Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 الله بيننا - Asâr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 4663
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1780
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: الله بيننا - Asâr   Dim 25 Mar - 18:58



Seth













Prénom et Nom: Asâr
Âge : Vingt deux ans
Sexe : Masculin
Avatar : Imhotep – Im Great Priest
Groupe : Civil
Métier : Dieu/Musicien
Espèce : Humain
But : * Faire reconnaître à tout le monde sa supériorité
* Emmagasiner le plus de richesse possible
* Tuer tous les prêtres du culte de Seth
* Éveiller ses pouvoirs de dieu

---------------

Fruit du Démon : //
Autres capacités : //


Questionnaire


1. Apparence physique


Taille : Un mètre soixante quinze
Poids : Soixante kilo
Cheveux : Brun foncé
Yeux : Bleu


2. Tenue vestimentaire habituelle


Il porte généralement sa tunique blanche avec sa veste/cape noir. C'est la tunique avec laquelle il vit au quotidien et qu'il lave dès qu'il peut. En dix ans, il ne l'a enlevé que quelques fois. Il porte également un bout de tissu rouge en guise de ceinture et sa veste cape possède des bords blanc ainsi qu'un autre bord brodé en or, il possède également des boucle d'oreille en or, un collier en or ainsi que des bracelets. Il ne se balade pas sans son sceptre d'ailleurs, c'est une part de lui maintenant.

3. Motivations


Sa seule motivation, c'est la vengeance, se venger de ceux qui l'ont trahi ainsi que ceux qui n'ont pas cru en lui. Il veut faire reconnaître au monde qu'il est le dieu unique de ce monde, même si pour l'instant, il sait qu'il est loin d'être le plus puissant, mais qu'une fois atteint son paroxysme alors ses pouvoirs s’éveilleront à un niveau divin ! Jusque-là, il sait qu'il doit apprendre des hommes et surtout qu'il n'est pas encore immortel.

4. Opinion sur le gouvernement mondial


On lui en a vaguement parlé et disons que ce ne sont pas les plus modestes, il semblerait que le gouvernement mondial veuille à garder un secret bien enfoui. Il ne semble pas les aimer et surtout, il ne rejoindrait jamais leurs causes sauf si ça permettait d'épanouir grandement ses pouvoirs.

5. Opinion sur la piraterie


Ils ont besoin de plus de discipline, mais ce sont les personnes les plus libres de la planète puis ils font de bons sacrifices humains, personne ne les attend et surtout, ils savent dans quoi il s'embarque quand ils deviennent des pirates. C'est sûrement à un Pirate qu'Asâr sera associer et cela ne le dérange pas plus que cela.

6. Opinion sur la franc-marinerie


Il n'a aucune idée de qui ils sont, s'ils les connaissaient, il ne porterait pas plus d'attention à leur cause, quoi que, peut-être qu'eux, ont le savoir qu'il faut pour son éveil spirituel. Cela ne le dérangerait aucunement de les rejoindre dans le but de s'éveiller.



Histoire


Begin - بداية

Il y a de cela 800 ans, quelques années après le siècle perdu, un homme fit son apparition à Alabasta. Cette homme était arrivé avec énormément d'or, d'eau et de nourriture et cela dans un pays encore en proie à de nombreux conflit interne, il était ce que les habitants attendaient et ce que les dirigeant craignaient, il était le genre d'homme qui aurait pu prendre le pouvoir, mais non il était beaucoup plus malin que ça, tout ce qu'il fit c'est donner de l'or et des vivres au dirigeant en leurs demandant simplement un petit bout de terre et quelques sacrifices humains qu'il choisirais tout les mois, c'était quelques choses que les dirigeants de l'époque ne pouvait pas refuser, c'était perdre quelques civils ou perdre la chance de prendre l’entièreté des l’île, faut dire que les civils auraient préférer avoir un roi ayant des vivres et de l'or plutôt qu'un dirigeant ne possédant presque rien. Le nom de ce fameux homme était Seth et il se fit connaître au fil des années comme étant un dieu.
C'était sûrement qu'une pure coïncidence, mais depuis l'arrivée de cet homme, les problèmes était très peu fréquent et les habitants de ne manquer étrangement de rien, certains le considérer comme un dieu bienfaisant, mais d'autres comme étant le dieu de la discorde et de la destruction et cela était beaucoup plus proche de la réalité ! 

Huit cent longues années passèrent et il ne rester qu'une poignée de gens qui étaient encore adepte du culte de Seth, mais il n'était plus question de sacrifices humais, simplement d'offrande de nourriture, c'était beaucoup plus humain comme comportement. C'était une nuit différente des autres, aujourd’hui le vent soufflait énormément et il faisait très froid dehors, mais un heureux événement allait avoir lieu, la naissance d'un nouvel individu, un individu qui allait changer la donne dans ce village. Sa mère dépérit en lui donnant naissance, ce qui était regrettable, mais le bébé semblait allait bien, le père n'étant malheureusement pas connu, ce fut le grand-prêtre du culte de Seth qui prit soin de lui. Cette enfant n'était pas normale, tout d’abord, il ne poussa pas de pleur quand il naquit, mais il n'eut aucune difficulté à respirer et lorsqu'il ouvrit les yeux, ses yeux furent d'un bleu éclatant et étrangement la tempête se calma pour laisser place à un ciel sans nuages où seule la lune régnait, les prêtres prirent ça pour un signe, un signe que peut-être leur dieu avait peut-être enfin pris forme humaine une nouvelle fois pour les aider. Ah, j'ai peut-être oublié de vous préciser que c'était moi cette enfant ! 

Legend - أسطورة

Je vivais comme un roi et je ne comprenais pas vraiment pourquoi, certains étaient sceptique quant à qui j'étais, mais très vite, ils changèrent d'avis. Je possédais une vitesse d'assimilation supérieur à celle des gens ordinaire et avec le prof que j'avais dès mon plus jeune âge, fallait dire que j'avais intérêt à assurer ! C'était le prêtre supérieur qui m’entraînait et en toute honnêteté, il m'avait dit qu'il ne me reconnaîtrais pas tant que je ne l'aurais pas battu, je ne comprenais pas vraiment pourquoi les gens m’appelaient seigneur, ne voulait pas m'adresser la parole ou même pourquoi on m'offrait de la nourriture et quand je demander au grand prêtre, il me répondais d'un air grincheux que j'étais trop petit pour comprendre et cela malgré le fais que tout les ans je lui demandait, il m’énervait réellement mais je m'étais attaché à lui, il était comme un père, bien qu'il soit le seul à qui je m'étais attaché et que c'était grâce à lui si je n'avais pas encore tuer un prêtre, quand je me battais une force en moi me murmurait de tuer, comme si mon instinct me le dicter. Le temps passait et j'avais maintenant quinze ans, j'arrivais à tenir tête au plus fort des prêtres, fallait dire que l'on m’entraîner depuis que j'avais 5 ans, même si au début, je prenais ça pour un jeu, je ne mis que quelques mois à comprendre que je devais apprendre, j'avais donc des cours pour apprendre à me battre, à lire, à écrire et ainsi qu'a jouer de la musique avec une drôle de flûte.
Tandis que je me battais avec les prêtres pour m’entraîner, le grand-prêtre se contenter de me regarder, il était devenu beaucoup trop vieux pour ces conneries et maintenant, il supervisait simplement tout.

C'était devenu une routine que je vivais depuis quinze longues années, un soir, le prêtre me fit venir, il était dans le désert, non loin du temple, sur des ruines, je me mis prêt de lui et soupirai, me demandant de quoi il allait encore me parler et s'il n'allait pas encore me sermonner parce que j'avais raté les cours de lectures pour aller jouer de la flûte, la flûte me permettait de faire taire mes démons et c'était vraiment pratique. Il posa ses yeux sur moi et se mit à sourire, cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vu sourire, c'est alors qu'il prit la parole.

« En toute honnête, tu lui ressembles beaucoup. Tu sais que depuis tout petit, on te traite comme un roi, mais que tu n'es en rien un enfant de la royauté. Tu m'as posé la question tant de fois aujourd’hui, je vais te répondre. Tu sais que nous, les prêtres, nous prions un dieu et étonnement tous nous laisse à penser que tu es sa réincarnation. Au début, j'avais du mal avec ça, je maintenant que je vois tout le tableau, je me dis que c'est vrai, tu es la réincarnation de notre dieu, Asâr, tu es la réincarnation de Seth. » 

Donc j'étais un dieu ? Enfin sa réincarnation ? Étonnamment, cela me plaisait et il vit un sourire apparaître sur mon visage. Je le regardais avec mes yeux bleu en attendant la suite, je voulais connaître la suite, cela semblait le troubler, le fait que je ne sois pas si surpris ou troubler moi aussi, fallait dire que je me doutais qu'il y eût quelques choses d'étranges, personne ne voulait me parler à part les prêtres et tout le monde me fuyais du regard, ils avaient peur de moi donc bon, au début, c'était dérangeant, mais induire la peur juste d'un regard s'est quelque chose qui me plaît particulièrement. J'avais lu quelques ouvrages concernant Seth et tout ce qu'on disait sur lui et honnêtement ça me plaisait tout cela ! Il prit une grande inspiration et se remit à parler.

« C'est assez déconcertant de te voir réagir de la sorte, je pensais que tu n'allais pas me croire, mais visiblement, je me trompais. Écoute, plus tard, tu développeras tes pouvoirs de dieu, quand il apparaîtrait, car nous ne savons pas quand, il faudra que tu ne fasses pas le mal avec, utilise les à bon escient. C'est tout ce que je te dem... » 

Une balle entre les deux yeux, je m'étais retrouvé recouvert de sang, je n'avais pas trop compris ce qu'il s'était passé, mais une fois de plus je m'étais retrouvé orphelin. La haine envahie mon âme, j'allais m’élever au rang des dieux, j'allais en devenir un et j'allais abattre mon courroux. 
Je pris la dépouille du grand-prêtre et me cachai derrière la ruine qui semblait arrêtez les balles. J'avais un visage impassible, mais au fond de moi la haine était grandissante, je pris son sceptre en forme de lune et me relevai, les tirs semblaient s'être arrêté. Je me mis donc à m'approcher d'eux et il ne savait pas s'ils devaient m'abattre ou s'ils devaient vérifier ce que j'allais faire, c'est d'ailleurs pour ça que ce groupe d'assassin était simplement une bande d'amateurs. Il me sous-estimer clairement. Je tournai ma tête légèrement sur le côté arborant un sourire presque terrifiant



« Vous venez de tuer mon père, la seule personne qui m’empêcher de tuer, la seule personne pour qui j'avais accepté de ne pas écouter la petite voix qui me dit de tuer. Je suis vraiment désolé, mais soyez honoré, vous allez devenir mes premiers sacrifices humains comme quand j'étais en vie, il y a de cela 800 ans » 

Sans aucun souci, je pris appuie pour faire un saut et arrivait par le haut transperçant l'un des trois assaillants, une fois poser les pieds au sol, je lâchai le sceptre, m'accroupissant, je fis un sprint vers l'autre en prenant de l'élan et frappant pile au niveau de son menton, lui brisant la mâchoire au prix d'une ou deux de mes phalanges, le troisième semblait être terrifié et avait lâché son arme en reculant tandis que moi je ne faisais que sourire en le regardant. Je m'avançai vers le cadavre du premier pour récupérer mon sceptre lunaire. 

« Après de longues années, je suis de retour et j'ai enfin obtenu mes sacrifices humains, ça me fais du bien. Toi, je te laisse la vie sauve, mais raconte à tout le monde que Seth, dieu unique est de retour sur les terres d'Alabasta. » 

En toute honnête, je m'y croyais un peu trop, mais bon, je suis la réincarnation d'un dieu et aussi, je venais d'être libéré de mes chaînes, car oui, mon père adoptif était au final ce qui me retenait, il était mes chaînes, mais maintenant, je n'ai plus de chaînes !

God - إله

Plusieurs jours passèrent et j'avais pris mon rôle très au sérieux, j'étais revenu avec le cadavre du grand-prêtre et il avait eu une cérémonie rien que pour lui et moi, j'avais récupéré le sceptre en faisant, de ce sceptre, mon arme. Les années passèrent et ma vie était devenue très ennuyeuse, effectivement, je ne savais pas trop quoi faire de mes journées, évidemment, je continuer mes entraînements en évitant de tuer les prêtres, mais c'était tout, à part ça et la musique je n'avais rien d'autre à faire et mes pouvoirs ne semblaient visiblement pas vouloir se manifester, je devais peut-être remettre la tradition des sacrifices humains ? Non, je ne pense pas que cela soit la solution, enfin bref vous comprenez que ma vie était assez monotone, mais tout changea le jour où j'avais appris que l'un des prêtres avait osé me voler de l'or pour le revendre à Aluburna, la capitale d'Alabasta, ce qui me fit poser deux questions, la première pourquoi je ne vivais pas là-bas si j'étais un dieu et la seconde, notre communauté a bien augmenter depuis les dernières années, la rumeur comme quoi Seth était revenu à la vie fut entendu un peu partout grâce à l'assassin raté que je n'avais pas tué, alors comment je devais punir le prêtre ? J'avais eu une idée, une idée qui marcherai à tous les coups ! Il me fallait simplement du poison. Quelques jours après ma découverte, je fis réunir tout le monde dans une grande salle, je pris une coupe en or que seul moi avait touché et je la remplis de vin. Le suspect, que je savais coupable, s'avança vers moi et je lui fis un sourire, une fois de plus, vraiment flippant.



« Si tu arrives à boire ce vin sans mourir alors j'avais faux et tu n'es pas coupable de vol comme je le pense, mais si tu te retrouves paralyser en le buvant, c'est que tu étais coupable et tout le monde verra ce que je peux faire avec mes pouvoirs que je viens d’acquérir. Pour te prouver que le vin n'est pas empoisonné, je goûterai avant toi ainsi qu'après. » 

Tout le monde semblait surpris, en effet personne savait que j'avais reçu mes pouvoirs, je mis donc la coupe à ma bouche et bu avant de le passé au prêtre, il hésité, car il ne savait pas si je mentais, de toute façon s'il ne le faisait pas, j'allais le tuer donc il n'avait pas d'autre choix, il se mit à boire et me rendit la coupe où je bue à nouveau. Il avait fallu que quelques secondes pour que son corps se retrouve entièrement paralyser, il ne pouvait plus parler ni bouger. Tout le monde semblait stupéfait tandis que moi, je posais la coupe dans mon trésors, souriant. En fait, j'avais simplement imprégnait le manche de la coupe de poison paralysant, il suffisait simplement de la toucher à main nu pour que le poisson pénètre le corps, heureusement que j'avais des gants et lui non.



« Vous voyez, il est coupable, mais je vais lui offrir un cadeau ! Il sera un sacrifice en mon honneur. » 

Sans trop attendre, je pris mon sceptre et lui coupa la tête avec le tranchant de la lune que j'avais aiguisé. Sa tête fut tranchée nettement et c'est là que même les prêtres prirent peur, j'étais devenu trop instable. Trois jours plus tard, sois maintenant, j'étais sur une petite île de South Blue avec seulement quelques kilo d'or et mon sceptre dans une putain de caisse en bois, si votre question, c'est est-ce qu'on m'a envoyé ici pendant que je dormais ? Oui, car je me souviens m'être endormi, mais après plus rien, ils ont dû me droguer et se débarrasser de moi. Je vais montrer a tout Alabasta que s'attirer ma colère n'est pas une chose bien et surtout, je vais tuer tout les prêtres du culte de Seth, mais pour ça, il va me falloir plus de pouvoir et plus d'argent.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 58
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 4663
☠ Localisation RP : Grand Line - Whiskey Peak
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1780
Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: الله بيننا - Asâr   Dim 25 Mar - 19:54

Presentation fini ~

Bien evidemment, Asâr ne développera aucun pouvoir de dieu.
La mythologie est elle aussi loin d'être fini et elle sera développer tout au long des RP, mettant en scène d'autre personnage de la mythologie égyptienne remixer à ma sauce.
Pour ce qui est de "la petite voix" qui le pousse à tuer après la mort de son père adoptif, c'est simplement un symptôme de schizophrénie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 952
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 41358
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé)
☠ Dorikis : 8423
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: الله بيننا - Asâr   Lun 26 Mar - 15:20




Validation


Salut Eikichi/Asar ! On passe enfin te valider Very Happy

Qualité : 350/500


Soixante kilo -> kilos

veste/cape noir -> noire

Il veut faire reconnaître au monde qu'il est le dieu unique de ce monde -> répétition du "monde"

ils savent dans quoi il s'embarque quand ils deviennent des pirates -> ils s'embarquent

Asâr sera associer -> associé

de nombreux conflit interne -> conflits internes

il ne rester -> restait

Cette enfant n'était pas normale -> cet enfant n'était pas normal (un garçon)

une vitesse d'assimilation supérieur -> supérieure

Bon ! Si ton style s'est grandement amélioré depuis la première fois, il y a néanmoins pas mal de petites erreurs, surtout sur la fin de l'histoire. Pense à bien te relire, surtout !

Cohérence : 300/500


Un concept sympatoche, mais qui souffre grandement du peu d'approfondissement que tu en fais. Je commence par contre par préciser une chose : Seth n'a jamais existé, ni maintenant, ni avant. On peut considérer que c'est une légende d'Alabasta, mais rien de plus.

Bon. Du coup, passons aux vrais soucis. Le premier réside dans l'extrême facilité de l'élément déclencheur. Des pillards qui assassinent le prêtre, comme ça, sans raison ? Et ne te tuent pas juste après ? C'est quand même un peu étrange.

L'autre problème se situe dans ces voix que tu nous mentionnes, mais qui ne sont pas du tout expliquées et réellement exploitées. Le personnage torturé psychologiquement, en véritable méchant, c'est intéressant, mais ça implique de vraiment l'approfondir.

Le dernier souci concerne ton renvoi sur South Blue. C'est hypeeeer précipité. S'ils avaient voulu se débarrasser de toi, pourquoi ne pas te droguer et te balancer à la mer ? Parce que t'envoyer sur les Blues, ça implique nécessairement de payer Davinxi, et ça coûte cher.

Longueur : 100/250


Si ton histoire comporte des éléments intéressants, elle est néanmoins bien trop courte. Les dialogues sont trop peu représentatifs de ta personnalité, et la scène de combat vraiment expéditive.

Originalité : 400/500


C'est clairement le point fort de ta prez. Le délire mythologique sur Alabasta, c'est quelque chose de vraiment cool et qui ne peut que me faire plaisir. Les déserts sont vraiment propices à tout type de légende, et je t'avoue que la tienne est bien cool. Néanmoins, c'est vraiment dommage que tu n'aies pas pris la peine de mieux exploiter ce filon.

Tu perds également des points pour l'absence de véritable humour one piecien. Dommage !

Subjectivité : 250/250


Une prez vraiment très intéressante, mais qui malheureusement n'atteint pas tout son potentiel. C'est dommage. On sent que tu t'es précipité sur la fin, alors que tu pouvais continuer à faire monter la pression.

Note finale : 1400 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: الله بيننا - Asâr   

Revenir en haut Aller en bas
 
الله بيننا - Asâr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: