Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ranji ~ Sei King [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 1
☠ Âge du Personnage : 18 ans
☠ Berrys (x1000) : 98
☠ Localisation RP : East Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 900

MessageSujet: Ranji ~ Sei King [Terminée]   Lun 4 Juin - 23:48



Snake.D.Ranji










Prénom et Nom: Snake.D.Ranji
Âge : 18 ans
Sexe : Masculin
Avatar : Seijuro Akashi
Groupe : Marine
Métier : Marine
Espèce : Humaine
But : Mettre le monde à genoux

---------------

Fruit du Démon : (sous réserve de validation) Pika Pika no mi (si level trop faible Bari Bari no mi please)
Autres capacités : (sous réserve de validation) //


Description physique

Il a les cheveux hérissés de couleur rouges avec une longue mèche qui dépasse. Il porte une paire de boucles d'oreilles en diamant sur son oreille droite. Il est physiquement musclé, il possède des tatouages rouges en formes de cercles enflammés sur ses épaules. Il possède également un petit collier autour de son cou avec de petites perles rouges. Il a des yeux normaux avec des pupilles de couleur rouge et orange. Il a la peau de couleur mate et une petite taille de 174cm.. Enfin, on peut apercevoir une cicatrice sur le haut de son œil gauche, un souvenir indélébile d'une affrontement particulièrement difficile de son passé.

Il porte généralement des pantalons courts bleue ainsi que des sandales et une veste à fleurs noirs et jaunes. C'est la tenue avec laquelle il vit au quotidien et qu'il lave dès que possible. Il possède une autre tenue, il porte des pantalons courts noirs ainsi que des sandales et une a une veste noir et rouge tandis qu'il porte une cape possédant des bords bleue ainsi qu'un autre bord brodé en or, il a également des  gants de couleurs noirs. Il ne se balade pas sans son bandana qui recouvre sa bouche, le bandana orne les initiales de Ryûaku.


Description mentale

La personnalité de Ranji est très.. bizarre et pour les plus faibles très intimidantes. Il est capable de jouer facilement avec les émotions d'une personne car, il est très réfléchi en soi. Il sait appuyer là où il faut faire mal, comment et quand. Les seules personnes qui peuvent se dresser contre lui sont ceux qui ont un fort caractère, cependant il n'aime pas qu'on se dresse contre lui, il cherchera à t'intimider par n'importe quelle manière, même s'il doit avoir recours à la violence. Il devient particulièrement très violent quand quelqu'un vient s'opposer à ce qu'il dit. Ce comportement à fait la première fois apparition lors de la mort de son frere.


Malgré que celui-ci aborde toujours un léger sourire en coin lorsqu'on le voit, il est difficile de savoir à quoi Ranji pense vraiment. Ainsi, même un rude combat ne semblera pas troubler son insensibilité, bien que sa méchanceté se révèle dans certains cas où il aurait atteint un certain but.

En dehors de cela, Ranji reste quelqu'un de très confiant et est excellent orateur partageant ses convictions, malgré tout, sa présence apporte un étrange sentiment de sécurité, entremêlé d'un soupçon de méfiance à son égard (notamment car il sourit beaucoup trop). Celui-ci n'hésite pas, à mettre quelques coups de pression à ses camarades lorsque ses derniers se sous-estime et pense perdre. Il leur rappelle que sous son commandement , la défaite n'hésite pas. Par contre, avec ses amis cela lui arrive de perdre son sérieux et de rire parfois, pouvant ainsi détendre l'atmosphère.

Il n'a jamais perdu de un contre un et pense qu'il en perdra jamais car, il pense être au-dessus de tout les ennemis qu'il rencontrera. Pour lui, les seules personnes qui peuvent le regarder dans les yeux sont ses alliés, ce qui peut être dangereux pour lui. Il a quand même un certain niveau de respect pour l'ensemble de ses alliés et croit en leur capacité. Il détient une mentalité forte de gagnants, croyant que les gagnants et les personnes réfléchies reçoivent tout dans la vie tandis que les perdants sont privés de tout et sont les plus bêtes. Cependant, Ranji a également tendance à prendre pour acquis trop rapidement la victoire comme il soutient que, pour lui, la victoire est simplement devenue trop banal et donc, il a perdu le sens de la victoire la savourant peu. Ranji considère également son pouvoir comme au-dessus et pense qu'il doit l'exploiter correctement afin de devenir l'homme le plus fort du monde.



Ranji est un quelqu'un de courageux car ça ne lui pose pas problème de combattre des personnes avec des primes plus élevées que lui, il est dit qu'un jour, il s'est battu contre un homme qui avait une prime de vingt million de berry's tandis que lui, était simple soldat. Lorsqu'il s'est battu contre l'homme. Le combat s'est terminer sur un match nul car le chef de Ranji est arrivé pour stopper l'affrontement. Cependant, même si ce dernier s'avère être courageux, il ne sait pas rester lucide quand il est en danger. Il pense toujours que sa force est absolue et qu'il sortira vainqueur quelque soit le déroulement.


Histoire

Ma vie sera en enfer du début jusque la fin..? Hein..? Venez découvrir mon histoire..




Dans un taudis situé sur une île sur East Blue, des cris de bébé retentissaient dans la chambre du nouveau-né. Les pleures étaient insupportable, on aurait dit que plusieurs petits enfants venaient de naître en même temps, la densité du bruit émis part le bébé qui venait de naître était phénoménale, pouvant même en rendre sourd certain, à en abuser. Dans le groupuscule de personne qui se trouvaient dans le misérable taudis, un homme qui préféra sortir afin d'aller prier dans le foyer religieux pour l'enfant qui venait de naître. L'homme en question, venait d'être père d'un petit garçon, il était heureux car les conditions dans lequel est née l'enfant n'était pas facile vu l’environnement de vie des parents et pourtant un miracle s'est produit, celui-ci était en bonne santé, alors l'homme priait pour le beau cadeau qu'on venait de lui offrir, il remercia le ciel de lui avoir donné son premier enfant et certainement dernier en bonne état de plus que celui-ci était un garçon, ce que l'homme voulait tant. Quelques minutes plus tard, une femme vint le sortir de sa prière, c'était une personne du village, qui l’informait, qu’on avait besoin de lui pour choisir le prénom du bébé. Dans un premier temps, c'était normal, que par un commun accord effectuer entre le père et la mère de donner un prénom au nouveau-né. C'est dans la précipitation et dans la joie qu'un nom fût donné, ce nom n’était bien sûr d'autre que Ranji. Les parents ne pouvaient plus contenir leur larmes, ils se regardèrent puis se prient dans les bras avant d’éclater en sanglots ensemble.

Notre futur protagoniste a vécu une partie de sa vie dans une famille peu aisé, cependant la famille arrivait tout de même a vivre dans l’harmonie. A l’époque, Ranji était beaucoup nourri par l’amour de ses parents, cependant cela était normal, puisqu'il était le seul cadeau du ciel qu’on avait donner au couple. Le père de Ranji, était un jeune sculpteur de bas étage, dont les revenus étaient pauvres et sa mère était commerçante.
A cause de sa pauvreté, Ranji était rejeté par les enfants issus d'une famille aisé et il avait l'habitude de trainer tout seul, jusqu'au jour ou ce dernier rencontra des amis sur qui il pouvait compter.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Heureusement, j’avais rapidement comblé ce vide grâce à six de mes meilleurs amis, Ryûsuke, Heikishi, Ryôta, Makunoushi, Janshi mais seulement un d’entre eux me tiens encore plus à cœur que les autres.


Ryûaku, voilà comment il s'appelle, c'est mon ami, mon meilleur ami ; le seul que je considère comme s'il est mon .. jumeau à vrai dire, même si je considère les autres comme tel, mais un peu moins fort, juste comme des frères..Je ne saurai l'expliquer. On se connait depuis très petit. On a vraiment tout vécu tous les deux, malgré nos deux mondes parallèles . En effet, lui avait la chance de vivre dans une famille aisée, de plus il avait la chance d'avoir une protection de la part des autorités locales de l'île. Notre rencontre était assez gênante. Car un jour je les ai suppliés d'acheter à manger pour ma famille car nous étions sur le point de mourir à cause de la faim. Ses parents et lui-même nous ont alors raccompagné jusque chez lui et lorsque sa mère a ouvert la porte, je l'ai aperçu, faire ses devoirs.
Son père, décida de proposer à mes parents un autre métier, afin qu'ils soient beaucoup mieux payés. Ce qu'ils acceptèrent avec enthousiaste et joie puis nous avions fait un grand festin ensemble.


C'est comme cela que nous sommes devenus amis avec Ryûaku et depuis ce jour-là nous nous étions considéré comme des frères. Cependant à l'avenir le destin de Ryûaku fut tragique.. un événement marquant de sa vie le troubla psychologiquement.




Un soir, alors que notre petite bande allaient se rejoindre en réunion dans notre cabane comme à notre habitude, nous le découvrons bouleversé, en pleure. Il avait récemment apprit une mauvaise nouvelle et ne savait pas comment il allait faire pour y remédier. Ryûaku avait appris récemment que sa mère attrapa une maladie incurable et qu'elle avait peu de chance de pouvoir vivre par la suite. Le comportement de Ryûaku au fil des jours avait changé, il était beaucoup plus violent. Il s'est mis à se droguer, se mutiler, voler et se battre ; il avait pris conscience que jusque maintenant sa vie était heureuse que grâce à l'argent et toute l'harmonie que l'argent donne. Ces vulgaires bouts de papiers ne pouvaient pas guérir une maladie incurable, tout simplement, car même les médecins les plus réputés sur les blues ne pouvaient pas guérir cette maladie.
On ne pouvait pas tolérer de le voir dans cet état et ne rien faire, au début nous essayons de lui remonter le morale afin qu'il se ressaisisse et qu'il fasse son deuil, mais rien la situation empirait de plus en plus. Il se détruisait, on a opté pour lui faire la morale, mais toujours rien.. alors pour le protéger et éviter qu'il se fasse tuer, notre petite bande de six à donc décider de le suivre dans ses mésaventures, nous nous sommes dit que tous ensemble il ne serait pas le seul à récolter la foudre de gens du village.

Honnêtement, ils avaient tous de l'avance sur moi, ils ont tous trouvé directement leur style de combat qui était soit : Lance pierre, bâton etc. Tandis que moi je n'arrivais pas à me démarquer dans un de ses styles. J'étais sur le point d'abandonner quand je découvris enfin le style qui me convenait parfaitement, j'étais extrêmement doué pour le combat au corps à corps. Chaque jour, je travaillais sur mon physique et sur mon intelligence afin de servir au mieux Ryûaku lors de ses combats ou de ses vols. Je me sentais comme responsable de lui, je ne voulais pas le perdre alors je repoussais mes limites.


Au début, nos défaites étaient totales. Ont se faisaient tout le temps battre même en étant en supériorité numérique. Mais au fil des combats, nous sentîmes qu'ont s'amélioraient de plus en plus et que tout n'était pas perdu. Ils devenaient tous de plus en plus agressif, violent. Ont avaient tous oubliés la principale raison pour lequel nous nous sommes lancés dans la délinquance. Ont aimaient bien se battre, car plus nous nous battions, plus ont avaient l'impression de devenir invincible.
C'est ainsi que se passa toute notre enfance... En effet, cela dura jusqu'à nos 17 ans, plus exactement jusqu'aux miens, puisque tout bascula un jour.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


En effet, Ryûaku et moi étions tranquillement dans notre village en train de se balader, tout se passait bien, lui et moi avions un peu bu ce jour-là comme à notre habitude lors de nos sorties, les cinq autres n'étaient pas là aujourd'hui. Ils avaient des choses à faire, enfin c'est ce qu'ils nous ont dit. Ce jour-là, j'avais remarqué que les regards des gens envers nous étaient légèrement apeurée et même pour certain choqué. C'est comme s'ils avaient vu des pirates de renommés shishishi.. M'enfin bon, je ne faisais pas trop attention à ces regards-là. Cependant, Ryûaku lui avait l'air un peu plus inquiet que moi.
On décida de finir notre journée au bar, dans un endroit plutôt chic, où les femmes dansaient de manière sexy et érotique. On avait l'habitude de terminer nos journées dans ce bar afin de nous la couler douce.. se relâcher beaucoup plus, nos journées de délinquant étaient difficiles alors quand ont avaient l'occasion de se relaxer ont le faisaient. Bien entendu, mon ami et moi avions été chaleureusement accueilli au sein du bar. Mais je le sentais, quelque chose clochait.. l'accueille n'était pas comme d'habitude, elle avait l'air beaucoup plus hypocrite.. à partir de maintenant j'en étais sûr..il s'est produit quelque chose. Ryûaku et moi étions beaucoup trop naïfs, à cause de notre état "secondaire" nous nous en foutions de cette ambiance, ont voulaient absolument se soulager avec de l'alcool, se mettre au mieux avec les nombreuses femmes qu'ils y avaient etc. Après plusieurs heures dans le bar, nous avons décidé d'enfin quitter les lieux, nous nous levions avant de déposer quelques berry's sur le comptoir afin de payer.
Au même moment, des pas provenant de l'extérieur du bar se fit entendre, les bruits étaient semblables à celle d'une armée d'homme en marche. Je tournai ma tête vers Ryûaku et à ma plus grande surprise celui-ci était figé, comme choqué d'une annonce qu'on venait de lui faire.

- Ranji..regarde moi ça..!

- De quoi..il se passe quoi ?

Je tournai la tête vers la direction que Ryûaku fixait..! NANI?! C'est quoi ça ?! Tous les visages de notre bande étaient collés sur le mur du bar, ce qu'on avait pas remarqué. Il s'agissait d'une affiche de recherche nous concernant presque tous..Dead or..Alive..! Putain... tout s'expliquait.. voilà pourquoi les gens étaient différents depuis ce matin. Cependant, les primes n'étaient pas si spectaculaire que ça. Les primes allaient d'un million de Berry's à cinq millions de berry's, bizarrement moi, je n'avais pas de prime tandis que Ryûaku lui avait la plus grande. Bordel..c'était logique, la marine était présente pour lui.. pour l'arrêter. Ryûaku et moi sortons nos armes directement, on était comme lié, car tous les deux nous ne voulions pas qu'il se rende . Ryûaku renversa les tables une à une afin de nous assurer une protection des balles. Pendant que les civils étaient en train de fuir par la porte principale ce qui arrangea les deux camps, car on ne voulait pas avoir d'otage, blessé des gens etc. Tandis que la marine elle s'assurait principalement de la sécurité des civils. Une fois l'évacuation finie, un des marins défonça la porte en hurlant

- Tu es en état d'arrestation, veuillez vous rendre sans faire d'histoire !

Sa réponse fut simple et spontané, deux balles dans le buste de celui-ci, l'affrontement commença, il s'écroula au sol tandis que la globalité des forces marines entrèrent dans la salle, cependant nous les criblons de balles en ne les laissant pas gagner du terrain et heureusement pour nous, ils étaient peu. Après le féroce affrontement, Ryûaku et moi étions debout très fatigué et essoufflé, en plus de cela on était bourré.

- Hé..hé..onnn..a réussi...Ranji !

- Ha..ha..on est invincibles héhé..!

Directement après avoir constaté que nous avions vaincu la marine, nous décidons de quitter le bar au cas où si les renforts marines étaient en route. Une fois la porte franchie, j'entendis plusieurs bruits de mécanique..




puis quelques secondes après des coups de feu. Ryûaku et moi étions désarmés, ces tirs ne pouvaient pas provenir de lui. Je tournai alors ma tête..et vu à mon plus grand désarroi Ryûaku à genoux, prêt à s'écrouler au sol..! Je comptai plus de trois balles avaient été tirés.. pourquoi étaient-ils tous destinés à lui ?!

- Pourquoi ?! Qui a osé faire ça..?!

Je levais les yeux pour voir d'où était venu la balle, j'étais obligé de voir qui avait fait ça.. ce n'était pas possible.. le monde s'écroulait autour de moi..bordel..c'étais une putain de tentative de meurtre..!
C’est alors que la stupeur s’empara de moi, comme si mon coeur sortait de ma propre chair, c’était impensable puisque les responsables de ce qui était en train de se passer n’était nul autre que…Ryûsuke..Heikishi..Ryôta..Makunoushi..Janshi..? Mais que se passait-il..?
Ces derniers prirent direct la fuite en s'enfuyant en sautant de maison en maison allant faire notre Q.G commun.. avant de partir, leur regards étaient froids, je ne les avais jamais vus comme ça. Cependant, moi aussi pour la première fois je sentais un changement majeur en moi, comme si cette chose attendait une petite faille en moi pour se révéler, je ne pouvais plus me contrôler. Je ne pouvais y croire, si bien que je restais plusieurs secondes complètement paralysé. Je sentais mon esprit me quitter comme et un sentiment de rancœur énorme, mélangé avec un sentiment de trahison, une partie de moi avait changé et je le sentais bien, cependant je ne pouvais rien y faire. Je.. je ne pourrai plus jamais être comme avant, comme si une autre personnalité de moi commençait à prendre ma place. A partir de là Ranji que vous avez connus n'existait plus.. quand je repris enfin mes esprits, je m'écroulai à mon tour, sur mon ami, qui gisait maintenant dans une mare de sang. Les larmes refusaient de sortir, je savais que Ryûaku ne voulait pas que je pleure. C'est aussi car je refusais de croire en ce qu'il venait se passer devant moi alors que c'était une réalité que nul ne pouvait changer, de manière désespéré, j'essayais de lui parler même si je savais que cela était en vain.

- Ryûaku..! Non Ryûaku, ne me laisse pas ! Tu es maintenant tout ce que j’ai, tu es mon seul ami ! Survis !

- Je… Je suis désolé Ranji ! Je ne peux plus poursuivre mes aventures avec toi...!

- La ferme! Tais-toi ! Tu vas t’en sortir, on va te soigner..hein..? Dis-le moi qu’on va te soigner..tu vas revenir plus fort comme toujours hein..répond moi ! RYÛAKU !!!

- Ranji..je..

- Ne dis plus rien !

- Venge-moi..et deviens plus fort qu'eux..montre-leur qui tu es..! Argh! Re..rentre dans ma chambre..dans notre cabane commune..et déverrouille le coffre dont tu connais le code..c'est mon..cadeau d'adieu, c'est un fruit pour symboliser notre lien..dévore-le..il te rendra plus fort..!

C'est alors que ses yeux se fermèrent, à tout jamais, un dernier sourire aux lèvres. Des flots de larmes se mirent à couler le long de mes joues. J'essayais de parler, mais rien ne sortais.. je n'avais jamais ressenti cette sensation auparavant.



Quand mes larmes cessèrent enfin de couler, elles firent places de nouveau à la colère, une haine incommensurable envers les assassins de mon ami… Je devais rentrer au Q.G au plus vite pour les tuer et leur faire regretter d’avoir oser NOUS trahir..


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Une fois sur place, tout était calme et les lumières étaient éteintes..tss.. ils avaient déguerpis.. cela ne m'étonnait même pas, ils avaient tous préparé.
Je rallumai la lumière et tout était en désordre, il y avait des flèches au sol, dessiné avec du sang séché, cela voulait dire que ça a été fait depuis quelques heures maintenant. Les flèches m'indiquaient dans la direction où je devais aller, plus j'avançais et je fus surpris car une sorte de « lettre » était posé sur la table, une bougie était posée sur le meuble, éclairant faiblement la lettre, à mon plus grand désarroi la tête de mon père et de ma mère était au sol dans un coffre. Je n'avais presque aucune réaction la seule étant de rester bouche-bée et figée devant la scène. Mes larmes coulaient à flot, pour ne pas tomber dans les pommes je m'essayai sur la chaise la plus proche.. avant de constater comment ma vie bascula en un jour, les larmes coulaient encore plus à flot. Évidemment je connaissais les coupables de cette barbarie, c'était logique. Il s'agissait bien évidemment de la bande. À chaque mouvement j'avais l'impression qu'on me tirait une balle dans le cœur. Je ne pouvais pas laisser les têtes de mes parents ici.. je ne pouvais pas répétai-je afin de me donner du courage, j'ai dû enterrer les têtes de mes propres parents.. je ne sais pas si vous vous en rendez compte.. une fois fini,

Je pris alors la lettre et entama la lecture.


Spoiler:
 

C'était simplement ça qu'ils voulaient..? Comment n'est-je pas pu me rendre compte de leur changement d'attitude. Ils voulaient simplement s'affronter en mer et savoir qui deviendra le plus fort d'entre nous tous..? Être un candidat pour devenir le roi des pirates..? Ils pensaient que Ryûaku était un trop gros danger c'est donc pour ça qu'ils l'ont abattus..? Pour des raisons aussi futiles que cela..? La voix de Ryûaku résonne dans mon esprit et celle-ci m'encourage à briser leur rêve..au final..c'est moi qui deviendrai le plus fort, mais en me rangeant du bon côté, la marine !  Je leur ferai payer. Cependant, je n'oubliai pas les paroles de Ryûaku..celui-ci m'a incité à me rendre dans sa chambre.. je partis de pas lourd et lent vers sa chambre en me remémorant les souvenirs les plus marquants que j'avais eus avec lui, ça me redonnait un peu le sourire. Je m'avançai vers le coffre et me décidai enfin à ouvrir le coffre en faisant le code pour voir ce qu'il y était caché. C'était le fruit dont-il m'avait parler.. il y a des motifs bizarre dessus.. il les a certainement faites pour qu'il ne soit pas banale tiens..d'un geste presque désespéré je croquai dedans... il était dégueulasse, mais je tenais à le dévorer jusqu'au bout car ce sera la dernière chose que je mangerai dans cette maison et en plus de cela c'est un cadeau de mon frère, je me devais de l'honorer jusqu'au bout. Pour les cinq autres antagonistes j'avais une idée en tête.. les tuer avant qu'ils ne puissent partir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Je rejoignis donc rapidement le port de l'île, j'avais pour objectif de les intercepter dès qu'ils voudront partir sur une autre île. J'attendais..j'attendais.. depuis des heures maintenant mais rien.. je m'apprêtai à m'endormir quand soudain :

- Behaha..cette idiot de Ranji ne pensera quand même pas à nous affronter

- Shishishi..malheureusement j’ai oublié de oublier de prendre le fruit du démon que Ryûaku cachait dans son coffre fort, il y avait trop de choses à prévoir..pas grave je dépose mes affaires dans le navire puis j’y retourne.

Les voix que je venais d'entendre m'étais familière, je baissai la tête et resserra ma capuche pour ne pas être reconnaissable. Ils passaient juste devant moi, c'était l'occasion idéale. Ni une ni deux, je sautai rapidement sur l'un d'entre eux.

- Idiot..nous t’avions repérer depuis longtemps.

- Nanda?!

Alors que j'étais encore dans les airs, la bande de cinq avaient déjà braqué leurs armes sur moi et plusieurs coups de feu avaient retenti. Je le sentais ma fin était proche d'arriver, les balles pénétraient mon corps, mais à ma plus grande surprise les balles traversèrent mon corps. J'étais en effet le plus surpris par ce qu'il venait de se passer.

- Merde, le fruit il l’a mangé ! Je ne pensais pas qu’il en connaissait l’existence !

- Pff..pas de panique! Je suis sur que ses pouvoirs n’ont pas de valeur.

- Enfin bon, vous autres partez, je m’occupe de lui, créez votre équipage à chacun ainsi le plus fort ira le plus loin dans son aventure.

- Ça marche, tache de ne pas le laisser en vie il pourrait tout de même devenir agaçant.

Je les écoutais raconter leur baratin cependant, j’ai décider de m’occuper de leur cas un part un. Et le premier était Ryûsuke, pendant que les autres partaient vers leur navire, je décidai de sauter rapidement vers mon adversaire, tout en balançant fou de rage :

- Vous racontez quoi ?! Je vais tous vous buteeez ! Vous ne vous en sortirez pas vivant !

- Bordel, il ne sait même pas le pouvoir qu'il a ingurgité .. tu as mangé un vulgaire fruit du démon , cependant nous n'étions pas préparé à ce que tu le manges car nous ne savions pas que tu en connaissais l'existence.. mais d'un autre côté, ça m'arrange. Car c'est peut être un fruit du démon inutile, ou.. peut être que tu es devenu plus fort qu'avant ?

Une fois qu'il avait finit sa phrase, j'envoyai rapidement mon poing droit vers sa tempe étant à une portée assez courte, cependant celui-ci recula évitant facilement mon poing.. mais à ma plus grande surprise celui-ci s'est étirée percutant violemment ma cible. A ce moment-là, mon esprit était confus, c'est la deuxième fois que mon corps faisait quelque chose de louche..j'étais obligé de m'arrêter et d'avoir la réponse à mes questions..

- Hein..? C'est quoi un fruit du démon..de quoi tu parles..? Ce genre de chose n'existe même pas. Je ne suis pas idiot ! Ça n'a pas de sens je ne crois pas à votre histoire.

- Uh..enfoiré la ferme, tu ne peux croire à notre histoire..tu en a toi même pu voir les effets lorsque nos balles t'ont traversé.

- Bordel..quoi..? Mais bon ce n'est pas le problème.. [Je vais le buter, je vais le torturer, il me suppliera..il m'implora en me demandant le pardon, pour avoir osé me regardé de haut, tuer mes parents ainsi que mon frère.. Je vais l'éclater!]


Je n'attendis pas plus longtemps pour foncé sur lui en hurlant très fort, j'étais plein de rage.. je pouvais venger mes parents.. et mon meilleur ami que je considérais comme frère.. quand j'y pense.. ils n'ont fait ça que parce qu'ils craignaient que celui-ci était trop fort..? Hah..? Tuerez-vous votre ami qui a toujours été la pour vous..et qui vous considériez comme des frères..? Tuerez-vous la mère et le père de votre ami..que vous considériez comme votre frère juste pour..le pousser au bout et l'obliger à essayer de se venger..? En pensant à cela j'étais complètement enragé, sans garde je sautai sur lui, et celui-ci profita de mon manque d'attention pour me foutre une droite violente dans le bide, bizarrement son coup m'a traversé, je relevai la tête en esquissant un sourire vainqueur à celui-ci, j'étais prêt à lui mettre un coup de tête afin de prendre le dessus sur la bagarre.

- Prépare toi à mourir !

- Uh..bordel.. je ne peux donc pas l'atteindre..? Ce fruit est bien plus puissant que je l'imaginais..hein..c'est quoi ça..? Une attaque ?! Merde..il faut que je m'extirpe de la au plus vite ! Argh..!




Heureusement, je bloquai celui-ci avec la totalité de mes membres en l'encerclant, celui-ci se posait énormément de questions. J'avais beaucoup de chance Ryûsuke ne connaissait apparemment pas les atouts du "fruit du démon". Ma nuque ainsi que mon crâne revenaient en fanfare car ils s'abattirent violemment sur le front de Ryûsuke celui-ci crachant une bouffé de sang après l'attaque. Je ne connaissais pas vraiment mes atouts, m'enfin bon.. Tant que mon combat pouvait être gagné ça m'arrangeait. Le combat s'est déroulé plus rapidement que je l'avais prévu, j'étais maintenant debout face à l'un de mes anciens frères. Frère..? Pourquoi je l'appelle comme ça..vu ce qu'il a osé.. me faire.. ce n'était qu'un.. je n'ai même pas de mot pour le décrire. Cependant, même si le combat s'est déroulé plutôt vite, mes autres ennemis avaient eu le temps de partir sur la mer.. J'aurai payer pour voir leur tête au moment au quand ils apprendront que Ryûsuke est mort. Quoi ? Cela vous choque..? Et bien oui, je compte torturer..tuer.. tous ceux qui ont osé se mettre en travers de ma route et qui ont osé faire basculer ma vie.

- R..r..Ranji..!

Hm..? Une voix..?

- Epargne..moi..je regrette ce que je t'ai fais..j'ai été forcé..!

Huh..ça ne pouvais qu'être que cette incapable qui essayait de me mentir en plus de cela..?

- Silence. Tu étais bien enthousiaste pour me provoquer avant que le combat ne débute non..? Tu étais bien enthousiaste pour tirer avec tes compères les plusieurs balles sur Ryûaku non..? Tu n'as aucune excuse, quand je pense que j'ai pu te considérer comme quelqu'un de précieux pour moi, tss..


Tout de suite après les quelques mots échangés avec lui, je le poussai rapidement dans la mer, pour le voir suffoquer..implorer de l'aide..MON aide..l'observer devenir inconscient et ainsi constater qu'il était mort. Après ça, je m'éloignai rapidement du port au cas où s'il y avait quelques témoins, je m'éloignai vers la ville en reconsidérant les paroles de Ryûsuke.. [Tu as mangée un fruit du démon, tu es maintenant un homme maudit..] Pour être sûr que cela n'était pas un mensonge, je me précipitai rapidement vers une bibliothèque, où je pourrai..enfin j'espère..y retrouver les réponses à toutes mes questions. Après plusieurs heures de recherche dans toutes les bibliothèques de la ville, je trouvai enfin LE livre qui explique tout ce que nous savons..enfin presque sur les fruits du démons, je me posai enfin sur un siège en lisant le livre. Les enfoirés..ils ont essayé de me cacher qu'un utilisateur de fruit du démon ne pouvait plus nager..m'enfin bon. Par la suite je pris le livre en déposant quelques berry's sur le comptoir afin de le payer. C'est décidé, je vais aller dans les forêts de l'île et m'entraîner pendant un an afin de maîtriser mes nouveaux pouvoirs, il le faut bien si je veux devenir une vrai légende des mers..shishishi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce ne fût pas du tout facile mais, j'étais enfin devenu un vrai bon bagarreur, je mettais améliorer aussi bien que physiquement que mentalement, j'arrivai à peu près à me créer des attaques avec mon fruit du démon, je ne dis pas que je le maîtrisais parfaitement mais je pense que ça pourrai aller. Je me débrouillais vraiment mieux qu'avant, j'en étais fier. Malheureusement, il était maintenant le temps de partir pour moi, j'avais accompli ce que je voulais faire. Cette bande d'idiot pense que je les peut-être oublié mais non. Justement, ma rancœur s'est encore plus accrue qu'à l'époque. Mais maintenant cela va être difficile de les trouver, car ils se sont certainement séparés..j'aimerais bien savoir s'ils ont découvert la mort de Ryûsuke..tiens ! Je fis rapidement mes bagages afin de ne pas être en manque de quoi que ce soit.  Je mis rapidement mes affaires à bord d'un navire avant de partir vers un QG Marine et crée une nouvelle page dans mon histoire.





Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Issa
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! Le forum est chouette x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 952
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 41358
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé)
☠ Dorikis : 8423
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Ranji ~ Sei King [Terminée]   Jeu 7 Juin - 9:37




Validation


Salut Ranji, une nouvelle prez pour toi ? Ou la reconstitution d'un ancien perso déjà validé ?

Qualité : 200/500


les cheveux hérissés de couleur rouges -> de couleur rouge, puisque ça s'accorde avec la couleur

Malgré que celui-ci aborde toujours un léger sourire -> bien que, parce que "malgré que", ça n'existe pas

tout les ennemis -> tous les ennemis

Les pleures étaient insupportable > les pleurs étaient insupportables

une famille peu aisé -> peu aisée

Ont se faisaient tout le temps battre -> on se faisait tout le temps battre

nous nous en foutions de cette ambiance -> on se fichait de cette ambiance

- Tu es en état d'arrestation, veuillez vous rendre sans faire d'histoire ! -> tu es ou vous êtes ? Tu ne peux pas commencer ta phrase en t'adressant à une personne, puis la finir en t'adressant à deux personnes

au cas où si les renforts marines étaient en route -> au cas où les renforts OU si les renforts, mais pas les deux

Bon. Un style vraiment difficile à suivre, avec des fautes nombreuses. Essaye de te relire au maximum et de faire très attention aux accords, surtout.

Cohérence : 200/500


Son père, décida de proposer à mes parents un autre métier, afin qu'ils soient beaucoup mieux payés. Ce qu'ils acceptèrent avec enthousiaste et joie puis nous avions fait un grand festin ensemble -> un type rencontre tes parents, sans les connaître du tout, et il leur offre un métier ? eh ben... On parle donc bien d'une famille qui a laissé son fils tomber dans la forte délinquance sans réagir et sans essayer de l'aider ?

c'étais une putain de tentative de meurtre..! -> tu viens de tuer une tonne de soldats de la marine, et tu hurles à la "tentative de meurtre" ? Mais...

Cependant Ryûaku lui pouvait nous posé problème pour notre quête de devenir roi des pirates -> C'est un gosse de riche sur une île perdue. En quoi il peut poser problème à des types dont le but est de parcourir le monde pour devenir le roi des pirates ? Ca n'a pas vraiment de sens...

Plus généralement, ton histoire fourmille de facilités et d'incohérences. Ton ami possède un fruit du démon, ses agresseurs "l'oublient" alors que c'est quelque chose qui vaut des millions de Berrys, tu rejoins la Marine sans aucune raison alors que tu en as buté une tonne avant... Ca n'a tout simplement aucun sens

Longueur : 150/250


Une prez plutôt conséquente, mais qui manque cruellement d'infos. Pourquoi ton but c'est mettre le monde à genoux ? Pourquoi la Marine ? Pourquoi perdre un an sur ton île au lieu de pourchasser tout de suite les gars qui ont buté ton ami ?

Originalité : 200/500


Une histoire dramatique mais qui manque clairement de cohérence pour être crédible. Les passages japonais pourraient être loufoques, mais ils sont tellement au milieu d'informations insensées que la sauce ne prend jamais. A aucun moment, on est en mesure de ressentir de l'empathie pour ton personnage, notamment en raison de l'incompréhensibilité de ses actions. Au lieu de le raisonner, quitte à lui crier dessus et à devenir violent pour le ramener dans le droit chemin, vous plongez tous dans la délinquance. Quitte à passer ses nerfs sur quelque chose, pourquoi ne pas devenir pirates et affronter des monstres marins, oublier sa tristesse par l'aventure et passer à autre chose ? Là, vous faites les fous dans un bled paumé et tuez des soldats qui font leur boulot en jouant les petits caïds...

Subjectivité : 150/250


Une nouvelle présentation différente de la précédente, mais pas réellement meilleure. Ton histoire est pleine d'incohérences ou de facilités scénaristiques, ce qui rend la lecture vraiment difficile.

Je ne peux malheureusement t'accorder aucun fruit du démon demandé, le Pika étant réservé aux PNJ et le Bari étant à 1500 Dorikis. Tu peux néanmoins te diriger vers n'importe quel zoan classique (donc ni mythique, ni antique) ou des Paramécia pas très puissants.``

De même, tu ne peux pas obtenir le D., puisque celui-ci s'obtient dorénavant en récupérant 1800 Dorikis à la présentation.

Note finale : 900 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens
 
Ranji ~ Sei King [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LION HEART, petit fils de Lion King (a été castré en 2009)
» [VENDU] Jeu de direction Chris King
» vds cales moteurs king headz neuves pour MBX5, OCM...
» support moteur king headz pour 808
» mon wheely king crawler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: