Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aaron D. Jones [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


☠ Messages : 5
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1040
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1150

MessageSujet: Aaron D. Jones [terminé]   Jeu 8 Mar - 3:32



Aaron Davi Jones







Prénom et Nom: Aaron Davi Jones
Âge : 20 ans
Sexe : Homme
Avatar : Ookurikara touken
Groupe : Pirate
Métier : Médecin
Espèce : Humain
But : Vivre des aventures et devenir le meilleur médecin du monde.

---------------

Fruit du Démon : (sous réserve de validation) Nikyu Nikyu no Mi
Autres capacités : (sous réserve de validation) Mise à part ses talents de docteur, il sait se défendre, grâce à l'art martial: Hasshoken


Description physique

Lorsqu’il ne porte pas sa blouse de médecin, Aaron se présente avec une veste noire porté par-dessus une chemise blanche. Veste ne pouvant pas se fermer, mais lui sert plutôt de gilet contre les courant d’air frais. On peut remarquer qu’il a l’emblème de l’équipage auquel il appartient au dos de sa veste. Le reste des vêtements est plutôt simple, puisqu’il aborde un pantalon veste noir également et des chaussures marron à ses pieds. Bien évidemment qu’une ceinture marron cuir soutient son pantalon. Des gants noirs en cuir couvrent ses mains.


Aaron est d’ordinaire bel homme, avec une certaine particularité dans les yeux. En effet ceci son plutôt une couleur d’orée et tient cela de sa défunte mère. Il possède toujours une photo d’elle dans un pendentif qu’il garde à longueur de temps autour de son cou. Quant à ses cheveux marron, ils les apprissent chez son père. Homme peu souriant, Aaron à tout le temps le regard froid et un visage plutôt neutre. C’est un jeune homme de grande taille mesurant dans les un mètres quatre-vingt-sept pesant aux alentours de soixante-dix kilos. Présentant un physique dans la moyenne, ni trop musclé ni trop mince. C’est un jeune homme de grande taille mesurant dans les un mètres quatre-vingt-sept pesant aux alentours de soixante-quinze kilos.


Description mentale

Tout dépendra, de quelles façons vous souhaitez me voir. Les mauvaises langues ont tenté de me discréditer et Pourtant, je ne suis pas si mauvais que ça, enfin tout dépendra de votre point de vue. Laissez-moi vous éclairez après vous serez libre de me juger. Je suis tout d'abord un homme issue d'une famille modeste et moins nombreuse, ce qui fait de moi une personne humble et solitaire. Je ne perds pas facilement mon sang-froid. Libre à vous de me croire ou non, mais une mauvaise interprétation de ma personne peut vous être fatale. En tant que personne, pouvant faire partie d'un groupe, j'ai un grand sens de la loyauté, notamment envers les personnes qui me sont proches. Bien sûr, cela doit être réciproque. Comme vous vous en doutez, je ne supporte pas les traîtres. Je serai même prêt à les tuer de sang-froid. Ne, vous méprenez pas, par mon côté calme et distant, je peux me montrer très persuasif. Il m'arrive de participer à l'osmose du groupe, bien que la vie, s'est évertuée à me rendre un peu renfermé. Je déteste qu'on fasse du mal aux personnes qui me sont le plus cher. Je ne suis pas le genre à foncer tête baissée comme un navet, non, je prends mon temps pour peser le pour et le contre, tout analysant le flux de données que j'ai en ma possession. J’ignore si je dois vous le dire, mais d’après ceux qui m’entourent, j’ai une fâcheuse manie de m’endormir, n’importe où et n’importe quand. J’ai parfois du mal à me rappeler lorsque cela se produit, le trou noir complet. Mon grand père a fini par diagnostiquer que je souffrais d'un début de Narcolepsie et me prescris des comprimés que je devrais prendre régulièrement.

Certain, vous diront que je suis de nature jaloux, je dirais juste l'âme d'un protecteur parfois très possessif. On vous dira aussi que je suis un fin négociateur, bon certain l'apparente à l'art de la manipulation, mais personnellement, je ne vois pas cela sous cet angle. Bien, qu'il peut s'avérer que mentir soit nécessaire. En quête d'ambition et d'aventure, je peux me montrer très égoïstes et parfois opportunistes. Ceux qui me connaissent diront plutôt que je suis un grand timide. La colère est un moteur que je ne pourrais soustraire, car il peut s'avérer utile quelques fois. Comme je me tusse à le dire, il ne faut pas oublier tout le mal qu'on vous fait subir, bon cela peut vous faire penser, que je sois un peu rancunier. J'estime avoir un excellent sens de l'humour, même si cela s'apparente à de l'humour mal placé. On me reproche, d'être tout le temps sérieux. Pour ma défense, j'estime qu'il faut toujours se comporter en adulte face à certains aspects de la vie. Comme tout homme, il m'arrive d'être gourmand. Je mange beaucoup et alors, on ne joue pas avec la nourriture si vous n'avez pas faim ne me cherchez pas. J'oubliais, j'ai un peu de mal avec l'autorité et à faire le contraire ce qu'on me demande. J'ai longtemps bossé en free-lance, vous pouvez me comprendre.


Histoire

Dans un hôpital situé sur l’île de Dawn, des cris de bébé résonnaient dans l’une des chambres. C'était devenu presque infernale, on aurait dit que plusieurs bébés venaient de naître en même temps, à la même heure et le même jour, créant une espèce de cacophonie. Parmi les personnes qui se trouvaient dans l'hôpital, un homme eu la présence d'esprit de sortir et de s'éloigner. L'homme en question, venait d'être père d'un petit garçon et tenait à remercier le ciel dans endroit plus calme, pour le beau cadeau qu'on venait de lui offrir. Il remercia le ciel de lui avoir donné son premier enfant et de surcroît un garçon. Quelqu'un vint le sortir de sa médiation, c'était une infirmière, qui l’informait, qu’on avait besoin de lui. Après tout, c'était normal, que par un commun accord, que le père et la mère donne un prénom à l'enfant. C'est dans la bonne humeur et dans l’euphorie qu'un nom fût donné, ce nom n'était d'autre qu’Aaron. Ne pouvant plus retenir ses larmes, Alfred qui n'était d'autre que le père du jeune garçon, éclatait en sanglots.

Notre jeune héros, naquit sur l’île de l’Est blue. Il grandit dans une famille humble, qui lui donnait toute l'affection dont il avait besoin. En même temps, c'était normal, puisqu'il était fils unique. Alfred, était un jeune pêcheur solidaire qui ne vivait que pour son métier. Personne ne pensait qu'il finirait par se marier, mais à la surprise générale il épousa Lucy : la fille d'un charpentier. Lucy était aussi issue d'une famille modeste et elle travaillait en tant que commerçante. Elle vendait sur la place du marché, les produits frais que son mari ramenait de ses escapades. Aaron était confié chez la voisine lorsque sa mère n'était pas là. Il grandit dans un espace approprié pour sa croissance et son épanouissement. Bien que ce n'était pas des amis qui manquaient, il avait l'habitude de trainer avec des jeunes garçons abandonnés. C'était des petits garçons qui avait à peu près le même âge que lui qui avait été laissé à l'abandon par leurs parents. Leur terrain de jeux, c'était la forêt, celle qui entourait le village. Sa mère lui déconseillait d'aller jouer dans cette zone, avec ces enfants, mais lorsqu'elle tournait le dos, il en profitait pour désobéir. Pour éviter d'entendre les disputes entre mère et fils, Alfred avait pris l'habitude d'emmener son fils, pêcher avec lui. C'était le moyen de passer de bon moment entre père et fils. Notre jeune garçon était un excellent nageur, il adorait piquer la tête dans l'eau, ce que son père n'aimait pas tellement, car il disait que cela faisait fuir les poissons. Il était parfois contraint de lui imposer de rester tranquille. Aaron, trouvait cela barbant. Alfred n'avait pas mis longtemps pour le constater. Pour meubler le temps, il entamait une petite discussion avec son fils.

-Comment ça se passe à l'école ?

Aaron était un peu surpris par la question, mais il prit la peine de lui répondre.

-Tout se passe bien, père.

Le garçon ne donnait pas vraiment l'envie d'approfondir la discussion. Alfred ne se découragea pas, pour autant.

-Alors, dit moi fiston, que compte, tu faire plus tard.
L'homme savait très bien que le jeune garçon ne lui sortirait pas quelque chose de concret et de responsable. Après tout Aaron n'avait que huit ans à présent. Il ne s'attendait pas à une réponse intelligente.

-Tout d'abord, j'aimerais sillonner le nouveau monde, bien que je sais que nous y sommes, mais j'aimerais bien découvrir les secrets que regorge ce vaste endroit. Je sais que je ne possède pas encore de bateau, mais je pense qu'un jour, avec mon équipage, nous explorons le monde.

Son père était étonné de la réponse, que son fils lui avait sorti. Il ne s'y attendait pas du tout à ça. Ne sachant plus quoi lui dire, il installa un moment de silence qu'Aaron s'en pressa de briser.

-Comme tu viens de comprendre, j'aimerais être un grand aventurier plus tard. Il tenait à apporter une touche d'application dans sa réponse.

Alfred s'était empressé de raconter à sa femme, à propos de leur échange. Elle aussi n'en revenait pas, mais tout cela ne lui plaisait pas. Être loin de son fils lui faisait peur, tout ce qu'elle souhaitait, c'est qu'il devienne l'un des docteurs les plus réputés d’Est Blue. La vie suivie son cours et Aaron continuait à vivre sa vie, bien qu'il donnait du fil à retordre à sa mère en continuant à s’aventurer en forêt. Malheureusement, il perdra ses parents quelques années plus tard. Sa mère mourut d’une pneumonie quant à son père, plongé dans l’alcool par le décès de son épouse succomba à une overdose.

La vie avait changé pour je jeune garçon, son grand-père qui finit par le prendre sous son aile. La mort de sa mère lui poussa à entreprendre des études de médecine. Bien que tout cela était dur pour lui, Aaron continuait de vivre sa vie sans ses défunts parents. Avec l’aide son grand-père qui était lui-même médecin, il devint son assistant et l’accompagnait à travers tout l’archipel a chaque intervention. Étant autodidacte et à force d’observer son grand-père, il finit par pratiquer quelques consultations lorsque ce dernier était de repos. Allant même plus loin, il commençait à pratiquer quelques opérations sous l’œil avisé de son grand-père.

Après un long moment de paix et de solitude, le jeune Aaron décida de se lancer à l'aventure. Il avait toujours voulu explorer le monde. Aujourd'hui, il venait d'avoir vingt ans et de surcroît, il pouvait quitter le pays en paix. La raison qu’il avait avancée à son tuteur légal, était qu’il souhaitait faire bénéficier d’autre personne de ses talents de docteur.

Le jeune garçon ignorait les tonnes d’aventure qui se dressait devant lui. Surtout que nous étions entré dans une nouvelle ère. En effet, des tonnes de lettres furent livrées à travers le monde. Elle faisait allusion à la place qu’occupe le gouvernement sur l’échiquier mondial. Certains mêmes allaient plus loin en allant remettre en cause son intégrité. Choquant aux yeux d’Aaron qui à la base leur faisait confiance, même s’il la piraterie n’était une mauvaise chose à ses yeux. Qu’à cela ne tienne, il décida de prendre le petit bateau que son grand lui avait octroyé et se lança vers la grande aventure.


Il avait pris suffisamment assez de vivre, pour se rendre vers un pays voisin. Malheureusement, il ne put arriver à destination. Cela faisait juste que trois jours, qu'il avait quittés le royaume de Goa, qu'un orage semblait se propager à l'horizon. L'air était plus frais que d'habitude, les nuages commençaient à s'obscurcir et Aaron avait compris que cela ne présageait rien de bon. Sa petite embarcation ne lui sera pas suffisante pour affronter l’orage. En à peine dix minutes, que le vent semblait se lever et une autre bonne vingtaine de minutes suffirent, pour que l'orage commence à entreprendre ses méfaits. N'étant pas un excellent navigateur, Aaron essayait d'improviser à sa manière, en se battant contre l'orage. Ce n’était pas facile, il était trempé jusqu'à l'os, mais cela ne le décourageait pas pour autant. Il avait fini par comprendre que tôt ou tard, il fallait qu'il passe par ce genre d'épreuve, car c’était le prix à payer lorsqu'on voulait vivre des aventures palpitantes.

La tempête avait fini par se calmer, mais cela n'avait pas laissé son petit bateau indemne. Il était complètement endommagé et avec la violence des vagues, toutes les vivres avaient fini par basculer par-dessus bord. Heureusement pour lui, le bateau pouvait encore naviguer, mais rien ne garantissait la survie d'Aaron qui n'avait plus de provision. Bientôt, la faim commençait à devenir son nouvel ennemi. Le premier jour, il put tenir, mais ne sachant pas si l'orage l'avait dérivée de sa trajectoire, il n'avait aucune idée s'il était toujours en direction du pays voisin. Trois jours de plus s’étaient écoulés et n'avaient rien avalé dégradant sa santé. Il ne trouvait plus de force pour orienter le bateau. Personne, à l'horizon pour lui porter assistance. Perdu au beau milieu de l'océan, il se remettait en question. Combien de temps allait-il survivre ? Cela ne pouvait que le mettre dans une colère noire, à peine, il venait de commencer son aventure qu'il allait rendre l'âme. Aaron avait décidé de boire l'eau de la mer, il avait tellement faim, qu'il ne faisait plus à la salinité de l’eau.
Soudain, il aperçut au loin l'épave d'un bateau. Il s'empressa de diriger son embarcation vers l'épave dans l'espoir de trouver de quoi manger. On pouvait voir que le butin des anciens occupants du bateau était éparpillé sur l'eau. Il remarqua un drapeau noir et en conclut qu'il s'agissait d'un bateau de pirate, qui avait dû subir également la colère de la tempête, la nuit dernière. Il ne trouva aucun corps, sûrement, ils avaient dû utilisé leur embarcation de secours. Toutes les richesses, qu'il voyait ne l'intéressaient pas, tout ce qu'il souhaitait, s'était satisfaire son estomac. Malheureusement, il avait beau fouiller, il ne trouva rien. Après quelques minutes de recherche, il avait fini par tomber sur une caisse intacte. Lorsqu'il ouvrit la caisse, il y avait un fruit. Aaron n'avait jamais vu, un fruit de cette forme, mais après tout, il savait que le monde était vaste et peuplé de choses étrange. Il ne perdit pas un instant, pour croquer à pleine dents le fruit. La première bouchée ne lui laissa aucun souvenir du goût, enfin, c'est l'impression, qu'il avait. Peut-être, était-il tellement affamé que ses papilles avaient du mal à s'en souvenir. Il entama une seconde bouchée, mais cette fois-ci, ses papilles n'étaient pas près d'oublier ce goût infâme. Tant pis, le jeune homme avait tellement faim, qu'il pouvait manger un régiment entier.

Un jour s'était écoulé, depuis sa dernière dégustation, il continuait à naviguer où le vent pouvait l'emmener. Puis, une ombre commençait à couvrir son bateau ce qui l’extirpa de ses pensées. Pensant que son calvaire allait prendre fin, le bateau semblait avoir un drapeau noir et tout cela présageait qu’il s’agissait de pirate, mais le symbole était pour le moins étrange. On le hissa à bord du bateau, mais il se fit très facilement capturer par ses occupants. N'ayant pas la force de se battre, à cause de la faim, il se fit emprisonner. Le bon côté, c'est qu'il était bien traité. On leur apportait de quoi manger, ce qui permit au jeune homme de reprendre rapidement des forces. Il ne put terminer son repas, car le bateau dans lequel il se trouvait avait été attaqué. Dans la panique générale, les prisonniers furent libérés par les gardes, malheureusement pour eux ces derniers n'avaient pas apprécié, qu'on leur enferme comme des prisonniers. Ils décidèrent de s'en prendre aux hommes qui les avaient libérés. Ce ne fut pas le cas d’Aaron qui chercha à quitter le bateau au plus vite. Lorsqu'il arriva sur le pont, il put constater, que ceux qui attaquaient le bateau, dans lequel il se trouvait, était aussi des pirates. Ne voulant pas se mêler de ce qui ne le regardait pas, il tenta de prendre une petite embarcation. Malheureusement, les pirates assaillants décidèrent de s'en prendre à lui et il dut se défendre et réussit à prendre la mer. Il finit par arriver dans un nouveau pays sur North Blue pour débuter une nouvelle aventure.



Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Herbert
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! Nothing, juste que j'utilise une ancienne fiche. J'ai essayé de l'adapter au contexte du forum et en modifiant quelques informations. Mon compte sur l'ancien forum était Eden Giles et voici le lien de la présentation: http://one-piece-war.forum-officiel.com/t707-eden-giles-termine


Dernière édition par Aaron D. Jones le Dim 11 Mar - 22:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


☠ Messages : 5
☠ Âge du Personnage : Inconnu
☠ Berrys (x1000) : 1040
☠ Localisation RP : Présent-ation !
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 1150

MessageSujet: Re: Aaron D. Jones [terminé]   Ven 9 Mar - 12:22

ma fiche est terminée, bonne lecture. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 952
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 41358
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé)
☠ Dorikis : 8423
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Aaron D. Jones [terminé]   Lun 12 Mar - 16:52




Validation


Salut Aaron ! Désolé du retard, mais je passe enfin me charger de ta prez Very Happy

Qualité : 300/500


une veste noire porté -> portée

un pantalon veste noir -> j’ai pas bien compris

C'était devenu presque infernale -> infernal

Un homme eu la présence d'esprit -> eut

l’île de l’Est blue -> East Blue

des petits garçons qui avait à peu près le même âge que lui qui avait été laissé à l'abandon -> des petits garçons qui avaient à peu près le même âge que lui, qui avaient été laissés

suffisamment assez de vivre -> soit suffisamment, soit assez, pas les deux

Bon ! Si ta plume est plutôt correcte, tu fais néanmoins beaucoup de fautes qui rendent la lecture compliquée. Pense à bien te relire, surtout !

Cohérence : 300/500


j'aimerais sillonner le nouveau monde, bien que je sais que nous y sommes -> Dans le nouveau monde ? What ? Mais t’es sur East Blue

Un jour s'était écoulé, depuis sa dernière dégustation, il continuait à naviguer où le vent pouvait l'emmener -> si tu manges un fruit du démon et que tu navigues seul, c’est la mort assurée. Je sais que sur d’autres forums, il n’y a pas de souci, mais sur JR, une barque ne te protège pas des monstres marins et des intempéries. Seul dans un petit rafiot, avec un FDD, c’est la mort !

Malheureusement, les pirates assaillants décidèrent de s'en prendre à lui et il dut se défendre et réussit à prendre la mer. Il finit par arriver dans un nouveau pays sur North Blue pour débuter une nouvelle aventure -> dans l’univers One Piece, les Blues sont séparées de façon drastique. Tu ne peux pas changer de mer comme ça, sans raison.

Une histoire somme toute classique, mais avec des facilités trop flagrantes et importantes. On ne trouve pas un FDD comme le nikyu n’importe où… C’est dommage !

Longueur : 100/250


Ta présentation n’est pas bien longue, et ça se ressent. Il manque malheureusement pas mal d’informations importantes, sans parler des facilités scénaristiques que tu donnes. Tu te débarrasses de tes parents pour ton aventure sans que ça ait d’impact sur toi, manges un fruit mais ne parles pas de ses effets ou de ce que tu en penses, on a droit à un dialogue, mais venant d’un toi enfant. Au final, on ne sait ni comment tu combats, ni comment le toi adulte s’exprime. Dommage.

Originalité : 300/500


Comme dit au-dessus, ton histoire est finalement assez classique. Je regrette que tu n’aies pas voulu donner plus de profondeur ou de légèreté à ton histoire, te contentant d’exposer un personnage mais sans chercher à faire en sorte qu’il se démarque des autres, que ce soit par son caractère, son physique ou son objectif.

Subjectivité : 150/250


Une présentation très classique, plutôt sympa, mais qui manque clairement de punch et de funky ! J’espère que tu sauras arranger ça en rp !

Pour le fruit, il ne t’est malheureusement pas accordé. Le nikyu étant puissant, il nécessite au minimum un 1500 dorikis à la présentation.

Note finale : 1150 Dorikis





#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aaron D. Jones [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron D. Jones [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 95 IC... Aaron de Kerry (Mara VvCl et Cillbara Connor)
» 6 mois de prison pour Marion Jones
» JONES Ti
» Le swing d' AAron Baddeley
» Méthode Tellington-Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: