Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un désir interdit (Les péchés du prophète #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine des Totems de Xylor


☠ Messages : 46
☠ Âge du Personnage : 17 ans
☠ Berrys : 304919
☠ Localisation RP : North Blue - Pleine mer
☠ Fruit du Démon : Zoan de la Colombe
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3530
Capitaine des Totems de Xylor

MessageSujet: Un désir interdit (Les péchés du prophète #1)   Lun 26 Mar - 0:42




- La parole sssssse répand superbement bien, Vittorio...
- Les gens d'aujourd'hui étaient plus attentifs, tu as raison...

Dans la pénombre de la taverne, qui venait de se vider d'une clientèle peu habituelle, pour se remplir à nouveau des habituels poivrots qui y régnaient en maîtres absolus, deux hommes discutaient encore. Un géant entièrement vêtu de rouge et son comparse, un petit homme drapé dans une tunique aussi sombre que la nuit. Tous les deux, ils étaient certainement la chose la plus louche que ces clients avaient vu de leur journée, voire de l'année. Mais ils avaient déjà achevé leur tâche en ce taudis, aussi se relevèrent-ils d'un seul mouvement. Ils étaient prêts à s'en aller, mais une voix, ou plutôt un son les arrêta aussi sec. Un sifflement aigü qui provenait des lèvres de la barmaid, une jeune femme rousse aux formes plus qu'attrayantes.

- Dis moi, beau prophète... Voudrais-tu montrer à la pauvre païenne que je suis de quoi un être divin est capable... dans un contexte plus intime?

Sa main qui glissait sur le bras de l'élu et ses dents qui mordillait une lèvre aussi pulpeuse que la chair d'un fruit ne laissaient aucune place au doute. Mais le grand Peace était perdu. Il n'avait jamais connu de femmes et, du haut de ses 17 ans, se demandait même quel était l'intérêt de leur existence, si ce n'était pour donner naissance à de fiers partisans de Xylor. Ah, la jeunesse et son ignorance. Alors que la musique commençait à résonner dans cette taverne peu luxueuse, les buveurs hurlant et braillant tels des veaux égorgés, la femme commençait à tirer sur le bras du grand blond avec insistance. Angelo, amusé et curieux, décida de s'éclipser un instant, disparaissant dans un clignement d'oeil de son apprenti. Il y avait des choses qu'un homme, et surtout un enfant de Mirko, devait apprendre par lui-même.

- Alors ton dieu est Mirko l'Amical, le dieu du Soleil? Montre moi un peu de cette chaleur qui agite ton coeur...

Dans le regard toujours aussi vide d'un jeune homme toujours aussi décontenancé, elle venait de faire claquer cette porte en bois qui marquait l'entrée dans un nouveau monde, dans une nouvelle épreuve de cette vie. Ses mains douces, habiles, entreprirent d'enlever les vêtements du blond avec délicatesse, avant qu'elle ne se déshabille elle-même. Là, alors qu'elle semblait toute petite par rapport au géant sur lequel elle était assise, c'était bien elle qui dirigeait la danse. Une danse dont le fils de Mirko ne connaissait pas encore les pas, dont il n'avait jamais entrevu l'existence. Mais il comprenait peu à peu, écoutant ce que son corps lui indiquait. Il réagissait primitivement, laissant ses mains puissantes parcourir le frêle corps qui lui faisait face. Des frissons naissaient sous sa peau, faisant monter en lui un désir insurmontable. Il était temps pour lui d'écouter ses pulsions les plus animales et de cop...

- Dégage de là, PÉTASSE!


Une gerbe de sang s'écrasa sur le torse nu d'un prophète décontenancé, alors que le visage autrefois délicieux de la barmaid venait de se tordre en un rictus affreux, laissant sa tête emmener le reste de son corps en direction du mur à côté. Simplement vêtu de ses culottes et de cette trace d'hémoglobine, le jeune homme ne comprenait plus rien. face à lui, la jolie rousse venait d'être remplacée par une blonde à la coiffure sophistiquée, fumant une pipe qui avait dû coûter plus cher que cette taverne en entière. Son regard était à la fois sombre et bienveillant, lui donnant une expression impossible à expliquer.

La mystérieuse inconnue:
 

- Vous voilà délivré de la tentation, ô fils de Mirko.

À la grande surprise du blond qui, décidément, ne cessait de sursauter à chaque événement, se perdant un peu plus à chaque fois dans une nasse dont il n'arrivait pas à se dépêtrer, la jeune femme venait de poser les deux genoux au sol, juste à côté du lit, aplatissant son front contre le sol en signe de soumission. Comme si elle prêtait allégeance au jeune géant. Elle, la noble courtisane, semblant plus riche à elle seule que la moitié de la ville basse, s'abaissait à ce niveau là de servilisme devant un simple prophète d'une religion inconnue? Un étranger venu de terres lointaines qui plus est. Il ne pensait pas encore avoir donné à sa foi une importance si grande.

- Qui es-tu?
- Je m'appelle Rikke Skorpen. Oui, comme Jungard II Skorpen, le roi de Récif.
- C'est bien la première fois que je rencontre une princesse...
- Mais c'est la première fois que je rencontre un prophète...

Ce court échange s'était suivi d'un long échange de regard, si long que Peace eut le temps de se noyer dans des yeux aussi bleus et profonds que l'océan lui-même. Aussi clairs que le ciel, aussi brûlants que le Soleil. La princesse de Récif portait en elle la flamme de Mirko, avec la même ferveur que Vittorio le faisait. C'était elle. Il ne le savait pas encore, mais cette simple rencontre allait changer non seulement le cours de sa vie, mais également la destinée d'un pays tout entier. C'est là, dans une chambre de bonne pitoyable, laissant inconsciente une catin rousse privée de sa pudeur, qu'un pacte silencieux venait de se sceller pour l'élu du second fils. Mais c'était aussi là que l'amour était né, pour la fille du roi, celle qui ne pouvait plus se passer de son prophète, déjà...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Totems de Xylor


☠ Messages : 46
☠ Âge du Personnage : 17 ans
☠ Berrys : 304919
☠ Localisation RP : North Blue - Pleine mer
☠ Fruit du Démon : Zoan de la Colombe
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3530
Capitaine des Totems de Xylor

MessageSujet: Re: Un désir interdit (Les péchés du prophète #1)   Mar 10 Avr - 22:28




Quelques jours plus tard, révolution de Récif.

- Regarde Rikke. Voilà la véritable puissance de mes dieux. Un peuple criant sa rage à l'unisson, écrasant avec ferveur l'oppression païenne.
- C'est un jour magnifique.
- Rendez-moi ma fille!

Rikke nichée dans le bras de son géant, de son homme, de celui à qui elle avait voué sa vie, elle faisait face à celui qui lui avait offert cette vie. L'homme qui avait fait disparaître sans aucune pitié sa femme, jugée trop vieille pour un homme qui n'attendait qu'un héritier. Ce soudain instinct paternel dont elle avait manqué toute sa vie ne l'apaisa pas. Elle avait sauté au sol, posant sa main avec tendresse sur le genou de celui à qui elle s'était offerte de toute son âme. Etonnant, celui-ci s'était arrêté, comme s'il avait compris. Son regard n'avait pas vacillé, sa confiance ne tremblait pas alors qu'elle s'avançait tranquillement vers le roi de Récif et ses soldats. Son bras ne fut pas perturbé quand elle traversa ce corps aigri par la vie, cette âme vieillie par des années de tyrannie, d'une lame aussi froide que ses mots.

- Tu n'es personne.

Le poing de Vittorio s'était écrasé sur la garde royale, les envoyant faire un tour dans les airs. Percé de trois trous, le vieillard s'écroula, sa couronne roulant au sol jusqu'aux pieds de sa fille, comme dans un dernier symbole. Le symbole de la victoire. Le silence s'était installé en même temps que les rugissements du peuple et le fracas des lames s'arrêtait. Tout un pays venait de s'arrêter de vivre devant la robe de leur princesse couverte d'un sang qu'elle partageait. C'était son sacrifice, son offrande au culte. Et cela, Peace avait su le voir et ses bras qui entouraient la jeune femme en pleurs en témoignaient. Il savait ce qu'il lui devait et n'avait plus aucun doute. Elle le suivrait jusqu'au bout de sa quête.

La nuit qui s'ensuivit marqua un tournant dans la vie du prophète, comme dans celle de son adoratrice. Il allait une fois de plus faire face aux démons humains, ceux là même qui l'envahissaient en ce moment précis où la princesse ferma la porte de sa chambre, laissant tomber au sol sa belle robe d’apparat. Si elle avait déjà offert son âme à la colombe et à Xylor, c'était cette fois son corps dont elle désirait faire don, s'exposant dans le plus simple des appareils. Ou était-ce réellement ce qu'elle désirait? Les larmes qui coulaient sur ses joues, s'écrasant avec plus de fracas que la révolution de la journée, ne disaient pas la même chose. gentiment, délicatement, elle repoussa le corps du géant, prêt à se lever pour s'occuper d'elle. Elle posa ses mains sur la poitrine de son idole, le plaquant d'une force rare.

- Je ne peux pas t'offrir ce que ton corps désire, ni ce que mon cœur demande. Je suis celle qui portera tes espoirs quand ils seront devenus trop lourd pour toi.
- Rikke...
- Tais toi, Vittorio. S'il-te-plaît... La tentation, la chair, la luxure. Tant de choses qui te seront toujours interdites. Tant de limitations qui font de toi l'être exceptionnel que tu es. Je ne veux pas être celle qui brisera tout ça.
- Alors pourquoi?

Un instant de silence à nouveau, une larme chaude tombant sur la poitrine de l'ange. Sa mâchoire s'ouvrait et se refermait, sans qu'elle ne puisse prononcer un seul mot. C'était en elle que la torture opérait désormais. Son âme chamboulée se refusait à céder et, après une longue inspiration et quelques larmes séchées, elle parvint enfin à exprimer ses pensées.

- Parce que personne ne t'aimera jamais aussi fort que moi... Parce que je veux être la seule que tu verras jamais dans cette tenue... Parce que je veux que tu comprennes que je suis toute entière dévouée à toi.

Elle ne lui avait pas laissé une seule chance de répondre, s'enfuyant rapidement, ne laissant dans son sillage que quelques traces de pas et un parfum délicat de jasmin et de tabac. Et un trouble, sévissant avec violence dans l'esprit du presceltien. Il venait de passer, dans la douleur, la première étape. Il avait vaincu le premier interdit, surmonté le pêché de chair.

- Sssssssss...

Dans la pénombre, juste à côté d'une porte que la princesse dénudée avait claquée, Angelo sifflait entre ses dents. Un sourire malsain envahissait peu à peu son visage. Son protégé suivait le bon chemin, et cette nuit était décisive dans la réalisation de ses projets. Le mot qu'il avait déposé devant la porte de Rikke, la demande qu'il lui avait faite d'aller s'offrir à l'homme qu'elle adorait. Encore une fois, il était le seul à jouer avec toutes les cartes dans la main...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un désir interdit (Les péchés du prophète #1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» float tube interdit sur les vnf
» [titre modifié] Obstacle dangereux en travers d'un chemin interdit : 1 mort
» Alevinage interdit.
» Menottage et garde à vue de cyclistes pour circulation en sens interdit !
» Baume les dames interdit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: North Blue :: Autres îles-
Sauter vers: