Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stairway to hell - Ft Phen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 215
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys : 13037753
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : armement (apprenti)
☠ Dorikis : 6696
Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Stairway to hell - Ft Phen   Mar 3 Avr - 20:02





Pas encore …

Si Jack pouvait compter le nombre de fois qu’il avait terminé sur une chaise, sans ses effets et les mains liées … et bien il n’aurait pas assez de doigts. Cela se finissait toujours comme ça, on l’attachait, on cherchait à lui soutirer des informations. On lui enlevait évidemment tout ce qu’il portait, comme si cela allait changer quelque chose. Comme s’il était fini sans son imperméable. Déjà, personne ne prenait la peine de faire ses devoirs. Attacher un agent du gouvernement était une faute grave, passible de mort et d’outrage au gouvernement dans cet ordre d'importance. Bon, en général, ceux qui l’attachaient avaient déjà fait bien plus grave. Mais tout de même, il fallait le souligner. Cela donnait la couleur pour la suite des événements.

Bon, remettons les événements en place. Jack enquêtait pour le compte de Libério, un des proxénètes du coin qui faisait chanter les culs bénis en échange de l’appui officieux du gouvernement. A qui il refilait les informations les plus croustillantes, évidemment. Mais tout ça, c’était avant que les putes commencent à mourir. Avant que Toshua ne soit tué aussi, cela coulait de source. Libério était un homme proche de ses comptes, ainsi avait-il fait appel au Gouvernement, et bien tenu sous secret l’affiliation de Jack qui n’était qu’un des détectives les plus célèbres de … de jamais en fait. Pas encore, se disait-il …

« Phen … ? » croassa Jack, tirant un peu sur ses liens.

Ils avaient bien serré le tout, les cons. Il essaya de regarder derrière lui, mais peine perdue : on y voyait comme au travers d’une pelle. Sa nuque était engourdie, son sang tapait dans tous les recoins de son crâne. S’efforcer de remettre ses idées en place était un des moyens de lutter contre la migraine. Phendrana Kane. Ah oui … il l’avait rencontrée pendant qu’il interrogeait une des nonnes sur heu … pendant qu’il dialoguait et … Bon, bref. Ça s’était mal passé et il lui était littéralement tombée dessus, et face à une foule en colère. Tiens, il n’avait pas pensé à lui demander pourquoi elle avait déjà une foule sur le dos ? On verrait ça plus tard, après avoir élucidé cette histoire, déjà.

« Phen, tu m’entends ? »
continua le Cipher avant de se racler la gorge.

Pas de Phen dans les parages. Bon. Ils avaient dû lui réserver les vestiaires des dames. Jack inspira profondément et gonfla ses muscles d’un tekkai bien fourni. Il avait été laissé seul, erreur fatale. Les liens crissèrent et la chaise vola littéralement en éclats. Ba-b.a. du Cipher Pol, comment briser ses liens en moins de dix secondes. En même temps, Jack connaissait peu de moyens de contenir efficacement un agent du gouvernement, tant leur arsenal martial était étendu. Il haussa les épaules en avançant dans le noir. Il entendit la porte s’ouvrir, en réponse au vacarme qu’il venait de causer. Le premier intrus se retrouva avec un trou dans chaque membre, tandis que le second vit sa tête rencontrer le mur et tomber dans les pommes. Des petites frappes, bien entendu.

Jack fit craquer ses phalanges.

« Où sont mes affaires ? » demanda-t-il au premier, qui gémissait en se tenant les jambes et commençait à répandre son sang partout.

« La fille ? Heu … elle est dans la salle à côté, mon … mon chef lui parle ! »
pleura-t-il, en essayant d’empêcher le sang qui coulait de ses quatre plaies.

Jack secoua la tête. Ce n’était pas qu’il s’en moquait du destin de Phen, mais …

« Mes affaires, j’ai dit. »


L’homme pleura qu’elles étaient dans un coffre non loin, avant que l’agent ne lui éclate la tête sur un mur. Sans meurtres, s’il vous plaît. Mais suffisamment violent pour que toute cette histoire ne soit qu’un mauvais rêve. Jack se faufila donc hors de sa geôle et exécuta une série de sorus pour enfoncer des crânes dans des tables, avant que quiconque ne puisse réagir. Aucun ne fut en mesure de réagir, pensant certainement n’avoir affaire qu’à des détectives de bas étage. En même temps, comment imaginer qu’un cipher pol était sur l’affaire ? Au même instant, il entendit un vacarme assourdissant dans la pièce où Phen était soi-disant enfermée. Comment imaginer qu’ils avaient mis sous clef une fille difficile faite de fils ? Hm.

« Bon sang, ça fait du bien. » fit Jack, en mettant une cigarette à son bec.

Il alluma cette dernière de son éternel zippo, inhala une bouffée salvatrice puis fit rouler ses épaules. Des corps étaient enfoncés un peu partout dans le mobilier autour de lui, gémissant de douleur sans comprendre ce qui avait bien pu leur tomber sur le coin de la tête. Ils avaient entendu du bruit venant d’une des geôles, puis d’une autre et … trou noir. Jack relâcha sa bouffée et s’avança dans le couloir où de nombreuses pièces, pareilles à celle où il avait été enfermé, s’alignaient. Il posa la main sur la poignée et se lécha le bout des doigts pour se recoiffer légèrement. Il vérifia les plis de son imperméable, de sa chemise. Nickel. Dans le coffre des vêtements, il avait aussi vu ceux de Phen, alors …

« Phen, c’est moi, Jack. Je suis venu te sau… »
commença-t-il en ouvrant en grand la porte de la pièce.




thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Valkyrie
Membre de Radio F.M


☠ Age : 29
☠ Messages : 354
☠ Âge du Personnage : 30
☠ Berrys : 507924
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 5783
ValkyrieMembre de Radio F.M

MessageSujet: Re: Stairway to hell - Ft Phen   Mer 4 Avr - 13:19

Couleur des tripes





Donc on cramer une église, pris en otage un prêtre, puis on as échappés à une foule de fanatique et maintenant ça ?! Il se foutait de ma gueule le Jack ! Pour un premier rendez-vous c'était clairement nul à chier ! Y a un truc qui tournait clairement pas rond dans cette histoire et j'étais désormais persuadée que Jack était la clé de voûte de tout ce bordel ! Pour une fois que c'est pas moi hein... J'étais une petite pièce et je m'étais réveiller péniblement, non en fait non, j'ai pris un sceau d'eau glacé dans la gueule avant de m'apercevoir que j'étais en sous-vêtement ligoté sur une chaise.

Bon les gars, désolé. Il est l'heure. L'heure de cassé un mythe. Je sais que je suis carrément bandante, mais le masque doit tombé cette fois. Je ne portes pas de dentelles affriolante, ni des sous-vêtements sexy et ultra compliqué. Non juste un pauvre petit string en coton et un soutif' confortable. Désolée... Promis un jour je le ferais... Mais pas là. Ah tiens je venais de ramasser un revers du bras dans la gueule. Ils avaient pas idées je crois !

"-Qu'est ce que tu fous avec Jack ?! T'es du gouvernement ? T'es envoyé par Libéro ?! Tu sais que t'es enfermée comme une conne ici ?!"

Je m'étais mise à explosée de rire, les quatre types s'étaient regarder sans comprendre. Moi je riais, une rire bien glauque, un rire de démence.

"-Vous avez mal compris. C'est vous qui êtes enfermés avec moi ! Je vais tous vous tuez en gardant les mains liés derrière cette chaise, et je vais vous faire souffrir comme vous n'avez jamais souffert. Un véritable film d'horreur."

Les types s'étaient mis à rire eux aussi, vous avez encore jamais vraiment vu la "Dark Phen" ouais non le Cap des Jumeaux j'étais gentille puis c'était une autre époque, là je vous parle de la verry bad Phen ! J'avais sensuellement écarté mes cuisses avant de faire un sourire provocateur.

"-Les gars si je vais crever j'y ai le droit une dernière fois non ?!"

Le premier de ces messieurs s'était approché en voulant déboutonner sa ceinture, une fois qu'il était assez près, mon piège s'était refermé sur lui. J'avais serré mes cuisses contre son cou en faisant un parfait vol plané. On s'était retrouvés tous les deux par terre. J'avais l'angle parfait pour qu'une de mes mains lance des fils sur le visage des trois autres qui tentaient désormais d'enlever les fils qui les empêchaient de voir. Le type entre mes cuisses était devenu tout bleu et avait poussé un ultime râle. Je m'étais relevée avec difficulté avant de foncer droit dans un gars, ma tête avait heurter son estomac si fort qu'il s'était gerbé dessus ! Je lui avais tourné le dos pour que mes fils acérés lui transpercent le ventre, les ficelles formées par les fils étaient parties chacune d'un côté pour éventrer mon ennemi. C'était un paquet de tripes fumant qui était au sol, il ne restait que deux types, l'un était en train de hurler comme une gonzesse et l'autre voulait me faire fasse.

"-Bah alors. Plus personne à envie de moi ?!"

Le type s'était pointé devant moi en sortant un couteau, toujours ligoté, j'avais fait une parfaite pirouette pour qu'un pied de chaise ne le cogne dans ses parties. Il était à genoux il m'avait fallu lui donner un puissant coup de pied pour qu'il tombe en arrière et ne se cogne la tête au sol. Et de là j'avais continuer à mettre des coups de talons sur son crâne à plusieurs reprises. Le sang avait gicler un peu partout sur moi, et mon petit rire dément était revenu. Il ne restait plus qu'un gars...

"-Je te l'avais bien dis hein..."

Un simple coup de pied dans le genou pour le faire tomber au sol, encore pleurnichant de m'assois sur la chaise et le pied de celle-ci qui était cassé s'était parfaitement planter dans sa gorge. Ah les cons je leurs avait bien dis... Maintenant il reste un "détail" Jack et son fruit du vent. J'allais lui défoncer la gueule à cet enfoiré ! Mais le loquet de la porte était en train de tourné

« Phen, c’est moi, Jack. Je suis venu te sau… »

Il avait pas eût le temps de finir sa phrase, j'étais recouverte de sang et je m'étais jetée sur lui, tentant de le faire tomber, de lui mettre des coups de tête, de le mordre au visage. J'étais une furie, l'incarnation de la violence !

"-Je vais te crever ! Tu vas me dire la vérité fils de chien !"
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant En ligne

avatar
Membre des Underclass Heroes


☠ Messages : 215
☠ Âge du Personnage : 32 ans
☠ Berrys : 13037753
☠ Localisation RP : en mer
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : armement (apprenti)
☠ Dorikis : 6696
Membre des Underclass Heroes

MessageSujet: Re: Stairway to hell - Ft Phen   Mar 8 Mai - 12:07





Analysons la situation. Jack était par terre à l’entrée de la pièce. Pièce dans laquelle divers cadavres trônaient, leur sang maculant les murs. Des débris de chaise et de mobilier traînaient çà et là. Mais … plus important encore. Une furie recouverte de sang s’était jetée sur lui. S’était accroupie sur lui. Il se prit un coup de tête, se protégea du second avec son avant-bras, ce qui lui donna un aperçu plutôt incongru de l’anatomie de la furie. Disons qu’habituellement, ça n’était pas aussi violent, mais il ne l’avait encore jamais fait dans une cave ensanglantée. Il fallait nourrir ses expériences disait-on, mais là … Il plaça son avant-bras sous la gorge de Phen qui faillit lui emporter une partie du visage avec ses dents. De son autre main, il tenta de la repousser en appuyant sur son thorax … enfin son … le … la partie molle qui …

« Aïe ! Putain, Phendrana ! Je suis venu te … aïe ! »
grogna-t-il en essayant de survivre à la furie.

Il la repoussa, bascula sur le côté et retourna la situation. Sa main toujours sur sa poitrine, l’agent se retrouva entre les jambes de la jeune femme et planta son regard dans le sien, bénéficiant d’un peu plus de marge pour survivre à ses assauts forcenés. Il plaqua son bras sur sa gorge, s’approchant du visage de Phen.

« Silence ! Tu vas rameuter tout le monde ! » ordonna Jack essayant de maintenir le contact visuel jusqu’à ce que son interlocutrice se calme un peu.

« Doucement … je vais tout te dire. Doucement … »
grommela-t-il, lâchant peu à peu son emprise.

Il se releva, ôta son imperméable et le tendit à la jeune femme. Il était lui aussi maculé de traînées carmines, preuve qu’il n’avait pas chômé de son côté. Il encadra les épaules de la jeune femme de ses deux mains et l’inspecta pour s’assurer qu’elle n’avait pas été blessée. Il l’ausculta, avant de comprendre que tout ce sang ne lui appartenait pas. Ce qui lui ôta, malgré tout, un sacré poids des épaules. Sans réellement l’étonner. Phen était une dure à cuire. Voire pire. C’était plutôt du genre à faire cramer la poêle avant de voir sa couenne roussir.

« Comme je t’ai dit, je suis un détective, j’ai été embauché pour résoudre cette affaire. Mes bouquins sont une couverture pour me permettre d’enquêter et me servent de couverture. » commença-t-il.

Jack inspecta le carnage de la jeune femme, déglutit le moins bruyamment possible.

« Certaines femmes ont commencé à disparaître, des prostituées pour être exact. D’habitude, les proxénètes gèrent ce genre d’affaire. Mais là, le dernier qu’ils ont envoyé n’est pas revenu. Et tu devines bien que personne ne se préoccupe de ce genre de femmes. Alors il faut bien que quelqu’un le fasse. »
fit Jack, avant de tirer une taffe de sa cigarette.

Il en proposa une à Phen.

« Libéro est le nom du mec qui m’a engagé. Seulement … soit on nous a vendu, soit on s’est fait gauler. Quoi qu’il en soit, voici ce que je sais : le mec envoyé avant nous est mort. Les prostituées servent à un jeu pervers d’un des culs bénis de la ville. Et toi et moi sommes sacrément dans la merde. »
trancha-t-il, alors que des bruits de pas se faisaient entendre un peu plus loin.

Le cipher leva la tête. Ils devaient se trouver dans des souterrains, ou sous une imposante baraque. Sortir de là leur donnerait suffisamment d’informations sur leur cible … mais s’ils étaient en territoire ennemi, ça n’allait pas tarder à salement cogner. Il soupira, regarda de nouveau Phen droit dans les yeux.

« Quoi qu’il en soit, il faut rester discrets. Je t’ai entraînée malgré moi dans un jeu d’influence entre les puissants de Saint-Urea et les trafiquants des bas-fonds. Soit on s’en sort tous les deux, soit on coule tous les deux. Il ne faut pas oublier la réputation d’immaculée conception qui tourne autour de cette ville … quant à toi, tu viens d’en découvrir l’une des explications. Si les culs bénis semblent aussi propres, c’est qu’un trafic gigantesque tourne en sous-main pour assouvir jusqu’à leurs plus bas instincts. Et tout le monde nous descendra si on essaie de mettre la lumière dessus. » expliqua Jack avant de relâcher un nuage de fumée qui enroba sa tête.

Une façon comme une autre de continuer à servir ses intérêts. Il était aussi là pour s’assurer que ce réseau ne tombe pas et que les pions du Gouvernement soient sécurisés. Notamment Libéro et sa clique. Quant à cet enfoiré qui se pensait tout permis, qui mettait en péril cet équilibre criminel précaire que les agents du cipher pol s’évertuaient à conserver, il n’allait pas tarder à apprendre qu’au jeu des putes, à force d’enfoncer les cloisons, on finissait souvent par se faire …

« Il faut qu’on règle ça en douceur, et qu’on ne se fasse pas prendre ; mieux vaut pour nous deux que nos casiers restent … vierges. » conclut-il, tout en regardant Phen de haut en bas.

Ahem.




thanks p'tit minou ~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Valkyrie
Membre de Radio F.M


☠ Age : 29
☠ Messages : 354
☠ Âge du Personnage : 30
☠ Berrys : 507924
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 5783
ValkyrieMembre de Radio F.M

MessageSujet: Re: Stairway to hell - Ft Phen   Lun 14 Mai - 7:49

Couleur des tripes




Bien sûr que j'avais envie de le tuer ce con ! Déjà, il me fout au cul une ribambelle de culs bénits, il me traîne dans des endroits plus louche que le cul d'un pirate, puis je me fais capturer et je dois être calme ?! Mais on nage en plein délire là où ? J'avais attrapé avec rage sa cigarette, qui m'avait pas fait long feu d'ailleurs. Tout en prenant soin de l'écouter, je cherchais mes fringues, elles étaient où purée ?! Ah là ! Dans un casier au sol, j'avais donc enfilé mon top noir, mon short, et boucler ma ceinture avant d'enfiler mes pompes sans les lacer, comme d'hab' quoi ! Une fois son petit discours terminé, j'avais replacé mes armes dans le holster.

"-Régler ça en douceur hein ? Oh mais bien sûr mon Seigneur ! Voilà comment on va faire, je vais aller dans ce couloir et buter le moindre connard que j'y trouves ! Et tu pourras interroger les survivants ok ?! On m'appelle pas la Valkyrie pour rien au sein de l'Ordre !"

J'avais mis un grand coup de pied dans la porte tout en sortant un flingue. Ah merde ? Je venais de dire sous le coup de la colère que j'appartenais aux Franc-Marins ? Ouais bah tant pis, il est détective pas agent du Cipher Pol après tout ! C'est pas si grave que ça, puis il bosse pas tellement pour la Marine. Bref j'en étais où ? Ah ouais ! J'étais dans le couloir avant de gueuler.

"-Sortez les cons ! Je vous prends tous !"

Un gars s'était pointé à l'angle du couloir avant de s'en prendre une en pleine gueule et de tomber raide pour un pied de chaise au sol. Haha les cons ! Bon faut qu'en j'en laisse un ou deux à Jack quand même, ma seconde main était venue fixer une multitude de fils sur l'un des hommes de main et par le biais de ce contrôle je l'avait mit à genoux devant Jack.

"-J'en fais quoi de lui Jack ?"



Non tu sais quoi ! J'en avais rien à foutre ! Je continuais tranquillement dans le couloir, si Jack avait un plan, il avait qu'à le faire appliquer ! Moi j'allais pas me laisser faire encore cent ans dans cet endroit qui pue la mort ! Faut pas déconner, déjà, j'étais en train d'aider un putain de gars du CP et le pire c'est que je le savais pas ! Ils étaient vraiment forts ces salopards ! Et c'est là que j'ai eu une idée du feu de dieu ! Un truc énorme ! Une idée de folie ! Fallait aller au bluff ! Ouais comme au poker quoi ! J'avais rangé mon flingue, tout en contrôlant toujours l'autre abruti à genoux.

"-Hey du con ! Je t'explique comment ça va se passer ! T'as deux solutions, mourir sans douleur ou mourir dans d'atroces et indicibles douleurs qui resteront dans les légendes. Donc voilà, tu vas nous amener à ton boss et nous présenter: Moi, je serais la chef de famille d'une mafia locale qui prends de l'ampleur, et j'ai une offre à faire en pute à ton boss ! Et lui là, ce sera Yuri mon porte-flingue d'accord ? Hey Jack ! J'ai trouvé comment nous infiltré !"

J'avais solidement attaché notre nouveau copain qui semblait littéralement se chier dessus, au détour du couloir j'avais pu voir une caisse avec des fringues ! Et rebelote j'étais de nouveau à moitié à poil, mais c'était pour la bonne cause ! J'avais pu enfiler un tailleur qui m'allait comme un gants, un tailleur crème avec un décolleté à tuer un homme avec un simple regard, la jupe était bien trop moulante mais ça irait, y avait même une petite paire de talon rouge, ce que je pouvait détester ça les talons ! Ça aurait pu faire grossier sur une autre personne, mais sur moi ça faisait vraiment classe, chic et habillée. J'étais de retour vers Jack.

"-Je te présente Miranda Kane, chef de la Mafia locale. On y va ?"
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant En ligne



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stairway to hell - Ft Phen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stairway to hell - Ft Phen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Hell Mafia
» Attaque des zombies : Deliver me to hell
» Présentation de Hell Caporal
» Partie Hell Dorado - Vendredi 13
» Débriefing de la Ligue Hell Dorado

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Saint-Urea-
Sauter vers: