Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A beast in the sheepfold... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 3
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 575
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 1600
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: A beast in the sheepfold... [Terminé]   Mar 26 Juin - 23:15



Anderson D. Wolf






Prénom et Nom: Anderson D. Wolf
Âge : 17 ans
Sexe : Masculin
Avatar : Garou - OPM
Groupe : Pirate
Métier : Capitaine
Espèce : Humain
But : Devenir la plus puissante créature.

---------------

Fruit du Démon : /
Autres capacités : Surhomme


Questionnaire



1. Apparence physique


Taille : 1m87
Poids : 82 kg
Cheveux : Argentés
Yeux : Jaune éclatant, ceux d'un prédateur.


2. Tenue vestimentaire habituelle


Un tee-shirt noir à longues manches épouse parfaitement la surface de son corps. Aucune arme n'est en sa possession, mais sa musculature développée est impressionnante. Wolf porte un pantalon blanc d'arts martiaux serré au niveau de la taille par une ceinture jaune. Au niveau de ses pieds, il a des chaussures adaptées pour la pratique du Tai Chi, de Kung Fu et d'autres arts martiaux. Un simple sac de toile, dans lequel il dépose ses affaires, l'accompagne. Enfin, Wolf ne porte aucun bijou ou relique particulière.

3. Motivations


Avez-vous déjà songé à ce que pensait la créature au sommet de la chaîne alimentaire, qui ne craint rien ni personne ? Wolf veut devenir cette créature invulnérable, capable de vaincre quiconque se dresserait au travers de sa route. Son corps est son arme la plus mortelle, forgé inlassablement chaque jour et au fil des affrontements. Dans sa quête de puissance, le jeune homme envisage d'aller jusqu'au bout du monde, jusqu'à Rough Tell. Il avait aussi envisager de visiter le plus d'îles possibles dans sa courte vie, mais cette idée est loin d'être plaisante et amusante. Non. Un voyage initiatique vers un endroit inexploré l'intéresse davantage. Combien de personnes peuvent se vanter d'avoir atteint la dernière île de Grand Line, caché au fin fond du Nouveau Monde ? Pratiquement personne. Mais afin de devenir la plus puissante créature et compléter son voyage, il la trouvera.

4. Opinion sur le gouvernement mondial


Avec assez de subtilité et de conviction, graisser la patte d’un soldat pouvait être l’affaire de quelques secondes. Pour une somme non-négligeable d’argent, un représentant de la loi était capable de commettre des actions indignes de sa profession. À l’époque où les berrys emplissaient à craquer les poches de Wolf, il était convaincu qu’en cherchant bien, n’importe quel individu travaillant sous les couleurs du Gouvernement Mondial pouvait être acheter, tant que ce dernier n’avait aucune morale. Le jeune homme est encore certain que la corruption est bien présente au sein de la Marine. Certains hommes tirent profit de leur statut pour tirer de nombreux avantages. Toutefois, combien de fois lui est-il arrivé de provoquer la colère d’un gradé qui s’était senti insulté par une tentative de corruption ? Il y a du bon et du mauvais dans la Marine et le Gouvernement Mondial.

5. Opinion sur la piraterie


Les pirates portent l’étendard de la liberté. Leur mépris des lois leur accorde à leurs yeux le droit d’agir comme bon lui semble. De plus, aucun homme sur terre ne peut être le maître d’un pirate. Face à cette affirmation, n’importe qui se demanderait alors pourquoi un équipage se doit d’avoir un capitaine. Le capitaine n’est pas un maître. Le capitaine n’asservit personne. Certes, sa parole fait loi sur son navire, mais quiconque est en désaccord avec lui est libre de partir en assumant les conséquences. Le capitaine est le guide, le meneur, le point d’ancrage, celui qui mène ses compagnons vers de nouveaux horizons. La piraterie est variée et compte de nombreux visages. Un jour, vous rencontrerez un bon samaritain et vous vous étonnerez que ce dernier a une lourde prime sur sa tête. Une autre fois, vous rencontrerez un « sauvage » comme les appelle Wolf, un pirate sans foi ni loi, qui pille et tue pour son bon plaisir, et non pour ses rêves.

6. Opinion sur la franc-marinerie


La Franc-Marinerie n’intéresse pas vraiment Wolf. Il salue leur tentative de rétablir la vérité cachée par le Gouvernement Mondial, mais il craint que leurs actions puissent apporter plus de chaos que de paix. Pour le moment, le jeune homme se contente de lire les journaux concernant leurs actions à travers le monde de temps à autre.



Histoire


Son adversaire chancelait sous le poids de la fatigue. Son regard, qui avait été si flamboyant et concentré au commencement du match, avait perdu son éclat. Un sourire triomphant déforma les lèvres de Wolf. La victoire était sienne. D’un bond en avant, il réduisit la distance le séparant de son opposant. Ce dernier tenta avec l’énergie du désespoir de porter un coup, mais la trajectoire de la frappe était bien trop prévisible. Wolf esquiva sans grande difficulté, prit ses appuis puis décocha un coup de pied sauté  qui résonna dans la salle. L’autre artiste martial décocha du sol, heurta les filets délimitant l’intérieur du ring de l’extérieur, tituba pendant quelques instants puis s’écroula inerte. Sans cacher sa fierté, le vainqueur brandit le poing.

Les applaudissements pleuvaient. La foule en délire hurlait son nom. Sa victoire n’avait pas été évidente pourtant. Lors des sept premiers rounds, les combattants faisaient jeu égal. Aucun ne semblait prendre clairement l’avantage. Le huitième fut en revanche plus sanglant. Wolf ne menait pas la danse et prenait des coups qui auraient pu arracher la tête de plus d’un. Il tomba une fois, mais parvint à se relever en moins de dix secondes, avec une certaine difficulté. Lorsque le gong sonna, on le jugeait condamner à une lourde défaite. Mais il ne fallait jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. La détermination était l’une des plus grandes forces de Wolf.

Il anéantit la volonté de son adversaire en lui portant de redoutables coups et en encaissant tout en gardant un visage impassible et sévère, comme s’il ne ressentait rien. La douleur était bien présente et le menaçait à chaque instant. Cependant, la rage de vaincre le poussait toujours plus loin. Lorsqu’il s’aperçut que son opposant ne se relèverait pas de la droite finale, Wolf exulta avant de chanceler. Son entraîneur, qui se doutait bien de l’extrême fatigue de l’athlète, monta sur le ring pour soutenir son protégé.

« Tu m’as impressionné, gamin ! Tu sais pas combien de fois j’ai failli jeter l’éponge… mais si t’avais pas eu l’air si convaincu de ta victoire, je n’aurais pas hésité une seule seconde... » avoua Nobu avec un large sourire sur les lèvres. Il était un homme à la calvitie naissante. Son œil droit manquant, une barbe brune bien fournie, il paraissait avenant et bon vivant.

« Tu m’prends pour qui ? Tout était calculé. La victoire ou la mort... » affirma Wolf en lâchement un ricanement. Les deux savaient que rien n’avait été calculé. La victoire avait été arrachée des mains de justesse.

L’adversaire de Wolf, Johnny Ironheart, qui avait, reprit ses esprits, arriva en direction du duo. De la glace collée contre sa joue, il n’avait pas l’air d’un gars ayant pris plein la tronche il y avait quelques secondes à peine. Au contraire, le trentenaire, aux cheveux blonds réunis en une queue-de-cheval et la fine moustache, était rayonnant.

« Tu ne m’as pas épargné. Quand tu m’as provoqué en duel, juste pour récupérer ce collier, j’ai cru que tu t’foutais de ma gueule. » Johnny semblait vraiment sincère. « En quatre ans, personne n’était encore parvenu à me vaincre, et toi là… Avant de partir, raconte-moi pourquoi tu es venu jusqu’ici juste pour un vieux truc… »

DÉBUT - FLASHBACK

Les gens s’agglutinaient autour de sa personne. Sous chaque bras, collées fermement contre son torse, deux femmes aux formes voluptueuses se pressaient contre lui. En dépit de sa jeunesse, celui qui attirait l’attention de tout le monde, agissait comme si le monde tenait dans la pomme de sa main. Vêtu d’un sublime manteau en fourrure de lion, les doigts de bagues toutes plus chères les unes des autres, Wolf se pavanait dans la rue. Les hommes s’inclinaient sur son passage, cherchant à entrer à son service par tous les moyens. Des femmes, de tous les horizons, essayaient de l’appeler ou de le séduire. Les gardes personnels du jeune homme barraient la route de tout individu essayant de trop s’approcher de leur jeune maître. Sa richesse était semblable à un aimant, attirant toute personne voulant faire parti du cercle du petit riche.

Sur son île, une île sans grand intérêt dans la mer de South Blue, le nom de l’unique héritier de la richissime famille Anderson était connu de tous. Chaque jour, Wolf agissait comme s’il était le maître de l’univers. D’un claquement de doigt, le moindre de ses caprices était réalisé. Il goûtait à une nouvelle fortune dont il avait toujours espéré à l’âge de quinze ans. L’argent lui donnait un pouvoir indéniable. Quelqu’un n’avait qu’à le regarder de travers ou à dire un mot de trop pour finir six pieds sous terre. Toutefois, en dépit de tout son pouvoir, Wolf nourrissait un rêve. Devenir la plus puissante créature au monde. Le prédateur ultime, capable de nourrir la peur dans le cœur de tous les individus. Ce rêve collait à sa personnalité vaniteuse et déterminée. Être supérieur aux autres était quelque chose qu'il adorait.

Son intérêt pour la piraterie naquit lorsqu’il fut sauvé un soir de neige par un pirate. La maladie rongeait Wolf. Cette nuit-là, pris d’une étrange fièvre, Wolf était entre la vie et la mort. Une violente tempête secouait l’extérieur et effrayait quiconque souhaitait sortir. Le seul médecin disponible se trouvait en ville, à plusieurs kilomètres du château de la famille Anderson. L’unique moyen pour sauver le petit garçon de sept ans était de braver la colère du ciel qui faisait s’arracher des arbres. Personne n’osa se dévouer pour sauver l’unique héritier, excepté, un pirate de passage, Roderic, qui était de passage pour rendre visite à son frère au service des Anderson. Wolf n’avait aucun souvenir exact de son sauveur. Mais le courage de cette personne le marqua à vie.

L’homme réalisa l’exploit d’amener l’enfant à destination et resta à son chevet même après l’administration des soins. La douleur empêchant Wolf de trouver le sommeil, l’écumeur des mers décida de lui conter quelques-unes de ses aventures. Des étoiles pleins les yeux, le futur pirate fut impressionné par la bravoure et le goût de la liberté de son sauveur. Un jour, il serait comme lui, se disait-il… A cette époque-là, Wolf n'avait encore aucune idée d'à quel point il pouvait être naïf.


FIN - FLASHBACK



« Belle histoire, mais tu ne m’as pas expliqué comment tu as atterri ici et pourquoi tu voulais ce collier. » dit Johnny en explosant sans raison de rire. « Par ailleurs, au vu de ta dégaine, j’ai dû mal à croire que tu aies été pété de tunes par le passé, sans vouloir te vexer hein... »

Se massant la tête avec un sourire gêné, Wolf fut contraint de dire la vérité. « J’ai cru que l’argent pouvait tout acheter… Même mon rêve… Du coup, j’ai laissé une personne de confiance en charge de mes biens et de mon château, puis avec une grosse somme d’argent, j’ai créé un équipage avec de vingt pirates que j'ai trouvé dans une auberge... »

« Ah ! Et je connais la suite ! Tu t’es fait carotter ! Bwahahahahahaha ! » comprit le blond qui finit par se serrer le ventre de douleur tellement il riait. Wolf ne savait pas comment réagir. Une part de lui voulait s’énerver. Une autre, plus patiente, attendait que son interlocuteur reprenne son sérieux. Lorsque son fou-rire passa enfin, Johnny posa une énième question. « Et t’as même pas essayé de revenir chez toi ? Ah nan, je sais, ta « personne de confiance » t’as carotté aussi… BWAHAHAHAHA ! » La mine déconfite de Wolf avait suffi à lui faire comprendre que c’était bien le cas.

« OK ! Tu vas arrêter de te foutre de ma gueule ou je te défonce à nouveau, vieil homme ! » hurla le jeune homme qui en avait décidément bien marre d’être moqué. Son intimidation eut bien l’effet escompté, car Johnny, qui protesta qu’il était encore loin d’être un vieux schnock, comprit qu’il devait arrêter ses conneries s’il ne voulait pas énerver l’adolescent. « Ouais, toutes les personnes qui étaient à mes pieds m’ont tourné le dos. Ris, et tout le monde rira avec toi, pleure, et tu seras tout seul à pleurer… J’ai été dans la galère pendant un an. Pas un seul sou… Rien, jusqu’à faire la rencontre de Takahashi-senseï. J'ai arrêté de me soucier tout ce qui est matériel depuis... »

« Attends ! Tu parles du gars auquel je pense là ?! Takahashi Ojiro, le champion ?! » s’exclama Johnny qui n’en croyait pas ses oreilles. « Il a disparu après sa défaite contre moi il y a plus de six ans. »

« Je parle bien du même homme… Il a été là pour moi pendant mon année d’errance. Il m’a appris beaucoup de choses. Notre corps est la seule véritable chose qui nous appartient, il disait toujours. Il vivait de peu, dans une petite habitation à l’écart d’une ville. La nature lui offrait tout ce dont il avait besoin... » raconta Wolf.

« Attends deux secondes… Pourquoi tu parles de lui au passé… Me dis pas qu’il est mort… Il était vieux, mais pas assez vieux pour clamser… » demanda avec de l’espoir dans la voix l’un des anciens adversaires de Takahashi. Cependant, le hochement de tête de l’élève du défunt confirma les soupçons de Johnny. « Merde… Il t’a donc demandé ce qu’il n’avait pas réussi à faire... »

« Récupérer le collier et te battre. C’était la dernière chose qu’il m’avait demandée. Pendant deux mois, j’ai appris les règles du sport que vous appelez « combat libre » ici, qui combinent tous les arts martiaux et je me suis entraîné auprès de Nobu. » Johnny eut les yeux exorbités en entendant deux mois. « Oh, j’ai eu mon lot de combats bien avant. La rue et les voyages m’ont appris à me battre. Avant de rencontrer Nobu, j’étais déjà balèze, héhéhéhé… Mais j’avais jamais rencontré de surhomme comme vous. »

« Tu m’en vois flatté. J’étais soldat de la Marine avant de commencer le combat libre. Je ne suis pas allé plus haut que le titre de commandant. Mais bref, que vas-tu faire maintenant que tu as ce collier ? »

« Devenir le loup que tout le monde craindra... »

Quelques minutes plus tard...


« Pourquoi tu n’as pas voulu annuler le combat ? Tu t’es cassé quelques côtes et la jambe il y a moins de deux semaines de ça. Je pensais ta défaite inévitable… Pire encore, t’aurais pu aggraver tes blessures et finir en fauteuil toute ta vie… » annonça Nobu, l’air soucieux et contrarié.

« Nah, ça m’intéressait pas de remettre l’affrontement à plus tard... » se contenta de dire l’adolescent, désintéressé par cette idée.

« Même au prix de ta vie ? »
questionna donc l’homme.

« Ce n’était pas une question de me mettre ma vie en jeu, mais de faire ce qui doit être fait. » Le ton de la voix de Wolf était devenu bien mature tout d’un coup. « La date du combat était fixée. Peu m'importerait si j’avais dû y aller en rampant, j’y serais allé. Et puis… j’aime les défis… »

« Les défis ?! T’es un surhomme ou quoi ? Un mec lambda aurait été incapable de se mouvoir comme toi dans ton état ! » s’étonna l’entraîneur de Wolf.

« C’est rien, vieil homme, t’aggraves les choses… Suffisait juste de protéger mon point sensible et de basculer la majorité de mon poids sur ma jambe en bon état et de me baser sur mes réflexes... »
Il s’arrêta un moment avant de concéder un point à l’autre. « J’avoue que j’ai déconné vers le sixième round quand il s’est aperçu de mon problème aux côtes, mais bon, on s’en fiche hein, maintenant, laisse-moi tranquille. Faut qu’j’remballe mes affaires... »

« Tu pars donc à la recherche de fameux membres pour former ton équipage, hein ? Allez, j’te laisse partir, vous la jeunesse, vous n’avez pas notre temps. Un jour, quand tu auras accompli ton rêve, raconte-moi tes années d’errance avec Takahashi, après tout, lui aussi était mon élève... »

« Peut-être un jour, qui sait, si t’as pas encore clamsé d’ici là… J’aime pas trop penser à Takahashi-san. Je crois que… je préfère oublier le passé… Penser qu’aux instants les plus précieux avec lui… Et pas ce qui m’est arrivé après sa perte... Cessons de parler, j’ai du pain sur la planche ! »


Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Neokrym
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! Fais attention au loup qui dort, gamin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 1085
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 26306
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé), Observation (Novice)
☠ XP Dorikis : 10 313
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: A beast in the sheepfold... [Terminé]   Jeu 28 Juin - 16:35




Validation


Salut Wolf ! Prez très rapide, je passe aussi vite pour te valider, héhé !

Qualité : 450/500


Il avait aussi envisager -> envisagé

affirma Wolf en lâchement un ricanement -> en lâchant

L’adversaire de Wolf, Johnny Ironheart, qui avait, reprit ses esprits, arriva en direction du duo -> l'adversaire de Wolf, Johnny Ironheart, qui avait repris ses esprits, arriva en direction du duo

Personne n’osa se dévouer pour sauver l’unique héritier, excepté, un pirate de passage, Roderic, qui était de passage pour rendre visite à son frère au service des Anderson -> excepté un pirate de passage, Roderic, venu rendre visite à son frère au service des Anderson

Pas grand chose à dire. Ton style est très correct et ta plume efficace ! Fais quand même attention à la ponctuation, et n'hésite pas à te relire à voix haute pour savoir quand mettre et quand enlever les virgules !

Cohérence : 400/500


Pas grand chose de mal à dire ! Je trouve néanmoins que tout ce que tu nous énonces, ton ancienne richesse et tes prouesses martiales, notamment, n'est pas assez approfondi pour réellement être crédible. Tu nous présentes un personnage très fort mais ne t'attardes malheureusement pas assez sur le pourquoi et le comment.

Longueur : 200/250


Une histoire assez courte mais qui contient pourtant quelques passages intéressants ! Le combat semble jouer un rôle très important pour Wolf, et il était donc de bon ton de lancer ton aventure par un affrontement en ring. Très bien joué !
Je regrette néanmoins que tu n'aies pas pris un peu plus le temps de poser ton personnage, pour mieux approfondir et expliquer ses rêves. Certes, tu es tombé sur un pirate à un moment où tu étais vulnérable, mais c'est dit si rapidement qu'on n'a pas le temps de s'y intéresser suffisamment.

Originalité : 300/500


Un concept de combattant plutôt pas mal, mais qui est vite submergé par l'ombre de Garou qui joue sur ton envie d'être prédateur. En plus de cela, je trouve dommage que tu n'aies pas pris le temps de donner plus de profondeur à Wolf, en le cantonnant à son rôle de combattant mais en restant toujours très en surface. A mon sens, il y avait beaucoup de matière à lui donner.
Je regrette aussi un peu, mais ça, c'est ma patte perso, que tu n'aies pas plus tenté le pari du personnage One Piecien, avec des gags loufoques et burlesques. Je sais que pas tout le monde n'aime ça, mais c'est réellement quelque chose d'important sur Jolly Roger.

Subjectivité : 250/250


Une présentation plutôt intéressante, pourtant bien trop courte ! Et c'est bien dommage...

Tu n'as pas la possibilité d'obtenir le D. dès la présentation, puisque tu n'as pas les 1800 nécessaires, mais qui sait, peut-être que plus tard, ça pourrait changer, héhé...

Bon jeu à toi !

Note finale : 1600 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens
 
A beast in the sheepfold... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: