de l’action et fut projetée contre un sapin. Sous l’effet du choc, la jolie rousse cracha un peu de sang, comprenant que même ce volatile était bien plus puissant que le scorpion qu’ils avaient rencontré sur la plage.

Entre les puissances évidentes d’Elsa Turner et de cet aigle géant, Elena se sentait bien faible. Elle ne voyait pas trop comment s’en sortir face à tout cela. Venir sur Alcart n’était peut-être pas une si bonne idée après tout car contrairement à ce qu’elle avait pu penser toute sa vie, sa force n’était pas grand-chose au final. Si cette réflexion avait déjà germé dans son esprit lors de sa confrontation avec le scorpion, elle se révélait particulièrement frappante et évidente devant cette situation d’impuissance. Phendrana sembla vouloir affronter la pirate, alors qu’Asar tentait de réunir tous les autres pour vaincre la bête enragée. Se relevant douloureusement, Elena ne savait pas quoi faire car en toute logique, vu la différence de force, elle devrait fuir pour sauver sa vie. Elle ne partageait pas les rêves de la Capitaine sur la grandeur du Lotus ou en tout cas, cela ne la pousserait pas à mettre sa vie en jeu pour ça. Maintenant, le Lotus Noir l’avait accueilli et pour cela, une certaine reconnaissance était de mise. C’est donc en réunissant ce qu’il lui restait de volonté que la jolie rouquine se redressa complètement, réajusta sa tenue et se prépara au combat.

Voyant un membre des Irréductibles tenir en joue l’inconnu, Elena intervint en lui ôtant le fusil des mains. Pour une fois, elle était d’accord avec Asar et sur ce qu’il fallait faire pour s’en sortir.

« Si tu ne veux pas mourir, tu ferais bien d’écouter ! Cet homme semble être le seul à avoir une chance face à ce monstre. Nos capitaines doivent visiblement discuter sérieusement donc en attendant, le mieux est d’épauler ce type pour vivre encore demain. »

Tout en imitant Asar qui s’était voulu rassembleur, Elena s’adressa aux Irréductibles afin d’émettre le commencement d’un plan. Le premier objectif était certainement de réduire les sens de la créature et pour cela, lui crever les yeux semblait être une solution efficace. Ensuite, en faisant beaucoup de bruit, il serait possible de la désorienter pour au final lui porter un coup fatal. Il fallait donc la coopération de tous dans cette opération car sans cela, les victimes seraient certainement nombreuses.

« Essayez de tirer dans ses yeux, ça nous permettra d’éviter qu’il nous attaque et réduira sa capacité de réaction face à nos coups ! L’homme aux lunettes ! Tu penses que tu peux continuer à le provoquer ? On dirait qu’il ne peut pas te faire grand mal. »

Il fallait espérer que l’intangibilité de l’inconnu face aux attaques de l’aigle perdure, histoire d’avoir le temps de l’aveugler définitivement. Sans cela, les victimes seraient certainement nombreuses, particulièrement après la première salve visant ses yeux car en cas d’échec, le volatile serait certainement très énervé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1501-elena-scarzoni-rentre-en-scene

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 71
☠ Âge du Personnage : 25
☠ Berrys (x1000) : 21080
☠ Localisation RP : En Mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3282
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Sam 28 Juil - 11:56

Shade StalIt's high noon

Le vent s'était levé et les pins en contrebas frémissaient à son contact. Un appel funèbre retentit dans la forêt à quelques centaines de mètres du campement de fortune, porté par les bourrasques glaciales qui firent frissonner chacun des dragons. Les regards s’entremêlèrent rapidement, tous à la recherche de réponses aux interrogations qui découlaient d'une telle nouvelle. Qui pouvait être à l'origine de ce cri ? Et qui était celui qui l'avait provoqué ? Et comme une mauvaise arrive rarement seule, la troupe du Lotus, saltimbanques d'un cirque bien étrange, recevrait bientôt un commencement d'explication.

Alors que le silence régnait depuis que le hurlement avait cessé, les arbres se mirent à murmurer son nom : Elsa Turner. Motivée par une vengeance meurtrière, l'ancienne grande corsaire était parvenue à rejoindre les néo-pirates avec une aisance presque insolente à en croire la tenue encore vierge de toute blessure. Le sang que Shade reçu dans les yeux ne l'empêcha pas d'observer la scène avec attention, et alors qu'il s'essuyait sa châsse d'un revers de manche, le grand brun fût surpris par les nombreux cliquetis provenant des chiens armant leurs canons, tous pointés vers les membres du Lotus, rebaptisés "cafards" pour l'occasion.

Sa manche, froissée et à peine rougie par le sang de la lame, se mit à glisser jusqu'à son coude à mesure que l'homme levait son unique main. Signe d'une reddition totale et sans aucune lutte, Shade commençait à connaître la manœuvre : on courbe l'échine en attendant que la capitaine sauve les miches des assistés de son équipage. Et si ce plan avait fonctionné jusqu'ici, cette fois la tendance s'était inversée. Plus de plantes carnivores, de soldats benêts ou d'une faune gigantesque. Face à eux se dressait une corsaire déchue, vraisemblablement à cause de Phendrana, comme pour ajouter à leur malheur. Des menaces claires adressées à la capitaine du Lotus Noir sans laisser ses coéquipiers en reste, Elisa Turner était en chasse et elle venait de trouver ses proies. Mais la sublime pirate ne trustait pas encore le sommet de la chaîne alimentaire.

Une masse informe venait de cacher les lueurs du soleil, suffisamment large pour provoquer une éclipse pendant quelques instants avant que celle-ci ne se découvre aux yeux de tous. De larges ailes, un bec acéré et un homme assez fou pour en faire une monture : plus aucun doute, il s'agissait bien d'un coup de pouce du destin, voire d'un coup de griffe pour les plus tatillons.

- Qu'est-ce que c'est que ça ?.. Bon sang, ça ne s'arrêtera donc jamais.


Son souffle chaud s'était écrasé contre sa lèvre supérieure dans un soupir presque audible, dépassé une nouvelle fois par les évènements qui s'abattaient sur ce groupe de chats noirs. D'abord l'eau, puis la terre et maintenant le ciel qui s'abattait sur eux.

Au diable les sommations de Turner, personne ne serait en mesure de faire feu dans de telles conditions et Shade craignait bien plus de se faire écraser que d'être transpercé par une pauvre balle. Son choix était fait et mourir écrasé par un aigle géant n'en faisait pas partie. En une fraction de seconde, le demi manchot était disparu des radars pour réapparaître quelques mètres plus loin en se jetant au sol pour se prémunir du fracas d'une telle chute.

La confusion s'était emparée des nombreuses personnes présentes sur la roche. Un sentiment qui précédait généralement la peur, instillée par le caractère soudain d'un ennemi si puissant et bien aidé par les hurlements aigües du rapace dopé. Ne pouvant se couvrir qu'une seule de ses deux oreilles, l'agent infiltré ne pu contenir ses poils qui se dressèrent, effrayés par le grondement de la bête déjà prête à en découdre malgré la violence du fracas contre les roches. En prise avec celui qui le chevauchait plus tôt, l'aigle était désormais la cible des Irréductibles, menés par une Turner toujours  focalisée sur la capitaine adverse comme si rien d'autre ne l'intéressait, pas même ses matelots qui se faisaient déjà décimer par l'oiseau.

Reprenant ses esprits, toujours à couvert derrière un rocher habilement choisi pour se protéger des projectiles, le grand brun fît dépasser le haut de son crâne hors de sa cachette pour prendre la température. Phendrana Kane venait de renverser la tendance face à son adversaire après un coup puissant, Asar et Elena tentaient désespérément de convertir les pirates ennemis à leur cause et le généreux sauveur se battait contre la monstruosité qu'il avait lui-même amené. Ce dernier semblait d'ailleurs presque fantomatique, s'effaçant à chaque coup porté contre lui comme s'il appartenait à une réalité différente. Un nouveau possesseur de fruit du démon, et pas des moindres non plus. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il soit avec eux et non pas contre.

La clameur des combats, les coups de feu aléatoires accompagnés d'une odeur de poudre, quelques cris aussi déchirants que les serres du piaf enragé. Une bataille de plus sur une île déjà jonchée de cadavres de pirates intrépides ou de personnes qui ne rêvaient que d'aventure. Shade, lui, tâchait d'analyser au mieux la situation pour ne pas faire d'erreur qui lui serait fatale. Aider Kane ressemblait à l'idée la plus stupide tant son adversaire semblait aussi puissante qu'elle. Et puis, en toute honnêteté, l'agent n'aurait pas pleuré la mort de sa capitaine et une petite aide pour arrêter l'ascension de Phendrana. Toutefois, l'opportunité était trop belle pour la rater. Neutraliser une menace pirate, occupés par un danger plus important et tournant le dos à un agent du Cipher Pol. S'il n'avait pas encore de permis de tuer, qui irait faire de rapport sur un évènement incontrôlable et caché de tous ?

S'érigeant sur ses deux guiboles encore un brin fébriles, l'homme balaya le champ bataille de son regard brun d'où s'échappait l'envie d'éradiquer la totalité de ces hors-la-loi. Sa puissance ne lui permettait pas encore de tenir tête à des troupes pareilles, mais les balles de son pistolet si.

- A toi de jouer Rentokil, c'est pas le moment de t'enrayer. Vous ne m'échapperez pas. Susurra-t-il entre ses lèvres, mâchoire serrée alors que ses doigts virevoltaient non loin de sa ceinture où il gardait précieusement son pistolet.

L'homme n'était pas un modèle de bravoure ni d'honnêteté, après tout il appartenait au Cipher Pol, reconnu pour des actions discrètes menées par des enfoirés qui n'hésitent pas à trahir son prochain pour arriver à ses fins. Et il trônait là, derrière les lignes ennemies tiraillées entre les ordres de Turner, la violence du piaf et les intentions presque sectaires du duo du Lotus Noir. La diversion était toute trouvée, et Shade savait pertinemment que ni Asar, ni Elena ne souhaitait réellement s'allier avec les Irréductibles. Connaissant leurs égos surdimensionnés, il pouvait affirmer sans trop de problèmes que ni l'un ni l'autre n'avait apprécié de se faire menacer ainsi par les hommes de l'ex-corsaire. Dans un sens, il leur rendait service en vengeant leurs narcissismes et en réduisant le nombre d'assaillants qui se retourneraient contre eux une fois l'oiseau déplumé.

Neufs tirs. Neuf fois le canon avait sonné et craché sa haine sur autant de victimes qu'il pu faire en les transperçant de son petit morceau de métal brûlant. Certains tombèrent net, d'autres simplement blessés par les balles, le brun devait désormais s'effacer pour ne pas attirer l'attention sur lui après autant de boucan. D'un geste rapide, il avait fléchi les jambes pour s'accroupir contre le rocher, à nouveau protégé par mère Nature. Soufflant d'un mouvement de lèvres presque désinvolte sur son canon fumant, il dégagea le chargeur vide qui s'écrasa contre les cailloux à ses pieds. Assassin de meurtriers, Shade Stal était de nouveau prêt à en découdre, pistolet armé et moral gonflé à bloc.

Techniques:
 

©️ 2981 12289 0


Shade prend la parole avec ce code couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1193-shade-stal#6183

avatar


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 24
☠ Berrys (x1000) : 18963
☠ Localisation RP : Red Line
☠ Fruit du Démon : Fruit du Vent
☠ Haki : Inconnus
☠ Dorikis : 5846

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Dim 29 Juil - 22:48



Water Seven Noire
__
1418


L'énorme animal se déchaîne, les balles fusent sur le champ de combat. Tandis que certains essaye un ralliement temporaire, d'autres exécutent de furtifs assauts. Mazao au centre de l'arène de terre, est la cible de l'oiseau furax qui n'a de cesse de transpercer l'abdomen du samouraï de son bec. Chaque fois que la nature éthérée du logia s'exprime, il s'épuise d'avantage. Son corps fantomatique se dissipe dans l'air puis se reforme quelques instants plus tard. L'équipage du Lotus Noir donne tout ce qu'il lui reste pour s'échapper de cette situation chaotique. Turner n'a pas perdu le nord et affronte désormais Phendrana dans un combat singulier. Mazao ne peut cependant pas les aider, l'aigle occupe déjà une grande partie de sa concentration. Ils devront se débrouiller jusqu'à ce que la menace animale soit éliminée. Plus le sang imbibe la terre, plus l'oiseau semble gagner en puissance, comme galvaniser d'une furie sanguinaire.

Malgré le chaos, le samouraï tente de garder son sang-froid et d'analyser la situation. Ses observations sont parsemées d'esquives, de roulade et de coup de sabre. Les données s'accumulent dans sa tête puis une idée germe. La femme aux cheveux écarlate a suggéré d'aveugler l'oiseau, mais comment atteindre ses yeux ? Personne ici n'est visiblement en mesure de voler, alors ils faut amener la tête de l'aigle à eux. Ça y est. La séquence d'action est planifiée. Mazao s'arrête et se poste en face du volatile, il a les bras grand ouvert et tient ses sabres en main. Il est le seul à ne pas craindre les offensives physiques. Ni une ni deux l'oiseau empale le torse vaporeux de Mazao qui lui s'empresse de planter ses sabres dans le bec de l'aigle.

La fatigue se fait sentir de plus en plus, mais il faut tenir sans quoi le carnage continuera de plus belle. Désormais accroché à sa cible, le guerrier est projeté dans les airs lorsque l'oiseau remonte sa gigantesque tête. Mazao flotte haut dans le ciel, et c'est un bec grand ouvert qui est prêt à l'accueillir a la réception. Il entame sa descente en direction du sol où le combat fait rage. Il place sa main devant lui, son regard est emplie d'une confiance presque arrogante. Le vent se met alors à souffler et à tourbillonner près de lui. Enfin, il s'exclame de toutes ses forces :

SHINRA...TENSEI !

Le courant se condense un bref instant et la sphère d'air éclate brutalement. La tête jusque-là, fière et vorace de l'aigle, se retrouve puissamment projeter au sol par le souffle. La zone est secouée par une bourrasque surpuissante qui fait pencher le feuillage des arbres et soulève la terre. Cette même terre où l'oiseau s'est encastré un l'instant, écrasé par le coup. Mazao retombe avec fracas sur la carcasse de plume et arrache ses sabres du bec jaunâtre avant de reprendre position sur le champ de bataille.

C'est notre chance !

Même s'il exécrer les pirates au plus au point, et qu'il se doutait bien que certains en étaient forcément, il devait mettre tout cela de coté. L'union fait la force et seul il n'a aucune chance. Un goût amer de frustration et de rancœur froissée lui vient alors. Il n'est pas assez fort pour rivaliser contre ce monstre ou bien contre cette femme qui dégage une aura terrifiante. Mazao secoue sa tête et arrange ses lunettes sur son nez, il doit rester concentrer et se tenir prêt à toute éventualité. Ses sens sont en éveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mar 31 Juil - 1:20





Water Seven Noire



Le buste d’Elsa se releva en premier, laissant ses bras ballants et sa chevelure de jais ruisseler à l’arrière de son corps. Son chef bascula vers l’avant et elle chassa le filet de sang qui s’épanchait sur son arcade sourcilière d’un geste négligeant. Elle semblait être secouée par des tremblements, ses épaules tressautant avec étrangeté. La pirate s’appuya sur son genou pour se relever, d’une lenteur qui ne trahissait pas la douleur, mais autre chose. Quelque chose de froid, de sourd. Qui grondait au sein de ses entrailles et qui s’échappa en un rire … effrayant.

« Ah ah ah ah ! Toi ?! Toi tu sais ce qu’est le Lotus Noir ? Pauvre sotte, tu n’es rien, tu n’es … qu’une coquille vide de suffisance ! JE SUIS LE DANGER ! TU COMPRENDS ?! TU N’ES QU’UNE SALOPERIE SUR MON CHEMIN KANE ! » hurla-t-elle, avant de reprendre contenance et de s’attacher les cheveux, comme si le chaos n’était qu’un spectacle ennuyeux pour elle.

Elle s’arrêta quelques secondes, observant à présent les deux Phendrana qui se tenaient devant elle. Elle renifla de dédain, mais ne parut pas surprise. C’était chose connue, à présent. Elle fit craquer sa nuque, comme si le coup reçu à la tempe n’avait été qu’un bref échauffement, comme si la chose avait été prévisible. La colère retomba, avalée par sa froide détermination. Elle n’en garda qu’un sourire en coin malicieux et malveillant.

« Donc, la vraie est tenue par les fils ? Intéressant. Ça ne change rien au fait que tu vas crever. » tonna la pirate.



Turner avait lâché son arme et avait dégainé quelque chose de plus petit, de plus retors. Elle fit jouer l’arme entre ses doigts et de son autre main envoya d’autres lames en direction de son adversaire. Les lames la frôlèrent dangereusement, mais sans plus de mal. Cependant, Turner s’était déjà jetée sur Kane d’un bond agile. Soudain, un tintement étrange se fit entendre. Les lames lancées par la Capitaine pirate s’étaient entrechoquées et à l’instant où Phendrana allait se prendre un coup de dague bien placée, deux autres lui fusaient dans le dos, ayant ricoché les unes sur les autres pour revenir la frapper dans son dos. C’était une technique fourbe, rendue possible par les multiples talents de l’experte en armes blanches qu’était Elsa. Mais ce n’était pas tout.

« Raté ! » murmura-t-elle simplement, un étrange sourire sur le visage.

Les pupilles de Turner semblaient étrangement dilatées, et suivaient les mouvements de Phendrana avec une acuité redoublée. Pensait-elle vraiment être la seule à maîtriser des techniques occultes de combat ? Le Dragon du Lotus Noir avait commis une erreur impardonnable pour quelqu’un de sa stature : penser que la force brute l’emporterait sur la rouerie. Malheureusement, son adversaire était d’un tout autre calibre que ce qu’elle avait pu affronter jusqu’à présent. Personne ne sortait indemne d’une experte du fluide de l’observation.

Ainsi, dans un mouvement d’esquive aussi osé qu’intelligent ou, tout simplement, imprévisible, Phendrana se vendit elle-même à son adversaire. Une lame d’acier perfora son ventre et fouilla ses entrailles avant de se retirer pour esquiver la réplique qui ne tarda pas. Turner reprit ses distances d’un bond et porta la lame à son visage, humant avec malice le sang qui s’en écoulait goutte à goutte.



Elle ne semblait pas s’intéresser à ses hommes, considérant simplement qu’ils n’auraient aucun mal face à la piétaille.  Elle était toute concentrée à son combat contre Phendrana et ne perçut pas cinq des voix de ses matelots disparaître sous les balles acérées de Shade. Mais il aurait été sot de penser qu’un équipage comme celui d’Elsa était seulement composé d’elle, en tête de proue. Ainsi, contre toute attente, surgit un homme des fourrés. Tout habillé de noir, allant même jusqu’à porter le jolly roger de l’équipage sur le torse. Il avait une sorte de tenue de combat qui le moulait et mettait en avant ses atours musculeux. Il portait une barbe blonde soignée, et des cheveux mi-longs tout aussi bien taillés. Il semblait être fait pour distribuer des mandales, et aussi doué pour la castagne que sa Capitaine l’était pour trancher dans le vif. Il se révéla en écartant une des balles de Shade d’un revers de la main, l’envoyant se perdre dans les épicéas. Il exhala un râle de colère avant de se mettre en garde, cestes renforcées en avant. Il cherchait l’auteur de ces morts du regard, et ne laisserait personne maltraiter les irréductibles ! Si quelqu’un se demandait s’il y avait un second dans l’équipage … il n’avait à présent plus aucun doute …



De son côté, l’aigle avait été lâchement jeté à terre, les lames de Mazao avaient ripé contre la solidité de son bec acéré et s’étaient enfoncé dans ses narines, perforant les muqueuses et lui donnant affreusement envie d’éternuer. Mais il était à terre. Et être à terre pour un aigle géant, c’était pas royal. Alors il relâcha un cri strident, modulant panique et douleur à la fois. Il se retourna sur le dos et fouilla l’air de ses griffes chargée du sang des irréductibles et frôla Asâr lorsqu’il se rétablit sur le sol. Il fallait dire qu’en roulant sur lui-même, il s’était mis à donner des coups de bec dans tous les sens, manquant de couper en deux le premier fou qui aurait osé passer là. Les irréductibles, quant à eux, n’avaient pas cessé de pilonner les membres du Lotus de leurs balles, sauvés uniquement par l’intervention de Shade qui n’avait pas oublié ce problème-là. Car si l’animal ne les considérait pas différents du Lotus, ils n’étaient pas les rats qui avaient tenté de lui percer les naseaux !

La bête se redressa en battant des ailes, trop sonnée par la violence du coup pour s’envoler. Elle oscilla de la tête et éternua violemment un mélange de morve et de sang qui alla engluer à la fois Elena et Mazao, les clouant presque à terre. Surprise par la force de son éternuement, et la douleur engendrée, la bête se retrouva assise sur son séant à secouer la tête dans tous les sens. Craignant une nouvelle vengeance, certains irréductibles reculèrent à la limite des bois où l’animal avait peu de chance de pouvoir les poursuivre. L’aigle se remit péniblement sur ses pattes, mais il semblait moins vivace qu’avant : si la tactique de Mazao pour lui percer les yeux avait échoué, il n’en restait pas moins sonné … et accessible … aux risques et périls des téméraires qui oseraient s’approcher des armes mortelles qu’étaient ses serres et son bec. Si les crabes étaient son déjeuner préféré, qu’étiez-vous donc pour lui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1319
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mar 31 Juil - 8:53

RP SONGclickPhendrana Kane
Montagnes d'Alcatr
"Une rencontre inévitable"

La terre gronde de nouveau, le bruit sourd et inquiétant devient de plus en plus fréquent. Si dans le feu de l'action elle avait pu confondre ce bruit avec le tintamarre de l'oiseau, cette fois-ci, le bruit est clair et net ! Impossible de se tromper.

Kane avait esquivé sans mal les attaques de Turner, un simple échauffement pour se mettre dans le bain du combat. Pourtant, l'un des coups avait fait mouche, l'abdomen de la jeune femme était en sang et elle était d'ores et déjà dans une posture des plus désagréable vis-à-vis de son adversaire. Comment avait-elle pu si facilement voir les fils ? Comment pouvait-elle anticipé si aisément les mouvements ? Était-ce donc ça le second type de Haki que Phendrana ne possédait pas ? Désormais il faut redoubler de prudence et s'attendre au pire. Même si le sang commence déjà à maculer le sol, la clone n'en démord pas et agite ses fils pour donner ses ordres. Phendrana agite ses mains et laisse une nuée de fils s'enfouir dans sa blessure et lui arrachent ainsi des rictus malsains qui déforment peu à peu son visage, les fils grouillent sous la peau tels des vers et semble stabilisé l'état de la jeune femme.

Elle ne peut clairement pas se concentrer sur son équipage ou même sur l'oiseau, ou encore le nouvel arrivant qui affiche avec une insolence sans nom le jolly roger des Irréductibles. Puisque Turner ne veut pas écouter sa raison, il est temps pour Phendrana Kane de lui faire comprendre qu'elle n'est plus l'adolescente qu'elle avait pu rencontrer sur Water Seven il y a quinze ans. Il faut que Turner comprennes pourquoi on la surnomme Valkyrie mais aussi, pourquoi elle commençait peu à peu à être crainte sur les mers. Turner avait fait son choix et chaque choix entraîne une conséquence et un terrible effet papillon. Turner a clairement l'avantage au corps à corps c'est pourquoi il faut absolument l'empêcher de venir au contact, le corps inanimé de la jeune femme venait de tisser un épais cocon sur sa propre position. Il faut être aussi plus offensif, laisser la pression sur Turner et la pousser à commettre une erreur, il faut aussi prendre en compte l'oiseau de malheur, les hommes de Turner ! Quoi de mieux qu'une technique de destruction massive comme de celles qui avaient détruit une partie de Saint-Uréa ?

Si sa technique de perception était basé sur les actions et les mouvements, le Clone sait pertinemment qu'il doit donc surchargé cette analyse pour mettre en défaut son ennemi et frappé fort ! Elle agite donc la main de Phendrana et une multitude de tiges faites de fils s'envolent dans tous les sens, le bout se noircit laissant clairement la puissance du haki s'exprimer. Les seize fils partent tout azimuts ne laissant aucune idée de ce qu'ils frappent ou où ils frappent. Les tiges se rejoignent alors pour venir frapper en un seul et même point, la poitrine de Turner est visée. Dans un beau mouvement d'esquive, Turner évite l'attaque et reste non loin de son équipage mais aussi, de l'oiseau comme le clone avait prévu. C'est très rapidement qu'elle agite à nouveau sa sombre emprise pour faire attaquer son pantin de chair. Des fils sortent peu à peu des doigts, venant s'entremêler les uns des autres, Kane frappe alors dans ses mains, rendant le tissage plus simple, un faisceau de fils de large diamètre se créer alors avant de partir à toute vitesse en direction de Turner, mais aussi de l'oiseau groggy. Elle a ainsi espoir de blessé Turner mais aussi, le rapace ! Et qui sait, avec un peu de chance elle peut même faucher quelques soldats de la "Dame de Fer".

Le Clone lance alors un regard en direction des membres du Lotus, si Phendrana tente de devenir plus "humaine" plus "aimable", le clone reste une brute amère et immonde qui n'hésite pas à s'en prendre à eux verbalement.


"Bougez-vous bande de minables ! Vous croyez vraiment que c'est en restant flemmard comme ça que vous pouvez vous débarrasser de cette saloperie d'oiseau et des cloportes de Turner ? Phendrana vous sauvera pas toujours ! Je vous jure que si j'en finis avec Turner avant vous... Je vous bute personnellement ! Tocards !"


Techniques:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 2 Aoû - 6:48

Asâr n'ayant pas répondu dans les temps pour la 1ere fois, il est expulsé de l'évent au prochain tour manqué

N'étant pas à 6h près...On attend ton post, sinon ce sera ton tour Elena.

[rappel : vous avez 48h pour poster pour chaque tour, nous veillerons dès à présent à que ce délai soit respecté]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 10983
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2155
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 2 Aoû - 14:20



W7 Black

C'était de loin l'idée la moins folle que j'avais eue et visiblement, je n'étais pas le seul, puisque Elena était allée dans mon sens en affirmant que le fait de se serrer les coudes actuellement était la meilleure des solutions. Cela serait tellement beau si ça se passer comme je l'avais prévu, mais évidemment, rien de ne se passer comme prévu et cela avait tendance à m'énerver, mais cette fois non, car je m'en doutais, je me doutais que dans cette aventure rien ne se passerai comme je l'aurais prévu, je n'étais plus un enfant adoré de tous, cette fois je n'étais rien d'autres qu'un humain qui devait s'adapter jusqu'à ce que je récupère mes pouvoirs et ça je l'avais compris il y a quelque temps, mais je venais simplement de l'accepter : je ne suis rien de plus qu'un humain pour le moment.

Il venait tous simplement de tirer sur les soldats de la prétentieuse qui se battait contre notre capitaine, il en avait dézinguer quelques-uns, ce qui me fit sourire, mais très vite il apparut, le second de Turner ! Il ne serait pas une partie de plaisir a combattre, je doute même que l'on puisse le combattre pour tout avouer, seulement, je venais de faire une grave erreur, j'avais mis tout mon attention sur eux, alors que j'aurais dû me concentrer sur l'oiseau qui venait simplement de tomber et m'avait frôler de peu, touchant légèrement mon visage, j'avais su sang qui coulait de cette légère entaille, cette erreur aurait pu me coûter la vie, il fallait que je fasse plus attention aux choses qui m'entourent, c'était primordiale si je ne voulais pas mourir avant de retrouver ma grâce divine.
L'oiseau, que Mazao avait blessé, semblait assez désorienté et les hommes de Turner en avaient profité, ils nous tirèrent dessus, ils ne voulaient visiblement pas s'allier. Leurs choix étaient fait et tant pis pour eux, je savais qu'Elena et Mazao, bien que recouvert de bave allait pouvoir s'en sortir avec l'oiseau, Shade et moi devions nous occuper du second et de l'équipage de Turner, c'est d'ailleurs pour cela que je pris une des épées des hommes à terre et, tous en esquivant les quelques balles qui m'arrivaient dessus, je plantai l'arme dans l'un des hommes afin de le tuer et de m'en servir comme bouclier humain pour les combattre.

D'un coup, je m’arrêtai, me servant toujours du cadavre de l'autre pour me protéger, je regardais en direction de l'oiseau qui semblait être visé par un énorme fil, c'était un coup de Phendrana, et j'avais raison puisque quelques secondes plus tard, sa voix retentit pour nous insulter et nous disant de finir au plus vite ! Elle était drôle elle, ce n'était pas simple d'en finir vire, nous avions un oiseau géant, un second dopé au stéroïde et tout un équipage à décimer à nous quatre. Elle était drôle elle, ce n'était pas simple d'en finir vire, nous avions un oiseau géant, un second dopé au stéroïde et tout un équipage à décimer à nous quatre. Je me mis donc à sourire avant de parler très fort.



« Par contre, il va me falloir de l'aide pour combattre stéroïde-man donc tu as intérêt à gérer et je te promets de te donner ce que tu veux une fois mes pouvoirs de dieu récupérer »

Il devait bien aimer quelque chose ou vouloir quelque chose, c'était un deal plutôt honnête, en plus de gagner mon respect, il gagnera aussi une chose qu'il veut. 
Je lâchais donc le cadavre de l'autre pour me diriger vers un autre homme et m'en servir comme bouclier une nouvelle fois en espérant que Shade allait m'aider.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 19 ans
☠ Berrys (x1000) : 6952
☠ Localisation RP : Alcatr
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2613
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 2 Aoû - 15:25


Les choses se compliquaient de seconde en seconde. Les hommes d’Elsa Turner ne semblaient absolument pas coopératifs pour un Berry, alors que l’aigle ne manquait pas de lacérer quiconque passait à portée de griffe ou de bec. L’idée de l’aveugler semblait avoir plus à l’inconnu l’ayant amené sur eux et il s’élança d’ailleurs pour tenter la chose. Ses lames ripèrent sur son bec pour se planter dans ses narines, ce qui ne manqua pas de provoquer un autre hurlement strident de la bête. Elle se débattait fermement et en voyant les capacités de l’épéiste, Elena l’envia quelque peu. Cela devait être particulièrement pratique d’être insensible aux attaques physiques. Quoiqu’il en soit, la rouquine tentait tant bien que mal d’éviter les tirs des Irréductibles, se jetant sur l’un d’entre eux pour s’en servir comme d’un bouclier. Finalement, l’apparition du Second de Turner compliqua à nouveau un peu plus les choses. Il était clair que l’équipage du Lotus Noir était dans la merde et il ne fallait pas se le cacher, la situation semblait quelque peu désespérée. La jeune femme avait clairement compris la limite de sa force et le gouffre qui la séparait de ses adversaires.

Cette prise de conscience fut interrompue par l’éternuement de l’aigle géant qui la recouvra totalement de morve, pour son plus grand malheur. Son visage afficha le dégoût que cette chose recouvrant son corps l’inspirait et en voyant l’homme de Turner qui lui servait de bouclier face aux tirs dans le même état qu’elle, sa première envie fut de l’éjecter sans attendre. Toutefois, dans cette situation désespérée, peut-être que son salut viendrait de sa capacité à surmonter cette épreuve terrifiante de la saleté la recouvrant et de toucher cet être englué de mucus tout comme elle. Le combat entre Phendrana et Turner était intense et pourtant, Elena avait confiance en sa Capitaine pour parvenir à s’en sortir, tout en aidant son équipage. Elle y était toujours parvenue et par conséquent, il n’y avait pas de raison de douter d’elle aujourd’hui, malgré le danger qui se présentait devant eux. Finalement, c’est en voyant les fils de la brune partir dans tous les sens que la rouquine comprit qu’elle préparait quelque chose et qu’il allait falloir agir au bon moment. Elle essaya donc de prévenir son allié du moment de se tenir prêt.

« Hey Binoclard !!! Tiens-toi prêt, ça va être le moment !!! »

L’oiseau se redressa sur ses pattes, visiblement désorienté. L’adversaire de Phendrana se retrouva assez proche du volatile suite à une subtile manœuvre, ce qui laissait présager de la suite. Jetant un coup d’œil à sa Capitaine, Elena estima le timing de sa prochaine attaque sur base de ce qu’elle avait pu observer de ses précédents combats et immédiatement, elle lança l’Irréductible recouvert de morve au-dessus de la tête de l’aigle pour tenter de le faire regarder en l’air.

« Maintenant !!!! »

Prévenant l’inconnu à lunettes qu’il fallait agir, elle s’élança au même moment que l’attaque de sa Capitaine. Si l’Irréductible, l’attaque de Phendrana, son attaque et celle du binoclard ne parvenaient par à au moins blesser cette bête infernale, il n’y avait plus grand-chose à espérer. Elena courut aussi rapidement que possible pour porter un « Love Kick » juste au niveau de l’endroit où devrait se trouver le cœur de l’animal. Grâce à l’onde de choc Hasshoken, même si cela ne le tuait pas, cela devrait permettre aux autres attaques de l’affaiblir grandement et qui sait, s’il était suffisamment affaibli, peut-être qu’il abandonnerait sa chasse. En tout cas, c’était le meilleur espoir qu’elle avait à ce moment. Malgré l’aspect désespéré de la situation, elle ne put s’empêcher de sourire l’espace de quelques secondes, en voyant le timing parfait des différentes attaques. Bien sûr, elle ne manquerait pas de cracher et de vomir une fois le combat terminé car en prévenant Kazuo, la pauvre rouquine avait avalé un peu de morve, manquant de la faire vomir immédiatement.

Au final, les paroles du clone de Phendrana ne perturbèrent pas trop Elena vu comme elle était concentrée pour réussir son attaque. Il faut dire que la morve la recouvrant n’aidait pas non plus à bien entendre ce genre de paroles, elle qui était déjà très sélective sur ce qu’elle entendait ou non. De toute façon, si les membres du Lotus Noir ne parvenaient pas à se défaire de leurs ennemis, c’est sans nul doute qu’ils seraient déjà morts. La jolie rousse voyait donc en ces hurlements une façon de motiver son équipage à se dépasser et surtout à ne pas mourir avant d’avoir gagné.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1501-elena-scarzoni-rentre-en-scene

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 71
☠ Âge du Personnage : 25
☠ Berrys (x1000) : 21080
☠ Localisation RP : En Mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3282
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Sam 4 Aoû - 15:11

Shade StalCivil War
Toute cette agitation n'avait rien d'une rixe banale où deux bandes de pirates s'affronteraient, non. En plus d'être une guerre entre d'immenses égos personnifiés avec Phendrana Kane et Elsa Turner, cet accrochage entre l'équipage des Irréductibles et du Lotus Noir offrait un spectacle surréaliste, digne des plus grandes œuvres de Pig Asso. Les associations combattant pour le multiculturalisme auraient chialé devant une telle scène : Un ex-corsaire face à une femme ayant eu la casquette de pas moins de trois factions (NDRL : Marine – Franc Marin – Pirate) qui chapeaute une mafia au rabais. S'ajoutant à cela un aigle géant assoiffé de sang qui empêche une bagarre conventionnelle, retardé par un sabreur venteux. On aurait difficilement fait mieux pour fabriquer une situation bordélique, la faute à un concours de circonstances et une grosse part de malchance.

Comme bons nombres de lâches parcourant les mers, Shade ne s'était pas embarrassé avec les morts qu'il causa, préférant reprendre sa couverture en ignorant ses victimes. Après tout, l'agent ne comptait pas se rendre à leurs funérailles – il n'y serait d'ailleurs probablement pas invité – et ses adversaires ne se gêneraient pas pour en faire autant. Sans aucun scrupules, la conscience tranquille d'un tueur en série et un sang froid à toute épreuve comme un serpent qui sortirait du rocher pour mordre sa victime avant de disparaître. Il fallait bien que toutes ces années d'entraînement acharné lui servent convenablement une fois lâché dans des situations pareilles. Sacrifices, abnégation, sueur et larmes : le bon cocktail pour faire de lui l'agent rigide et obéissant qu'il était à cet instant.

- Wooouh ! C'est un de ces bordel ! Fais-moi une p'tite place tu veux !

Tiré de ses pensées par la boule de gras qui venait de rouler jusqu'au rocher pour se cacher lui aussi, l'infiltré fût surpris par l’amabilité de cet irréductible, victime d'un surpoids chronique qui l'empêchait sûrement de réellement prendre part au combat.

- Oh, fais pas attention à ma bedaine. Dit-il en se frappant le ventre qui dépassait allègrement du marcel blanc taché, vibrant sous le choc du poing. C'est une malformation, j'ai juste de gros os ! T'es pas des Irréductibles, toi, hein ?

- Eh bien..


Le silence s'était imposé comme un invité qu'on attendait pas. L'adversaire avait franchi la ligne alliée, assis à côté d'un Shade incrédule et toujours autant perturbé par le caractère invraisemblable des situations qu'il vivait.

- Si ?

- Grui-Grui-Grui, tu m'as fait peur pendant un instant, j'ai cru que t'étais un des gars du Lotus Noir ! Mh.. tu crois que ça a bon goût, le Lotus Noir ? J'ai un petit creux tiens !


Le menteur s'était ainsi évité la crise diplomatique grâce à la crédulité de celui qui venait de sortir un jarret de cochon de sa poche pour en proposer au brun avec un grand sourire. Si l'idée de manger un bout avec l'ennemi avait un côté provocateur des plus alléchant, Shade ne pouvait se permettre de rester inactif trop longtemps sans quoi l'infériorité numérique des membres du Lotus, ainsi que leur faible capacité de réflexion, causeraient la perte de cette mafia en devenir. A en juger par les mouches s'étant instantanément dirigées vers la bidoche, le plus maigrichon des deux risquait gros à goûter la viande, plus qu'à prendre part au combat.

- C'est gentil, mais j'ai déjà bien mangé tout à l'heure. Et puis ces gars du Lotus sont vraiment très puissants, surtout le nabot bronzé qui se prend pour une divinité.

- Moi ch'préfère la nenette'ch aux gro' nichons'ch..

- C'est vrai qu'ils sont balèzes. - Les ennemis, je parle, hein ! Bref, écoute, on a pas de temps à perdre. Il faut que tu me propulses dans la bataille pour frapper les ennemis en plein cœur !

- Grui Grui Grui ! Très bonne idée cha ! Et tu chais comment tu vas t'y prendre'ch ?

- J'ai ma petite idée.. Il faut que tu me fasses confiance.


D'un hochement de tête commun, Shade venait de sceller le pacte d'amitié entre lui et son camarade bedonnant. L'offre paraissait honnête – bien qu'un peu dégradante – et permettait au plus costaud des deux d'éviter une balle dans le dos d'un type aussi sournois que l'agent du CP-8. Rangeant l'arme à feu dans le holster à sa ceinture, le grand brun venait de prendre quelques pas d'élan en toisant le coulis humain contre le rocher. Une grande inspiration, une course assez rapide avant de faire un petit bond sur le tremplin humain, gonflé comme une baudruche. L'impulsion donnée par ce coup de ventre propulsa la grande tige vers la bataille à toute vitesse dans un saut de haute voltige digne des meilleurs cirques régionaux.

Battant de l'aile pour se maintenir un peu plus dans les airs, Shade cherchait du regard la cible désignée par Asar, désireux d'un appui aérien dans les plus brefs délais pour se débarrasser du second des Irréductibles. Un peu court pour l'atteindre, ayant mis trop de temps pour repérer l'homme qui dénotait pourtant parmi l'équipage, l'agent usa d'un habile geppou pour prolonger sa montée dans les airs avant de retomber en piquet sur celui qui avait tout d'un Second.

Le coude vers l'arrière, la paume ouverte et les doigts rétractés comme s'il s'apprêtait à racler une table pleine de berrys, le missile humain plongeait à toute vitesse sur son adversaire. Autoproclamé second par intérim, depuis la disparition mystérieuse d'Oz, Shade se devait de prendre les choses en mains.

- Fiiiist PUMP !

Le jolly roger des Irréductibles en ligne de mire, Shade chercha à perforer le torse de l'ennemi avec son shigan amélioré, comme l'aurait fait une cartouche de chevrotine. Son opposant avait déjà paré l'un de ses tirs, à l’abri du regard de l'agent déjà caché pour se prémunir d'une vengeance. De ce fait, la puissance du second adverse lui était inconnu. Mais une ex-corsaire n'aurait pas nommé un homme incompétent comme bras droit, à l'inverse d'une femme ambitieuse fraichement pirate.

Si le coup avait touché, et malgré la puissance engagée, Shade s'attendait à ce que le type en noir ne s'écroule pas au premier coup. Planant encore légèrement face au blond, la main du demi-manchot s'empara de son arme à une vitesse folle, à peine visible à l’œil nu. De nouveau armé et trop proche pour viser, l'agent chercha la destruction avant la précision. De nouveau, neuf coups retentirent de Rentokil, le canon bouillant après avoir craché sa haine autant de fois que le chargeur lui permis. Son doigt avait caressé la gâchette à une allure démentielle et la poudre tonnait comme une tempête des plus ravageuses. Hébété par le bruit assourdissant et aveuglé par la fumée s'échappant du cylindre en métal, Shade allait vite se rendre compte du résultats de son acte héroïque mais ô combien risqué.

Techniques:
 
©️ 2981 12289 0


Shade prend la parole avec ce code couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1193-shade-stal#6183

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mar 7 Aoû - 8:19

N'ayant pas répondu dans les temps, le tour de Mazao est sauté, la prochaine fois, c'est l'exclusion de la mission ! Attention aux délais !

Cependant, tu as encore jusqu'à ce soir pour répondre, auquel cas ce sera au tour du PNJ d'enchaîner !

[rappel : vous avez 48h pour poster pour chaque tour, nous veillerons dès à présent à que ce délai soit respecté]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 24
☠ Berrys (x1000) : 18963
☠ Localisation RP : Red Line
☠ Fruit du Démon : Fruit du Vent
☠ Haki : Inconnus
☠ Dorikis : 5846

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mar 7 Aoû - 19:49



Water Seven Noire
__
1418


Le monde est soudainement devenus trouble et visqueux. L'éternuement avait propulsé une énorme glaire écœurante sur le prince. Le choc l’expédia contre un arbre. Comparable à un cocon, le mucus s'est fixé sur ses vêtements et l'englobe au niveau du torse. Un plus petit être que Mazao aurait littéralement pus se noyer dans cette colle organique. Le samouraï frotte sa tête qui a heurté le tronc d'arbre puis il expire un râle d'ennui en observant son yukata souillé et dégoulinant.

C'était de la soie de Fujin... dit-il en agitant sa lame dans l'air pour la débarrasser du peu de morve qui s'y trouve. Enfin à l'aide de grande enjambée maladroite, de gestes brouillons et d'un peu de grâce sacrifiée, Mazao se dégage du piège visqueux. Alors que combat faisait rage, lui était isolé sur le côté de la scène, tentant de se désenliser. Il jette par la suite, un regard furtif autour de lui, juste histoire de certifier l’absence de témoin. Rien à signaler.

« Hey Binoclard !!! Tiens-toi prêt, ça va être le moment !!! »

Son sourcil tique. Son visage se crispe et sa course s'entame. Il se jette sur le champ de bataille. Les balles de fusils le traversent sans aucune résistance, son corps venteux se scinde parfois sous les coups de sabres mais il n'y prête pas attention. Son objectif est devant lui. Les fils de Phendrana forment une voûte au dessus de leur tête mais bien vite il se rabattent en un seul point. Ses pas s’accélèrent. Le bois de ses getas claque contre la roche du sol. Il saute alors sur la cible à plume en amenant la lame bleutée de son sabre devant lui.

Je ne suis pas un binoclard ! FUJIN...

« Maintenant !!!! »

NO KIBA !

Mazao tranche la chair de l'oiseau une fois, deux fois et achève sa proie d'un troisième coup. Les yeux de l'aigle sont devenus blanc, le temps semble arrêté. Le samouraï reste silencieux le genoux au sol, et sa cible en sang derrière lui. Il ne daigne même pas se retourner. Sa concentration est à son paroxysme. Ses yeux se posent maintenant sur le nouvel arrivant. Shade avait déclenché l'assaut mais un soutien offensif ne sera sûrement pas de refus au vue de l'opposant qui s'est présenté.

Mazao enfonce son pied dans la terre retourné par le combat. Il prend appui et reprend brusquement sa course en direction de l'ennemi. Un fracas se fait entendre lorsque Mazao se propulse vers l'avant, semblable a un courant d'air il fuse à toute vitesse. Les invectives de Phendrana sonnent au loin et son incompréhensibles avec l'air qui sifle autour de lui. Qu'importe, cela devait très certainement être des félicitations en vers la demoiselle au cheveux rouges ou une autre des personnes qui l'accompagnent.

Mazao, arrive à proximité du mastodonte. Il ralentit brusquement et entame une rotation sur lui-même. Pendant le mouvement il s'exclame à Shade:

Attention !

Sa queue de cheval virevolte avec le tournoiement. Il saisit de sa main gauche son poignet droit, et enfonce ses pieds dans la terre. La rotation se brise instantanément, l'inertie générée soulève la terre. Mazao, à quelques mètres de sa cible, place sa main droite en direction de l'adversaire.

TEMPEST !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Jeu 9 Aoû - 21:43





Water Seven Noire

Le regard d'Elsa est fixé sur la personne de Kane. La Dame de Fer n'avait pas encore dit son dernier mot, certainement pas face à une odieuse calamité telle que l'existence même de Phendrana Kane. Plus le temps passe, plus il lui devient insupportable de voir cette femme dans son sillage. D'ailleurs, la mégère ose se défendre, pourtant tout serait bien plus simple si elle ne faisait rien. Une esquive plus tard et voilà qu'Elsa Turner est maintenant confronté à l'attaque de la seconde Kane. Heureusement pour l'ancienne corsaire, son fluide lui est fort utile, mais le fait d'être confronté à non pas une mais deux Phendrana lui fit perdre sa concentration pendant un moment. Le temps d'effectuer un mouvement d'esquive, les fils lui frôlèrent le visage, suffisamment pour créer une entaille plus ou moins profonde sur Elsa.

Aussitôt, la capitaine des Irréductibles s'était mise à agilement courir vers la vraie Phendrana. Esquivant un à un les différents fils pouvant entravés son visage. Pour sûr, on pouvait dire que son ennemie lui donnait du fil à retordre. Agitant les doigts de ses deux mains, Turner agrippa dans un même temps de petits couteaux qu'elle jeta en direction du buste de l'autoproclamée chef du Lotus Noir. Mais ce n'était pas fini pour autant, armant sa jambe droite, Elsa fit deux tours sur elle-même afin d'emmagasiné une bonne quantité de force cinétique avant de rabattre son talon contre ta côte gauche. Et une experte en arme blanche à toujours un tour dans son sac, ses chaussures cachent en effet de petites lames.

« Désolée, mais moi je tranche dans le vif. » déclara celle-ci.

Le second d'Elsa Turner n'était pas en reste. Il dénotait totalement des autres membres de son équipage avec son physique. C'est pourtant toi, Shade, qui vînt directement à lui en armant ton poing avec force et vitesse. Pour autant, l'homme ne broncha pas et se contenta de subir l'attaque sans bouger un doigt. Seul le bruit de ton arme à feu se fit entendre et aussi celui de l'attaque de Mazao percutant leur cible. L'épaisse fumée qui en résuma cachait entièrement la scène. Tu t'attendais peut-être à ce qu'il soit dans un piteux état ? Malheureusement, c'est bien un poing ferme qui vient s'abattre sous ton menton, un coup assez puissant pour te faire vibrer puisqu'il était effectivement enduit du fluide d'armement. Si sa tenue était dorénavant déchirée, son corps blessé, ce n'était pas suffisant pour lui faire ployer le genoux.



« Hail Elsa. En son nom, en son honneur, vous allez pouvoir goûter à mes deux Panzer. » disait le second en craquant ses deux poings.

Sans attendre, il se propulsa à vive allure vers Mazao en armant ses deux poings. Arrivant rapidement à ton contact, il frappa avec ses deux poings en plein centre de ton buste, bien évidemment ses coups sont renforcés par son fluide offensif.

800mm CANON... SCHWERER GUSTAV !

Durant ce temps, le volatile s'était fait abattre, quasiment inconscient, il était pourtant prêt à plus ou moins reprendre du service. Redressant avec mal ses serres et l'entièreté de son corps, il se fit pourtant mettre définitivement hors de service alors qu'un son fort et puissant se fit entendre...

YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

... Pas encore... Pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1319
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Ven 10 Aoû - 21:44

RP SONGclickPhendrana Kane
Montagnes d'Alcatr
"Une rencontre inévitable"


Il se passe bien trop de choses autour de Phendranah. Le haki de l'observation de son ennemi est trop redoutable, les attaques précises et fines échouent lamentablement. Il faut désormais qu'elle déploie des trésors de volonté enfouie en elle pour venir à bout définitivement de son adversaire. Cette querelle vieille de quinze ans devait s'achever ici et maintenant. Turner était capable de prédire les attaques de la Valkyrie, mais pas forcément les esquiver et le clone l'avait bien compris, il n'était plus question d'attaques chirurgicales et précises mais bel de destruction de masse ! Si les seize doigts de la mort avaient eul'effet escompté, ils avaient aussi permis à la Veuve-noire de comprendre comment fonctionne la Dame de Fer. Turner est morte, mais elle ne le sait pas encore ! Bien que la lame cachée dans sa botte ne s'enfonce dans la cuisse de Kane, rien ne peut plus l'arrêter. Cette montagne, ces hommes. Ils sont tous condamnés.

Kane et le clone prennent alors du recul, Turner semble jubiler devant sa dernière attaque. Phendrana s'essouffle, le sang ruisselle un peu partout et pourtant elle reste debout, droite et fière. La fierté, un jour cette fierté malsaine lui coûtera la vie c'est sûr. Mais c'est une autre histoire.
Kane et le clone prennent alors du recul, Turner semble jubiler devant sa dernière attaque. Phendrana s'essouffle, le sang ruisselle un peu partout et pourtant elle reste debout, droite et fière. La fierté, un jour cette fierté malsaine lui coûtera la vie c'est sûr. Mais c'est une autre histoire.

Le clone coupe la connexion, les fils se retirent lentement, l'idée était claire maintenant, c'était l'attaque de la dernière chance cette fois-ci, si cette attaque échoue, non seulement elle n'aurait plus assez d'énergie pour maintenir son clone, mais elle serait à la merci de Turner qui la croquerait. Il faut donc être au clair et Phendrana reste lucide devant la difficulté et l'adversité, Xendra est encore loin !

"Asar, Shade, Elena... Préparez-vous !"

La Clone s'élance vers Turner et tente des coups maladroits, pendant ce temps, Phendra tisse une épaisse boule de fils qui grossit de secondes en secondes, sa main est reliée par une épaisse tige de fils elle-même reliée à la gigantesque bobine, son autre main lui permet de fixer ses fils aux arbres, aux parois rocheuses et aux nuages environnants pour prendre son envol, le clone se retire à son tour et fait de même, les deux femmes sont côtes à côtes, toutes reliées à la gigantesque bobine de fil.

"Je t'avais dit Turner ! De partir ! Tu es capable de voir mes attaques, celle-ci aussi ! Mais jamais toi, tes hommes, ni les miens, ne survivront tous à ça ! IL EST TEMPS DE MOURIR !"

L'imposante boule de fils est lancée de manière synchronisée vers Turner, quelques instants avant que le lien ne soit rompu entre les porteurs et l'attaque, un haki sombre vient se gorgé dans les fils, remplissant la boule d'une couleur violacé qui désormais s'élance à une vitesse folle ! Turner contemple avec un air effrayé l'attaque ! La peur la tétanise et ses pupilles se dilatent devant l'incarnation de la folie et de la détermination de Kane. Puis l'impact se fait entendre, les fils acérés et tranchants se détendent et volent dans tous les sens, à l'allure d'un vortex la boule fait un véritable effet toupie dans le sol. Elle tranche des bras, des jambes, arrache des cris, des larmes, abat des arbres, entame la pierre, soulève de la poussière, sème le chaos et la destruction !

Kane plie le genou, complètement épuisée, le clone n'est plus qu'un amas de fil inerte, la fatigue la rattrape, tous ces combats depuis le départ de la plage l'ont épuisée petit à petit. Désormais, une question demeure.

Qui est encore en vie ?

Techniques:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 10983
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2155
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Dim 12 Aoû - 17:14



W7 Black

Pourquoi déjà avais-je rejoint cet équipage ? Depuis le début, ce n'était qu'emmerde sur emmerde. Ils n'étaient certes pas chiants et pas vraiment regardant sur le cv, mais ce n'était pas une raison, pas une raison pour que l'on soit aussi maudit qu'un pirate damnés ! Je commençais sérieusement à me poser certaines questions, mais ce n'était pas le bon moment pour le faire, nous étions en pleine bataille et j'étais caché derrière un cadavre qui me servais de bouclier, d'ailleurs, c'était très pratique d'avoir des corps ainsi à disposition pour se protéger et visiblement les pirates d'Elsa n'avaient aucun scrupule à tirés sur leurs alliés. 
Je venais également de prendre conscience que nous n'allions peut-être pas pouvoir le second à nous deux, je le voyais approcher tel un super soldat voulant effectuer sa mission pour retourner à la base, je devais le dire à Shade qui était encore caché, je ne sais trop où, mais avant que je ne puisse le faire, je le vis dans les airs tel un aigle puis retomber tel un faucon, bras en avant, vers le super soldat qui encaissa l'attaque avant de recevoir une bonne dizaine de balle de la part du Manchot. C'était un gars vraiment rapide pour enchaîner les attaques, il fallait l'avouer, mais visiblement pas assez fort pour mettre K.O l'homme puisque je vis notre manchot se manger une mandale digne des plus grand combattant au niveau du menton, je ne pus m’empêcher de sourire légèrement avant de ralentir en lâchant le cadavre, si je venais à prendre un tel coup alors je pense que ma mâchoire se délierait et qu'elle s'en irait vers l'infini et au-delà. 

Le second d'Elsa se dirigea ensuite vers Mazao et visiblement le fait qu'on ne puisse pas le touchait ne semblait pas le déranger puisque ce dernier se mit à le frapper, j'avais de la chance, beaucoup même ! Il ne m'avait même pas regardé et même si cela faisait mal à mon ego, j'en étais pas moins soulagé, j'avais compris durant ce court voyage que si on meurt avoir un ego ne servait pas à grand chose, mais en survivant, l'Ego me permettrait de devenir plus fort ! J'étais donc bien tranquille à tuer les petits pirates qui osaient me tiraient dessus ou essayer de me combattre au corps-à-corps, leurs nombres réduisait petit à petit et sans vous mentir cela ne me demandait pas tant d'endurance que ça, même si la fatigue commençait à clairement ralentir mes gestes, je restais pas moins plus rapide qu'eux.

C'est alors qu'eux lieu la grosse annonce, celle que je n'avais pas vu venir, celle que personnes n'avais sûrement vu venir, les pirates en face de moi semblait tétaniser, ils ne pouvaient plus bouger et c'est alors que je la vis, cette boule, qui semblait grossir de secondes, en seconde et je n'avais plus qu'une idée en tête, m'enfuir. Je me mis donc à courir pour descendre de la montagne avant de rester bloquer et c'est là qu'une petite voix fit son apparition.


« Putain Asâr, tu fais quoi ? Court la con de ta race, tu veux mourir ici ? C'est ton Ego qui te parle la, enfuit toi ! »

J'essaye de fuir, mais je n'y arrive pas ! Pourquoi je n'y arrive pas ? Les images d'Elena, Shade et Phen font leur apparions, pourquoi ? Pourquoi je pense à eux maintenant ?


« Asâr tu n'as pas le temps, casse toi d'ici ! Si tu meurs, tu ne pourras jamais retrouver tes pouvoirs ! Elle va tous vous tuer et tu seras le seul à survivre, c'est ça que tu veux non ? Être le seul restant. »

Être seul ? C'est vraiment ce que je veux, car c'est ce que je serai si je les laisse derrière. Non ce n'est pas ça que je veux, je ne veux plus être seul ! Quand je suis avec eux, même si mon Ego est mise à rude épreuve, même si nous avons traversé vent et marrais, je suis moins seul, je sais pourquoi je les ai rejoint maintenant !
Je devais les sauver, Elena et Shade, donc j'avais fait demi-tour pour les prévenir de ce cacher dans les crevasse présente non loin, seulement lorsque je m’apprêtais à leur dire, quand Phen se mit à parler nous disant de nous préparer, c'était bien elle cette attaque ! Elle était vraiment forte de cette fille et en même temps, je devais avouer qu'elle me faisait peur aussi. Elena était la plus proche de moi alors, en prenant une grande inspiration, je me mis à courir vers elle, l'attrapant par le bras et la tirant, j'avais aperçu plutôt quelques crevasses alors je lui demandai de ce cacher tandis moi, je tournais la tête et vu la boule toute proche de moi, je n'avais plus le temps, j'en avais sauvé une et l'autre serait ce d’emmerder, j'en suis sur, alors, le sourire aux lèvres, je sautais à mon tour dans une crevasse.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 59
☠ Âge du Personnage : 19 ans
☠ Berrys (x1000) : 6952
☠ Localisation RP : Alcatr
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2613
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Dim 12 Aoû - 21:55


Cette situation désespérée semblait commencer à doucement prendre un tournant plus positif. Entre l’attaque de Phendrana et celle de l’inconnu à lunettes, la diversion d’Elena et son coup au volatile ne semblèrent même pas l’émouvoir un peu. Au final, comme depuis le début de son arrivée sur cette île, la rousse avait l’impression d’être inutile mais bon, cela ne faisait que la renforcer dans sa conviction de devenir plus forte. Bien sûr pour que cela arrive, il faudrait encore qu’elle sorte vivante de cette histoire, ce qui n’était pas gagné. Elle observa du coin de l’œil Shade qui s’était lancé à l’assaut du Second de Turner et si son attaque semblait avoir touché son adversaire, cela ne sembla pas lui faire grand effet. Il en allait de même du côté de leur Capitaine qui semblait en mauvaise posture face à la pirate revancharde. En fait, le seul avantage dans toute cette agitation qui semblait avoir l’espace d’une seconde tournée à leur avantage, c’était que l’aigle géant avait été vaincu.

Ayant eu son attention attirée par le combat entre Phendrana et Turner, elle ne remarqua pas immédiatement ce qu’il s’était passé avec Shade, ne voyant que le Second des Irréductibles passer devant elle comme si elle était invisible pour s’en prendre au binoclard. Tout comme la Capitaine, il semblait être un adversaire impressionnant qui ne ferait qu’une bouchée d’elle. Il était d’ailleurs heureux qu’il ne l’ait pas remarqué. Proche de la volaille au sol, Elena chercha à s’écarter pour tenter de voir ce qu’elle pourrait faire dans les combats en cours. Se faisant, elle élimina encore deux Irréductibles à l’aide de son Love Hashokken, perçant leur armure comme s’ils étaient sans la moindre protection. Finalement, la stupeur de tous la força à se retourner pour voir Phendrana préparer son attaque. Ca sentait clairement pas bon pour toutes les personnes présentes et surtout pour elle. La rousse se souvenait encore du sort de Lolita et ne pouvait qu’imaginer ce que les fils de sa Capitaine allaient provoquer.

Figée par la peur devant l’inévitable, c’est finalement quand Phendrana lança son avertissement que la jeune femme reprit ses esprits, essayant de trouver une échappatoire comme la plupart des autres sur le champ de bataille. Soudain, elle sentit qu’on la saisissait par le bras en la tirant, si son premier réflexe avait été de s’attaquer à son agresseur, elle arrêta de justesse son coup quand elle aperçut qu’il s’agissait d’Asar. Très surprise par sa tentative de sauvetage, elle le suivit sans discuter, cherchant juste à sauver leur peau. Il lui indiqua une crevasse dans les rochers pour se protéger mais bon, ce n’était peut-être pas assez pour ne pas être touché par l’attaque de leur Capitaine. Sans attendre, Elena frappa le fond de la crevasse avec l’onde de choc Hashokken pour l’approfondir et leur assurer une meilleure protection. Lorsqu’elle vit Asar repartir pour tenter un second sauvetage, elle ne put s’empêcher de tenter de le faire revenir.

« Arrête !!!! C’est trop tard !!!! Asar !!! »

L’attaque de Phendrana était lancée et rien ne semblait pouvoir l’arrêter. La situation était chaotique, surtout que même l’aigle commençait à reprendre conscience. Il fut toutefois rapidement neutralisé, mais sans qu’Elena puisse clairement dire qui l’avait battu. Quoiqu’il en soit, les fils noirs commençaient à trancher tout sur leur passage et voyant cela, Asar avait fait demi-tour pour sauter dans la crevasse avec Elena. Ce n’était sans doute pas la situation la plus confortable pour la rouquine qui devait se coltiner les roches et autres cailloux au niveau du fond de la crevasse qui rentraient dans son dos, marquant très certainement sa peau si douce et parfaite. Le seul avantage au final, c’était que si la profondeur de cet abri n’était pas suffisante, ça serait Asar qui serait le premier touché. A l’extérieur, elle pouvait entendre les cris et la destruction qui frappaient, le sang coulant entre les rochers comme si chaque être vivant n’ayant pas réussi à se protéger avait fini en viande pour fondue. Si les choses semblaient s’être calmées, Elena dut reconnaître que si elle était encore en vie, c’était grâce à celui qui se trouvait sur elle et par conséquent, n’aimant pas ce genre de chose, elle murmura une simple phrase.

« Merci de m’avoir aidé … »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1501-elena-scarzoni-rentre-en-scene

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 71
☠ Âge du Personnage : 25
☠ Berrys (x1000) : 21080
☠ Localisation RP : En Mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3282
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Lun 13 Aoû - 17:21

Shade StalLueur d'espoir

La mâchoire serrée d'où s'échappait son souffle chaud et saccadé, marqué par la puissance mise en œuvre afin d'abattre son ennemi avec son dérivé du Shigan, Shade ouvrit grand les yeux lorsque la fumée s'estompa autour d'eux.

- Qu..Quoi ? C'est impossible ! Mes attaques n'ont eu aucun effet sur lui..!

Stupéfait, l'agent infiltré s'était figé face à son adversaire en trahissant son désarroi. Le grand brun avait déchainé les enfers sur son ennemi et pourtant celui-ci tenait encore debout, avec pour seule satisfaction quelques égratignures décelables sous les lambeaux du tissu.

Il avait désormais affaire à une véritable boulangerie humaine tant le second semblait qualifié pour distribuer les pains. Shade avait fauté en sous-estimant sa cible, s'imaginant probablement que sa valeur était égale à celle des nombreux moussaillons qui composaient l'équipage des Irréductibles. Une grossière erreur qui se retournait instantanément contre le semi-manchot et qui allait lui coûter cher, très cher.

Armant sa frappe en serrant le poing, Faptain Murica – Hanz Panzerfist de naissance – annonçait clairement ses intentions à celui qui serait la victime de ses phalanges meurtrières. Une bénédiction pour le membre du gouvernement qui avait tout le loisir d'anticiper grâce à la lenteur du geste. Un sourire en coin comme seule expression faciale, le brun se raidit subitement en murmurant quelques mots avec assurance.

- Tekka-aaaaarhg !

Aussi solide que le fer grâce à sa maîtrise du Rokushiki – le tekkai en l’occurrence – le canonnier du Lotus Noir fût cueilli par un uppercut à la puissance destructrice qui brisa la solidité du metallium ainsi que la mâchoire. Hanz n'avait eu que faire de la vitesse et souhaitait visiblement mettre hors d'état de nuire la vermine qui s'attaqua à lui de manière désespérée.

La différence de puissance entre les deux adversaire sautait aux yeux et bientôt c'était au tour de Shade de reprendre son envol, envoyé quelques bons mètres plus loin après un tel impact. Les ténèbres gagnèrent du terrain, paupières closes et face contre terre, le pauvre homme venait de s'écraser lourdement contre le terrain rocailleux où jonchaient les cadavres déjà bien nombreux.

Étalé d'une ridicule manière sur le sol, les bribes de la bataille lui paraissent bien lointaine. Ses sens peinent à rester éveillés après un tel coup, faisant de lui une cible si facile, pourtant bien camouflé entre les corps d'autres moins chanceux que l'agent encore vivant.

Incapable d'agir autrement qu'en se hissant sur le dos dans une tentative inespérée afin qu'on le reconnaisse plus aisément afin de le tirer de ce traquenard, Shade contemplait l'assombrissement du ciel de ses yeux mi-clos. L'homme ne se doutait pas que sa fin résulterait de la folie de sa propre capitaine, Phendrana Kane. Éprise d'une rage aveuglante, la femme à la tête du Lotus Noir cherchait à mettre un terme à ce bain de sang en.. éradiquant tout le monde. Drôle de façon de protéger son plus fidèle équipage, mais l'agent du Cipher Pol était en bien mauvaise posture pour en juger.

Une fois de plus, l'équipage du Lotus était dans une merde noire, face à des adversaires ô combien plus forts que les quelques membres le composant. Et pourtant, leur plus grande menace était de nouveau l'instigatrice du mouvement. Cette folle à liée qui découpait les matelots insolents et s'apprêtait à réduire le reste de son équipage en charpie. Mais tout cela.. Max Harvel n'en savait rien.

- Père.. c'est vous ?


Le sourire aux lèvres, le bien nommé "père" relevait le brun à la chemise pour le tirer d'un lit moelleux, remplaçant les gravats sur lesquels Shade était allongé quelques instants plus tard. Autour d'eux une couleur blanche éclatante à perte de vue comme si l'on venait de sortir le décor d'une machine à laver.

- Mon fils.. bienvenue au paradis. Je t'attendais..


- Mais père, vous êtes encore en vie. Nous nous sommes parlés via escargophone il y a à peine quelques jours.


Le silence puis le bruit d'une claque qui résonne dans cet immense espace vide.

- Tu gâches tout l'effet dramatique ! J'ai toujours dit à ta mère que tu étais un petit insolent..

- P-pardon..

- Évidemment que je ne suis pas mort, et que ce n'est pas vraiment moi. Non, disons plutôt que je suis la formation métaphysique, voire psychique, de tes souvenirs. J'incarne ce que tu désires voir le plus avant que ton âme ne quitte ton enveloppe charnelle.

- ...

- Bon ! Tu vas mourir, voilà ! T'es content ? C'est ça que tu voulais entendre ?! Beh c'est dit ! Y'a tout qui pète autour de toi et celle à qui tu filais le train va signer ton arrêt de mort, à toi et à tout le monde d'ailleurs. Tu t'es fait lamentablement rétamé par un type bien plus costaud que toi. Et aussi plus puissant. Et carrément plus beau d'ailleurs !

- Je.. je vais mourir ?

- Bien sûr ! A quoi tu t'attendais en jouer les héros pour sauver des types que tu comptais coffrer dès la fin de cette expédition sur Alcatr ? Tu aurais dû agir selon les préceptes du Cipher Pol, à rester dans l'ombre et attaquer dès que l'opportunité se présentait. Au lieu de ça, tu as foncé dans le tas pour faire un concours de muscles avec ce bellâtre en tenue moulante. Tu n'as qu'un seul bras je te rappelle !


- Vous avez raison, père, j'ai failli à ma mission. J'ai bafoué vos enseignements et été guidé par ma haine contre ces pirates. J'aurai dû être plus prudent..


- Prudent ? PRUDENT ?! Écoutez moi cette petite tante ! Ouin ouin j'aurai dû me cache, gna-gna-gna. Mh, j'ai envie de t'en mettre une autre !

- Mais vous disiez d'attaquer dès lors que l'opportunité..-


- Tu cherches la logique alors que j'existe même pas ! Non ! Ce que je dis, c'est que tu n'as pas mis assez de puissance ! Une attaque et quelques balles, tu croyais vraiment que ça allait l'arrêter ?! T'as vu comment il frappe fort, cette sublime figure de l'homme musclé, sexualisé au plus haut point ? Il t'a couché avec UN coup de poing. C'est ça que tu dois viser ! Être plus fort pour semer la peur chez l'ennemi ! Il faut que tu sois crains de cette vermine, que leurs pantalons prennent un ton marronâtre en te voyant arriver !

- J'aurai dû être plus fort. M'impliquer plus rigoureusement dans les entraînements pour n'être à la merci de personne. Au lieu de ça, je vais mourir à cause de ce que j’exècre le plus..

- Oh, si j'étais toi, j'en serai pas si certain. Je crois pas que ton heure soit encore venue gamin.


Ramené de force dans le monde des vivants, délaissant cette ambiance trop propre pour gesticuler sur la caillasse. Il était pourtant bel et bien trop faible pour se mettre à l'abri de cette boule de fils. Clignant des yeux à plusieurs reprises, il marmonna difficilement, peu aidé par le sang qui s'écoulait dans sa bouche.

- Papa ?...

©️ 2981 12289 0


Shade prend la parole avec ce code couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1193-shade-stal#6183

avatar


☠ Messages : 69
☠ Âge du Personnage : 24
☠ Berrys (x1000) : 18963
☠ Localisation RP : Red Line
☠ Fruit du Démon : Fruit du Vent
☠ Haki : Inconnus
☠ Dorikis : 5846

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Mer 15 Aoû - 22:26



Water Seven Noire
__
1418


Tout s'est enchaîné si vite, Turner, Phendrana, l'oiseau, le mastodonte. Et le plus important cette bobine sphérique de fils qui vient d'imploser, expulsant de véritable rasoir dans toutes les directions. Asar et Elena ont accourus dans une crevasse pour se protéger, Shade lui, gît au sol similaire aux dizaines de cadavres qui imbibent la terre de sang. Phendrana semble en vouloir en finir avec son adversaire. Cette technique relève plus de la tentative désespérée et suicidaire, que du stratège militaire.

Enfin, Mazao est presque encastré dans un roc par le coup surpuissant du second de Turner. Bien que le gout lui avait littéralement fracasser le thorax, celui-ci réussit de justesse a placer son sabre entre son abdomen et les deux poings furieux du mastodonte. Toutefois, il aurait était fou de penser que cela le protégerais de l'impact. Au mieux, le blocage avait permit d'éviter un traumatisme des organes vitaux. Le samouraï tient à peine debout, sa lame est encore devant lui, sa respiration se fait lourde et vaporeuse. Un énième et redoutable ennemi sur sa route qu'était. Alors que Mazao récupère lentement ses esprits, les fils de Kane fusent et déchiquettent tout sur leur passage. Agir, agir vite, sans quoi c'est en charpie que le samouraï rejoindra Calm Belt... Ce frêle roc est de loin un abris où se protéger des fils virevoltant.

Pas le temps de rejoindre une crevasse et surtout pas le temps d'en trouver une à sa taille. Mazao décide alors de faire face à l'explosion de fils. Il prend appui sur son sabre pour se relever. Son esprit se vide, et sa perception augmente, il peut vaguement lire les mouvements des fils. Malgré la situation, un plan s'est établie dans ses pensées. Au vue de la résistance du mastodonte, de simple fils ne suffiront pas à l'abattre. Mais peut-etre bien qu'un faisceau pourra au moins lui porter un violent coup. Il poste sa main devant lui et s'exclame :

BARIA !

Un fort courant ascendant se crée entre lui et les fils. Ceux-ci glisse le long de la paroi aérienne et s'accumulent en haut de celle-ci sans interrompre leur course. La barrière de vent a du mal a rester constante avec ce coup féroce que le second de Turner a porter a Mazao, mais il essaye tant bien que mal de stabiliser sa technique et de ne pas faillir.

Une fois la vague de fils passée, le samouraï fait disparaître le courant ascendant et un énorme faisceau de fils se met à retomber depuis les airs sur lui. C'est ça chance. Mazao saute alors contre le tas de débris que l'ancien frêle roc forme désormais. Il se propulse au niveaux de l'amas de fil. La synchronisation doit être parfaite pour réussir. Le faisceau retombe, Mazao joint ses mains. Une nouvelle sphère d'air naît autour de lui. Si ça précédente offensive n'avait qu'égratigner le colosse, alors peut être que cette fois ci avec l'aide des fils de Kane, il arrivera à faire bouger la balance.

SHINRA TENSEI !

La bulle explose, le faisceau de fils emplient de haki est catapulté par le souffle en direction du second. Un plan bancale et improvisé mais sûrement le mieux qu'il pouvait faire en incluant la défense contre les fils et l'attaque contre son ennemis. Mazao retombe au sol, sa tête se relève, il regarde là ou se trouve son adversaire. Son plan avait-il fonctionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PNJ


☠ Messages : 321
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1087936
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
PNJ

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Hier à 12:17

Le groupe de Josh n'ayant pas répondu dans les temps, son tour est sauté.

N'étant pas à 6h près, tu as jusqu'à la fin de journée pour poster, faute de quoi ce sera au tour d'un autre membre du groupe de Josh !

[rappel : vous avez 48h pour poster pour chaque tour, nous veillerons dès à présent que ce délai soit respecté]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Fortune Hunters


☠ Messages : 37
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 5336
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2115
Membre des Fortune Hunters

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   Aujourd'hui à 12:14

Un grondement venait de retentir dans la forêt. Etait-ce dû aux combats, ou bien à l’estomac de l’endormi ? La situation était bien étrange, à la fois tendue, car ils venaient tout de même de sortir d’un ancien tombeau, son équipe et lui.

Auriculaire logé dans un coin obscur de sa narine, il ne pouvait s’empêcher de sortir son doigt à intervalles assez régulière pour pouvoir se délecter de la petite pointe salée qui accompagnait le visqueux des mucus naseaux. Un soupir s’arracha de la bouche de l’endormi, qu’est-ce qu’il foutait dans cette montagne à s’emmerder ? En plus, il était tout propre maintenant… Foutu eau froide.

Soudain, le bruit de l’acier qui s’entrechoque vint lui titiller l’oreille… Ils n’étaient pas seul dans cette forêt. L’endormi regardait tour à tour les membres de son groupe, ils semblaient savoir d’où pouvait provenir ce son… Et en effet, après un énième grondement, tous se mirent en direction du lieu des affrontements en doublant la cadence.

Mais lorsqu’ils arrivèrent, c’était déjà trop tard… L’on pouvait voir l’attaque ultime de… Phendrana Kane ? Ça alors, il ne l’avait plus revu depuis cette affaire avec les artificiers de Bomber, mais visiblement, elle était en danger.
Et cette technique… Non, bien trop dangereuse. Son regard balaya la zone et vit un type, allongé au sol à deux doigts de passer l’arme à gauche.

Il ne perdit pas plus de temps, sans hésiter ne serait-ce qu’une seule seconde, l’endormi détacha son écharpe et vint la balancer sur celui-ci, aussitôt tiré de toutes ses forces, il s’en fallut de peu pour qu’il s’en sorte, tous les autres membres de son équipe s’étaient retranchés dans des petits ravins, d’autres tentaient tant bien que mal de se défaire de la technique. Son sauvetage était digne de celui d’un héros, Retro-boy serait fier de lui ! Si bien que l’homme sauvé l’appela « Papa. »

Un fils, c’était ce qu’il demandait à dieu depuis des années, avant de regretter en repensant à tout le temps à perdre à leur donner une éducation. Là, il avait un homme, déjà dans l’âge adulte, qui se disait être son fils… c’était merveilleux. De fausses larmes de crocodiles vinrent perler le long du visage de l’endormi. Li était assez content, mais, tout ça ne semblait pas être fini pour autant.

Relevant doucement la tête de derrière une souche qui avait sû les protéger efficacement. L’endormi ne put que se contenter d’attendre, avec ce manchot, de son côté.

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Water Seven Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Water Seven Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Dans la nuit noire (Pollo)
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Grand Line :: Alcatr :: Les Montagnes-
Sauter vers: