Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour une poignée de mandarines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1324
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Pour une poignée de mandarines   Ven 9 Mar - 14:48

Plan d'urgence


"-Rattrapez-là ! Vous autre éteignez l'incendie !"

J'avais fait un parfait dérapage contrôlé sous le soleil brûlant de cette magnifique île de Konomi ! J'étais dans la partie la plus au Sud de l'île. Et je venais d'accomplir ma mission avec succès ! Ouais c'était pas une mission officielle, mais quand même ça en avait de la gueule ! En fait, je m'étais prise de pitié pour un groupe d'agriculteur local. Après une soirée bien arrosée, ils s'étaient confiés pour dire que le Commandant de la Marine local s'était approprié certaines parcelles de leurs terrains pour exporter et revendre les mandarines.
Alors moi, j'ai fait quoi ? J'ai activé le mode Franc-marin avant de me rendre sur la propriété du Commandant et d'y foutre le feu. Et je comptais pas m’arrêter là ! Oh ça non ! La Marine voulait abuser de son pouvoir ?! Parfait j'allais abuser du mien ! Cette fois, c'était direction le centre de la ville, je comptais bien m'occuper de la Garnison locale histoire de leur faire comprendre ce qu'est la "Justice" hahaa regardez moi les ces cons qui me courent après. J'avais lancé quelques fils dans le ciel pour qu'ils s'accrochent aux nuages avoisinants. D'un coup sec, je m'étais retournée en sortant mes flingues et en faisant feu sur la marine qui me poursuivait et progressivement, je m'étais mise à "voler".

"-Ciao les cons !"

J'avais utilisé mes fils pour m'accrocher aux arbres, aux bâtiments et tout ce que je pouvais pour atterrir non loin du centre-ville. J'étais persuadée que mes poursuivants viendraient par ici. Mais franchement ils m'avaient fait mal au cœur ces petits paysans et que la Marine s'adonne à de telles bassesses ça me rendais folle ! J'étais déterminée à tout faire péter, j'avais la rage au ventre et un regard de chienne enragée prête à tout. Même les deux gars à l'entrée de la garnison l'avait compris, ils n'étaient pas au courant de l'embrouille, mais ils savaient que j'étais là pour tout niquer ! J'avais levé mon flingue en l'air avant de tirer plusieurs balles. La plupart des civils autour avaient hurler en fuyant, parfait, il n'y aurait pas de dommage collatéral cette fois ! Ils connaissaient pas encore la "Valkyrie" sur cette île, mais ça allait changer.

J'avais prévu mon coup depuis quelques jours et j'étais quand même rôder maintenant à ce genre d'exercice à la con ! Du coup...4...3...2...1. Boum. Le local à poubelle à l'extérieur de la garnison avait explosé, une colonne de flamme s'était élevée et une poubelle était littéralement en train de voler. Ah ma diversion était prête c'était à mon tour d'entrée chez eux et de foutre la merde.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant

avatar
Capitaine des Désossés


☠ Messages : 123
☠ Âge du Personnage : 24 ans
☠ Berrys (x1000) : 2948
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Hone Hone no Mi
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 5025
Capitaine des Désossés

MessageSujet: Re: Pour une poignée de mandarines   Sam 10 Mar - 17:29







Pour une poignée de mandarines


Alalala cette île de merde. Bordel qu’est-ce qu’il faisait chaud quand même. J’allais mourir moi à cette température, franchement, je commençais doucement à fondre je le sentais. Mes os n’aimaient pas la chaleur, c’était comme du chewing gum après et j’étais obliger de ramper au sol … Bon d’accord, je rigole c’est pas la chaleur qui va me tuer, mais quand même. J’étouffais, moi ?! Je combattais cette température comme si ma vie en dépendant, je combattais plein de truc mais ça c’était à ce moment-là le truc le plus important que je combattais. Et je combattais pas mal de chose dernièrement comme mon envie d’aller sur Grand Line. C’était décidé j’allais y aller, mais je cherchais encore comment. En plus j’avais entendu parler d’un endroit trop bien, trop cool, où les arts martiaux étaient considérés comme un art. Une île magique du nom d’Ishiro !

Bordel rien que d’y penser j’en avais la barre. Je m’imaginais déjà, moi, Heiko franc marin depuis peu, combattre dans une arène remplie de gens qui scandaient mon nom comme si j’étais leur dieu ! Imaginez putain, imaginez ! Non mais sérieusement, c’était décidé j’allais y aller. J’allais combattre dans une arène comme ça un jour et on scandera mon nom, c’était sûr ça. Enfin bref pour le moment j’étais en plein centre-ville de cette île, c’était quoi son nom déjà ? Kimono ? Un truc du style, je sais plus. Je sais juste que je m’étais arrêté ici pour tenter de trouver un moyen de rejoindre Grand Line, pour mon tournoi éhé. Et c’est là que cette journée plutôt banale a galéré s’était complétement transformée en guerre. Une explosion se fit entendre non loin de ma position, des civils qui couraient dans tous les sens ! Moi en tant qu’homme normalement constitué bah je courais dans le sens inverse. Pourquoi ? Parce que j’étais pas un mouton, j’aimais pas faire comme tout le monde.

C’était à ce moment-là que je tombais face à face avec une garnison de la marine qui courait en direction d’une femme, seule face à aux deux gardes. Elle n’allait quand même pas tenter d’attaquer les marines si ? La question me traversait l’esprit, mais je n’y prêtais pas attention. Je profitais de l’explosion pour me faufiler devant les deux gardes et … Faites dodo les gars. J’avais assommé le premier en le frappant au niveau du crâne, pour le deuxième le je lui avait cassé l’os du bras et une fois au sol l’avait assommé avec un gros coup de pied. Je savais pas qui était cette femme, mais en tant que franc marin, ce n’était pas tous les jours qu’une garnison de la marine était aussi peu surveillée, il fallait que j’en profite. Me retournant vers la jeune femme avec un grand sourire sur le coin des lèvres, je lui fis un grand signe de la main pour lui dire de venir.

« HEEEEEEEY ! LA VOIE EST OUVERTE YOUHOUUUUUU ! »

La discrétion il fallait le dire, ce n’était pas mon truc. Mais on s’en foutait non d’être discret ? L’essentiel c’était de frapper et de frapper fort ! Une garnison comme celle-ci complétement à découvert, c’était pas demain la veille qu’une chance pareil allait se reproduire. Il fallait le faire et j’avais eu de la chance, j’étais le seul franc marin ici. Enfin je le pensais.

« Salut moi c’est Heiko, je suis franc marin. Alors on l'attaque cette garnison ? »

Dis-je alors d’une voix de bébé avec une tête de chien battu. J’espérais au fond qu’elle dise oui, mais bon c’était sûrement une criminelle voulait tout piller et rien d’autre au vu de sa tenue. Ouais bon j’étais torse nu avec un short, ce n’était pas moi le mieux habillé des deux on va pas se mentir …








« Numéro 10 dans ma team »
#006666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 541
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1324
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7310
Capitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Pour une poignée de mandarines   Dim 11 Mar - 9:02

Assaut



Puis là, j'étais monstre chaude ! C'était ma dernière mission en tant que Pion Franc-Marin ! Vous voyez le délire ? J'allais plus jamais la jouer solo, enfin en si en fait deux trois que je pète des câbles, mais sinon, c'était vraiment ma dernière fois quoi ! Et puis là sortit de nul de part, t'as une espèce de mec chelou qui arrive et qui assomme les deux gardes. Alors non seulement j'étais déçue de pas m'en être occupé moi-même. Mais en plus, le type était trop bizarre, c'est quoi son bout de d'os de poulet sur la joue ? C'est au cas où il a faim ? Je m'étais gratté la tête tellement je trouvais ça bizarre. Puis là ou il m'avait vraiment achevé, c'était sur sa présentation, moi, on me tend des perches pareilles, je peux rien faire.

"-Echo ? Comme l'écho ? Bah salut Echo, moi j'suis Phendrana. Je suis Grand corsaire. Bonne journée !"

J'étais totalement sur le cul devant ce mec, je comprenais que dalle, c'était dingue ! Je m'étais avancée vers la porte principale qui était encore fermée. J'avais juste eût à agité un peu les doigts pour que des fils tranchants ne viennent découper la porte qui s'était alors effondrée sur elle-même. Je m'étais avancée au niveau de l'entrée avant de jeter un regard par-dessus mon épaule et voir le Echo.

"-Ehhhhh... Si tu peux prendre le couloir de droite ça m'arrange. Moi je vais à gauche et on se retrouve dans la cour central ? D'accord le Franc-marin ?"


J'étais donc entrer dans le couloir de droite qui mènerait je ne sais où, j'espèrait surtout trouver le Commandant d'unité ici et lui dire deux mots au sujet des mandarines locales. Mais ça c'était avant qu'une alarme se mette à retentir et que plusieurs soldats courent dans tous les sens en barricadant des portes un peu partout et en dressant des barricades de fortunes en un temps records.

"-Ah, ça doit être l'heure de la soupe !"

Je lui avait pas réellement laisser le choix, si il était vraiment ce qu'il était il m'aiderait
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pour une poignée de mandarines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une poignée de mandarines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une poignée de Yen [Andrea]
» Pour une poignée de Whiskas...
» Pour une poignée de pièces d'or...
» Pour une poignée de dollars (recherche de rp non terminée)
» Pour une poigné de pépites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: Konomi-
Sauter vers: