Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Points de Votes !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Infirmerie, Nid d'Espions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53995
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Mer 2 Mai - 12:05





L'Infirmerie, Nid d'Espions




Incapable de bouger, vidé de la moindre goutte d'énergie, Josh sent à peine une différence quand les infirmiers viennent le soulever et le poser sur une civière. Il entend faiblement les acclamations de la foule, venues là pour les pains et les jeux, et ne remarque même pas qu'on finit par le déposer dans un petit, en plein milieu d'une salle aux lumières agressives. Il s'endort.

Au bout d'un certain temps, qu'il s'agisse de minutes ou même d'heures, il finit par se réveiller. Oh, non, pas naturellement. Il se réveille à cause d'une insupportable sensation sur la joue, râpeuse et humide, qui laisse des traces et dégouline le long de son cou. Et surtout ce...

- Ouaf ! Ouaf !
- ...
- OUAF ! OUAF !


Josh ouvre enfin les yeux. Au-dessus de sa tête, une grosse boule de poils le regarde avec des yeux ronds et une langue pendante. Rien qu'à l'haleine de croquettes bon marché, il reconnaît le chien de l'équipage, cette espèce de Corgy intrusif qui s'appelle Hanzy.

- Qu'est-ce que tu fiches ici toi, hein ?
- Mouetteman ! Mouettepose de Super Héros rassuré de voir son alter ego se réveiller enfin !
- Ah ! Ji vois qui tu es enfin rivillé !
- Glouha ! Glouha ! Sacré combat ! C'était presque aussi viril que dans mes jeunes années !


Mouetteman en train de gesticuler, Nessar et son fort accent des coins paumés d'Alabasta et Patricia avec une grosse bouteille à la main. Ils sont tous là. Un capitaine normal aurait été heureux de voir son équipage prendre de ses nouvelles, mais ce n'est pas vraiment le qualificatif le plus adéquat pour Josh.

- On ne peut même plus dormir tranquillement après s'être fait éclater la tronche maintenant ?
- Je t'ai préparé un bon cocktail de remontants ! Hips !
- Moi ji t'ai aminé quelques numiros de Mouitteman !
- ... Ok, vous êtes les meilleurs.


D'une main, Josh boit son grand shaker vitaminé et protéine tandis que de l'autre il dévore littéralement le numéro 4 de Mouetteman et la Chocolaterie. Son dos brûle, ses côtes sont en miette, mais il parvient malgré tout à s'assoir. Au bout de quelques instants de lecture, il finit par demander :

- Au fait. J'ai gagné ?

Josh fait mine de ne pas s'y intéresser, de préférer les cases de la BD à cette information, mais il est incapable de vraiment dissimuler ses pensées.

- Ouais. Mais de peu. Les organisateurs voulaient arrêter le hips ! Le combat avant et déclarer un double K.O, ils craignaient carrément que vous mouriez. Hips !


De toute son existence, Josh n'a jamais mené de duel pareil. Même au CMT, avec la différence flagrante de puissance, il n'a pas eu à aller aussi loin.

- Et Jack ? Où il...

C'est là que Josh remarque le lit juste en face de lui, occupé par une tête connue, sans la moustache et les cheveux faussement noircis. Il a essayé de le tuer, avec un Shigan dangereux pointé sur sa gorge et une technique destinée à briser un homme de l'intérieur. Il ne s'est pas retenu, alors même que c'était un simple tournoi.

- Hé ! Sinister.

Le silence s'installe un instant, avant que Josh ne reprenne, en souriant.

- Joli combat. Mais ton costume était vraiment nul. T'as à ce point honte de ton visage ?

_______________

Techniques & Résumé:
 




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 292
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys (x1000) : 39962
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 10826
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
5 / 9995 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Jeu 10 Mai - 14:06





Incapable de poursuivre seul, Jack avait mis un genou à terre devant le public. Il s’était relevé avec l’aide des infirmiers, pour regarder un Josh inconscient, allongé au milieu du terrain. Inconscient. Il tenait presque debout, mais ne pouvait considérer ce combat comme une victoire. Les deux hommes s’occupant de lui l’amenèrent à un endroit couvert, annexe de l’infirmerie, où ils s’occupèrent à panser ses blessures et le draper dans des bandages rapiécés. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que le Cipher ne perde peu à peu le fil et s’endorme alors qu’une lotion était appliquée sur son visage, sa tête allant directement s’enfoncer dans le pot transporté par les secours.

Il se réveilla dans un lit au milieu d’une salle pleine de lumières. Il grommela en se réveillant, son lit venant d’être décalé par le passage en furie d’une boule de poils qui sentait le chien mouillé. Jack grimaça de douleur en se relevant. Il passa une main sur ses côtes en miettes, contempla les bandages qui maintenaient en place son corps. Ils partaient de ses hanches pour s’entourer autour de ses épaules, laissant ses bras et son cou libres. Il porta ses doigts à son visage, grimaça de douleur mais n’y trouva pas de pansements. C’était juste douloureux, mais ça avait bien désenflé. Il contemplait là le dos d’une assemblée un peu étrange, qui s’agitait autour de celui qu’il estima être Josh, d’après la voix.

L’agent fit craquer sa nuque et grimaça une nouvelle fois. Il regarda autour de lui. Un simple sac traînait à ses côtés. Papa avait dû passer … et Josh était encore en vie ? Hm. Il fouilla dans les poches sur le côté, tira un paquet de cigarettes. Puis chercha dans ses poches … qu’il n’avait pas. Son cœur commença à s’accélérer. Où était son briquet ? Qui était l’enfoiré qui lui avait … Ah, posé sur une table à côté. Il regarda à droite, à gauche. Pas de personnels de soin. Il s’alluma une cigarette. Afin de s’éclaircir les idées, afin de commencer à rassembler ses effets et se tirer le plus rapidement d’ici. Il pivota ses jambes sur le côté, tournant le dos à Josh et ses amis.

- Hé ! Sinister.


Raté. Jack soupira, expira sa fumée. Ses épaules s’affaissèrent. Il mit son sac sur son lit de camp, entreprit de chercher ses affaires sans répondre.

- Joli combat. Mais ton costume était vraiment nul. T'as à ce point honte de ton visage ?

Le cipher continua à ranger ses affaires, tandis que les hommes autour de Josh s’écartaient lentement. Il tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette, et mis sa chemise et son imperméable sur le côté. Il tira sa cravate rouge habituelle, et son pantalon noir.

« Ouais … joli combat. » grommela-t-il, l’ayant un peu mauvaise malgré tout.

Il soupira, enfila sa chemise. Toujours le dos tourné.

« Mon costume avait ce mérite qu’il masquait mon identité, jusqu’à ce que tu l’exploses Josh. T’as toujours eu du mal à respecter la vie privée des gens. »


Il noua ses boutons, fit glisser sa cravate autour de son cou. Quelque chose le taraudait depuis quelques jours maintenant. Il n’arrivait pas à croire que Josh ait pu tuer tous ces ciphers, et de cette manière. C’était peut-être son intuition qui lui soufflait ça, ou le fait d’avoir échangé des coups avec lui. Il n’avait pas cette … force aussi spectaculaire. Oh certes, il était fort. Mais assez pour éliminer d’un coup des combattants aussi expérimentés et armés que les agents du gouvernement ? Il en doutait. Et le fait que son sac soit là, que Dinamite soit passé … et que Josh n’ait pas été tué par ce dernier en signifiait long. Jack fronça les sourcils en fermant sa cravate. Il se leva en grimaçant de douleur. Lâcha sa cigarette lorsqu’une infirmière se glissa dans la salle, posa son plateau et se précipita vers lui en courant.

« Restez couché, Jin ! Vous n’êtes pas en état de vous relever ! »

« Mouais. J’en ai fini ici. J’ai pas le temps de traîner ici. »
fit-il, avant de grogner de douleur.

Il parvint à enfiler son pantalon, enfoncer sa chemise dans ce dernier et le fermer. Ainsi que la braguette. Il s’assit sur son lit de camp lorsque l’infirmière l’y força, n’ayant pas la capacité de résister. Elle avait des mains fermes et insistantes. Il était à bout de force.

« Et il est interdit de fumer ici, monsieur Jin. » fit-elle, après s’être assurée qu’il se soit rallongé.

« J’sais bien … ouais. Je sais bien … »
soupira Jack.

Il tira une nouvelle cigarette. Attendit qu’elle sorte et l’alluma.

« Bref. Vous pouvez nous laisser les quatre gusses, j’ai quelque chose à dire à Josh ? Et vous êtes qui, d’abord ? Le comité des fêtes ? Pourquoi j’en ai pas eu un moi aussi, hein ? Allez, déguerpissez, faut que je parle à votre … pote. »
fit le cipher en inspirant sa fumée.

Ouais. Autant parler directement à Josh. Il n’avait pas pu trouver une seule raison de l’incriminer pendant ces quinze jours à enquêter, pas plus qu’une piste sur le pseudo tueur de cipher pols. Même les pistes de Papa Dinamite n’avaient pas pu aider à accuser le chasseur de primes. Quel était le risque, après tout ? Autant y aller au culot.



thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53995
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Mar 15 Mai - 7:37





L'Infirmerie, Nid d'Espions




Nessar et Patricia se tournent vers lui, même Hanzy se met à envoyer des regards interrogateurs. Josh attend un petit instant, puis finit par répondre :

- Je pense qu'il va me parler de sa famille. Vous pouvez nous laisser.
- Quoi ? Et s'il se met à vouloir te tuer, hein ?! Au moins si ch'uis là, je pourrai... Hips ! Je pourrai... Hips ! Heu... Tiens, ma bouteille est vide. Je vais me servir à boire.


Josh ne les regarde plus, préférant refocaliser son attention sur Jack Sinister, l'adversaire le plus redoutable qu'il a eu à affronter. Bien sûr, en pleine possession de ses moyens, avec Lonesome notamment, l'issue aurait peut-être été moins difficile à déterminer. Mais ça... Ce ne sont que des suppositions.
Pendant plusieurs secondes, voire même minutes, le silence s'installe. Dans leurs lits opposés, tous les deux réduits à l'état de marionnettes désarticulées, ils ne s'échangent aucun mot. Jusqu'à ce que, enfin, un bruit vienne tout rompre.

- Hé ! Joshy ! Regarde ! Sans les mains ! Mouetteha ! Ha !

Par terre, Mouetteman se met à réaliser des pompes en n'utilisant que la force des jambes, montant et descendant de façon totalement invraisemblable.

- Ca n'a pas de sens ce que tu fais, Mouette. Et puis d'ailleurs... Tu travailles quoi comme muscle, là, hein ?
- Ben... Les bras et les pecs ! Mouetteman ! Mouettepose de Super Héros bodybuildé !
- Comment est-ce que tu peux travailler tes bras s'ils ne touchent pas le sol ?
- Tu le saurais si tu passais plus de temps à t'entrainer comme un mâle viril de la société patriarcale au lieu de... Lire.


Josh attrape le verre d'eau posé sur la commode et le descend d'une traite, avant de se rendre enfin compte du regard interrogatif de Jack. Effectivement, voir quelqu'un parler tout seul, ce n'est pas la chose la plus normale au monde.

- Je sais ce que tu te dis, et laisse-moi te répondre une chose. Non.

Une pause.

- Non, je ne suis pas tombé sur la tête pendant le tournoi. Tout va bien. Ou plutôt, tout va peut-être mal dans ma tête, mais je le vis plutôt bien.

Mouetteman, désormais debout, se rapproche de Jack et se met à éclater de rire en gesticulant bizarrement.

- Mouette, ce n'est pas parce qu'il ne te voit pas que ça t'autorise à poser ton aisselle dégueulasse sur son nez. C'est malpoli. On ne vous apprend rien à l'école des amis imaginaires ?

- Si, quand même. Je sais que 2+2 c'est 4, -1 ça donne 3. Des maths rapides, quoi.
- Inutile de préciser que je ne pense pas que je réussirais les tests psychologiques du CP si je devais les repasser aujourd'hui.
- Ils ne savent pas ce qu'ils ratent, ces imbéciles du Pipher Col !
- Cipher Pol.
- C'est ce que j'ai dit. Oh ! Un nouveau canapé.


Josh repense aux missions de coopération entre le CP1 et le CP3, de l'île aux monstres géants en passant par les infiltrations interocéaniques jusqu'à leur toute précédente rencontre, au Casino De Leone. Le temps a passé depuis, les doubles personnalités ont coulé sous les ponts et l'eau a recouvert son esprit autrefois un peu plus sain. Est-ce que c'est forcément plus mal ? Pas nécessairement. Aujourd'hui, Josh vit enfin réellement, avec pour seule limite celle que ses envies et sa force lui imposent. Il ne travaille plus pour personne, n'a plus le poids du monde sur ses épaules. A présent, il est seul face à son destin, avec une seconde personnalité super héroïque à canaliser. Un moindre mal pour une liberté absolue.

- Et toi ? Tu deviens quoi ? En-dehors du fait de balancer des attaques bizarres dans un tournoi où je ne t'imaginais pas du tout participer, bien sûr. Ca va la famille ? Parce que c'est pour ça que tu voulais qu'on parle, hein ? J'ai toujours pensé que tu avais un complexe familial, lié à tes parents, sans doute.

_______________

Techniques & Résumé:
 




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 292
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys (x1000) : 39962
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 10826
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
5 / 9995 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Mer 16 Mai - 14:26






A vouloir le tuer, hein ? Il avait pas fait dans la finesse, c’était vrai. Mais il n’avait pas voulu le tuer. Enfin, pas vraiment. Si. Si il l’avait fait. Mais il avait survécu, donc le dossier était clos. Putain, cette affaire l’emmerdait au plus haut point. Dinamite qui clamait que Josh était coupable, et que Jack devait exécuter la sentence. Et cette putain de déontologie, hein ? Le Cipher carra la mâchoire. Pourquoi avait-il voulu tuer Josh ? Il se le demandait, maintenant. Il ne l’aimait pas, il n’allait pas le cacher. Ce sentiment de perdre de pied, que le combat puisse lui échapper. Il avait perdu, Josh avait été plus fort que lui. Le foutu traître avait battu l’agent du CP9 qu’il était. La défaite ; c’était ça que Jack n’arrivait pas à encaisser ?

« Ma famille, c’est la patrie. » ricana-t-il, en aspirant une taffe.

Il fronça les sourcils en regardant Josh. Depuis un moment, il se doutait qu’il y avait un truc qui tournait pas rond. Mais c’était bien la première fois qu’il se retrouvait seul à seul avec lui. Ses manies excentriques devenaient bizarres. Inquiétantes mêmes. Il se garda bien de le dire, puisque son interlocuteur embraya sur le sujet le premier. Il tourna l’occiput pour regarder le supposé Mouetteman essuyer son sébum sur son nez. Il ne vit rien. Seulement le vide. Pourquoi Josh avait-il quitté le cipher pol déjà ? Il ne le savait pas. Il était rare qu’on se fasse virer les pieds devant, alors c’était forcément volontaire. Pour la première fois, un doute lui effleura l’esprit. Et si … et si Josh était juste un pauvre type, au final ? Et pas une enflure de traître ? Le capital sympathie n’en prendrait pas beaucoup pour son grade, mais Jack pourrait s’autoriser à quelques remords. Ça justifierait presque le fait qu’il ait pu balancer son affiliation en pleine partie de Black Jack au casino, quelques mois plus tôt. Et ça, au visage de De Leone, qu’il cherchait à entuber. Qu’il avait réussi à prendre dans ses filets, d’ailleurs. A moins que ce fut l’inverse ?

« Parce que tu les avais réussi la première fois ? » fit Jack, éludant l’aspect inquiétant de la folie de Josh.

Mais c’était tout de même curieux. Et ça l’intriguait. C’était … comme corrélé à cette espèce de slip dégueulasse que Josh avait enfilé.

« Mouetteman, hein. Il est aussi chiant que dans ses comics ? »
demanda-t-il, avec un sourire en coin.

Il avait envie de savoir d’où ça venait, qu’est-ce qui était arrive à Josh. A cet agent lubrique qui n’avait vécu que pour les cuisses de ses supérieures. Comment était-il passé de ça … à ça. Si Josh voyait des choses qui n’existaient pas, pouvait-il avoir développé une forme plus offensive de trouble de la personnalité ? Et si c’était pour ça que Dinamite lui avait demandé de le tuer, avant qu’il ne fasse d’autres incartades ? C’était une possibilité. Effrayante, mais possibilité quand même. Or, Jack n’était pas psychologue. Ni doué de tact.

« Un complexe familial lié à mes parents ? Mais … de quoi j’me mêle ? J’suis pas ici pour ma famille, tu le sais bien : on a pas de famille chez nous. On est les orphelins du gouver… » commença-t-il, avant de se rendre compte que ce qui était vrai pour le CP9 ne l’était pas toujours pour les autres CP.

Les orphelins du gouvernement était un des vieux termes pour désigner ce corps légendaire auquel il appartenait. Pour éviter de s’enfoncer encore plus, il lâcha l’affaire. Josh savait qu’il était des pols, mais personne ne connaissait sa réelle affectation à présent. Jack était devenu un assassin, ce qui pouvait tout à fait expliquer ses actions du combat.

« Non. Je voulais t’entretenir d’une de mes affaires. Mais heu … j’ai l’impression que t’as déjà fort à faire avec ce qui trame dans ta tête. Il est pas trop agressif au moins ? Genre … il n’a jamais attaqué personne ? »

Il essayait de parler à Josh comme il l’aurait fait à un enfant en difficulté. Non pas qu’il attacha beaucoup de crédit à cette histoire, mais il ne fallait pas oublier qu’il venait de se faire rosser comme il fallait. Pas un Josh sans ses armes de prédilection. Alors s’il avait réellement des épisodes psychotiques de massacre de cipher pols, peut-être qu’il valait mieux y aller par étapes, et pas lui balancer directement qu’une enquête était ouverte sur son compte pour meurtre de cipher pols. D’ailleurs, c’était assez étrange que Jack soit le seul sur cette histoire. Toute atteinte aussi grave se devait d’entraîner des poursuites et des moyens assez colossaux.

« Et … depuis quand il est là ? »





thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53995
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Dim 20 Mai - 12:15





L'Infirmerie, Nid d'Espions




- Mouetteman, attaquer quelqu'un ? T'entends ça, Mouette ?
- Mouetteha ! Ha ! Hahahahaha ! Vachement drôle ce type !
- On donne des cours d'improvisation humoristique au CP, maintenant ?


Josh se met presque à rire, mais se souvient que provoquer la moindre joie fait subir à son corps un tremblement qui n'est pas forcément adéquat avec les coups qu'il a pris tout à l'heure. Alors il se contente de sourire.

- Non, il est inoffensif. Du moins jusqu'à ce que j'enfile le slip. Tu en as fait l'expérience. En-dehors de ça, ces petits joujous
- Josh pointe son paquet de Marlchoco du doigt, cigarettes étranges probablement agrémentées d'un peu d'herbes louches - le tiennent à l'écart. Il essaye de prendre le contrôle, bien sûr, mais ne fait rien de plus avec qu'hurler son nom et faire des Mouetteposes.

Un souvenir encore plus douloureux que les coups qu'il a encaissés lui revient en mémoire, où il se réveille dans la cuisine de son vieux phare, un slip sur le pantalon et un drap en guise de cape.

- Mais sinon, rien. C'est mon fardeau, un compagnon que je ne peux pas oublier ou ignorer, même si j'en meurs d'envie.

En même temps que les mots s'échappent de sa bouche, Josh regarde, résigné, Mouetteman réaliser une série de grimaces tout en effectuant des Burpees en hurlant le plus fort possible. Comme si le volume de sa voix et le grossissement des muscles ont un lien de causalité évident.
Bénie était l'époque où il n'avait à ce soucier que de lui-même, sans craindre d'être surpris dans la salle de bains ou aux toilettes par un super héros particulièrement fier de son slip.

-Tu voulais savoir depuis quand il est là. Eh bien...




D'autres images lui reviennent en mémoire. La chute d'une horloge, du sang, de la douleur, l'odeur de médicaments, les combats clandestins, l'errance.

- C'est une affaire classée, mais j'imagine que je peux bien te la raconter. Tu l'as méritée avec ce qu'on vient de vivre.

Il prend une profonde inspiration, sans trop savoir pourquoi il a envie de parler. La nostalgie, sans doute, le fait de partager ça avec quelqu'un qu'il a connu dans sa vie passée. Une existence perdue et disparue depuis bien longtemps.

- Tu as entendu parler du désastre de la tour d'horloge ? Des dizaines d'agents du CP3 morts, des Franc-Marins s'en sortant presque indemnes. C'était mon opération, j'étais chef d'équipe, et j'avais une promotion vers un CP de Grand Line en jeu. Peut-être même le 9, bien qu'il n'existe évidemment pas.

Il revoit Rebeka Ombelle, ses coéquipiers, et l'échec total, causé par de mauvaises informations obtenues, un plan catastrophique. Et quel meilleur bouc-émissaire que le seul agent qui a survécu au désastre ?

- On m'a viré juste après, pour mieux couvrir l'échec de la hiérarchie, en bonne petite cible à faire disparaître pour une catastrophe complète. Quand j'ai perdu le CP, j'ai récupéré ce que tu sais, un super héros de bande dessinée.


Raconter sa vie, édulcorée bien sûr, à voix haute donne encore plus d'impact au ridicule de sa vie. Il est passé d'agent secret et d'étoile de tout un service de renseignements à schizophrène. Et pourtant... Pourtant Josh ne semble avoir commencé à vivre que maintenant, bien loin de ce monde de mensonges et de supercheries, d'enjeux et de contraintes. Il ne défend plus les intérêts du Gouvernement mais les siens et ceux de ce groupe qui a décidé de le suivre. Et quel plus beau symbole que de vaincre une autre des étoiles montantes de ces mêmes services secrets mondiaux qui l'ont jeté comme un malpropre ?

- Il ne m'a plus quitté depuis, et je ne pense pas qu'il ait envie de partir de sitôt. On est là, sans l'insigne, mais toujours dans le même métier. On traque les ennemis du gouvernement. Sauf que cette fois, toute la prime va directement dans ma poche, et le stress de la promotion est vite oubliée.

Josh finit par sourire avant de conclure :

- J'avais des doutes au début, mais je crois que c'est plutôt une bonne reconversion. Tu n'y as jamais pensé ?


_______________

Techniques & Résumé:
 




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 292
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys (x1000) : 39962
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 10826
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
5 / 9995 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Mar 22 Mai - 23:08






C’était rocambolesque. Et c’était le moins qu’on puisse en dire. Il ne savait pas où Josh était allé piocher ça, mais comme dans toute histoire, ça le plaçait du côté des pauvres hommes qui n’avaient jamais eu de chance. Son fils, sa bataille. Cette voix, cette étrange personnalité qui trottait dans sa tête. Josh était taré, c’était certain. Enfin, de la part d’un homme qui comprenait les loutres … Le désastre de la tour de l’horloge, Jack ne connaissait pas, mais il ne tarderait pas à faire jouer ses contacts pour trouver une information viable sur ce sujet. Il savait que Josh avait foiré quelque chose, dans les grandes largeurs, mais il n’avait pas eu les détails. De son point de vue, ledit Josh avait tourné le dos aux idéaux du Gouvernement, après une défaite. Jack aussi avait perdu des hommes. Et il était encore là. Mais pas eux. Rien que celui qu’il avait envoyé dans les pattes de Carlotta à Baterilla. Il le savait mort, les doigts pris un sordide engrenage mais … il n’était pas du genre à s’attacher. Ce n’était pas ce qu’on attendait de la part d’un agent du neuvième bureau.

« Ah ah, oui le neuf, une légende parmi les légendes. » pouffa-t-il.

Il se ressaisit aussi tôt. Il se gratta le menton, tira une taffe de sa cigarette. L’histoire tenait la route. C’était la procédure habituelle. Mieux valait crever que survivre dans les missions foireuses. Ou ne jamais y mettre les pieds. Jack ne mettait jamais les pieds nulle part, si ce n’était dans la gueule. Et encore, sa spécialité était la collecte d’information et la propagande. Deux domaines où on risquait moins de se prendre des retours de flamme. Bien qu’il soit du CP9 à présent …  et qu’il était lui aussi censé distribuer sa ration de coups. Comme le combat précédent l’avait démontré. Il se frotta les côtes, grimaça.

« Je vois. Procédure habituelle. Je veux pas remuer le couteau dans la plaie, mais tu connaissais les risques. Une partie du job consiste à jamais se retrouver dans ce genre de situation. C’est la contrepartie de pouvoir agir directement là où le monde en a besoin. » répliqua-t-il, avant d’écraser son mégot sur son lit, creusant un parfait trou par lequel le bout de cigarette s’échappa.

L’agent jura entre ses dents.

« Si je faisais ça pour l’argent, ça se saurait. Je roule pas sur l’or, mais la satisfaction d’un travail bien fait, et de sauver la veuve et l’orphelin me suffit. » ricana Jack.

Il se ralluma une cigarette.

« Chasseur de primes … combattre, tuer. Souffrir, lutter pour trouver de quoi manger. Être considéré comme la pire enflure vénale du monde connu. Non merci, y’a déjà les francs-marins qui remplissent ce rôle à merveille. »

Il souffla une taffe. Quoi faire ? Pousser la discussion ? Tenter le tout pour le tout ? Il avait tenté de le tuer sur la base d’informations incomplètes après tout. Josh pouvait très bien cacher son jeu, tenter de le flouer. De toute manière, il connaissait l’identité de Jack depuis longtemps. Et Jack était encore vivant. Qu’avait-il à perdre, sinon que d’éclaircir les idées ? Il relâcha un nuage de fumée opaque.

« Et jamais tu n’as pensé à renouer le lien, avec quelqu’un de confiance ? Un mec qui pourrait te vendre les tuyaux avant qu’ils ne passent par la gazette officielle … par exemple. Ou qui pourrait te souffler la localisation de certaines cibles … et te faciliter certains trajets ? Enfin je dis ça moi, mais paraît que certains gusses ont le bras long dans les bureaux du gouvernement. » lâcha-t-il, tout en pesant le pour et le contre de sa proposition.

Il avait besoin d’informations lui aussi, et ne cessait d’étendre son réseau. Un réseau tout personnel qui le ferait grimper rapidement dans les strates du CP9. C’était sa spécialité, ce pourquoi il s’était échiné à écrire tous ces livres, à étendre cette couverture risible sur son emploi du temps. Il était l’agent secret le plus célèbre du monde et comptait bien ajouter une nouvelle dimension dramatique à ses romans. Manigancer avec des organisations montantes des blues ? Prendre le contrôle des mers ? Devenir l’agent le plus qualifié que le monde ait connu ? Ah. Rejoindre le bureau ultime …

« Mais ce dont je voulais te parler … Josh. As-tu entendu parler du ‘cipial killer’ ? Oui, tu sais, le 'cipial killer' ? ... Le 'CIPIAL KILLER'. Ahem, pardon. Du tueur de cipher pol ? » commença-t-il, posant les deux pieds dans le plat.

« Vois-tu, si j’ai participé à ce tournoi, c’était pour une raison toute particulière : je cherchais quelqu’un qui se battait comme toi et moi, capable de tuer un cipher pol d’un revers de main. Un ancien de nos services, qui se venge sur ses camarades … »
commença-t-il, se tenant les côtes pour se rapprocher de Josh.

Voilà qui ressemblait au début d’une excuse. Quelque chose qui lui permettrait de garder la face, et de … Oh oui. Oui oui. Jack était un héros, après tout. Et les héros ne perdaient jamais. Heroes never dies … loses ? Peu importe.

« Mais quand j’ai compris que ça ne pouvait pas être toi, que tu n’étais pas assez fort, j’ai mis fin au combat. C’était ma mission ici. » fit-il, voulant faire passer sa défaite pour un acte délibéré et réfléchi.

Et d’ici quelques semaines, Jack finirait par vraiment croire à cette version. D’ailleurs, ce serait ainsi qu’elle serait écrite dans son livre. Tout le monde le savait : les vainqueurs écrivaient l’histoire. Du coup, comme c’était Jack l’écrivain, il avait forcément gagné. Logique imparable.





thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Messages : 1094
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 53995
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 15493
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
55 / 99955 / 999
☠ Karma :
490 / 999490 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Ven 25 Mai - 10:16





L'Infirmerie, Nid d'Espions




Jack reste Jack, fidèle à lui-même et ce qui en fait ce bien bel enfoiré du CP, mais un enfoiré efficace tout de même. Dans son lit de camp, Josh bouge légèrement, réagissant sur une phrase qui n'est peut-être pas la plus intéressante de toutes mais qui a le mérite de l'avoir tiré de sa torpeur nostalgique :

- Tu as mis fin au combat ? C'est bizarre, j'aurais juré que je t'avais un peu forcé la main.
- Tu l'as même détruit ! Mouetteha ! Ha ! Mouettepose de Super Héros adepte du chauvinisme !
- Je n'irai pas jusque-là, Mouette, mais oui, c'est l'idée.

Satisfait, Josh décide de reprendre toutefois son sérieux. Cette affaire de Cipial Killer ne semble pas être anodine et le ton employé par Jack laisse penser à quelque chose qui fait du bruit même dans les instances dirigeantes. Un assassin d'agents ? Ca peut être une taupe comme un ex-agent qui a décidé de se venger.

- Attends un peu. Tu as essayé de me tuer à coups de Shigan dans la gorge parce que tu pensais que j'étais ce tueur ?

Difficile de blâmer Jack. Au CP, il n'y a jamais eu la moindre obligation de ramener les coupables en vie. Pas de prisonnier pour ceux qui travaillent au gouvernement et sont au courant des économies à faire en prison, on tue et l'affaire est close. Mais là...

- Et les preuves ? Je sais que je fais un suspect idéal vu les indemnités de licenciement que je touche, mais...

Et c'est là que Josh se souvient. Des cas comme celui-là, il a déjà dû en régler. Des affaires étranges, conclues par une bavure camouflée au lieu de laisser un échec dans le dossier. Au CP3, il n'en a pas fait qu'une seule. Mais de là à imaginer qu'il aurait pu être victime de l'une d'elles... Sacré coup du sort.

- Et c'est tout ?! Mouetteho ! Ho ! Il a failli te tuer sans preuve et tout ce que tu trouves à dire c'est que ça t'est aussi arrivé de faire ça ?
- La pression, Mouette. Tu ne peux pas comprendre ça, toi, tu es un personnage de BD. Quand tu as le stress d'une augmentation du salaire de 10 Berrys par mois, crois-moi que tu peux faire des erreurs. Ca arrive, hein.
- C'est révoltant ! C'est... Oh, une poutre. Je peux faire des tractions dessus !


Tandis que Mouette s'écarte, échauffe légèrement ses épaules avant de s'élancer et d'attraper la poutre, Josh, lui, allume une cigarette après s'être assuré de la position de l'infirmière.
Fumer lui fait un bien fou. Il passe de longues secondes à ne rien faire d'autre qu'inspirer et expirer cette fumée salvatrice.

- Dans tous les cas
, reprend Josh, je n'ai jamais entendu parler de ce Cipial Killer. Mais...

Il se met à réfléchir. Sa vie passée est loin derrière et plus rien ne le rattache à ses anciens collègues ou aux personnes qu'il a rencontrées quand il était agent. Pourtant, un visage laiteux nimbé d'une crinière flamboyante lui revient en mémoire. Si un tueur d'agents rode, Rebeka Ombelle, son ancienne équipière, n'est pas en sécurité. Alors pour elle, en souvenir de ce qu'ils ont vécu et traversé ensemble, Josh décide de prononcer ces mots :

- Mais je veux bien te donner un coup de main. Qui sait, peut-être que la direction du CP3 se décidera à augmenter un peu ce qu'ils me versent comme indemnité si j'aide à résoudre ce petit souci ?

Lui-même est surpris de sa proposition, de s'entendre avoir le courage de dire tout ça. Il a tiré un trait difficile sur le Cipher Pol, et le voilà qui replonge à la première occasion ?

- Joshy ! La voix de Mouetteman, entrecoupée de respirations de plus en plus dures à mesure qu'il se rapproche des quatre cent tractions, parvient jusqu'à ses oreilles. Tu avais promis que... Tu arrêterais avec ces... Piler Coph !
- Cipher Pol.
- C'est pareil !
- Je ne vais pas replonger, Mouette. Je vais juste aider un ancien collègue à attraper un méchant. Parce que c'est ce que font les héros, non ?



_______________

Techniques & Résumé:
 




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 292
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys (x1000) : 39962
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 10826
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
5 / 9995 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   Mar 29 Mai - 12:55





Jack éluda la question d’un geste de la main. Si Josh avait pu avoir cette impression, c’était parce qu’il l’avait permis, voilà tout. La suite des événements, en revanche, était un peu plus pour lui plaire. Jack avait certes des petits contacts un peu partout, mais le monde des chasseurs de prime était un peu fermé. Surtout parce qu’ils voulaient tous être payés pour un oui ou pour un non. Et qu’il n’avait pas le temps de considérer ces berries sérieusement. Franchement, qui se souciait de l’argent de nos jours ?

« Heu … ouais, le CP3. Evidemment. » fit-il en souriant.

Le CP3 n’était pas impliqué dans cette histoire, mais il pourrait peut-être arranger la chose. Jack agissait sous tutelle du neuvième bureau, il avait donc une quantité assez effarante de passe-droits. Il n’aurait qu’à leur transmettre le mot, pourquoi pas. Enfin, s’il n’oubliait pas. Quoi qu’il en fut, bénéficier des informations que Josh pourrait lui donner serait un bénéfice pour lui. Tout comme un moyen de garder un œil sur lui, s’il était vraiment ce cipial killer. Il en doutait de plus en plus, mais abandonner cette piste c’était faire un beau doigt d’honneur à la notion d’investigation. Jack hocha du chef. Cela lui semblait intéressant.

« Ecoute, j’ai monté un petit groupe. Un groupe d’êtres d’exception, à même de corriger certains torts sur le monde. Et non, je n’ai pas caché ma base dans une école d’east blue. »

Il ricana, écrasa sa cigarette par terre.

« Que dirais-tu de rester en contact, Josh ? Qu’on s’entraide un peu sur cette affaire … et peut-être plus, qui sait ? C’est un peu soudain, je sais. » continua Jack, tout en se grattant le menton.

Ce faisant, il commença à rassembler ses affaires, malgré les interdictions des infirmières. Si Josh n’était pas sa cible, cela signifiait qu’elle rôdait encore dehors. Cela signifiait que sa mission avait à peine commencé.

« Les héros sauvent des vies, Josh. C’est ce que nous faisons tous. C’est ce pourquoi nous, les cipher pols existons. »

Tuer pour sauver des vies. C’était peut-être ironique, mais véritable. Se salir les mains pour que d’autres n’aient pas à le faire. Jack était un salaud, mais il avait un bon fond. Il se redressa. Enfila son imperméable en grimaçant de douleur. Ses côtes le faisaient souffrir à chaque respiration. Son visage était tuméfié, un mélange entre bleu, noir et rouge. Ses mains tremblaient, il avait dépassé les limites. Déjà, il entendait la foule dehors qui fulminait. Un sourire s’épancha sur ses traits. Si tout allait bien, la suite n’allait pas tarder … le prochain combat de Josh. Quelque part, il était content d’avoir dû s’arrêter. Mais si cela avait signifié perdre toute trace potentielle de Maxwell, et d’abandonner son objectif de faire briller le karaté aérien aux yeux du monde. Ah mais puisqu’il avait choisi de perdre, ça allait. Au final.

« Et si tu nous prêtes main forte, peut-être que le Cipher Pol 9 saura se montrer reconnaissant. Peut-être que je me montrerai reconnaissant. » trancha-t-il, avant de tourner le dos et de s’en aller.

Il boitait et serrait les dents, mais la sortie était primordiale. Il venait d’annoncer à Josh qu’il était de ce corps légendaire, il venait de lui avouer qu’il faisait partie de ce corps d’élite des agents gouvernementaux. Il ne pouvait pas le faire en geignant de douleur. Il s’avança jusqu’à l’entrée, s’arrêta. Il tira une nouvelle cigarette et l’alluma. Dans la lumière de l’entrée, il paraissait auréolé d’une grâce qu’il n’avait jamais eu. Il recracha un nuage de fumée, tourna la tête vers l’arrière. Fit un clin d’œil à son interlocuteur avant de sortir.

Il fit dix mètres et s’appuya contre un mur, sa tête tournait. Il s’accrocha, grogna de douleur en se tenant les côtés. Il avait mal … putain. Il expira bruyamment plusieurs fois, et se força à avancer pour ne pas rester là. Il avait tout mis pour se la jouer, hors de question de revenir en arrière. C’était un CP9, bon sang. L’information avait du poids et son quota de classe. Une bonne manière de continuer à croire qu’il était sorti vainqueur de cette confrontation sur tous les niveaux. L’auto-persuasion faisait des merveilles.

« Allez Jack, ça fait pas mal. C’est dans la tête : avance. »

Il avait beau être matinal, il avait mal. Et l’auto-persuasion avait ses limites …





thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'Infirmerie, Nid d'Espions   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Infirmerie, Nid d'Espions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'infirmerie
» L'infirmerie du palais ...
» Vive l'infirmerie et ses bons petits matelas douillets... [PV. Shiroi]
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» louis ϟ life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Grand Line :: Troisième voie :: Ishiro :: 437è Tournoi des Arts Martiaux-
Sauter vers: