Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 10
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 1717
☠ Localisation RP : Baterilla - South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 1250
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)   Mar 27 Mar - 15:54



Alisa « Léanne Mayer » Ebner






Prénom et Nom: Alisa Ebner
Âge : 20 ans
Sexe : Féminin
Avatar : Prussia Femelle de Axis Power Hetalia
Groupe : Civil
Métier : Violoniste
Espèce : Humaine
But : Découvrir le monde, améliorer ma musique et vivre « normalement »

---------------

Fruit du Démon : (sous réserve de validation) XXXX
Autres capacités : (sous réserve de validation) XXXX


Description physique


Je suis une jeune femme assez excentrique et qui aime attirer l’œil de toute personne que je croise ; avec un corps plutôt normal, une taille qui fait ressortir certains atout plutôt voyant que certaines personnes aiment beaucoup. Une peau mi-beige mi-pâle, je pense que cela fait joli cœur mais, je me fiche un peu de cela. Un visage plutôt rond pas trop gros non plus, des lèvres fines quoi de mieux que du rouge à lèvres pour les faire ressortir et attirer mon monde, de grands yeux bleu azur tirant un peu sur le violet foncé voir le rouge avec de longs cheveux blonds presque blancs jamais coiffé même si avant aucune mèche ne dépassait des coiffures que me faisais ma mère pour que je sois présentable devant la cour de mon père. J'ai une micro cicatrice sur la joue gauche qui ne soit pas beaucoup et j'oublie complètement que je l'ai donc pour moi ce n'est pas un détail important.

En ce qui concerne mes vêtements, je porte peut-être des couleurs sombres mais, qui attire l’œil pour me faire bien voir par les autres pour leur montrer que je ne suis pas invisible comme on pourrait le croire même si j'ai un sacré caractère. Ma tenue vestimentaire habituelle se résume à : un chemisier blanc, une veste de couleur qui varie, selon mes humeurs - une jupe de couleur qui varie aussi, selon mes humeurs et des bottes blanches avec des lacets noirs. J'ai toujours sur moi une grande sacoche cachée sous ma veste qui contient son violon pour pouvoir jouer ou bon me semble. Je me balade aussi avec une épée accroché à une ceinture à la taille pour montrer que je ne suis pas si faible comme pourrait le penser malgré ma tête de malade.

Je marche de façon très élégante un peu comme une reine mais, je n'ai pas de regard hautain comme on pourrait le penser, je parle plutôt assez vite et on a un peu de mal à comprendre mes phrases donc je m'embrouille assez facilement.

Je suis très agile et peut me déplacer facilement alors qu'il y a foule autour de moi, je suis malgré moi une combattante même si j'évite de me battre mais, quand il le faut je me bats et me montre plutôt forte malgré ce que certaines personnes disent vu ma force qui pour eux est inexistante sauf qu'ils ne savent pas que je n'utilise qu'une petite partie de la puissance que je pourrais exploiter avec les divers entraînement que j'ai subis sur la fin de mon adolescence mais, je me force à ne pas l'utiliser pour ne pas attirer l’œil sur ses compétences qui pourrait m'attirer des ennuies qu'autre choses.



Description mentale


Parce que la vie est peut-être une mélodie aussi douce que violente, je suis une jeune fille qui semble plus une musique violente que douce maintenant, je ne suis plus une jeune fille obéissante à qui on conduit sa tenue ! Je suis devenue le papillon libre qui est enfin sorti de son cocon douillet dans lequel il ne se sentait plus à l'aise.

J'ai quand même montré de quoi j'étais capable à tout ce qui me méprisaient, qui me jugeaient. J'ai dû avoir une détermination importante et un courage sans faille pour pouvoir avancer dans le même monde que ma famille biologique.

Je me suis battu comme un soldat pour avoir un seul regard de mon père même si c'était un regard amer et qu'il me trouvait insignifiante ! Cela suffisait à mon cœur de petite fille qui était fragile et qui ne rêvait pas de choses qu'une petite fille rêve en temps normal.

J'étais enfin je suis toujours quand je n'agis pas comme il me l'a appris, froide et sans pitié pour mes adversaires ! Je suis une fille simple, plutôt aimante même si je montre rarement de sentiment positif comme un sourire ou un peu de gentillesse vu que tout cela n'est pas ma priorité principale de montrer ce genre de sentiment.

Je ne suis pas un monstre dénoué de sentiment, c'est juste que j'ai du mal à me comprendre et ressentir mes émotions comme toute autres personnes... Les seules « sentiments » qui m'animent sont la peur, l'angoisse et la tristesse à part quand je suis dans l'action j'ai une poussé d'adrénaline intense qui me fait paraître effrayante et j'agis juste comme une poupée à qui on donne des ordres.

La plupart des gens qui n'ont pas été mes victimes me traitent de psychopathe mais, c'est faux je ne suis pas cela ! Je manipule seulement mes victimes et je tue si on me l'a ordonné directement, je ne suis pas une psychopathe !

C'est vrai que je pourrais éviter de tuer, car je suis toujours rempli de remords au vu que j'ai enlevé une vie peut-être précieuse pour les personnes qui l'entouraient mais, pas pour ceux qui m'ont employé pour l'éliminer.

Sinon je suis très artistique surtout à cause de lui et sa musique, j'aime le calme quand la musique résonne autour de moi ! C'est à peu près tout ce que je tolère, je joue aussi même si ma musique est seulement le reflet de mon âme : une âme abîmé et déchiré !

Mais, je ne m'abandonne pas pour autant ! Je souhaite vivre le plus longtemps possible et vivre malgré ce que mon cœur et ma raison me dicte à travers les jours et les rencontres.


Histoire


Music:
 

Mes talons claquaient sur le sol carrelé, épée à la main larmes aux yeux je m'avançais dans ce couloir qui allait me séparer de toi, car tel était ton voeu ! Pourquoi je devrais te tuer d'abord ? Ni toi ni moi ne voulons de cela, alors pourquoi ?

Je regarde l'une des fenêtres on pouvait entendre le chant des oiseaux au vu du printemps qui commençait à pointer son nez, je m'essuyais les yeux de ma main inoccupé moi qui réussissais toujours à cacher mes émotions lors d'un méfait sauf que me voilà a chialer comme une fillette.

- Ne pleure pas Alisa ou plutôt Léanne, tu savais au fond de toi que ce jour arriverait !

Je lève ma tête vers toi, tu es sans armes habillé de noir alors que moi... moi, était habillé comme tu m'avais conseillé de m'habiller au vu que j'avais grandis, que j'avais soufflé mes vingtième bougies il y a peu... Je savais bien que je devais te tuer un jour mais, pas maintenant...

- C'est trop tôt pour moi et ne prononce pas ce prénom ! J'ai encore tant de choses à apprendre de toi ! Viktor !

Il secoua la tête et s'avança vers moi les mains levées comme s'il se rendait mais, il ne se rend pas compte du mal qu'il me fait... Lui qui m'a enlevé de cette famille qui n'en avait rien à faire de moi, qui n'a même pas chercher à me retrouver... Il m'a donné son nom de famille, il m'a élevé comme si j'étais sa véritable petite sœur comme je puisse me résoudre à le tuer....

Il s'est arrêté à une dizaine de mètre, je ferme les yeux et lève la tête ainsi que la main qui tiens mon épée en soufflant pour retenir mes larmes.... Mon véritable prénom n'est pas Alisa Ebner mais, Léanne Mayer !La première fille du nom, musicien de génération en génération, j'étais dévoué à devenir cela même avant ma naissance sauf que ma vie pris une autre tournure que je ne regrette pas vraiment.

J'ai un jumeau du nom de Léonard sauf qu'on ne sait pas vraiment parler ou côtoyer au vu de nos éducations très différentes même si j'étudiais la musique comme lui, ce n'était pas pour faire comme mon jumeau me produire sur scène c'était parce que c'était comme cela un point c'est tout !


Donc je ne grandis pas comme les autres petites filles en plus d'être la première fille des Mayer, mon éducation fut très stricte voir trop stricte de ce que je lisais dans les yeux de ma mère sauf qu'elle ne disait rien ou ne faisait rien pour arranger ma situation...

J'ai bien compris qu'elle n'avait aucun pouvoir et que c'était mon père qui dictait sa conduite autant que la mienne ce qui me posa à me révolter sauf que peut faire une petite fille contre des adultes ? Rien, oui rien !

Je n'étais rien qu'une poupée... enfin non, j'étais un déchet ! Une erreur tout simplement ! Surtout que je ne ressemblais ni à mon père ni à ma mère et encore moins à mon jumeau puisque j'avais pris de la génétique des tout premier Mayer bien avant qu'ils deviennent ce qu'ils sont aujourd'hui !


Un corps de « malade » ! Une fille en plus, on devait redoubler de vigilance pour ne pas qu’elle attire d’ennui trop grave aux autres enfants des nobles…

Le vœu normalement de toute petite fille de sept ans, c’est être avec ses amies et d’autres choses que je ne comprends pas encore aujourd’hui vu que mon vœu à moi était de partir loin de cette demeure qui n’était pas la mienne… je n’y étais pas du tout à ma place, quoi qu’on puisse me dire…

Un jour alors que mes professeurs avaient mieux à faire que de s'occuper de moi comme me l'avait dit mon père, je suis parti me réfugier dans le jardin pour l'observer quand une voix résonna.

- Que fait une jeune fille comme vous dehors avec un vent pareil ?

Le vent, il n'était pas si fort que cela je ne comprenais pas mon interlocuteur surtout que je n'avais pas osé me retourner sur cette voix qui m'était inconnu quand celle de mon frère résonna.

-Viktor ! Vous deviez m'apprendre le violon, père nous attends !

Je me retourne pour voir des yeux bleus avec une chevelure blonde bien coiffé digne d'un grand soldat puis sans un mot de mon frère pour ma part, les deux s'en allèrent me laissant encore un goût amer dans le cœur....


Sauf que je ne savais pas à ce moment-là le véritable plan de ce fameux professeur de violon Viktor, un plan tellement bien organisé que même mes parents furent trompé comme mon jumeau.

J'avais maintenant dix ans et voilà deux ans que ce fameux Viktor venait dans notre demeure, apprendre à mon jumeau le violon ! Ce qui inspira aussi mon père et que ce jeune homme m'apprenne aussi à jouer de cet instrument pour que je serve enfin à quelque chose à part accompagner ma mère partout où elle va !

J'ai donc commencé mes leçons de violon sans savoir que c'était comme Viktor l'avait prévu ! Un mois, deux mois, cinq mois passèrent, selon le plan de Viktor. Un jour comme je les aime maintenant grâce à lui, vu que mon cœur était bien pendant ses leçons et surtout grâce cette attention qu'on me donnait enfin.


Viktor est donc venue accompagner par un de ses amis pour que je puisse commencer à m'entraîner pour un duo comme l'avait ordonné mon père. La leçon commença le plus normalement possible quand celui qui m'avait redonné du baume au coeur, se plaça derrière moi avec un couteau à la main et murmura avec le son du piano en arrière plan comme prévu.

- Ne fais rien de dangereux, jeune princesse albinos !

Un petit rictus sorti de la bouche de son ami puis se fut le trou noir complet avant mon réveille dans une chambre plutôt luxueuse et joliment décoré, tout le contraire de la mienne qui était décorée, selon les goûts de mon père donc sobre et peu élégant tel qu'il me voyait.

Je pouvais bouger librement, je n'étais pas attaché donc c'est une bonne chose à soi donc décidé je me lève du lit et me dirige par la fenêtre pour regarder la vu, premier réflexe en soi sauf que celle-ci me glaça le sang... Je n'étais sûrement plus sur mon île d'origine, car même perdue en pleine forêt... Non, je ne serais pas si j'étais sur mon île d'origine ou non, mentir n'est pas bon quand la porte s'ouvre sur...


- Viktor !


Quelque chose me fit sortir de mes pensées, j’ouvris les yeux sur celui-ci… qui touchait le bout de ma lame j’ouvris la bouche sauf qu’aucun son ne sortit… mes larmes redoublèrent, son sourire me fit encore plus mal au cœur.

- Je t’ai appris à ne pas être perdue dans tes pensées lors d’un meurtre à part si ses pensées me concerne ?

Il me sourit encore en voyant que je baisais la tête pour continuer à me remémorer le commencement de mon adolescence !

Évidemment au moment il ouvrit la porte, je fus très en colère et me jeta sur lui alors que je ne faisais clairement pas le poids vu que c'est lui qui me jeta sur le lit pour me tenir encore plus prisonnière que je le suis....

- A partir d'aujourd'hui, tu te nommera Alisa Ebner et non plus Léanne Mayer ! Tu seras ma soeur que j'ai cachée lors de la mort de nos parents !

Je ne pus que lui dire oui, car j'ai l'impression un brève instant que ses yeux étaient devenus rouge presque violet comme les miens, ce qui me parut étrange sans trop non plus.

J'avais donc dix ans que je fus enlever par Viktor Ebner et nommé Alisa Ebner et élever par lui telle sa soeur de dix ans sa cadette ! C'est là aussi qu'il commença à m'entraîner à un art que je n'aurais jamais pratiqué de ma vie mais, qui m'aurait sûrement tué à mon entrée dans l'âge adulte !

Il voulait seulement que je puisse me défendre et vivre par mes propres moyens quand il ne serait plus là, je n'avais pas vraiment compris à ce moment-là que c'est moi qui l'éliminerais ce n'est qu'en grandissant que je l'ai appris que c'est moi sa dernière victime...


- Alisa !

Je le regarde alors que ma lame commence doucement à traverser ses vêtements, son sourire éternellement gentil sur le visage, il a posé sa main gauche sur ma joue pour essuyer mes larmes…

Dix ans ont donc passé comme cela et j'étais donc devenu ce qu'il voulait, capable de pouvoir tuer quelqu'un sans que mes émotions n'agissent pas sur mon jugement pour que je sois la plus neutre et froide possible sauf que là....

Encore une fois je fus sortis de mes pensées et regarda mon épée dépassée de son dos, mes tremblements s'accélérèrent alors qu'il me frottait l'arrière de mon crane.

- Tout va très bien se passer maintenant Alisa ! Je t'aime, j'ai compris mes sentiments que trop tard... c'est bien dommage...

Alors qu'il arrêta son geste, se pencha sur moi et m'arracha mon premier baiser avant de s'enlever violemment de mon épée et s'écrouler au sol pour se vider de son sang.... Je ne pus m'écrouler à côté de son corps sans vie après avoir réalisé ce qu'il venait de me déclarer, depuis longtemps ou alors depuis le début il ne me considérait pas réellement comme sa sœur ce qui me déchira encore plus le cœur... Mon courage a pris le dessus et décida d'enterrer celui que j'aimais de tout mon cœur dans le tombeau se trouvant dans le jardin jardin dont je m'occupais personnellement... il est maintenant réunis avec ses parents, il doit être heureux même s'il me rends malheureuse... c'est tout ce que je pouvais faire avant de nettoyer la tâche dans ce couloir et de brûler tout ce qui avait touché Viktor une dernière fois et je décide de quitter ce château sans me retourner pour vivre au milieu des autres avec une petite valise de choses essentielles, le violon de Viktor dans son étui et une épée à la taille accroché à une ceinture pour unique bagages.




Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Seihyo
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! XXXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1251-la-douce-melodie-de-la-vie-alisa-ebner-fini

avatar


☠ Messages : 10
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 1717
☠ Localisation RP : Baterilla - South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ XP Dorikis : 1250
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999


MessageSujet: Re: La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)   Dim 1 Avr - 13:02

Double post pour dire : Fiche de présentation fini ! En espérant qu'elle vous plaira !




Alisa s'exprime en #21610B et elle exprime son passé en #cc0000 et en Italique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1251-la-douce-melodie-de-la-vie-alisa-ebner-fini

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 1086
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 26307
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé), Observation (Novice)
☠ XP Dorikis : 10 313
☠ Rang :
  • Ξ – Xi
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)   Mer 4 Avr - 7:52




Validation


Salut Alisa ! Désolé des quelques jours de retard. Je passe m'occuper de ta présentation Very Happy

Qualité : 300/500


tout ce qui me méprisaient -> tous ceux

Je me suis battu comme un soldat -> me suis battue

une poussé -> une poussée

ceux qui m'ont employé -> employée, puisque le COD est placé avant le verbe, il s'accorde avec le participe passé

on ne sait pas vraiment parler ou côtoyer -> on ne s'est pas vraiment parlé ou cotoyé

Bon ! Une plume plutôt légère, bien que parfois très alourdie par des fautes et certaines lourdeurs de vocabulaire. C'est le risque de la narration à la première personne.

Cohérence : 300/500


C'est sans doute ici le gros du problème. Que cherche Viktor, exactement ? Il t'enlève pour te former à devenir assassin ? Mais dans quel but ? En quoi ça l'avance ? Et, surtout, pourquoi est-ce que c'est à toi de le tuer ?

Je peux comprendre que tu aies envie de garder le mystère, mais le principal souci est que ce sont des questions qui méritent au moins une réponse vague pour qu'on cerne ton personnage. Là, après cette présentation, on ne sait presque rien de ton perso, à part qu'il s'agissait d'une violoniste assez aisée enlevée par un taré pédophile qui l'a transformée en assassin.

Des explications auraient été intéressantes.

Longueur : 150/250


En parlant d'explication, le manque d'information se fait sentir dans la longueur de ton histoire. Son déroulé est vraiment court, même trop court. Un personnage assassin tel que toi aurait mérité une véritable scène d'entrainement, où tu nous aurais expliqué comment tu as réussi à devenir une meurtrière froide, aussi bien dans tes capacités physiques que mentales.

Une vraie scène de combat aurait été judicieuse, également. D'un point de vue purement subjectif, je trouve même qu'il aurait été plus logique que Viktor te combatte réellement, sans accepter de simplement mourir, désarmé. La scène aurait été intense et t'aurait permis de nous présenter un combat émotionnellement puissant, pour mener à cette assassin que tu es aujourd'hui.

Originalité : 300/500


Niveau originalité, on a un personnage plutôt intéressant, douce et froide à la fois, mélancolique et poétique. C'est un élément duquel on ne peut pas se passer dans un manga, et c'est bien que tu aies voulu le retranscrire ici.
Néanmoins, ton histoire manque également du punchy et du fun propre à One Piece, avec des caractéristiques qui, je trouve, sont tirées d'autres manga. Pour résumer, ton histoire ne fait pas assez One Piece, avec très peu de références au contexte et au fort rapport à la mer propre au manga.
Et, surtout, il manque de cet humour si caractéristique, avec du loufoque et du burlesque, notamment. Ce n'est pas nécessairement Alisa qui doit être loufoque, bien que jouer sur sa "sombritude" puisse être loufoque, par moment, mais un PNJ qui graviterait autour d'elle, par exemple.

Subjectivité : 200/250


Si j'ai bien aimé ta présentation, j'ai néanmoins un reproche à te faire. Puisque ton personnage est un musicien, j'aurais peut-être préféré que tu mettes un peu plus de musique pour accompagner ton histoire. Bien sûr, ça aurait nécessité une présentation un peu plus longue, mais ça reste mon ressenti.

Sur ce, je te souhaite bon courage dans le monde du rp ! Au plaisir de te rencontrer un jour sur les mers !

Note finale : 1250 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La douce mélodie de la vie - Alisa Ebner (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douce mélodie des ténèbres.
» °- Je vous invite à écouter une douce mélodie inexistante -° ( Libre )
» Entendez-vous cette douce Mélodie?Non?Et bien tant pis car elle vient de partir...
» DOUCE MÉLODIE : Reine des Flammes, environ 13 lunes.
» Vent calme et mélodie douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: