Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Points de Votes !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rhapsody [Yu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Rhapsody [Yu]   Dim 5 Nov - 23:10



Rhapsody
_____
1417



Le groupe joue paisiblement, chaque note résonnant dans le petit bar au-dessus de l'entrechoc des verres et des bribes de conversation. Lumière légèrement obscure, tables noires et murs savamment décorés par de nombreux tableaux, l'endroit est distingué, exactement comme on pourrait s'y attendre de la part d'un établissement de Toroa. Pendant ce temps, assis dans un coin, tout au fond, un homme est perdu entre ses pensées et la musique délicate. Il s'abreuve des notes autant que de sa vodka martini. Le jazz, il n'y a que ça de vrai.

- Je préfère quand même le bon vieux rock qu'il y avait dans le générique de ma série diffusée sur escargoradio ! Tu te souviens ? NA-NA-NA-NA-NA-NA-NA ! MOUETTEMAAAAAAAAAAAAAAAN !
- Mh.
- NA-NA-NA-NA-NA-NA-NA ! MOUETTEMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !
- J'imagine que t'as pas l'intention de me laisser profiter un peu du cadre, c'est ça ?


De toute façon, la beauté de l'endroit est anéantie. Debout sur la table, contractant ses muscles et chantant un opening avec une voix de sanglier, Mouetteman, le plus grand héros des mers et ami imaginaire à temps plein, capte désormais toute l'attention de Josh.

- Pourquoi faire, hein ? Cette musique de lavette, c'est bon pour les faibles ! Nous on est des hommes ! Mouette-ha ! Ha ! Mouettepose de la virilité incarnée !

Par réflexe, Josh porte une main dans sa veste et en sort son paquet de Marlchoco. A peine a-t-il eu le temps de mettre une cigarette entre ses lèvres et d'aspirer quelques bouffées qu'un grand gaillard débarque devant lui.

- Excuse-moi, mon choupinou ❤️, mais il est interdit de fumer dans l'établissement.

Ni totalement masculin, ni totalement féminin, l'étrange videur.se craque ses doigts en guise d'avertissement. Ce qui effraie le plus Josh ce n'est pas la corpulence imposante de son interlocuteur, non, c'est de ne pas avoir sa dose suffisante de cigarette pour tenir Mouetteman relativement à l'écart de sa tête.

- Désolé, je n'étais pas au courant. Je m'en vais.
- Oh ! Mon cœur ❤️ ! Ne t'en fais pas, c'était une blague. Tu peux finir ta cigarette.
- C-C'est vrai ? Eh bien... Merci.


Le.a videur.se s'écarte, et Josh en profite pour s'abreuver enfin de la nicotine salvatrice - et de quoi que ce soit d'autre qu'il y a dans sa cigarette. Il inhale son trésor avec lenteur, appréciant les bouffées et les relâchant calmement tandis que le groupe enchaîne sur une nouvelle chanson. Le calme de la musique l'envahit à nouveau, béatitude absolue.
Le jazz, il n'y a vraiment que ça de vrai.
Il n'a pourtant que le temps de finir sa cigarette pour être de nouveau interpellé.

- Ca fera 550 000 Berrys, Chéri ❤️.
- Pardon ?


Un énorme doigt pointé vers le mur plus tard, Josh se rend compte de la supercherie. Sur un écriteau trônent les mots infernaux : "Fumer dans l'établissement : 550 000 ฿".

- Mouetteho ! Ho ! Ca t'apprendra à vouloir te débarrasser de moi ! Mouettepose de moquerie ! Mouetterire du "je te l'avais bien dit, même si je n'avais pas vraiment dit grand chose, en fait" !

Ses poches sont vides. Depuis le début de son voyage, Josh n'a capturé qu'un seul primé, et l'argent récupéré a été à peine suffisant pour payer le dressing et des cigarettes. Il doit lui rester juste de quoi manger ce soir.

- Je suis vraiment désolé, hein. Mais je n'ai pas l'argent. Je vous promets que je vous rembourserai très vite, par contre.

Le.a videur.se perd son sourire. Cette fois, ses jointures craquent pour de bon, en signe d'hostilité. Josh le sait par son expérience, le moindre problème sur Toroa peut lui valoir une très mauvaise réputation, et il n'a pas du tout envie de se voir affublé d'une prime.

- Sur ce, eh bien... Je crois que je vais m'en aller, d'accord ?

Trop tard. La personne au genre difficilement identifiable balance son énorme poing vers Josh qui ne peut que se décaler sur le côté pour éviter. Malheureusement, c'est là qu'il se prend les pieds dans un tabouret puis tombe à la renverse. Ses mains, agrippées à quelque chose de mou et doux, pressent l'objet en signe d'étonnement. Ce n'est que quand il lève enfin son nez de la moquette que Josh réalise qu'il est tombé sur une femme et que, ce que ses doigts tiennent comme un ballon, n'est rien d'autre que la plus énorme poitrine qu'il ait jamais vue.

- Vraiment désolé.
- Ca aurait pu être pire. Mouetteho ! Ho !
- Ah oui ? Comment ?


A peine Mouetteman a-t-il fini sa phrase que la table à laquelle la femme était assise tombe sur eux, renversant tout l'alcool qui était dessus sur Josh et, par la même occasion, les gigantesques seins.

- Comme ça.




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 21
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 2034833
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Zoan du Tigre
☠ XP Dorikis : 1958
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Dim 5 Nov - 23:44

Exténuée...

Tu avais bossé toute la semaine sur cette île de malheur et voilà que c'était le médecin qui avait besoin de soin. Tu maudissais encore cette idée que tu avais eu de faire escale à Toroa, l’île de tout les excès. Heureusement pour toi, là où l'opulence et l'excès régnait, les affaires ne pouvaient qu'être bonne. Pour le coup, elles avaient été bien trop bonnes pour toi toute seule et tu avais été surchargée de boulot. Hors de question de laisser un malade dans le besoin et avec les poches remplies d'argent, seul à son sort. Tu n'étais pas un monstre après tout !

Ainsi, tu épanchais ta fatigue dans un des nombreux bar de l'île. Tu pouvais t'empêcher de faire rouler ta tête sur la table, tandis qu'on te servait ton verre de saké. Il te fallait un remontant, quelque chose qui te donne suffisamment d'énergie pour redémarrer une session de ruée vers l'or. Buvant fébrilement le verre, tu comptais dans ta tête pour combien tu allais devoir payer à la fin de ta descente d'alcool. Beaucoup trop à ton goût. Pour toi, on ne devait pas faire payer la personne qui pouvait te sauver ta vie en chaque instant. On ne détruit pas la proue du bateau ambulance bon sang !

Tournant fébrilement la tête, tu regardais la scène qui se déroulait devant tes yeux. Un vieux type à l'aspect franchement pas glorieux, clope au bec, discutait avec la serveuse. Enfin... La serveuse, tu ne savais pas vraiment de quoi elle était constituée. Dans le doute, tu ne préférais pas le savoir, tu voyais déjà bien assez d'horreur en tant que médecin, tu n'avais pas besoin de t'en rajouter davantage. Le pauvre homme semblait un peu détraqué dans sa tête, du moins, autant que tu pouvais l'être lorsqu'on ne voulait pas te payer.

Celui-ci tentait de trouver une justification comme quoi il n'avait pas l'argent nécessaire. Tu arquais un sourcil, même toi tu avais vu l'indication mise à en évidence comme il ne fallait pas fumer dans l'établissement. Ce n'était pas compliqué pourtant de respecter une chose pareille. Tu soupirais, retournant ta tête tu ne daignais même pas voir la suite des choses qui était déjà toute tracée. Il allait se faire casser en deux par la serveuse bodybuildé et allait très certainement pleurnicher un long moment qu'on épargne sa vie.

Cela aurait pu faire tes affaires, un client en plus à soigner. Mais vu sa pauvreté, il ne t'intéressait guère. Alors que tu tentais de fermer les yeux, afin de récupérer ta vitalité, voilà que tu renversée par ce même type à la maladresse effroyable. Sa main agrippant ta poitrine. Pour conclure le tout, voilà que la table venait vous achever. Tu avais mal de partout, tu n'étais pas une combattante toi. Tu n'étais pas là pour souffrir okay ?

Toute trempée, il fallait désormais que tu te changes. Te relevant difficilement, tu venais appuyer ta main sur le front du malotru afin qu'il arrête de te fixer la poitrine de la sorte. Non pas que cela te gênait en temps normal, tu t'y étais habituée et résolue avec le temps, mais là tu étais particulièrement frustrée.

- Dégage de là !


La "serveuse" vint à toi et s'excusa. Après tout, c'était aussi sa faute s'il avait atterrit sur toi comme un forcené. Frustrée, tu l'engueulas comme jamais. Cette chose avait beau être massivement plus imposante que toi, tu n'avais pas peur de gueuler quand cela touchait ton intégrité. D'ailleurs sur le moment, tout le bar t'entendais tellement ta voix portait loin, ta colère était telle que l'on aurait que tu étais un tigre prêt à dévorer la pauvre petit gazelle en face de lui.

- Je veux un demi million de dédommagement, rien de plus, rien de moins.


Totalement sérieuse, la serveuse te fixa un peu déboussolée par tes attentes. Ton métier de médecin t'avait apprit beaucoup de chose, et la capacité à duper les gens étaient aussi une compétence nécessaire. Bien souvent l'effet placebo suffisait à guérir une personne. D'autres appelleraient ça d'une charlatanisme, tu appelais ça du génie.

- Est-ce que tu veux que je te cite le code du citoyen rédigé par le gouvernement mondial ? Tu vas payer bien plus gros que ça, et l'établissement va certainement fermé !


Voilà que tu les embourbais dans tes explications techniques sorties tout droit de ton imaginaire. Pas besoin de dire la vérité lorsque le mensonge était suffisamment convaincant. Finalement, ta menace avait porté fruit et tu repartais avec une coquette somme en poche. Regardant le déjanté qui t'avait sauté dessus, tu t’apprêtais à partir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Lun 6 Nov - 1:12



Rhapsody
_____
1417


- Dis, tu penses que c'est à cause de sa grosse personnalité ?
- J'en ai pas la moindre idée. En tout cas elle est douée.


La blonde à forte poitrine se retrouve les mains pleines d'une importante liasse de billets. Le dernier regard qu'elle lance à Josh a toutes les manières de dire "merci, pigeon, tu m'auras pas été uniquement inutile aujourd'hui."

- Inutile...
- Hein ? Mouetteho ! Ho ! A quoi tu penses, exactement ? Mouettepose d'interrogation ! Mouettepose de doute face à une dangereuse succube qui met encore dans une situation délicate un homme valeureux et plein d'honneur ! Mouettepose d'incompréhension de la place d'une femme ailleurs que dans la cuisine avec un balai à la main !


Le cerveau de Josh ne fait qu'un tour. Il a un demi-million de dettes à payer, et cette femme repart justement avec un demi-million de Berrys. A côté de lui, grognant presque, le videur semble prêt à sévir.

- Et...
- Si...
- J'allais lui...
- VOLER SON ARGENT ?
- Non, Mouette. Je croyais que t'étais un super héros, d'ailleurs ?
- Un super héros doit savoir se salir les mains pour le bien du monde entier ! De toute façon, avec ma virilité et mes conseils, tu ne risques rien ! Mouetteho ! Ho !
- Ouais, ben je crois plutôt que je vais lui demander de nous aider.
- Tu penses vraiment qu'elle va accepter de te dépanner alors que tu l'as pelotée devant tout le monde ?


Machinalement, Josh regarde ses doigts et les serre. C'est quand même une sacrée poitrine. Effectivement, il n'y a que très peu de chances que ça fonctionne, mais cette solution est pour l'instant la seule qui puisse lui éviter des désagréments fâcheux.

- Heu, mademoi-madame ?

A moitié convaincu de ce qu'il s'apprête à faire, Josh continue pourtant, tout en pesant le pour et le contre dans sa tête.

- Bon, écoute, on n'est pas parti du meilleur pied tous les deux.
- Ou du meilleur sein ! Mouetteha ! Ha ! Mouettepose de Jean-Mouette Bigord, le super héros comique toujours très fin !


Josh inspire profondément avant de se lancer, choisissant minutieusement les mots qu'il s'apprête à dire.

- Tu veux pas me passer tes cinq-cent mille Berrys ? Je te promets de te rembourser, avec 10% d'intérêts.

La femme ne s'arrête pas.

- 15% ? 30% ? Bon, d'accord, avec le taux d'intérêt que tu voudras !




#39A64F


Dernière édition par Josh Leone le Lun 6 Nov - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 21
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 2034833
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Zoan du Tigre
☠ XP Dorikis : 1958
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Lun 6 Nov - 17:28

Perplexe...

Tu fixais le malandrin qui tentait désespérément de négocier avec toi. D'abord en apparence sur de lui, il n'avait fallut que quelques secondes d'indifférences de ta part pour qu'il te supplie de l'aider. Tu n'avais aucune envie d'aider celui qui t'avait bousillé tes vêtements, d'autant plus qu'il faisait peur à voir et était particulièrement repoussant. Levant les yeux au ciel, tu voyais néanmoins un joli moyen de faire fructifier ton argent que tu venais à peine d'acquérir. Il ne semblait pas très futé, et tu n'avais aucune culpabilité à abuser de lui.

- Si tu veux que je t'aide, il faudra que tu me rembourses au plus vite la somme accompagné d'un intérêt à 200%.


Tu souriais à pleine dent, tu savais qu'il était désespéré et que tu étais son ultime corde de sortie. A partir de là, tu avais toute l'opportunité de profiter de sa détresse. Le malheur des uns faisait le bonheur des autres après tout. Celui-ci sembla s'offusquer l'espace d'un instant et tu ravisas ta mine radieuse pour reprendre ton chemin vers la sortie. Tu jouais bien la comédie, surtout quand il y avait de l'argent en jeu. Finalement, comme convenu, il fut contraint d'accepter la dette qu'il venait de contracter.

- Bien !


Te redirigeant vers le bar, tu fixais le malheureux afin de t'assurer de sa présence. S'il voulait s'enfuir, tu étais la mauvaise personne que l'on pouvait tromper. Tu étais prête à le poursuivre jusqu'au bout du monde s'il y avait une grosse somme d'argent en jeu. On ne déconnait pas avec les profits ! Rendant alors l'argent que tu avais reçu précédemment tu venais de t'acquitter de la dette d'un autre. Bien entendu, la serveuse tira une mauvaise mine, elle avait son argent mais elle aurait bien voulu faire payer à ce taré d'une manière plus brutales.

Revenant vers l'homme dont tu ne connaissais toujours pas le nom, tu affichais un sourire toujours plus ravisant. En tant que femme d'affaire, il n'y avait pas plus vorace que toi.

- Si tu ne me rembourses pas la somme convenue. Sache que j'irais me plaindre à la marine que j'ai été harcelée sexuellement et que tu as tenté des choses sur moi. Ta prime risque de rapidement dépasser la somme que tu me dois.


Toujours ce sourire carnassier, tu ne comptais pas le lâcher à partir de maintenant. Tu étais telle un tigre jouant avec les restes de sa proie. Tu comptais bien en tirer un profit maximal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Lun 6 Nov - 19:13



Rhapsody
_____
1417


- 200% d'intérêt. Mouetteha ! Ha ! Ha ! Ha ! Hahahahahahahaha ! T'es vraiment bête !
- ...
- Se faire avoir de cette façon, et par une femme, en plus ! Mouettepose de moquerie !
- Tu veux pas la fermer, pour voir ?


La blonde se retourne vers lui, pensant certainement que c'est à elle qu'il demande de se taire. Josh soupire, remet une cigarette dans sa bouche et reprend :

- Désolé, c'était pas pour toi. C'est une longue histoire.

Sorti du bar, Josh marche devant, suivi de près par la femme. Elle n'a clairement pas l'intention de le laisser filer avec la dette qu'il vient de contracter.

- N'empêche, 200%, ça fait vachement beaucoup. D'ailleurs, ça fait combien ? 1 million de Berrys ?
- Certainement 121 000.
- Qu'est-ce que tu racontes encore ? Ca peut pas faire 121 000 si la dette de base est à 500 000.
- Ah oui ? Parce que monsieur est mathématicien, maintenant ? Mouetteho ! Ho !
- Si tu veux mon avis, c'est franchement pas compliqué de mieux savoir compter qu'un pauvre type qui se balade en slip.
- Voilà pourquoi t'es fauché ET en manque total de virilité ! Tu ne comprends rien à la vraie classe d'un homme ! Mouettepose de dispute !
- Tss.


Josh mordille sa cigarette et envoie un coup de pied dans le premier caillou venu. Celui-ci s'envole alors et vient s'écraser contre une affiche, collée sur un mur.

- Tiens, mais... Tu vois ce que je vois ?
- Evidemment que je le vois. Je suis dans ta tête. Mouetteho ! Ho !


Le papier jauni est reconnaissable entre mille. Josh se rapproche rapidement puis arrache le papier. Son sourire s'élargit.

- Comme quoi, la chance finit par arriver !

Il se tourne vers la fille blonde, toujours sur ses pas. Elle pourrait être sacrément mignonne sans son côté escroc prête à tout pour se remplir les poches. Dommage.

- Avec ça, je vais pouvoir te rembourser.

Josh lui tend alors la prime : 1 500 000 Berrys de récompense à celui qui ramènera, mort ou vif, Gaïmon le Démolisseur.

- Si tu préfères rester là en attendant que je m'occupe de lui, je comprendrai. Ce n'est peut-être pas une place pour une demoiselle qui prend autant soin d'elle.



#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 21
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 2034833
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Zoan du Tigre
☠ XP Dorikis : 1958
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Mar 7 Nov - 0:33

Déconcertée...

Franchement ce type manquait pas de moyen pour te décontenancer. Voilà qu'il pointait une affiche avec une tête d'un homme mise à prix. Etait-il un chasseur de prime de métier ou seulement improvisé pour l'occasion ? Tu ne savais pas grand chose en réalité. Vu sa démarche et sa maladresse, il n'était pas homme à qui tu confierais ton existence.D'un autre coté, tu voyais là l'opportunité d'être remboursée presque immédiatement et ainsi de pouvoir repartir avec la somme promise au plus vite. Tu commençais à fortement déprécier sa compagnie, tu ne pouvais pas vraiment te figurer ce qu'il y avait dans sa tête.

D'ailleurs, celui-ci paraissait être perturbé. Plusieurs fois tu t'étais retournée en pensant qu'il s'adressait à toi mais apparemment non. Il parlait tout seul ou au moins était convaincu de parler à quelqu'un qui en réalité n'existait pas. Il était idiot et chtarbé, tu avais décemment misé sur le bon cheval... Enfin plutôt un âne qu'un cheval pour l'occasion.

- Rester là à t'attendre ? Tu crois duper qui comme ça. Dès que j'aurais le dos tourné tu vas t'enfuir la queue entre les jambes !


Tu ne lui confierais pas ta vie mais en même temps, il fallait ce qu'il fallait pour récupérer la dette qu'il te devait. Tu les connaissais les malandrins, incapable d'assumer leurs dires et tenter de trouver moult prétexte pour s'échapper de tes griffes.

- D'ailleurs je suis pas vraiment certaines que tu puisses l'affronter. Il a l'air balèze et toi... Bah... C'est pas très glorieux si tu veux mon avis.


Tu portais un jugement sévère sur lui, mais en même temps, comment apprécier un type qui t'avait pourrit tes vêtements et t'avait peloté à la première seconde de votre rencontre certes atypique. Vous étiez parti du mauvais pied et tu ne voyais alors en lui qu'un pauvre type endetté.

- Enfin... Dans le doute, je vais te suivre afin que tu assumes tes propos. Je te laisserais même pas le loisir de mourir tant que je n'aurais pas mon argent !


Tu souriais, il voulait s'en sortir ? Soit. Tu allais voir ça de près.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Mar 7 Nov - 11:20



Rhapsody
_____
1417


Quand il était encore agent du Cipher Pol, Josh a dû plusieurs fois venir enquêter sur Toroa pour y démanteler des groupes hostiles au gouvernement. Il a ainsi dû se constituer un réseau d'informateurs assez efficaces, toujours liés à des mauvais coups mais jamais suffisamment mouillés pour être accusés.

- Ah ! Le voilà. Toujours fidèle au poste.

Adossé contre un mur, son éternel sandwich à la main, des lunettes étranges sur le nez et une bedaine plus grosse que jamais, se tient un homme à la peau noire et aux dreadlocks salis.


- Bon sang, Leone. Vire ta sale tête de CP3 d'à côté de moi. On est en public, j'ai pas envie qu'on nous voie ensemble.
- J'ai raccroché, Antonio. Je suis à mon compte, maintenant.
- Alors t'es devenu chasseur de primes ? Et tu crois que ça te rend plus fréquentable, c'est ça ?


Josh allume une nouvelle cigarette et suit son indic' dans une ruelle sombre, pas très loin. Derrière lui, la blonde est sur ses pas. Elle n'a vraiment pas l'intention de le laisser tranquille une seule seconde. Foutu vautour. Il tourne la tête en faisant en sorte de ne pas s'attarder trop longtemps sur la poitrine et se concentre de nouveau sur sa source de renseignements vivante.
Antonio Valverde a toujours été un homme à avoir dans ses relations sur Toroa, voire même dans tout West Blue. Joueur de maracas médiocre, il est pourtant connu et reconnu pour sa tchatche légendaire qui lui vaut d'être l'ami d'à peu près tous ceux qui trempent dans des affaires louches.

- Je ne vais pas t'embêter bien longtemps. J'ai juste besoin d'infos sur Gaïmon le Démolisseur.
- Jamais entendu parler.
- Mouetteho ! Ho ! Je crois qu'il ment.
- Bien sûr qu'il ment, Mouette. C'est le principe des indics'. Il leur faut un peu de persuasion pour qu'ils parlent.
- A qui tu causes ?
- Rien, rien. Bon, tu me dis ce que j'ai besoin de savoir, et je te file 100 000 Berrys.
- 100 000 ? Je me fais autant en une seule journée à jouer de ces fichus maracas.
- Qui paye autant pour t'écouter alors que t'es une vraie daube avec ce truc ?
- Ch'ais pas.


Un soupir s'envole en même temps que les volutes de fumée. Josh inspire une nouvelle bouffée de cigarette. Pourquoi les gens ne veulent jamais rendre les choses simples ?

- Mouetteho ! Ho ! Et si on lui pétait le bras avec une clé virile ?
- T'as peut-être raison, Mouette. Mais je préfèrerais quand même qu'Antonio parle plutôt que lui déboiter l'épaule. J'aime pas frapper les gens qui ont des lunettes.
- Me frapper ? Mais pourquoi ? Et à qui tu parles, bon sang ?
- T'occupe. Oui, je vais être obligé d'en arriver à cette extrémité vu que tu ne veux rien dire.
- Tu m'avais promis de plus jamais me faire mal, la dernière fois !
- J'étais encore au CP3 à ce moment-là, Antonio. Les gens changent, tu sais ?
- B-B-Bon, d'accord.  T'es vraiment qu'un sale enfoiré.
- Dis-moi juste ce que je veux savoir.
- Tss.


Antonio pousse une espèce de grognement avant de reprendre :

- Il serait caché dans le Rhapsody, un bar à jazz. Il sort avec le videur. Ou la videuse, tiens. Difficile à dire.

Et c'est à ce moment-là que les pensées de Josh ne font qu'un tour.

- Tu crois que... Mouettepose de doute quant à l'identité d'une cible potentielle !
- Ca m'en a tout l'air... Dis, Antonio. Ce videur. Ou cette videuse. Ce serait pas ce gros colosse qui fout des cœurs à la fin de ses phrases ?
- Ouais, c'est ça.
- Et le Rhapsody, c'est bien ce foutu bar qui fait payer un demi-million la moindre cigarette fumée ?
- Ah, tu le connais ?
- Disons que j'y suis peut-être déjà allé.


Josh se tourne vers la blonde. Ses yeux descendent un peu trop, mais il les remonte juste à temps.

- Bon. Je retourne là-bas. Suis-moi, si tu veux toujours venir, bien sûr.
- Hé, attends ! Je peux au moins avoir les 100 000 ?
- T'as qu'à mettre ça sur ma note, Antonio.
- Mais t'en es déjà à un million !
- Je te rembourse la prochaine fois, promis.





#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 21
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 2034833
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Zoan du Tigre
☠ XP Dorikis : 1958
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Mar 7 Nov - 17:25

Perplexe...

Tu regardais le fameux Leone interroger un vieux type en somme assez pathétique. Apparemment celui-ci faisait parti de son réseau d'informateur. Un type aussi barré pouvait vraiment avoir un réseau d'information ? Tu avais l'impression d'assister à une mauvaise scène d'un très mauvais nanar. Les deux tentaient-ils de te ne mener en bateau ? Sans compter la fameuse information dont tes oreilles avaient réussi à saisir l'importance. Un ancien agent du Cipher Pol ? Tu ne conaissais pas vraiment l'organisation du gouvernement mondiale. Pour toi, cela s'arrêtait aux marines et à ses agents secrets... Bref tu n'en savais pas grand chose.

Il avait raccroché. Pouvait-on vraiment partir de ce genre d'organisation ? Tu avais l'habitude d'entendre des rumeurs comme quoi lorsqu'on s'engageait de la sorte auprès du gouvernement c'était pour la vie. Qu'on ne pouvait s'attirer que des problèmes à trainer avec un type ayant quitté le job. Bref. Tu n'étais pas foncièrement rassurée quant à l'homme que tu avais devant toi. Non seulement il était simplet et barge, mais en plus, il pouvait s'attribuer l'étiquette d'homme au passé douteux.

Tu aurais encore pu partir. Après tout, que pouvait bien être quelques Berry face à un danger de mort ou de grave problème ? Si cela n'avait pas été toi, le choix aurait été simple pour n'importe qui. Mais il fallait savoir prendre des risques pour être riche. Et il était hors de question pour toi t'abandonner une somme pareille. Même la somme la plus infime, tu ne l'aurais pas fuit, histoire de principe.

- Chacun son tour !


Tu gueulais ça à l'indic qui réclamait lui aussi son argent. Tant que tu étais présente, tout Berry tombant dans la poche de ce Leone allait forcement te revenir très vite ! C'était le deal.Et hors de question de changer les règles pour le moment.

- Du coup, tu comptes capturer celle... enfin celui... enfin peu importe, qui t'as cassé la gueule toute à l'heure ?


En réalité, tu n'avais pas vu le combat, trop occuper à déplorer ton triste destin de travail répété encore et encore. Tu savais simplement que celui-ci avait atterrit sur toi et t'avais vidé ton saké. D'ailleurs, tu trouvais cet aller-retour un peu louche de la part du destin. Comme si la réalité tentait de préserver une dépense de budget et d'imagination inutile.

- Compte pas sur moi pour t'aider, je suis pas du genre qui sait se battre.


Tu étais médecin toi, pas combattante. Tu laissais ce rôle à d'autre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Mer 8 Nov - 7:23



Rhapsody
_____
1417


- Ca m'aurait bien étonné qu'elle sache se battre ! Elle passe certainement plus de temps à cuisiner qu'à s'entrainer ! Mouetteho ! Ho !
- En même temps, t'as vu sa poitrine ? Ca doit être sacrément compliqué de se battre avec ça.
- J'ai des pectoraux aussi gros que les siens, pourtant je sais me battre.
- Je te rappelle que t'es imaginaire, Mouette. Tu te bats où, à part dans ma tête ?
- Dans ton cœur, près de Hero Island.


La blonde toujours sur ses pas, soucieuse de vérifier la fructification de son investissement, Josh est finalement revenu à ce fameux bar. Sur l'enseigne, le mot Rhapsody est inscrit en lettres stylisées. C'est bien ici.

- Tout ça pour ça.
- Mouetteman ! Mouettepose d'excitation à l'idée de régler son compte à cette saleté d'okama !
- J'y vais pas pour frapper l'okama, hein. J'y vais pour récupérer le type recherché.


Josh rentre enfin dans le bar. Il se dirige directement vers le comptoir, sort la prime et la met sous les yeux de la serveuse.

- Salut, mademoiselle. Vous sauriez pas où je peux trouver ce type, par hasard ? Je sais de source sûre qu'il se cacherait dans cet établissement.

Le visage de la femme devient livide.

- Je, heu... Jamais vu. Je... Je dois y aller.

Elle s'éclipse dans l'arrière-boutique. Josh sort Lonesome, son pistolet, de sa veste, le pose sur le comptoir, et sifflote pendant qu'il recharge l'arme. Sentant le regard interrogateur de la blonde, il rajoute :

- On risque d'en avoir besoin.

Josh se relève ensuite et se dirige à son tour dans l'arrière-boutique. Mains dans les poches, il déambule entre deux rayons, jusqu'à entendre des voix émanant de derrière une petite porte.

- ... Qu'est-ce qu'on fait, Annito, hein ?
- Je vais venir m'en occuper, ma chérie. T'en fais pas. ♥️


Sourire aux lèvres, Josh pousse la porte et entre à son tour.

- T'occuper de quoi ? Joli prénom, d'ailleurs, Annito. Ca te correspond totalement.
- Mais m'occuper de toi, mon chou. ♥️
- Bébé, attends... T'as... T'as pas à faire ça.


La dernière voix émane d'un petit homme à lunettes et à la calvitie puissante.

- Quant à toi, tu dois être Gaïmon le Démolisseur, c'est ça ?

L'homme acquiesce.

- Mouetteho ! Ho ! Il n'a pas vraiment la tête d'un démolisseur ou je rêve ?
- Non, non. T'as raison, Mouette. Comment ça se fait qu'on t'appelle comme ça ? Et comment ça se fait que tu sois primé, d'ailleurs ?
- Je... Sans faire exprès je... Je... J'ai cassé la statue préférée du Roi en... En voulant la nettoyer.
- Oh, mon amour ! ♥️ Ne pleure pas !


Annito se dirige vers Gaïmon et commence à lui faire un câlin. La différence de corpulence est monstrueuse, le premier devant faire plus du double de la taille du deuxième.

- C'est répugnant. Mouetteho ! Ho !
- J'imagine que c'est ce qu'on appelle une relation longue distance.


Préférant fermer les yeux au moment où ils s'embrassent, Josh a à peine le temps de se baisser quand Annito balance son gigantesque poing dans sa direction.

- Ah ouais, carrément. Ca attaque quand j'ai la décence de regarder ailleurs.
- Tu regardais pas ailleurs, t'avais carrément fermé les yeux ! Mouettepose d'inconscient !
- Ouais, Mouette. Merci de ton intervention. Dans tous les cas c'est pareil.
- Je vais te faire regretter d'avoir fait pleurer mon amoureux ! ♥️ Roselyne, occupe-toi de sa complice.


Josh sourit. Ca lui fera un peu les pieds, à cette blondasse.

- Bonne chance, l'escroc. Essaye quand même de rester en assez bon état pour le remboursement.

Alors que la serveuse ramasse un gros rouleau à pâtisserie et fonce vers la femme, Josh, lui, se concentre sur son propre adversaire. Un rapide coup d'œil lui permet de dresser quelques conclusions. L'okama n'a pas d'arme apparente, mais il compensera très probablement avec sa grande force. Ensuite, avec sa corpulence, c'est sur la vitesse et l'épuisement qu'il faudra compter pour en venir à bout.

- Allez, amène-toi, ma jolie. Tu m'en dois une.


Annito lui fonce alors dessus, poings en avant. A ce moment précis, la mélodie émanant du bar devient plus forte. Le groupe entame une nouvelle musique dont le son arrive jusqu'ici.


Josh se pousse sur le côté au moment où une gifle monumentale vole dans sa direction. Sous la force du coup, ses cheveux s'envolent légèrement. Annito, sans doute surpris qu'on puisse éviter à deux reprises une de ses attaques, réitère l'opération. Cette fois, l'okama enchaîne poings et pieds, mais Josh continue d'esquiver.

- Ben alors, ma belle. On est trop lent ?

La frustration se lit sur le visage d'Annito qui continue de se précipiter dans l'affrontement. Si l'okama perd en précision, sa force grandit, et Josh sait que la moindre erreur peut lui être fatale. Un énorme coup de pied passe à quelques centimètres, suivi d'un coude un peu trop gros. C'est pas bon, les attaques sont de plus en plus proches. Il ne faut d'ailleurs que quelques secondes supplémentaires avant que le genou d'Annito ne vienne s'enfoncer dans le ventre de Josh.

- Mouetteho ! Ho ! Concentre-toi !
- Ouais. Ouais...


Souffle coupé, Josh met un peu de distance avec son adversaire, préférant temporiser le combat. Néanmoins, l'okama ne l'entend pas de cette oreille et continue d'avancer inlassablement. Depuis le bar, la musique gagne en intensité, les notes sont de plus en plus fortes. Josh sourit malgré sa douleur. "Tu te bats comme le jazz", lui a un jour dit son maître de Jeet Kune Do. Alors quelle meilleure façon de le faire qu'en s'adaptant au rythme de la musique ?
A chaque note, Josh agit. Ses mouvements et la mélodie sont harmonisés. Quand le rythme décroît, il recule, quand il s'accélère, il avance.
Il ne lui faut qu'un couplet pour passer de défenseur à attaquant. Ce qu'il manque en force, il compense par la vitesse, la souplesse et la précision. Il lui suffit d'une feinte de corps vers la droite pour tromper la garde d'Annito et s'engouffrer dans la brèche. Son poing cherche directement les zones sensibles, côtes, gorge et nez. Le sang gicle, le cartilage nasal est brisé.

- Aaaaargh ! ♥️
- Qu'est-ce qui se passe ? Tu fais le gros dur mais t'aimes pas prendre des coups ?


Avec le nez cassé et le sang abondant, les sens d'Annito sont certainement troublés. L'équilibre est rompu. Josh ne s'arrête pas, s'autorisant une volée de poings au visage suivie d'un coup de genou dans les parties intimes.

- Mouetteho ! Ho ! Mouettepose de compassion à la douleur !
- Tu vas me laisser embarquer ton gentil amoureux, c'est ça ?

Annito repart de plus belle. A la manière d'un taureau déchaîné, il suffit d'un simple mouvement au bon timing pour éviter l'okama et lui faire finir sa course contre un mur.

- The Magnificent Seven !


Josh profite de l'occasion pour se rapprocher et balancer sa technique de corps à corps favorite, un enchaînement de sept middle et high kicks qui envoient Annito contre un mur.

- Il va pas rester à terre longtemps, il faut faire vite et récupérer le primé maintenant.
- Mouetteho ! Ho ! Mouettepose de l'argent qui va enfin couler à flot !
- Couler à flot... Si seulement. Je vais encore devoir rembourser l'autre, là-bas.


Sauf que quand Josh regarde l'endroit où devait se trouver Gaïmon le démolisseur, il n'y a plus personne.

- Bon sang ! Il est passé où ?

Un instant plus tard, la porte de la pièce dans laquelle ils se trouvent se ferme à clé.




#39A64F


Dernière édition par Josh Leone le Ven 10 Nov - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar


☠ Messages : 21
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 2034833
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Zoan du Tigre
☠ XP Dorikis : 1958
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Jeu 9 Nov - 0:02

Perturbée...

Il pouvait venir t'aider cet enfoiré ! La situation avait grimpé en tension beaucoup trop vite. Voilà que alors que tu étais censée rester paisiblement derrière, à le laisser faire tout le sale boulot, tu te retrouvais à fuir péniblement le rouleau d'une service un peu trop farouche pour toi. Tu ne combattais pas toi, tu n'avais pas la force d'un body-builder à la sexualité douteuse ou d'un ancien agent d'une obscure organisation. D'autant que l'autre était motivée à te faire ravaler tes dents, tant ses coups étaient emplis de volonté. Tu aurais voulu quémander de l'aide, mais l'autre débile de Léone n'allait certainement pas déplacer un petit pouce pour toi entre deux cassages de gueule. Levant les mains pour symboliser une sorte de reddition, tu tentais de magouiller avec ton attaquante :

- On est pas obligé de se battre ! Je connais pas ce type, je veux juste mon argent ! Faites en ce que vous voulez, en plus il put !


Elle marqua une pause, perplexe sur ce qu'elle devait faire de toi. Entre deux fuites, tu avais clairement prouvé ta nature de vulnérable créature incapable de se battre. Ce qui n'était pas vraiment faux. Mais tu n'étais pas non plus incapable de ruse. Et cherchant alors rapidement dans sa bouche, tu en vins à sortir une petite bourse remplie d'une poudre à l'aspect très rougeâtre. Celle-ci était en réalité une épice très forte qu'on avait tendance à mettre en très faible quantité dans ses repas pour agrémenter le tout. Consciente de ses vertus flamboyantes, tu lançais la poudre à l'intérieur vers les yeux de la pauvre serveuse. Celle-ci ne mit pas longtemps à se tordre de douleur en lâchant son rouleau.

Le combat entre Musclor et Taré battait son plein tandis que tu venais ramasser le rouleau et assommer la serveuse sans défense avec. Voyant le petit homme, cible de tant d'argent sur sa tête tenter de s'échapper, tu venais finalement le choper d'une main sur l'épaule. Sortant du bar en question, tu avais beau être faible, lui l'était encore plus que toi. Te saisissant de sa clé, tu venais à fermer derrière toi histoire de ralentir l'autre chasseur de prime. Cette prime elle était tienne et à personne d'autres.

Après une dizaine de minute tu te retrouvais face à la milice locale, la cible saisi par l'épaule.

- Tenais je viens rapporter la cible sous le nom de Gaimon le Démolisseur.


Tu affichais un grand sourire fière de toi. L'un des gardes te fixa perplexe et te demanda ta licence de chasseuse de prime... Ce que tu n'hésitas évidemment pas à lui tendre. Entre deux voyages, tu avais eu tout le loisir de la subtiliser dans les poches du pervers au cas où ce genre d'opportunité se présentait.

Repartant finalement vers ton bateau avec une somme des plus coquettes, tu espérais ne plus jamais retomber sur ce "Leone".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53980
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   Ven 10 Nov - 21:01



Rhapsody
_____
1417


- Mon amour ♥️ ! Où est-ce que tu es parti ?!
- Il s'est barré.
- Mais... Mais... On devait partir ce soir pour une aventure en amoureux ♥️ !


Josh met machinalement une cigarette dans sa bouche, se prépare à l'allumer, puis se ravise. Il n'a pas envie de se revoir affublé d'une note d'un demi-million de Berrys. Il se contente donc d'inspirer ce qu'il peut, soupire, puis reprend :

- Faut croire qu'il préfère les blondes.

En effet, l'autre escroc a fui également, et il y a fort à parier pour que ce soit elle qui ait fermé la porte à clé. Certainement pour récupérer seule la prime.

- Tout ça c'est de ta faute ! ♥️

L'okama contracte son énorme biceps avant de balancer son poing, rageur, contre la porte qui est éventrée sur le coup.

- Mouetteho ! Ho ! Sacrément puissant le bonhomme !
- C'est pas une femme ?
- Aucune idée. Tu devrais peloter sa poitrine, pour voir.
- Ouais. Au moins on sera fixé.


Sans sa dose suffisante de Marlchoco, l'influence de Mouetteman grandit dans l'esprit de Josh. C'est la raison pour laquelle il ne réfléchit même pas quand il lance son bras et se met à malaxer les énormes pectoraux de l'okama, juste après avoir évité une autre attaque.

- Ah ben... C'est bien des muscles.
- Woah ! Tu devrais lui demander son programme de musculation ! Des pectoraux pareils, même moi j'en ai pas le niveau. Mouettepose d'étonnement ! Mouettepose d'envie ! Mouettepose d'admiration !
- Oh ! Oh ! Mon chou ♥️ ! On peut dire que tu es un rapide, toi ! Tu ne préfères pas qu'on aille boire un verre, avant ?
- Non, désolé. Je ne suis pas vraiment d'humeur. Il y a une prime qui vient de me passer sous le nez.


L'okama soupire puis s'assoit par terre. Les énormes veines de ses avant-bras gonflent à chacun de ses mouvements.

- Quand je pense que j'aurais pu le suivre n'importe où, et il m'a abandonné dès qu'il en a eu l'occasion. ♥️
- Navré de l'apprendre. Au fait, moi c'est Mouetteman. Et lui c'est Josh. A moins que ce ne soit l'inverse. Je ne sais plus trop.
- Qui ça ? ♥️
- Mon ami imaginaire. Il est presque aussi baraqué que toi.
- Je vois. Moi c'est Annito. ♥️


Sacré prénom. Ca correspond bien au personnage.
Une irrépressible envie de mettre son slip au-dessus de son pantalon commence à émerger dans l'esprit de Josh. S'il ne fume pas rapidement, il va atteindre un point de retour.

- Une clope ?
- Désolé, je ne fume pas. ♥️
- Ouais, je comprends. Les muscles.
- Non, non. C'est juste que préfère me faire fumer. ♥️
- Ah ouais... D'accord.
- Mouetteho ! Ho ! Et si on s'en allait ?
- Oui, t'as raison. Je crois que je vais te laisser, hein ?


Josh commence à se relever, mais est rattrapé par la voix grave de l'autre.

- Mais tu peux fumer toi, par contre. ♥️

La phrase résonne comme un énoncé salvateur, une tirade venue le tirer de ses tourments les plus extrêmes.

- C'est vrai ? Tu ne vas pas me faire payer ?
- Oh, non, non. ♥️ C'est juste une petite blague qu'on fait aux clients qui ne consomment pas suffisamment.


Il est d'abord surpris, estomaqué. Puis c'est un sourire qui vient s'insérer sur les lèvres de Josh. Quelle jounée.

- Alors ce n'était rien d'autre qu'une plaisanterie ?
- Bien sûr. ♥️
- Pourquoi tu m'as balancé contre une table, dans ce cas ?
- On est sur une île avec beaucoup de pirates, ici. Les bagarres de taverne, ça fait le gagne-pain du patron si on sait jouer avec les assurances. ♥️ En cas de pépin, on a juste à dire que je suis un client comme un autre.
- Ah ouais. Carrément. Et pour la blonde que j'ai fauchée au passage ?
- Elle non plus, elle ne consommait pas assez ♥️.
- Mais au final, vous lui avez quand même donné 500 000 Berrys de dommages-intérêts.
- Oh ! Ca ? Ce sont des billets de Monopoly West Blue. Quel bar accepterait de rembourser autant le premier péquenaud venu sans la moindre preuve ? ♥️


Josh allume enfin sa cigarette puis en inspire une bouffée profondément. Les envies de slip et de pompes sur un doigt se dissipent, tandis que la bonne humeur s'installe. Sacré bar, ce Rhapsody. Il y reviendra.

- Alors cette sale escroc m'a pigeonné au point de lui donner sur un plateau une prime de plus d'un million de Berrys, et je lui devais même pas un centime.
- Un million ? Qui valait autant que ça ♥️ ?
- Eh bien. Ton ex-petit ami, là. Gaïmon.


Sa main se dirige vers sa poche et Josh en sort la prime froissée qu'il a récupérée sur un mur, avant de la tendre à Annito.

- Ha ! Ha ! Ha ! Je crois qu'il y a erreur, mon choupinou. La prime de Gaïmon n'a jamais été aussi grosse ♥️.

Et c'est à ce moment-là que Josh remarque enfin la vérité, le petit détail qu'une déchirure sur le papier n'a fait que rendre moins visible sans pour autant le faire disparaître pour de bon.

"Gaïmon le Démolisseur, recherché mort ou vif, pour 1 500, 000 Berrys."
Pas 1 500 000, mais bien 1500.

Le sourire de Josh s'élargit encore plus, un des rares véritables signes d'émotion.

- Tu penses qu'elle se rendra compte de la supercherie quand ?
- Très tard, sans doute. Trop tard, même ♥️. Les soldats de Toroa aiment particulièrement régler les primes en centimes, pour se débarrasser des pièces trop encombrantes. Elle n'a probablement même pas pris la peine de tout compter.


Appréciant la dernière bouffée de sa cigarette dont les volutes de fumée s'élèvent faiblement vers le haut, Josh se dit que, finalement, cette journée n'aura pas été si mauvaise. Dommage qu'il ne soit pas là quand cette blonde réalisera qu'elle est repartie avec suffisamment d'argent pour acheter un kilo de tomates. En petite monnaie, s'il vous plait.




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rhapsody [Yu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rhapsody [Yu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vegetarian Rhapsody... Queen revu et corrigé...
» LILITH + bohemian rhapsody
» FREDDIE MERCURY
» MARC KLINNERT
» Rhapsody in Blue □ PV Malona & Othello

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: West Blue :: Toroa-
Sauter vers: