Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles




Votez toutes les deux heures
et gagnez des Points de Votes !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Capitaine et l'Acrobate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 56
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 1032
☠ Localisation RP : Ishiro
☠ Fruit du Démon : Logia de la Glace
☠ XP Dorikis : 2835
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Le Capitaine et l'Acrobate   Jeu 8 Mar - 19:40



Une mince couche de givre passa sous la porte d’entrée de la taverne qui s’ouvrit à la volée avec deux pauvres types qui en sortaient en courant, les mains sur la tête, sous une nuée de glaçons pour apéritifs.
Le plus grand des pauvres gars se retourna et pointa du doigt la porte d’entrée, ou plutôt ce qui semblait s’y tenir et gueula :

" C’est quoi ton problème ?! Nous, on voulait juste boire et s’amuser ! Espèce de monstre !
-L’ambiance ici, c’est moi qui la produit et sûrement pas en essayant de frapper l'un de mes clients. Maintenant dégagez, vous deux et que je revois plus vos sales gueules dans le coin ! "

Ces paroles avaient été prononcées par un jeune homme aux cheveux noir de jais et aux yeux jaunes : Oz.
Les deux pauvres types partirent sans demander leurs restes pendant qu’Oz fît disparaître le givre et se retourna face à la taverne bondée et un peu silencieuse pour le coup. Ce bâtiment était le refuge d’Oz depuis qu’il avait ingéré son fruit, il apprenait à contrôler son pouvoir en compagnie de Van qui lui offrait le gîte et le couvert à condition que le jeune acrobate bosse dans son établissement.
Le singe à poudre sourit, prit une choppe dans les mains :

" Ben alors ?! Où sont mes heureux clients qui adorent rire, chanter et manger ?! Tous ceux qui crieront que sont eux auront une tournée gratuite et servis par mes soins ! Hahahaha ! "

Toute la salle se réveilla en hurlant leurs noms respectifs, donnant une sorte de brouhaha qui réchauffait le cœur du serveur aux yeux jaunes.
Il prit son élan et sauta sur un des piliers de la taverne pour le grimper et se retrouver ensuite d’un autre petit bond sur un lustre qui se mit à basculer, avant qu’Oz finisse sa course sur le bar, sous les exclamations de tout le monde. La vie avait repris.

Le jeune homme redescendit derrière le comptoir pour retrouver Van, ce petit homme grassouillet, chauve, qui l’avait tant aidé.

" Pardon boss, mais avouez qu'y avait que ça pour redonner du moral à notre clientèle !
-T’as de la chance que je t’apprécie La Buse ! Espèce de singe à poudre va !
- Haha ! Arrêtez de faire comme si vous n’en aviez pas eu l’idée, je vous ai vue commencer à préparer plusieurs boissons dans votre coin quand j’étais sur le lustre !
-Comme toujours, tu as l’œil !
-Que voulez-vous ? J’ai tout appris de vous ! Bien et si maintenant, on y retournait ? Autant s’amuser ! "

Oz prit quelques chopes sur un plateau et commença à servir ceux sur le comptoir en les faisant glisser, puis usa de ses jambes pour ressauter sur le comptoir et observer le lieu.
Plusieurs personnes discutaient encore, il n’était pas obligé de les servir maintenant. Il repéra une table dans un coin avec deux hommes corpulents et une jeune femme bien musclée. Il reconnut celui qui avait un cache-œil, c’était Yuk, un habitué des lieux. Oz sourit, prit une cruche remplie d’eau et jeta le contenu en l’air avant de le geler immédiatement. Cela créa un pont de glace temporaire qui lui permit de remonter sur une corniche, avant de se briser en fines particules de glaces, et de là, il put avancer sans peine avec le plateau dans une main, saisit une des cordes pour descendre les lustres et l’utilisa pour glisser le long, la tête en bas.

" Bonjour ! Comme promis, la tournée du patron !
- Merci La Buse ! Qu’est-ce que tu fais encore ici avec ton pouvoir et ton agilité ? Tu pourrais voyager comme tu le désir !
-Allons Yuk ! Vous savez très bien que je partirais quand le moment sera venu ! Pourquoi vous voulez vous débarrasser de moi, c’est ça ?!
-T’as tout compris l’artiste ! Muhehehe ! "

Tous se mirent à rire avant qu’Oz ne bascule son corps pour se retrouver sur ses pieds et se diriger vers une autre table avec une personne qu’il n’avait auparavant jamais vue.

" Bonjour brave client ! Alors ce sera quoi pour aujourd’hui ? "



Dernière édition par Oz Rivershade le Dim 18 Mar - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1051-oz-rivershade-le-voltigeur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019552
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 4854
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Sam 10 Mar - 1:00

「 Le Capitaine et l'Acrobate 」

Ft. Oz Rivershade
Voilà plusieurs jours que mon bras étaient en traitement. Il n’était pas encore tout à fait guéri, mais je n’avais plus cette atèle qui me décrédibilisait totalement. C’était déjà un bon début, encore un jour ou deux et je pouvais quitter les lieux. Fort heureusement, je n’avais pas eu de complication pendant que ma blessure était encore apparente. Je n’avais même pas recroisé le colosse que j’avais combattu. Bon en même temps, il était encore en plus mauvais état que moi… Mais tout de même ! Il aurait pu se rétablir bien plus vite étant donné sa masse musculaire hors norme. Il avait peut-être des capacités de régénération plus développées que les miennes.

M’enfin, tout était normal. Pendant ce temps de repos, j’en profitais pour récolter des informations. Même si je ne pouvais pas m’entraîner, je pouvais toujours faire quelque chose d’utile pour Eden Garden : chercher de potentielles recrues, trouver un éventuel navire et tout un tas de choses de ce genre. Et donc, malgré mes précédentes tentatives… Ce genre de données, on ne les trouvait facilement qu’à un endroit : la taverne. Bon, il en existait quelques unes sur cette île, et le résultat n’avait pas été concluent, au point de me décourager. Ceci dit, il restait quelques auberges que je n’avais pas visité. Et évidemment, c’était dans l’une d’entre elles que j’allais me diriger.

M’installant donc tranquillement, j’assistai à un phénomène assez inattendu. Afin de calmer un envenimement entre deux clients, l’un des serveurs, ou du moins quelqu’un du personnel, givra légèrement les lieux, glaçant l’endroit où il posa sa main tout en faisant chuter rapidement la température de la pièce. Un mangeur de fruit, ici… Cette fois-ci, je ne risquais rien si je l’invitais pas vrai ? Je veux dire, on était dans un endroit que les civils les moins commodes fréquentaient souvent, et en plus de cela, ce type ne semblait pas être des plus saints non plus. Ce qui voulait dire qu’il n’y avait aucune chance qu’il fasse parti de la marine… Pas vrai ?

Tss. A cause de l’autre con, je n’osais plus me fier à mon instinct pour repérer des gens, surtout que je n’étais pas sûr de pouvoir remporter des combats serrés en étant blessé. J’étais obligé de tourner autour du pot pour déceler ses pensées hein… Ouais, je pouvais faire ça. C’était de cette manière que Yaku avait fini par me rejoindre. Bon, j’étais un peu plus fourbe et subtile, mais ce n’était pas en dévoilant directement mes intentions que cela allait marcher.

J’attendis donc patiemment que l’individu en question vienne à moi. En tant que nouveau client, il allait forcément venir vers moi, je connaissais les principes. En effet, moi aussi j’avais pu travailler dans un bar, je comprenais l’attitude du type, mais je savais aussi comment il allait agir. Apparemment, il n’avait pas subi de formation pour être du plus sage et plus noble possible. Il semblait plutôt être du genre dynamique et souriant. Mmh… Je sais.

« Bien le bonjour cher serveur. », dis-je d’un gentil sourire. « Je prendrais votre meilleur alcool accompagné du plat du jour je vous prie. »

Après qu’il ait pris note de ma commande, je continuais histoire de lui indiquer qu’il avait captivé mon attention. De cette manière, il n’allait pas uniquement me laisser suite à mon achat pour me revoir uniquement plus tard pour m’apporter l’addition. M’enfin, j’espérais surtout qu’il n’allait pas trouver une excuse pour éviter de converser avec moi. Je concevais qu’il bossait, mais dans une taverne, on avait toujours un peu de temps pour les clients les plus attentionnés, les plus intéressants ou les plus… Jolies. Quoi !? C’était rare de trouver de belles demoiselles dans des bars miteux grouillant de méchants brigands pas beaux ! Évidemment que je leur accordais du temps ! Ahem.

« J’ai perçu votre prestation quelque peu glaciale, et j’avoue être légèrement surpris. Non pas que je n’ai jamais rien vu de tel, mais il est rare de percevoir une personne ayant mangé un fruit du démon. Celui-ci doit sans doute vous permettre de manipuler la température ou bien directement la glace, me tromperais-je ? »

Établir les connaissances directement était un bon moyen de montrer de l’intérêt et d’en apporter. Par la suite, il fallait que je garde son attention, en racontant un peu de ma vie étant donné qu’elle était plutôt inhabituelle aussi.

« Il m’a été possible de rencontrer plusieurs individus dans le même cas que vous par le passé… Étant un fier guerrier en complément d’un aventurier, j’en ai même combattu certains. »
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 56
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 1032
☠ Localisation RP : Ishiro
☠ Fruit du Démon : Logia de la Glace
☠ XP Dorikis : 2835
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Dim 18 Mar - 13:19



Notre meilleur alcool ? Au moins ce type ne passait par quatre-chemins, la seule question qui restait en suspens, c’était quoi leur meilleur alcool ? La liqueur de banane ? Le whisky rouge de South ? Le Rhum des Abysses ? Les trois en même temps ?
Bah, il allait bien lui servir ce qui passerait par là au pire des cas ! Au moins ce client avait l’air sympathique à vouloir converser avec lui.
Oz lui adressa un sourire aimable.

" Je retiens ce que vous venez de me dire, je vais chercher votre commande et je vous réponds juste après ! Une bonne conversation démarre toujours par une bonne boisson et un bon plat n’est-ce pas ? "

Oz prit le chemin le plus normal à travers les clients pour rejoindre le bar et prendre la commande. Il revint vers la table du nouveau venu et le servit :

" Plat du jour, une tarte salée au poulet au curry, avec une soupe chaude de petits-pois et muscade, adoucis par une touche de miel et pour compléter le tout une salade verte avec sa vinaigrette balsamique. En alcool, je vous ai servi notre Whisky Rouge de South, faites attention, c’est un alcool très fort. Mettez en une goutte sur votre langue pour habituer votre bouche avant d’avaler une petite gorgée. "

Il lui avait présenté son plat comme un professionnel. Il avait bien pris le pli en quelques semaines depuis le vol qu’il avait commis. Il n’avait plus entendu parler de la Marine depuis, il espérait que les recherches soient abandonnées. En tout cas, ce nouveau client était des plus étranges, Oz éprouvait une sorte de curiosité à vouloir mieux le connaître, surtout qu’il parlait d’aventures.

" Oui, ma prestation est souvent un sujet qui fait que les clients aiment venir dans notre établissement. Vous savez, avec tout ce qui se trame de religieux sur cette île, c’est bon pour eux d’avoir des choses qui soient distrayantes.
Pour vous répondre au mieux, ce n’est pas un secret, je manipule la glace, enfin, je suis la glace. Si vous avez fait tant d’aventures que ça, vous devez comprendre ce que je sous-entends.
"

Oz n’avait aucune idée pourquoi il racontait tout ça à cet inconnu. C’est vrai que ce n’était pas un secret que le show de cette taverne était centré autour de la glace, mais il pouvait très bien être un marine qui essayait d’avoir des pistes et des preuves. Le jeune acrobate se calma avec ce qui transformait en paranoïa. Il n’y avait eu aucun signe des Marine depuis l’incident sur les quais et la première recherche effectué par eux que Van avait facilement écarté en cachant Oz sous le plancher de la taverne.
Il continua de sourire naturellement au nouveau client.

" Et vous ? Vous me dites que vous avez pas mal d’aventures et je vois avec votre bras que vous devez en sortir d’une, vous accepteriez de me raconter ? Ici, je ne voyage pas beaucoup comme vous vous en doutez, pour ça que j’adore écouter les histoires de mes clients. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1051-oz-rivershade-le-voltigeur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019552
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 4854
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Lun 19 Mar - 13:41

「 Le Capitaine et l'Acrobate 」

Ft. Oz Rivershade
Une bonne boisson et un bon plat… Ouais, c’était toujours la recette gagnante des conversations les plus intéressantes. Et si jamais elle ne l’était pas, le plat suffirait pour ajouter de la bonne humeur à l’ambiance. M’enfin, c’était comme ça que cela fonctionnait lorsque je travaillais encore au bar de ma vieille cité. Lorsqu’il vint me servir, il m’annonçait à haute voix ma commande comme tout bon serveur. Rien que d’entendre le contenu de ces plats arrivait à me mettre l’eau à la bouche. En tant que cuisinier, je pouvais en comprendre le bon mélange entre les produits. Il ne restait plus qu’à savoir si la préparation et la cuisson étaient bonnes.

Avant de prendre une bouchée, je vins à écouter la suite de ce qu’il avait à dire. Par rapport à l’alcool, j’étais habitué donc je n’avais pas à me faire du soucis pour cela. Le Whisky Rouge était effectivement assez fort, mais ce n’était pas cela qui allait me mettre à terre facilement. Ceci dit, il prétendait être la source d’attraction de cette taverne en étant la glace. Être la glace… ? Un fruit du démon permettait-il une telle chose ? Sans doute existait-il plusieurs types de fruits, octroyant différents types de pouvoirs…

Enfin, il mentionna mon bras qui était encore en sale état. Avec tout ce qu’il venait de dire, je doutais qu’il connaissait l’existence du lieu underground de cette terre. Évidemment que les religieux n’allait pas se contentait d’un peu de divertissement avec sa présence… Certains d’entre eux avaient créé un Colisée ou une arène où l’on pouvait parier sur la mort d’un des combattants pour toucher plein pot. Était-ce une bonne idée cela dit de lui conter tout cela ? Je n’étais pas certain de connaître ses ambitions, s’il était bon ou mauvais, ce genre de choses. Malgré son attitude quelque peu brutale qu’il avait démontré, il pouvait très bien être un allié de la justice.

M’enfin, j’étais peut-être du genre à me montrer prudent, mais je me savais aussi audacieux et un peu joueur. Prenant donc une fourchetée de la tarte, je vins à lui dire le récit dans un gentil sourire.

« Je vois. Votre cuisinier n’est pas mauvais. Eh bien, il est vrai que je sors d’un petit conflit, mais rien de bien exceptionnel. Tout cela s’est d’ailleurs passé sur cette île, Saint Urea. Au vu de votre réaction, vous ne devez pas connaître le lieu où se rendent les personnalités les plus instables. Au cœur de ces terres, on y trouve une zone où se regroupent les personnes cherchant des plaisirs coupables. Là-bas, alors que je cherchais tout simplement quelques aventuriers qui auraient un certain potentiel pour me rejoindre, je suis tombé un chasseur de prime assez tordu pour venir se battre contre moi, alors que ma tête n’est même pas encore mise à prix. »

Je haussais des épaules tout en laissant s’échapper un très léger gloussement. Par la suite, je vins me délecter d’une bonne gorgée de l’alcool, avant de continuer sereinement mon repas pour finir par reprendre.

« Évidemment, cet accrochage n’était pas des plus faciles, mais si je suis encore là c’est bien que j’ai gagné le duel. J’ai pour projet d’être l’un des meilleurs, je ne m’arrêterais pas sur cette pauvre île de South Blue. Traverser Grand Line… Atterrir au cœur des conflits pour des richesses inestimables… Gagner un respect des plus incroyables parmi la population… Ou encore inspirer l’effroi parmi mes ennemis rien qu’en entendant mon nom. J’aspire à ce genre de chose, et je ne m’arrêterais pas avant d’atteindre mon objectif. Et ce, même si je venais à rencontrer des obstacles semblant insurmontables. Même si je viendrais à perdre. Je me relèverais toujours. Qu’en est-il de vous ? Allez-vous rester dans cet endroit toute votre vie ? Ou alors, allez-vous me rejoindre dans mes aventures, cher monsieur glacé ? »
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 56
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 1032
☠ Localisation RP : Ishiro
☠ Fruit du Démon : Logia de la Glace
☠ XP Dorikis : 2835
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Lun 19 Mar - 18:23


Toutes les paroles de ce nouveau client n’étaient pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Il avait même pleins d’étoiles dans les yeux en regardant cet aventurier raconter son épopée. Il aurait obtenu cette blessure au combat, dans un lieu sordide et secret ?! Un vrai héros ! Il rêvait de faire résonner son nom ?! Un précurseur ! Oz avait les yeux qui scintillait en s’imaginant des batailles navales avec à sa tête cet homme, se tenant à la proue d’un navire, le bras tendu, une épée dans la main.
Il revint cependant sur terre quand l’homme lui proposa de le rejoindre dans son aventure. Il sourit poliment.

" C’est aimable de votre part cette proposition. Vous n’êtes pas le premier à me le demander…Cependant, je me dois de refuser votre offre. J’ai une dette envers Van et je ne contrôle pas suffisamment bien mon pouvoir pour être utile à quelqu’un comme vous, je pense.
Même si toutes ces choses alimentent mes rêves la nuit, je ne pense pas être prêt pour ça.
Par-delà les mers dont je me suis amusé à étudier, il doit bien y avoir plus fort et plus intelligent que moi. Surtout que vous parlez d’une vie de pirate, une vie bien particulière.
"

Ce qu’il ne lui disait pas, c’était qu’il voulait faire le moins de vagues possibles et éviter que la Marine ne se penche de trop sur son cas. Il ne voulait pas attirer d’ennuis à Van.
Il commença à tourner les talons pour aller s’occuper d’autre client quand la porte de la taverne s’ouvrit à la volée. Par nature, Oz accueillait les arrivants.

" Bienvenue Messieurs dans notre ta…. "

Les mots ne parvinrent pas à franchir ses lèvres quand il vit les deux hommes qu’il avait renvoyés de la taverne accompagné de personnes en tenues blanches et bleus. Oz devinait facilement l’écusson brodé dans leurs dos. La Marine. Ils étaient sept, dont un qui semblait diriger ce petit groupe, bien plus fort et gradé que les autres.

" Regardez ! Je vous l’avais bien dit qu’il était là ! Un grand aux cheveux noirs qui manipule la glace ! Il le dit lui-même !
-Nous avons déjà étudié les lieux et c’est juste le tavernier qui utilise un vieux tour de passe-passe.
-Ha oui ?! Et ça sur le sol, c’est quoi ?! Du givre ! Je vais vous prouver ce que j’avance ! "

Dans un mouvement éclair, le malfrat dégaina son pistolet à silex et tira sur Oz qui n’eut pas le temps de réagir, paralysé par la surprise. La balle l’atteint en plein front et le fit basculer en arrière.
Il se rattrapa in extremis et chancela, tandis que la balle sortait de son corps et que la glace rebouchait le trou.
L’acrobate ne sut dire qui était le plus surpris dans la salle. Le marine qui n’avait pas l’air d’en croire ses yeux ou Oz qui avait toujours redouté ce moment, mais comptait sur l’aspect religieux de l’île pour éviter toute agression de ce type.

" Le Logia de la Glace. Ainsi, c’est donc là que tu te cachais après avoir congelé sur place nos camarades près du port !
-Je…je…ce n’est pas ce que je voulais…je ne contrôlais rien…
-Tu ne contrôleras plus jamais rien ! Ne t’avise même pas de répliquer ou cet endroit pourrait être abîmé. "

Le marine sortit de sa poche des menottes, vu leurs couleurs, c’était sûrement du granit marin et s’approcha d’Oz, pétrifié. Il vit Van lui faire signe de la tête de sortir par la porte de derrière, mais il ne pouvait pas, il ne voulait pas que la taverne paye les conséquences de ses actes.
Le chef du groupe était maintenant à quelques mètres de l’acrobate, ouvrant les menottes maudites, sous les yeux médusés de la clientèle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1051-oz-rivershade-le-voltigeur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019552
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 4854
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Lun 19 Mar - 19:43

「 Le Capitaine et l'Acrobate 」

Ft. Oz Rivershade
Tss, il avait refusé. Sigh. J’aurais peut-être dû me contrôler et lui demander plus tard, une fois que l’on se connaîtrait mieux. Une fois encore, j’avais laissé échapper quelqu’un de prometteur. Allais-je au moins pouvoir trouver quelqu’un d’autre que Jin dans cette pauvre mer ? On m’avait dit que Grand Line était un lieu très agité, où il faudrait au moins un petit équipage très solide pour y voyager sans risquer d’y laisser sa vie dès le passage à la première île. En plus de cela, je ne pouvais rien faire sans un navigateur compétent… Mon rêve resterait-il un simple rêve ?

Non. Peu importe le nombre de mes échecs, je n’abandonnerais pas. De plus, il y avait forcément un moyen de le convaincre. Tout ce dont il avait besoin à cette heure, c’était un peu de confiance. Il ne maîtrisait pas totalement ses pouvoirs, et alors ? Un don comme cela, ce n’était pas de refus. Qu’importe s’il devenait une furie, je pouvais l’arrêter, comme j’avais stoppé l’ex-sergente de la marine – bon j’étais dans un sale état après mais je l’avais arrêtée. Et puis, il le disait lui-même. Il rêvait d’aventures par-delà les mers.

Alors que je pensais aux mots que je pouvais dire pour le convaincre, une entrée en scène digne des bleus et blancs m’interrompit. Ces messieurs avaient le don pour bouleverser le monde. C’était vraiment cliché de leur part de débouler d’un coup dans un bar. Cela me rappelait le passé… A force, ça allait en devenir un gag. Toutefois, d’une certaine façon, j’avais compris que ce type au fruit de la glace s’était mis dans le pétrin avec la marine.

Ouaip. Comme je le pensais, il avait accidentellement agressé des soldats au port de je ne sais où. En soi, il était déjà considéré comme un criminel aux yeux des forces de l’ordre. Ceci dit, leur apparition était parfaite, presque même en temps et en heure pour que je puisse le convaincre de me rejoindre. Avec eux, il était bien plus aisé de me faire voir sous de bons jours, malgré ma blessure à mon bras gauche.

J’étais confiant. J’avais déjà pu me confronter face à des marines, je savais ce qu’ils valaient. Eux qui n’avaient pas l’air d’avoir un grade très élevé ne devait pas être plus fort que ces types qui nous avaient décimé par le passé, lorsque j’étais encore jeune. Et quand bien même ils nous avaient bien eu, j’avais déjà pu salir mes mains de leur sang alors que je ne possédais même pas encore d’un style de combat propre. J’étais faible, et pourtant j’en avais déjà tué. Automatiquement dans ma tête, ceux-là n’étaient même pas une menace.

Ceci dit, si je venais à les battre, je risquais de mettre à mal mon identité de civil, et ainsi potentiellement faire apparaître ma tête sur une affiche de recherche… Bien que je voulais en effet préserver mes possibilités d’agir dans l’ombre en montrant ma frimousse en tant que personne neutre, je ne pouvais pas laisser filer un potentiel camarade de ce niveau. S’il manquait de confiance, j’allais lui en donner.

« Eh bien. On dirait que vous n’êtes pas tout à fait clean monsieur. Pourquoi cela vous dérangerez-t-il de mener une vie de pirate après cela ? Vous n’avez pas à tuer sous mes ordres, vous savez. »

Prenant une dernière bouchée du plat qui se présentait devant moi, je vins à reposer la fourchette sur la table en toute tranquillité, me retournant alors vers la marine avec un sourire presque aimable, mais qui en disait long sur ce qu’il m’était possible de faire.

« T-t’es un pirate !? », dit marine numéro trois en pointant son arme vers moi.

Celui qui semblait être le chef recula instinctivement lorsque je me levai et lui fis face. Suite à une légère inspiration, je vins poser ma main discrètement sur le manche de mon arme avant d’adresser quelques mots à Sieur gelé.

« Vous ne contrôlez pas assez votre pouvoir ? Alors laissez-moi vous aider à le contrôler. Vous ne pensez pas être prêt pour une vie d’aventure ? Alors laissez-moi vous aider à vous préparer. Vous dîtes avoir une dette envers votre patron ? Alors rendez le fier en portant votre nom à travers les mers. Vous n’avez pas à être le plus fort, ni même le plus intelligent pour être à mes côtés… Si vous ne l’êtes pas, je vous le ferais devenir sous le terrible nom d’Eden Garden. »

Lors de ma dernière phrase, je vins à dégainer mon arme en lançant soudainement un regard perçant vers le marine qui gardait le canon de son arme en direction de ma tête. Sous la pression, il ne put s’empêcher de tirer. Toutefois, la balle ne m’atteignit guère. Dans un rapide mouvement vertical, je vins à la scinder en deux afin qu’elle me passe au travers sans toucher qui que ce soit, une veine que cette table se situait proche d’un mur.

« Que de brutes en ce bas monde. Ne pensez-vous donc point aux pauvres clients affolés qui se trouvent encore en ces lieux, très cher soldat numéro trois ? »

Mon sourire s’intensifia alors, le rendant presque maléfique tout en gardant cet aspect angélique. C’était justement cet air si gentillet qui alourdissait l’ambiance que je créais en parlant de cette façon avec ces mots-là, et cela suffisait pour mettre en garde ces marines qui n’osaient plus tirer. Peut-être s’étaient-ils rendu compte de leur erreur étant donné que je leur avais tout bonnement annoncé ? Dans un lieu bondé comme celui-ci, il ne pouvait pas prendre le risque de faire des dommages collatéraux ou leur réputation en prendrait un sacré coup.

« Sortez. », ordonnai-je alors aux civils qui s’empressèrent de le faire, hormis quelques fous qui cherchaient à connaître le résultat. « Sortez. », dus-je insister pour que ceux-ci finissent par quitter les lieux, emportant les moins en état de bouger avec eux.

Maintenant que plus personnes n’étaient là à part les marines, ce cher fruiteux et moi, les choses pouvaient enfin bouger. S’empressa de tirer le marine trois qui n’avait pas dû apprécier ma remarque. Néanmoins, je m’attendais à un tel acte donc je pus aisément répéter mon action, ce qui procura un moment de silence avant que je ne me remette à parler.

« Il me suffira d’un bras pour vous avoir. », dis-je en pointant de ma lame le chef du groupe. « Regarde bien. Tu comprendras mieux l’offre que je te propose. », chuchotai-je alors au Logia.

Donnant alors soudainement un rapide coup de pied chassé au responsable du groupe, j’accourus du plus vite possible vers marine trois, toujours doté de ce sourire agaçant. Celui-ci ne prit pas le temps de dégainer son arme, mais tenta de tirer une nouvelle fois alors qu’il n’avait pas rechargé, sous le coup de la pression. Amateur. D’une vive coupe verticale, je vins à l’entailler profondément au niveau de la poitrine avant de diriger mon regard à ma gauche. Une lame. Avec deux pas en arrière, j’évitais l’attaque verticale avant d’organiser une rencontre avec le sol au visage de ce pauvre marine, à l’aide de mon talon droit qui vint s’abattre au niveau de sa nuque. Il s’était un peu trop penché après avoir attaqué… Un autre amateur.

Au vu de ma prestation, les autres hésitèrent à me foncer dessus, tandis que le chef commençait à grincer des dents. Se dirigeant vers moi armé de son sabre, j’en profitais pour lui soutirer ses menottes qui effrayait tant le serveur après un nouveau coup de pied qui vint à le repousser en sa direction.

« Fais ce que tu as à faire avec lui. Moi je m’occupe eux. », dis-je en leur tournant le dos.
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 56
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 1032
☠ Localisation RP : Ishiro
☠ Fruit du Démon : Logia de la Glace
☠ XP Dorikis : 2835
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Lun 19 Mar - 21:13



Une scène tellement cliché, qu’Oz avait lu ce type de passage encore et encore dans ses bouquins à l’époque du cirque et encore quelques-uns dans la bibliothèque de Van. Le héros qui se dresse face aux ennemis et les tranche d’un simple geste, sans transpirer une seule goutte. C’était ça l’étoffe d’un capitaine ?
Ce chef lui avait tenu un dialogue plein d’entrain et de vigueur alors qu’il faisait face à des gens supérieurs en nombre et inférieurs en noms.
Il lui offrait tout ce qu’Oz avait jamais rêvé. Une vie d’aventure et de richesse. Une vie incertaine, sans possible lendemain.
Pouvait-il vraiment accepter et le rejoindre ?
Que dirait Van ? Il l’avait vu sortir avec les autres clients et lui jeter un dernier regard. Que signifiait ce regard ? Qu’il allait tout devoir payer ? Ce n’était pas sa faute si l’autre visait mal en tirant aussi ! Non.
Cela signifiait qu’il regrettait de l’avoir sauvé ? Non. Il lui avait souri et murmuré un tendre adieu.
En même temps, il ne pouvait en être autrement. La marine l’avait retrouvé pour de bons cette fois. Ils réclameront vengeance encore et encore.
Oz glissa la main dans la poche de sa veste.
La Marine le traquerait, car il avait fait l’erreur de vouloir impressionner Fleur-De-Misère. Il avait joué de malchance pour le coup, mais au moins il avait pu se reposer un temps.
Les doigts gantés de l’acrobate entrèrent en contact avec un objet.
Il était peut-être enfin temps de prendre la mer comme il l’avait toujours envisagé et espérer. De plus, c’était la deuxième fois que quelqu’un exigeait vraiment qu’il le rejoigne.
Il regarda ce héros qui tenait tête à ce groupe de visages inconnus. Oui. C’était lui qui n’avait pas hésité à se lever et se dresser face à la Marine. Il voulait sûrement se la raconter, faire bonne impression, mais au moins il avait agis.
Oz retira l’objet de sa poche et en sortit un masque. Il était temps de remonter sur scène. Il attacha soigneusement le masque autour de ses yeux, alors que le plus gros du groupe, celui qui voulait l’emprisonner se tenait face à lui, envoyé par l’inconnu.

" Eden Garden hein ? Pas si mal comme nom… "

Des morceaux de glace commencèrent à se former autour des mains du masqué. Il se mit en position, une main proche du visage, l’autre sous le menton, les griffes de glaces dirigées vers le marine. Un sourire sur son visage.

" Navré, mais on dirait que ce capitaine est plutôt têtu. Je me vois mal décliner à nouveau son offre. Il fait un peu peur aussi. Je sortirais d’ici avec lui.
-Tu n’auras jamais de répit !
-Arrêtons de parler, laissons crier nos âmes ! Ha ! J’ai toujours rêvé de dire ça un jour ! La phrase du parfait combat de mes bouquins ! "

Oz se rua toutes griffes en avant sur le marine qui l’esquiva sans sourciller. L’acrobate se prit un coup d’estoc dans le dos qui le fit chanceler, mais n’eu pas tellement d’effet, la glace refermant la blessure comme si elle n’avait jamais existé.

" Pratique…Whop la ! "

Il pivota sur le côté pour éviter de prendre un nouveau coup et se servit de son élan pour placer un coup de griffe glacée dans le flanc de son adversaire qui, au hurlement, ne devait pas se sentir très bien.
Le marine essaya d'attraper ses menottes en granit marin, Oz profita de l'occasion pour lui sauter dessus. Il n'eut pas le temps d’atterrir sur le sol que le marine se retourna brusquement et envoya valdinguer l'acrobate qui roula sur le sol, brisant quelques tables. Le marine avait sortit une matraque de la même matière redoutable que les menottes. Un sourire horrible était sur son visage alors qu'il se rapprochait de Oz, le souffle rapide.
Le navigateur se redressa et roula au sol pour esquiver un coup horizontal avant de voir du coin de l’œil, la matraque filer droit vers lui. Des ailes de glaces firent leurs apparition protégeant le glaçon ambulant. Un des ailes se brisa malheureusement pour contrer le coup. Oz profita de l'effet de surprise pour envelopper de son aile valide le marine et l'immobiliser dans la glace.
L'acrobate fit apparaître trois lances de glace autour de lui, haletant, voulant les utiliser sur ce type. Les lances étaient prêtes à empaler le corps et la tête de son ennemi.
Sa respiration devenait hésitante, le marine avait l’air effrayé. Qu’allait-il choisir ? De toute façon, il était fichu maintenant.
Il respira et approcha sa main du visage du marine.

" Ice Touch "

Il commença à geler ce que sa main touchait, mais se contrôla suffisamment pour ne pas le tuer. De la glace se forma autour de la tête du marine qui sombra dans l’inconscience. Oz s’arrêta là.
Il se releva, souffla un bon coup et se retourna vers le capitaine, toujours avec son masque.
Il lui sourit.

" Au fait ! Moi c’est Oz Rivershade ! Merci d’être venu à mon secours, capitaine ! "



Dernière édition par Oz Rivershade le Mer 21 Mar - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1051-oz-rivershade-le-voltigeur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019552
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 4854
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Lun 19 Mar - 22:47

「 Le Capitaine et l'Acrobate 」

Ft. Oz Rivershade
Alors alors alors… Avec les deux que je venais de mettre à terre, ainsi que le chef qui faisait son duel face à Oz, il ne restait donc plus que trois d’entre eux face à moi. Trois faibles vermisseaux face à un lion au trois quart de ses capacités. Le résultat était connu d’avance. Même s’ils étaient quinze du même niveau, cela n’aurait rien changé. Tant que j’avais mon sabre, ces types en bleu et blanc ne pouvait rien faire contre moi, et dans le fond, j’étais certain qu’ils le savaient aussi. Mais d’un certain côté, ils ne pouvaient pas non plus fuir face à un ennemi à cause de leur devoir. C’était le genre de personne que l’on pouvait combattre pour gagner de l’expérience en situation réelle étant donné qu’ils n’étaient qu’une menace minime. Voilà pourquoi j’avais laissé ce chef aux mains du glacé, pour commencer à le forger dans le cas où il me rejoindrait vraiment.

« Bon, on retourne dans la danse ? »


A nouveau, un sourire provocateur se dessina sur mon visage, incitant les marines à venir se confronter à moi. Allais-je tous les tuer… ? Mmh… Non. Evitons de causer un massacre ici, cela serait sans doute mieux vu de la part du serveur. Même s’il ne voyait sans doute pas mon combat étant donné qu’il était concentré dans le sien, il pouvait en constater le résultat.

« Vous avez de la chance. Je suis d’humeur à vous laisser en vie. »

Intensifiant mon sourire pour le rendre quasiment angélique, ils ne tinrent pas en place et se sentirent obligés de venir m’attaquer. Que c’était beau de pouvoir attirer tant de personnes à l’aide d’un simple sourire, d’une façon ou d’une autre héhé…

Les trois tenaient un sabre et se ruaient sur moi. Pensaient-ils qu’en me chargeant à plusieurs, je ne saurais me défendre ? Après tout, je n’avais qu’une esquive la dernière fois… Mais j’avais tout de même trancher une balle en deux… Peut-être était-ce tout simplement une charge désespérée ? Aurais-je dû leur demander d’arrêter de se battre ? Ils l’auraient sans doute fait si je leur avais promis de les épargner… Bon, tant pis. Ils allaient avoir mal, très mal.

Esquivant une coupe verticale d’un pas sur le côté, je vins bloquer une horizontale en plaçant ma lame entre mon corps et son arme avant de la repousser violemment pour pouvoir attaquer la troisième personne avant qu’elle ne puisse le faire, et ce à deux reprises effectuant une croix au niveau de sa poitrine. Je revins de suite face au premier type qui enchaîna avec une frappe diagonale que j’évitais en penchant mon corps en arrière. Faisait juste après une rapide rotation, je poussai fortement cet homme à l’aide de mon pied droit pour l’envoyer sur l’autre encore debout. Je dus me battre avec mes pulsions pour ne pas les embrocher et seulement effectuer un nouveau coup de pied rotatif de mon autre jambe pour les éjecter plus loin ensemble, jusqu’à ce qu’ils percutent la paroi.

Eh bien. Comment cela se passait de son côté, avait-il besoin d’un peu d’aide ? Ah lala. Il s’était vraiment sous-estimé. Il se débrouillait vraiment bien, je veux dire, comparé à un soldat lambda… Et puis, il avait battu un chef de groupe, donc ce n’était pas juste un pauvre soldat. Bon, après, il ne faisait que respecter la puissance de son fruit et ne démontrait pas de talents particuliers avec, mais cela viendra plus tard… Et avec une bonne manipulation de la glace, ce type risquait de devenir redoutable, assez pour me causer pas mal de soucis si je ne m’améliorais pas plus vite que lui. Ces sacrés mangeurs de fruits… Bien trop avantagés par la vie ces gens-là. Ce que je ne devais pas faire pour rester au niveau franchement…

Capitaine ? Haha. Alors, il ne fallait que cela pour le convaincre. J’y penserais pour les prochaines fois. Il fallait juste que je montre mon côté capitaine et que je jouais le jeu du mec classe. Ahaaaaaah… Ce qu’il ne fallait pas faire pour recruter des gens. Père aurait dû me montrer comment faire pendant qu’il était encore au village. Maintenant il croupit en prison le con… Je devrais songer à le délivrer un jour… Non, j’étais sûr que si je me lançais à son sauvetage, j’allais revoir Kyle. Et lui, je ne voulais pas le croiser de suite. Je devais devenir plus fort encore…

« Eh bien, ravie de t’avoir parmi nous, cher Oz. Je me nomme Shaporo. Yuhao Shaporo, le capitaine d’Eden Garden. »

Devais-je lui dire que mon équipage était tout récent ? Que je n’avais qu’une barque comme moyen de locomotion pour l’heure ? Non… Valait mieux garder la surprise pour plus tard, une fois qu’il ait vraiment accepté. Comme ça, le retour en arrière serait bien plus difficile pour lui héhé…

« Donc, que faisons-nous d’eux ? Et de cette place ? Je ne suis pas sûr que ton patron apprécie tout ce remue ménage. Oh, je me suis mis à te tutoyer tout à coup, j’espère que tu m’en veux pas. Je peux y remédier sinon. »

Rengainant finalement mon arme, je me dirigeais vers le corps inconscient du chef du groupe, m’agenouillant devant pour analyser ses blessures.

« Tu vois, tu peux combattre à mes côtés, inutile d’avoir peur. »
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar
Membre du Lotus Noir


☠ Messages : 56
☠ Âge du Personnage : 22 ans
☠ Berrys (x1000) : 1032
☠ Localisation RP : Ishiro
☠ Fruit du Démon : Logia de la Glace
☠ XP Dorikis : 2835
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Membre du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Mer 21 Mar - 18:59



Son aile restante disparaissait petit à petit tandis qu’il reprenait son calme. Ses lances se désagrégèrent. Il l’avait fait. Même si c’était quelque chose de rapide et qu’on pourrait qualifier d’escarmouche, il avait quand même maîtrisé suffisamment son fruit pour se défendre et riposter.
C’était un grand pas en avant pour lui.
Il était tout heureux, un immense sourire se dessinant sur ses lèvres alors que son nouveau capitaine venait de lui demander ce qu’ils faisaient d’eux.

" Je n’en ai aucune idée. Je dirais bien de les laisser ici. On devrait partir en vitesse au cas où que d’autres soient en chemin.
Mon patron saura se débrouiller pour se montrer clean aussi, je lui fais entièrement confiance. Malheureusement, je ne peux plus rester ici. Sinon ils continueront à me poursuivre.
Ne t’inquiète pas, on peut se tutoyer, on fait partis du même équipage maintenant.
Je me demande à quoi ressemblent les autres ! J’ai hâte de les rencontrer !
"

Oz commençait à sentir l’euphorie poindre le bout de son nez. Cette sensation exaltante de ne rien contrôler et de tout jouer à un instant précis.

" Oui ! Je sais me battre ! J’ai des progrès à faire, j’en suis conscient, mais je ferais tout pour ne pas être un poids.
Par contre, même si je rejoins ton équipage, c’est par ce que tu m’as promis certaines choses. C’est par ce que ton chemin poursuit le mien. Si tu te mets en travers de ce chemin ou si tu renonces à une de tes promesses, je n’hésiterais pas à te rappeler d’une manière brutale ce que tu as dit.
"

Oui, c’était un peu violent ce qu’il lui disait, mais il devait s’assurer qu’il respecte ses paroles et pas qu’il s’embarque sur un navire qui disparaîtra au premier obstacle. Si tout se confirmait, alors ce serait à la vie, à la mort, dans le cas contraire, il partira sans se retourner une seule fois.
Maintenant que le calme était de nouveau présent, Oz vit pointer une tête dans l’embrasure de la porte. C’était Van. Il regardait à tour de rôle les marines, Oz et Shaporo.
L’acrobate commença à lui sourire et inspirer pour dire quelque chose, mais Van lui intima le silence d’un regard. Il lui sourit, approuva de la tête et indiqua une nouvelle fois la porte de derrière. Puis, dans un jeu d’acteur parfait, son visage se transforma en horreur, il pointa du doigt Shaporo et Oz avant de hurler.

" Des brigands ! À l’aide ! Ils ont ravagé mon établissement ! Ils ont assommé des Marines ! Sauvez-moi !! "

Le masqué ne put retenir un petit rire avant de taper sur l’épaule de Shaporo.

" Il est vraiment temps de filer maintenant ! On peut passer par l’arrière, il y’a un étroit chemin entre des bâtiments qui nous conduira directement au port. J’espère juste qu’on ne sortira pas trop loin de votre bateau ! "

Il n’attendit pas l’aval de son capitaine avant de sortir en trombe de l’établissement pour emprunter le chemin de ruelles, un immense sourire sur son visage. L’aventure débutait maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t1051-oz-rivershade-le-voltigeur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019552
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ XP Dorikis : 4854
☠ Rang :
  • Γ – Gamma
☠ Notoriété :
0 / 9990 / 999
☠ Karma :
500 / 999500 / 999

Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   Mer 21 Mar - 20:04

「 Le Capitaine et l'Acrobate 」

Ft. Oz Rivershade
Partir hein… Eh bien, il était vrai que l’on ne pouvait plus faire grand-chose pour eux. Il était juste dommage que de les laisser sans rien faire alors qu’ils étaient venus nous agresser. Non, il y avait sans doute quelque chose à faire.

Fouillant dans les poches de ce chef, je vins à attraper une petite bourse bien remplie, me laissant tirer un certain sourire de son malheur. Quel fou viendrait à une bataille avec autant de berrys sur lui ? Il se croyait vraiment vainqueur de ce conflit, au point où il pourrait s’arrêter prendre une bière ou deux ? Ou trois peut-être ? M’enfin, tant pis pour lui héhé.

Revenant donc sur les réactions de mon nouveau camarade, il avait l’air de sous-estimer mes capacités. Je ne pouvais pas trop lui en vouloir non plus, il n’en avait vu qu’un faible échantillon, et je me ferai une joie de m’attarder dans le coin uniquement pour lui en dévoiler davantage… Toutefois, ma blessure au bras se remettait tout juste et je ne voulais pas l’aggraver avant de pouvoir de nouveau la mouvoir normalement. Ainsi, je n’allais guère faire l’idiot et tout simplement quitter cette île. Je n’y faisais escale que pour y trouver un membre, et c’était chose faite. Maintenant que j’avais fait un peu de grabuge, je ne pouvais pas me permettre de rester plus longtemps. Et puis, de toute manière… Il était temps de se rendre vers Bliss histoire de rassembler l’équipage. Trois… Je ne pensais pas qu’il serait aussi difficile que de former un équipage pirate.

Alors que je m’apprêtais à répondre à ses dires, le gérant vint à créer une petite scène histoire de se rendre crédible. Le cas classique du « je ne suis pas dans le coup alors que j’ai aidé un de ces types pendant longtemps » hein… M’enfin, cela marchait souvent, je ne pouvais pas lui en vouloir d’avoir autant attiré l’attention dans le coin. Et puis, il nous était possible de partir en empruntant la voie de derrière.

On en ressortait… Ouais, à peu près là, non loin de la place principale, j’avais déjà mes repères par ici. En une dizaine de minutes, on atteindrait le lieu où j’avais laissé mon fameux… Navire. Même si l’on était recherché pour ce tapage, je doutais que certains marines nous attendraient à cet endroit-là, étant donné la qualité de discrétion ultime de mon bateau. Quoi qu’il en soit, Oz semblait prêt à partir sur le champ. Parfait, c’était souvent les gens ayant le moins de bagage qui s’adaptait le mieux aux situations. J’espérais juste qu’il n’allait pas être surpris au point de revenir en arrière sur ses propos…

Pas possible. Il n’avait pas d’autres choix que de me suivre après que je l’aie entraîné dans ce bordel. Héhé, je suis vraiment maléfique.

L’indiquant alors de me suivre, je le menai jusqu’à l’embarcation que j’avais utilisé pour venir jusqu’ici. Parfait, celui-ci n’avait pas été volé, ni même touché… Non, il était là, à la même place, dans une position identique… Avec un drap recouvrant la bouffe séchée… C’était comme si personne ne l’avait remarqué. Je l’avais dit non ? Un camouflage parfait.

« Pour l’heure, on a que cela. M’enfin, c’est vraiment temporaire, c’est pour se rendre sur l’île où se trouve le reste de l’équipage. Inutile de faire cette tête, c’est grâce au fait que je ne possède pas de navire remarquable qu’on a pas pu nous suivre ou nous surprendre dans le coin haha ! »


Bon. L’effet barque n’avait pas dû le ravir en effet… Mais que pouvais-je y faire ? On ne trouvait pas de bateau potable tous les trois mètres. Et puis, j’étais sûr que Jin en avait un de son côté lui, et que c’est pour ça qu’il a demandé à nous rejoindre plus tard ! Pour aller chercher ce fameux navire et tous ses biens.

Mettant alors la barque à l’eau, je l’invitais à me rejoindre en l’assurant que tout allait bien se passer. J’avais des cookies.

« Concernant ce que tu as dit tout à l’heure… Ne me crois pas faible au point de trépasser au moindre conflit. Je n’aurais jamais commencé à rassembler un équipage si j’étais faible. Et puis… »

Je pris un sourire limite froid, cherchant presque à effrayer mon interlocuteur.

« Ne me crois pas incapable de t’abattre si jamais tu te retournes contre moi. »

Je revins alors avec un sourire plus amical, l’incitant de nouveau à venir vivre des aventures à mes côtés.

« M’enfin, cela n’arrivera pas n’est-ce pas ? Haha. Bienvenue au Jardin d’Eden. »
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Capitaine et l'Acrobate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Capitaine et l'Acrobate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Le vocabulaire du Capitaine Haddock
» Furibard (capitaine nain customisé...)
» Le capitaine Biceps...
» Capitaine Flamme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Saint-Urea-
Sauter vers: