Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre des Raijin


☠ Age : 24
☠ Messages : 14
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : Dix-neuf ans.
☠ Berrys (x1000) : 609
☠ Localisation RP : Grand Line.
☠ Fruit du Démon : Non-maudit.
☠ Haki : Busō-shoku no Haki.
☠ Dorikis : 4724
Membre des Raijin

MessageSujet: ๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I   Lun 25 Juin - 14:08



Les cieux semblaient d'humeur clémente à en juger par l'astre solaire évoluant de plus en plus prêt de son firmament. Ses connaissances météorologiques aidants, il n'envisageait tout de même pas que cela reste au beau fixe. Comme les événements en suivre, quelques signes durs à capter présageaient le changement. Loin d'être seul puisque accompagné de celui qui l'avait recruté deux ans auparavant aujourd'hui retrouvé, c'est sous la bannière de Manji qu'il foula en tant que pirate l'étendue qui se devait habituellement désertique mais qui fourmillait aujourd'hui. Shakâh, accoutré comme à son habitude, son torse nu et sculpté comme seul rempart sous sa pèlerine marcha quelques pas puis fit volte-face, scrutant les alentours dans l'orange des verres de ses lunettes.

Il ne connaissait à vrai dire pas grand monde bien que pendant la traversée son nakama essaya de lui faire un topo. Pour résumer, s'il n'était pas question d'un Sabreur particulièrement doué ou autre chose en lien avec son anamnèse, le Shandia n'en avait cure. Il ne fallut pas plus à Shakâh que le fait qu'il y ait un corsaire manieur de lame sur Alcatr pour le motiver. Restait à arriver sur sa position, ce qui serait de toute évidence peu commode. Tout cela était orchestré en amont et les cibles avaient eu le temps de se préparer. En terrain non-conquis, il fallait avancer avec prudence, Shakâh l'avait appris à ses dépens et ceux de son peuple. L'espace d'un instant, il toucha machinalement l'une de ses cicatrices dorsales sous sa cape, puis expira l'air dans ses poumons en faisant craquer sa nuque.

L'orée de la forêt était à quelques kilomètres et le champ de vision dégagé jusque là. Suivant plus ou moins Manji, préférant vadrouiller à droite à gauche à la recherche de quelque chose digne d'intérêt, il lorgna les coquillages sans pour autant trouver quelque chose de ressemblant avec ceux de Skypiéa. D'un geste il en fit sauter un en l'air du bout de son fourreau et le repris de volée du bout de sa geta, l'ancienne maison de mollusque allant s'enfoncer dans le sable avec force.

C'est là qu'une chose étrange se produisit. Alors qu'il passait son chemin, écoutant les directives pour ce que le duo aurait à faire ici selon Manji, ce qui se révélait plutôt intéressant, la plage se mit à vibrer sous leurs pieds. C'est à ce moment-là qu'une pince rouge sang vint essayer de saisir son mollet et il fut sauvé par sa rapidité à se mouvoir.

Le membre de la créature se révela petit à petit au grand jour jusqu'enfin, il puisse constater l'ampleur de la bête qui n'avait d'un 'crabe' que les attributs basiques. Ayant voyagé durant des mois sur les mers blanches comme bleues, cela ne l'étonna pas outre-mesure et il fit signe à son capitaine d'un sobre signe de tête en avant qu'il en ferait son affaire.

Ses appuis se fléchirent et son visage perdit de son allègre pour teinter vers la concentration. Les lignes se dessinèrent sur son bras -signe de l'emprise farouche de ses doigts sur le manche de Karasu- tandis qu'il la saisissait sans la dégainer. A l'oeil, il ne necessitait pas qu'il dégaine sa jumelle pour avoir l'avantage et il se sentait d'humeur à éprouver le fil de son Meitô sur sa carapace. Ce serait un bon test pour ce qui suivrait.

" Ittoryû - .... "

Il disparut l'espace d'une seconde et l'instant d'après, le porteur du D. se trouva derrière la bête dans l'exacte position qu'il avait adopté juste avant, si ce n'était pour sa lame à peine dégainée dont l'acier de la poignée ne touchait plus le fourreau. Quand les deux entrèrent en contact, le monstre se fendit largement à l'abdomen et comme si la foudre venait de le percuter - ce qui était possible selon les déplacements de Manji. Le feu sembla gicler de sa plaie par langues fournies, faisant crier et au passage enrager la bête. Concentré il fut pourtant tiré de sa bélligérante torpeur par un fracas dans le sable non-loin provoqué par quelque chose venu du ciel. Un gros oiseau touché à l'aile par un projectile? Il n'eut pas le temps d'aller voir car dans un râle guttural, son ennemi improvisé semblait ne pas vouloir se rendre à l'évidence de la supériorité entre le surimi et l'homme. Comme le disait son maître Dardur ~ Grosse bête grande gueule, petit homme gros sabre. ~ Un précepte certes ésotérique et spirituel, mais bel et bien vérifiable. Lui en avait tiré l'enseignement que l’épéiste et sa lame pouvait affronter n'importe quel danger tant qu'il ne devenait pas la langue trop pendue. Le hérisson samouraï pensait peut-être à autre chose.

L'odeur de crabe cuit était assez agréable mais s'il voulait y goûter il faudrait le finir. Prêt à tester sa toute nouvelle technique, il dégaina entièrement Griffe de Corbeau et s'apprêta à l'abattre à même l'air devant lui tandis que le crustacé chargeait quand surgit du ciel un blondinet surdimensionné qui comme juste avant, provoqua un énorme impact sur la coquille dorsale de l'animal déjà en proie à une douleur atroce. Traînant presque la patte vers le lieu du crash, il remit son outil de travail dans son étui et ses lunettes sur son nez. " 'Hayô. Je l'ai vu en premier, c'est donc mon repas. Y en assez pour trois. " Après avoir haussé les épaules, il plongea sa main près de la plaie et en arracha deux morceaux cuits par ses flammes, dont un qu'il lança à son capitaine avant d'engloutir le sien. C'était à se demander comment autant de nourriture pouvait rentrer dans un si petit orifice.

Au loin, ce qui était relatif vu la distance les séparant, un autre homme qui n'était pas en reste face à Joey semblait lui aussi s'approcher de la dépouille de l'animal peut-être encore en vie. Shakâh se tourna vers le capitaine des Raijin Kaizoku, interrogateur. " La marche à suivre avec ceux-là? L'un d'eux est un marine. Malgré le cessez-le-feu, je pense qu'on devrait s'abstenir d'accorder notre confiance. " Un rictus affiché clairement sur les traits de son faciès laiteux, les bras sous sa cape, le début de cette aventure n'allait pas pour lui déplaire et son esprit se demandait déjà s'il avait à faire à des ennemis, des amis... Ou des rivaux ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1662-a-sword-s-poor-company-for-a-long-road

avatar
Capitaine des Raijin


☠ Age : 25
☠ Messages : 190
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 9626
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Fruit de la foudre
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4807
Capitaine des Raijin

MessageSujet: Re: ๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I   Jeu 28 Juin - 2:48


๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre


D’un heurt, l’amas de bois qui leur servait de transport débarqua sur la plage, non-déserte de personne a en juger par le nombre de bateaux accosté sur les rives du littoral. En voilà du monde, tous étaient donc en ce lieu pour prendre la tête de Xendra ? Être capitaine corsaire n’était à ces yeux, pas une place très enviable, loin d’être honorable. Pour beaucoup de pirates, un Capitaine corsaire n’est qu’un forban à la solde du gouvernement, des traîtres hurleront certains. Pour Manji, la tête de cette Corsaire n’était absolument pas enviable, puis ses buts ne sont absolument pas en adéquation avec ce groupe, il n’en tirerait aucun avantage. Non, lui ce qui l'intéressait plus que tout sur cette foutue île, ce sont les fameux “artefacts” qui pourraient demeurer sur ces terres. Mais c’était un pari bien risqué, bien qu’étant férue d’histoire, lui son objectif était de trouver d’autre Ponéglyphe. Après avoir trouvé son premier ponéglyphe sur Ohara, ses ambitions et sa motivation s’en trouvaient décuplé, entendre alors des rumeurs sur des probables ruines antiques ne pouvait que titiller sa curiosité, de plus, Shakah étant un addict de combattant bretteur, le nouvel arrivant du Raijin Squad avait un peu forcé la main à son capitaine…

- Bon les gars, c’est l’heure !

S’écriait Manji, sautant depuis la proue du navire et atterrissant avec force sur le sable chaud du rivage. Immédiatement après avoir posé pied sur l’île, le capitaine pirate vociféra un cri de guerre avec vigueur. Ce rugissement sonnait dans la tête du maudit comme étant le point de départ des prochaines aventures que son équipage et lui-même allait vivre sur Alcatr, une île pleine de promesses. La plage était immense, plus loin, en apposant sa main sur son front afin de cacher les rayons du soleil qui pourrait gêner sa vue, l’homme de foudre regardait au loin voir ce qui pouvait bien s’y tramer. Impossible de voir à travers l'épaisse végétation, elle s’érigeait comme un mur, une défense avant d’entrer dans la forêt. “Hmm.. Visiblement y’a aucune ruine sur cette foutue plage, peut être que cette forêt abrite ce que je cherche, en avant Roki, Shakah !” Disait-il, imitant un chef d’armée envoyant ses troupes au combat. Roki s’était avancé en marchant en rythme, traînant dans le sable l’énorme calamar chassé quelques minutes plus tôt lors du débarquement. Manji arrêta son regard sur ce qu’il voyait comme un futur repas copieux.

- Mais… Je l’avais oublié ce machin ! CHANGEMENT DE PLAN ! ON PRÉPARE NOTRE BOUFFE AVANT ! Beuglait le capitaine

Aussitôt dit, le Rônin de Kin accourait dans le navire accosté pour aller y chercher plusieurs ustensiles de cuisine. Une énorme marmite posée au-dessus d’un feu de fortune, allumé par les réacteurs du cyborg avec quelques morceaux de bois stocké dans la cale de leur bateau et voilà, leur installation était prête et un festin en préparation n’attendait plus que ses convives. La bête cuisait morceaux par morceaux dans ce qui semblait être un bouillon, d’autre morceaux était piqué en brochette et tournoyait au-dessus du feu. Comme le dit souvent Manji, “une belle aventure doit se vivre le ventre plein !”. L’épéiste de l’équipage fidèle a lui-même, ne s’était pas posé avec ces compagnons, restant debout et vadrouillant autour des lieux.

-Shakah… C’est l’heure de manger, on jettera un œil à cette plage après !
-Manji-dono, quel est le plan.exe ?

Le capitaine prit un petit temps de pause afin d’engloutir sa brochette de calamar pour ensuite répondre à l'interrogation de son ami.

-Pour le moment, on va devoir s’enfoncer dans cette forêt, et continuer à avancer jusqu’à trouver ce que vous savez. Pas de combat inutile, gardons nos forces pendant que les autres s'épuisent ! Une fois nos objectifs réussis, on latte la gueule a qui on veut !

Ce semblant de plan était chose rare pour maudit des eaux, lui qui d'habitude n’était pas calculateur ni fin stratège, le voilà à élaborer une stratégie. Les évènements d’Ohara lui avaient assurément fait gagner en maturité pour sûr. Pour l’heure, Manji s’énervait presque de son autre compagnon qui ne profitait pas du repas avec eux.

- Tu vois bien qu’il y a quedal ! C’est juste une étendu de sable ! Y’a pas âmes qui vivent ici, pas même une foutu bestiole ! Heureusement que ROKI ET MOI nous avons pêché s’truc, sinon on aurait rien eu à becter !

Puis soudain, comme si le ciel l’avait entendu et voulait lui faire fermer son gros clapet, un crabe géant écarlate sorti du sable comme sortie de sa torpeur. Le blondinet se leva brusquement, pointant du doigt l’énorme crustacé. “Regarde Roki ! Un autre accompagnant pour notre soupe !” Encore une fois, il ne voyait chez un être animal qu’un vulgaire morceaux de pitance servant seulement à remplir son estomac qui semble sans fond. “Ah non Shakah ! J’te laisserais pas le tuer tout seul, j’sais très bien que tu vas tout garder pour toi après !” Aussitôt, fit fondre et modifier la forme de son bras mécanique avec la chaleur de son fruit, faisant apparaître une lame au bout de son bras. Pliant les jambe, contractant ses mollets, il s’élança vers le crabe que le bretteur avait déjà commencé à abattre. Durant sa course, il sauta le plus haut possible pour venir s'abattre sur la carapace de ce décapodes, son épée nouvellement “forgée” en avant. Percer les défenses de cet animal était simple, et lorsque cela fut fait, il y plongea sa main de foudre pour y décharger de la foudre, pas trop, ni trop peu, juste ce qu’il fallait pour éviter de calciner la viande et assez pour lui occasionner des dégâts importants.

Mais quand bien même Shakah l’avais aussi entaillé sévèrement, la créature ne semblait pas vouloir en finir maintenant, se débattant pour vivre. Et soudain, une silhouette tout droit venu des cieux s'écrasaient sur la coquille du crabe avec violence, perçant littéralement la bête. Tout ce qu’il aperçut a ce moment, ressemblait à deux antennes poilues et blonde “ Un… Alien …? ” Pensait donc Manji. Que nenni, la personne responsable se relevait et était tout à fait “humaine”.

- Heu… Shakah ? J’espère que la troisième personne dont tu parles est Roki, car j’compte rien partager avec ce… Gus ?

Interrompit-il son compagnon, tout en attrapant le morceau cuit du crustacé. Mais une autre silhouette se profilait, il s’avançait petit à petit et il n’eut besoin que de quelques secondes pour se rappeler de cette personne. Zeke Zapata, le capitaine Marine qu’ils avaient, Roki et lui, combattu sur Ohara. “Shakah !” Criait brusquement Manji, mais avec un ton plus grave, rigide, sortant de son habituelle pitrerie, c’était un “ordre” certes aucunement clair, mais qui serait compris par son second, “ces hommes sont des ennemies”. Se tournant vers le blondinet aux deux antennes sur la tête, Manji se mit en garde, prêt à activer Shin'i a tout moment.


Alors comme ça vous êtes revenu pour prendre votre revanche ? Ça tombe bien, je comptais te revoir pour te botter l’cul. Par contre… Tu n’as pas ramené ton costume rouge de masochiste ? Disait-il, le sourire aux lèvres




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Colonel de la Marine


☠ Messages : 11
Réputation : 0
☠ Berrys (x1000) : 15851
☠ Dorikis : 5442
Colonel de la Marine

MessageSujet: Re: ๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I   Jeu 28 Juin - 4:38




Lion, Dragon, Bouddha, et Salamandre


A peine le navire de l'unité n°8 s'était approché des côtes de l'île d'Alcatr que son capitaine s'en était envolé...littéralement. Joey, une des nouvelles recrues, et pas des moindres, n'avait pas tardé à suivre, après s'être muni d'un escargophone, et voilà que lui aussi avait été propulsé dans les airs par ses jambes surpuissantes. Lorsque son capitaine fut catapulté sur la plage d'Alcatr, le soldat avait suivi des yeux sa trajectoire, et il savait à peu près où il devait atterrir. Il avait donné toutes les bonnes instructions au reste de l'équipage, Joey s'était envolé le cœur léger, et le sourire aux lèvres. Comme toujours, en fait. Sans parler du fait qu'il avait bien rigolé avant de se séparer d'eux. Quel merveilleux sens de l'humour il avait, ce Joey.
Qui allait pouvoir en profiter, maintenant ?



La déflagration avait été bruyante, Joey n'était définitivement pas arrivé discrètement. Ses pieds avaient été les premiers à toucher la surface dure sur laquelle il était tombé, et ses jambes fléchies appuyèrent son poids déjà important, tout cela pour finalement se retrouver à percer la carapace d'un crabe géant. Le soldat n'eut même pas le temps de se rendre compte que la moitié de son corps était embourbé dans le sable qu'il en était déjà sorti, comme s'il avait rebondit.
Ainsi Joey se tenait debout sur la carcasse de la bête rouge, illuminé par le soleil, qui, étrangement, n'était toujours pas aussi éclatant que son sourire. Il regarda autour de lui, à la recherche d'un certain Colonel de la Marine, avant de remarquer qu'il n'était pas seul dans cette zone de la plage. Le premier à lui avoir adressé la parole fut un homme possédant une longue cape. Cela fit immédiatement penser au soldat souriant qu'il n'avait pas apporté la sienne. Bien entendu, il se rassura vite, car peu importe l'attirail qui se trouvait sur son dos, ça lui allait toujours aussi bien.

L'homme avait vraisemblablement proposé à Joey de partager le crabe. Il parlait de manger le crabe. Joey aimait manger. Prenant une grande inspiration pour répondre positivement, le soldat fut toutefois coupé dans son action, par l'approche de deux autres hommes. Le trio entra dans une discussion que Joey entendit malgré lui.
Ayant peur de comprendre ce qui...Non, ce n'était pas juste. Joey n'avait pas peur.
Ayant compris la situation dans laquelle il se trouvait, le mangeur de fruit mythique descendit de son piédestal fait de crabe et s'adressa à ses nouvelles rencontres avec le plus grand des sourires.

- Vous parlez du cessez-le-feu et d'accorder votre confiance...Vous êtes des criminels, n'est-ce pas ?

Joey en avait trois devant lui, une brochette de brigands ayant choisi d'incarner le mauvais rôle. Bien sûr, le blond n'avait rien contre ça, si ce n'était le fait qu'il était celui qui incarnait le bon rôle, celui qui consistait à leur mettre son poing dans la face. Pourtant, alors même que c'était ce qu'il avait fait toute sa vie professionnelle, alors même qu'il était celui qui était le plus à même d'exécuter sa Justice Simple, en ce jour on le lui avait interdit. Malgré cela, son sourire était toujours fièrement affiché sur son visage, et pour cause, même cette interdiction était d'une simplicité parfaite. Jusqu'à ce que Xendra soit défaite, les criminels et les Marines étaient en trêve, mais au moment même où la Corsaire allait être vaincue, tout revenait à la normale. Les gentils allaient toujours vaincre les méchants. C'était simple. Aussi simple qu'un poing dans la face.

Ainsi, Joey s'était directement adressé à ses futurs ennemis, mais la réaction de ses derniers était étrange. La réaction de l'un d'entre eux, plus précisément. Son regard n'était pas fixé sur Joey, chose rare. Il regardait plutôt derrière le soldat. Curieux, ce dernier se retourna, et vit au loin l'homme qu'il avait suivi. Toujours le même sourire aux lèvres, et tournant totalement le dos aux pirates, Joey leva le bras et l'agita, afin de grossièrement faire remarquer sa position à son capitaine, chose inutile vu tout le remue-ménage qu'il avait provoqué.
Là, un nom fut lancé. Le ton était sec, pressé. Un des pirates avait averti son compagnon de quelque chose.




Alerté par un tel appel, Joey se retourna pour à nouveau leur faire face, ayant maintenant mis un peu plus de distance entre eux. L'interdiction d'attaquer avait beau être un ordre simple, si l'autre camp la bravait en premier, le soldat était prêt à contre-attaquer. Ça aussi, c'était simple.
Quelques courtes secondes s'écoulèrent, et une fois que le Colonel Zapata fut proche du groupe, le même pirate que celui qui avait fait l'appel s'adressa à lui. Il parlait de revanche. Joey afficha un sourire songeur. Ces pirates connaissaient-ils son capitaine ? Tout portait à croire que oui. Les yeux du soldat se posèrent encore une fois sur le criminel aux cheveux blonds pendant qu'il réfléchissait. Son visage lui disait quelque chose...

- Ah ça y est, je me souviens ! Tu es Kagehisa D. Manji, celui qui a combattu le Captain à Ohara ! Quelle chance j'ai de tomber sur ton équipage...

Joey soupira, et se tint droit, prenant à nouveau une inspiration afin de continuer à s'exprimer, cette fois sans être interrompu.

- Je m'appelle Joey, je suis un Colonel de la Marine. Je sais qu'on vient de se rencontrer, mais je me dois de vous dire qu'au moment où j'y suis autorisé, je vous enverrais tous les trois directement en prison.


Hors pranques, Joey disait toujours la vérité, et cette déclaration en était la preuve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I   

Revenir en haut Aller en bas
 
๖ le Lion, le Dragon, le Bouddha et la Salamandre ▬ ACTE I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eclats de l'emprise du lion
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Grand Line :: Alcatr :: La Plage-
Sauter vers: