Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pluméria. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Membre des Iron Maidens


☠ Messages : 32
☠ Âge du Personnage : 27
☠ Berrys (x1000) : 1255
☠ Localisation RP : Saint Uréa - South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2052
Membre des Iron Maidens

MessageSujet: Pluméria. [terminé]   Lun 5 Mar - 10:41



Pluméria "Fleur mécanique"





Prénom et Nom: Pluméria
Âge : 27 Ans
Sexe : Féminin
Avatar : Motoko Kusanagi
Groupe : Pirate
Métier : Ingénieur
Espèce : Cyborg
But : Découvrir le phénomène météorologique appelé "Ouragan de l'amour" et Devenir l'Impératrice d'Amazon Lily

---------------

Fruit du Démon : /
Autres capacités : /


Description physique


Colère, douleur, discipline, terreur, horreur, pouvoir, puissance...



L’on peut lire bien des mots sur le visage de cette femme, comprendre bien des sentiments mais aussi voir la véritable nature obscure. Sa simple présence impose le respect ainsi qu’une peur palpable, comme si une aura malsaine et maléfique pouvait se mouvoir autour d’elle, faisant bruisser les feuilles des arbres qu’elle approche; Faire onduler l’eau au bord d’une rivière; Obscurcir le ciel tel que le ferait le crépuscule venant. Ses pas feutrés donnent une grâce infinie à sa silhouette fine, sa démarche renforce cet aspect par la confiance et la sûreté qu’elle en dégage. C’est toute une allure qui se créée autour de cette grâce et finesse, les deux pieds sanglés de sandales de cuir montent jusqu’aux chevilles avant que deux fines ficelles ne viennent se nouer jusqu’à mi-mollet enserpentées autour des jambes dorées de la jeune femme. Le bas de sa robe, raffinée et cousue main, laisse entrevoir ses deux cuisses puis un large ruban noir tombe devant ses genoux pour orner le tout.

Ses hanches arborent une ceinture d’un tissu travaillé et satiné, encerclé de métaux précieux et scintillants, eux même sertis de pierres toutes aussi précieuses les unes que les autres, un travail d’orfèvre remontant parfaitement le tissu du bas de la robe pour laisser entrevoir une chute de reins des plus agréables à regarder. La robe, elle, vient se séparer en deux morceaux au niveau du fessier pour se tresser uniquement dans le dos laissant tout l’abdomen de la jeune femme à l’air libre, puis les deux morceaux de tissus viennent sangler ses bras pour réaliser deux ganses dans le dos du Cyborg. Son ventre aussi plat qu’une vallée présente plusieurs cicatrices ayant toutes leurs histoires ainsi que des plaques de métal, mais aussi des marques de corruption du à l’assimilation complexe du corps et de la machine, comme si les veines de la jeune femme alimentaient le Cola lui-même. De vieilles runes Kuja étaient quand à elle scarifiées sous le nombril serti d’une pierre brillante. Des peintures cosmétiques étaient réalisées quotidiennement sur les côtes. La petite poitrine de la jeune femme était cintrée par une unique bande de tissus satiné, l’aspect envoûtant de la Cybrog était bien assez traître.

Ses mains étaient munies d’ongles aussi aiguisées que des serres, et chacun de ses doigts se voyait doter d’un tatouage ou chaque runes avait un sens lourd pour la Kuja, ses mains scarifiées au niveau de la paume et des poignets montrent les souffrances endurées par le passé. Un tissu pâle vient s’entrelacer autour de ses avant bras, venant se nouer au niveau du coude où chaque nœud possède une petite chaîne dorée laissant pendre une perle de mer, une pierre toute aussi précieuse que difficile à obtenir. Sa nuque est garnis de quelques cheveux retombant de sa queue de cheval, accueillant en son sein un sautoir délicat et argenté, un bijou semblant bien moins précieux que sa tenue d’apparat actuelle. Ses lèvres fines forment quant à elle un sourire des plus glaciale, aspect d’autant plus renforcé par les atouts cosmétiques utilisés, un rouge à lèvre pâle délimité par un trait violacé. Lorsque l’on regarde son visage on ne peut pas échapper à ses runes tatouées sous ses deux globes oculaires meurtris par un passé troublé. Plusieurs plaques métalliques et électroniques viennent mâcher son visage. Son teint de peau est lui aussi corrompu par le Cola, tout comme son âme, grisonnant et froid, il inspire une crainte certaine. L’épaisse cape noire enveloppe la totalité du corps frêle de ce sombre protagoniste, ne laissant entrevoir que son bandeau blanc sertir sa tête pour retenir ses cheveux, la large capuche englobant la majorité du crâne. Le reste de l’accoutrement, étant très bouffant, cache parfaitement la forme fluette de la femme et se contente de tomber à ses pieds et de traîner au sol, si bien que lors de ces déplacements, une personne commune aurait l’impression de voir flotter une ombre discrète et menaçante au dessus du sol. Une si belle femme, dans un corps si frêle, ne dépassant pas le mètre soixante dix.
Sa posture et son allure font d’elle une grande dame de société montrant définitivement son attachement à une lignée noble et son appartenance à une sphère sociale supérieure.


Description mentale

Salope. Menteuse. Sors de mon corps ! Sors de ma tête ! AHHHHHHH ! Tu n'es...Pas moi !


Définir ou même parler du caractère de Dame Pluméria serait une aberration en soi, personne, oui personne ne peut définir ou quantifié un tel comportement. Elle sait cacher son jeu autant qu’elle le veut et laisse toujours entrevoir des choses en laissant apparaître d’autres. Manipulatrice, elle utilise toute l’éloquence que sa classe sociale lui impose afin de manier avec verve et malice les mots. Laissant sous-entendre des faits, elle ne lésine pas sur le pouvoir des mots faisant d’elle une redoutable oratrice. Aussi étrange que cela puisse paraître, Pluméria peut faire preuve d’une grande clémence vis-à-vis de ses subalternes, elle récompense copieusement les victoires et les réussites, s’entourant de personnes compétentes et loyales à sa personne. Mais elle est un modèle de cruauté lorsqu’elle décide de châtier une faute trop lourde, ou supprimer une menace grandissante à ses yeux. Elle sait montrer aussi toute sa classe et sa dignité; de lignée certaine elle a reçut une excellente éducation lui permettant ainsi de briller en société et rester d’une politesse exemplaire. Très maniérée elle reste très à cheval sur le protocole, aussi bien envers les autres qu’elle-même, un non respect de ce dernier peut-être lourd de conséquences pour son interlocuteur.

Aussi froide que la mort elle-même, la jeune femme, n’hésite pas à être des plus imaginatives qui soit pour parvenir à ses fins même si cela sacrifie des centaines de vies pour une faible victoire. Torture, agonie, douleurs et souffrance sont des maîtres mots, elle tire l’essentiel de son pouvoir de la désolation et de la mort qu’elle administre si facilement. Ses plus grands défauts viennent noircir un tableau déjà bien sombre, plutôt solitaire elle est une très mauvaise meneuse sur le terrain et préfère agir seule dans l’ombre. De nature impatiente, elle ne tolère en aucun le retard, l’absence, et elle estime devoir obtenir des résultats dans la minute. Très à cheval sur la présentation et l’esthétique. En société, Pluméria reste très effacée, dégage un calme certain et ce, dans les pires situations, elle se contente généralement d’observer beaucoup avant de prendre la parole. D’une tenue, d’un style, et d’un parler irréprochable, elle accorde une énorme importance au fait de la déperdition des traditions Kuja, notamment pour ce qui est des recrues Kuja.
En effet, la demoiselle estime que toutes devraient subir un entrainement plus dur pour préparer les femmes à défendre l'île en cas de besoin.

Elle éprouve un profond dégoût pour les êtres faibles et donc repoussant qu’elle qualifie d’abjecte et n’hésite pas à sacrifier ou tuer ceux-ci dés que l’occasion se présente à elle. Vis-à-vis des autres Kuja de son rang elle se contente de défendre ses idées avec fougue tout en ouvrant le débat avec les autres. Les Kuja de lignée inférieures lui indiffère un peu, elle ne montre de l’attention qu’aux Kuja qui agissent dans le respect des traditions ou descendant d’une lignée noble, ou même de sang-pur. Étant persuadée que parler peu c’est parler bien, elle confie la plupart de ses tâches à son apprentie qui se contente de référer les personnes compétentes. D’une malveillance sans fin, elle cherche toujours à parvenir à ses fins en s’entourant des plus brillants éléments, selon elle, il n’y a pas pire espoir que d’espérer avoir un espoir. Ainsi donc elle utilise ses moyens, instillant en eux une goutte d’espoir et les anéantissant avant de les briser. Totalement sectaire à une classe qui lui est inférieure, elle ressent du mépris, un dégoût, de la haine envers des êtres qu’elle considère inférieure, jugeant leurs vies insignifiantes, nauséabonde, tout comme les hommes qui pour elle ne méritent pas la vie. Seul les Kuja mérite son attention. Cet extrémisme la pousse parfois à des meurtres abominables, dévoilant toute sa folie, sa cruauté, et son penchant pour le respect de la classe des Kuja. Une Caste qu’elle rêve de voir «pure» totalement obnubilée par le pouvoir et la puissance, ne laissant plus aucune chance aux êtres inférieurs, aux malfrats, aux gens sans honneur ni discipline.


Histoire

"Ceux qui n'ont pas compris le passé.
Ceux qui n'ont pas compris le passé de l'humanité en général.
Ceux qui n'ont pas compris leur propre passé en particulier.
Ceux la sont condamnés à le reproduire."



L’assemblée devant la jeune femme était en haleine, tous avaient entendu parler de cette jeune Kuja au destin tragique. Tous ici savaient qu'elle voulait devenir la nouvelle Impératrice Kuja. Elles s'étaient toutes massées en dehors de la ville, une petite estrade de fortune en bambou avait été installée ici spécialement pour la dissidente.

"-Terre brûlée, décharnée, calcinée, assoiffée, polluée, négligée... Et j'en passe et pourtant, il existe un mal bien plus impitoyable au sein même de cette perle fendue qu'est Amazon Lily. Un mal millénaire que nous seuls pouvons annihiler. Ce mal c'est l'homme, sa corruption, son pouvoir, son comportement. Voyez-les, retranchés dans leurs bastions, décider du sort de notre île ! Voyez leur soif de pouvoir les aveugler et commettre les pires erreurs ! Que se passe-t-il pour que l'on puisse laisser en place des tortionnaires, des tyrans, et des profiteurs qui tirent les ficelles du monde, envoyez nos filles à la mort par des décisions prises en quelques minutes ? Comment et de quel droit peut on juger une femme inapte ou apte à réaliser le métier qui est le seul renfort à sa vie macabre?! Comment peut on enlever des enfants pour en faire des soldats ?! Quel monde est ce dont ? Qui peut se le permettre ?! Voyez mes Soeurs ! Elle me sous-estime de nouveau, et ils ont paieront le prix! Leur aveuglement leur à empêcher de prévoir mon retour et mon apogée ! C'est des cendres que nous tirerons notre salut, c'est de l'ancienneté et de la désuétude que nous créons un puissant empire Kuja ! La légion est en marche, et ni leurs hommes, ni les canons ne nous arrêterons, nous sommes le représentant direct du peuple. Il suffit de parler de ce pacte de non-agression ridicule ! Conclu entre l'Impératrice et le Gouvernement pour comprendre. Il est temps de régler définitivement le compte de ces mots dépourvus de sens pour notre époque. Il est temps de faire sonner les tocsins, de faire vibrer les tambours, d'assombrir le ciel de nos navires, de faire bouillir le peuple Kuja vers sa liberté! Ils ont une armée?! Nous avons des soldats Kujas ! Des citoyens avides de justice et d'égalité derrière nous ! Il est temps d'abolir les privilèges de ces êtres infects ! Réveillez-vous ! Souvenez-vous des enseignements du passé ! Levez-vous, soldats de la liberté ! Marchez vers l'infamie et supprimez la !

Leur pire erreur est de me sous-estimer! Je suis de retour, certains en pâtiront plus que d'autres, mais une chose est sûre... Le peuple obtiendra raison, et les lâches traîtres et manipulateurs, les tyrans, les auto-proclamés. Ceux-ci je peux vous le garantir, auront leurs dépouilles exposées pour que le peuple voit que, même à l'intérieur de leur corps, la pourriture règne. Je les plains ces imbéciles qui ont cru que je m'étais laissée battre ! Je les plains ces idiots qui avaient cru s'être débarrassés de moi ! Et je les plains ces ânes qui ont cru qu'en dénigrant mon image ils m'auraient fait taire ! Je plains de façon général ceux qui ont contribué à mon départ, mais à l'heure du jugement dernier, que diront ils ?! Que feront-ils lorsqu'ils seront confrontés à leur propre lâcheté ? Je vous le dis, ces hommes pourriront d'eux même ! Ils implorent notre pardon ! Et entendez-les geindre ! Entendez-les pleurez ! Entendez-les hurler à notre venue ! Ce que je vous apporte n'est pas la vérité, ce que je vous apporte c'est le moyen pour y accéder, car soyez-en sûr : elle éclatera, et ces "hommes" qui nous prennent de haut, qui possèdent un ego surdimensionné, qui pense obtenir de droit tout ce qu'ils veulent sans avoir les compétences. Ceux là, se retrouveront dans les fosses communes où l'on verra marquer "ci-gît de sombres idiots". Le trop plein de confiance en eux va tout simplement être leur faille, nous l'exploiterons et nous la détruirons! Victoire pour le peuple Kuja ! Révoltez-vous ! Confondez nos ennemis ! Abattez-les ! Ils ne méritent même pas leurs places parmi nous!"



Il y avait eût quelques applaudissements, quelques cris aussi. Mais la dissidente devait prendre l'un des navires Kuja et rejoindre South Blue. Mais la garde royale était déjà là. Elle devait fuir maintenant ! Elle était descendue de l'estrade avant de se mettre à courir vers le bateau volé de ses partisanes. Elle était à bord tandis que les flèches sifflaient à ses oreilles.

"-Très bien, donnez moi le scalpel et placez la batterie à eau sous ce qui reste de son poumon droit. Faites attention de ne pas le mettre en route trop tôt."

Ces souvenirs ? Pourquoi refaisait-il surface maintenant ? Pourquoi se souvenait-elle de cette erreur qui avait eût un effet boule de neige ? Pourquoi avoir défier l'Impératrice ?

"-Elle se réveille, remettez-lui une dose."


La bataille avait eût lieu non loin de Rusukaina. Le bateau en feu avait dérivé, et le navire impérial Kuja avait dû cesser l'abordage à cause d'une météo désastreuse et du feu qui se répendait sur les cordages.
Sur l'île, une vigie avait aperçu les flammes du navire qui s'approchait dangereusement des côtes. La division scientifique de la Marine avait établi une base sur l'île pour analyser les conditions météorologiques particulières de l'île et de ses changements de saisons. Une équipe de secours avait été dépêchée au sein de l'avant poste afin de vérifier ce qu'il était arrivé. Il l'avait trouver là, au milieu des décombres, la Dissidente. Ses yeux étaient collés par la violence des flammes, une jambe avait été coupée nette par une flèche gorgée de Haki, une profonde lame avait entaillée tout son bras gauche de haut en bas, et la plupart des ses organes n'étaient plus qu'une bouillie indiscernable tant les coups de l'Impératrice d'Amazon Lily furent puissants.

"-Monsieur il y a une survivante ici !"
"-Emmenez-la tout de suite au Bloc C."


Les soldats de la division scientifique de la Marine avaient aussitôt récupéré le corps de Pluméria qui souffrait de terribles lésions. Quelques minutes plus tard, la base secrète de l'étude météorologique avait ouvert ses portes pour accueillir le corps presque sans vie. Une équipe de chirurgiens était déjà prête et le Docteur Von Hauser.

"-Messieurs, nous ne la garderons sûrement pas en vie, mais l'application cybernétique de nos sondes météo pourrait révolutionner le domaine."


L'équipe avait passé plusieurs heures à découper, coller, fixer, remplacer le corps de Pluméria. Au bout de sept heures, les derniers détails étaient réglés et la femme devenue cyborg semblait avoir survécu.
Elle était restée plus d'un mois dans le coma et à son réveil, le Docteur Von Hauser était à son chevet. Von Hauser était un scientifique de renom auprès de la Marine, une pointure dans son domaine. Il était spécialisé dans la robotique, son unité était affectée à l'île de Ruskaina pour envoyer ses robots sondes faire des prélèvements. L'île au climat si spécifique faisait l'objet de nombreuses curiosités et la Marine espérait pouvoir dompter les saisons pour en faire une arme de dissuasion massive auprès des ennemis actuels. C'était la première fois que Von Hauser tentait une telle opération qui était un franc succès puisque Pluméria était encore en vie, restait à savoir si elle était pleinement opérationnelle.

"-Je ne connais pas votre nom. Mais je suis le Docteur Von Hauser, vous étiez la seule survivante d'un navire au sud de l'île. Nous vous avons récupéré et vous étiez sur le point de mourir. Nous avons donc effectué de grandes modification sur votre corps. Il va falloir déjà falloir vous habituer à vos nouveaux yeux. Et votre nouvelle jambe, et d'autres fonctions que nous détaillerons ensemble par la suite. Essayez de vous lever déjà."

Pluméria s'était frottée le crâne avec une main mécanique, un acier sombre, tout son avant bras en était composé avant de se mêler à la peau. Elle avait lentement ouvert les yeux, disposant de zoom et de gadgets en tout genre reliés à son cerveau, elle s'était rapidement perdue. Il lui avait fallu plus d'une heure pour s'adapter à sa vision avant de s’asseoir tranquillement sur le lit. Encore habituée à des gestes "humains", elle avait tentée de marcher normalement, mais sa nouvelle jambe avait un tout autre fonctionnement qu'elle ne maîtrisait pas. Elle s'était donc retrouvée au sol, complètement K.O.
Plusieurs semaines avaient passées, et Pluméria, alors âgée de 25 ans était en pleine rééducation, chaque jour, elle devait se rendre dans une salle remplie d’ingénieur cybernétique pour apprendre leurs métiers, apprendre à contrôler son nouveau corps et faire d'elle un puissant outil.

Trois mois plus tard, elle était recrutée au sein de la Marine dans la section scientifique, toujours sur l'île de Ruskaina. Elle participait à la vie de la base secrète, aux recherches, et faisait l'objet d'une étude poussée, elle était une avancée majeure dans la technologie météorologique. Ses batteries de senseurs lui permettaient de réaliser de nombreux prélèvements et tests. Peu à peu elle retrouvait ses fonctions motrices, psychiques, cérébrales. Et petit à petit l'ombre du passé refaisait surface.

Deux ans plus tard, elle était à 120% de ses capacités et réalisait des travaux remarquables pour la Marine.

"-Pluméria ?! Que faites-vous dans le Laboratoire C destiné à l'armement ?!"

"-Oh Docteur Klein. Je ne m'attendais pas à vous voir ici. Pour dire vrai je viens ici tous les soirs depuis un an. Voyez-vous, il s'est passé quelque chose il y a un an. Quelque chose que je n'avais consigné dans un aucun rapport. Je me suis souvenue de pourquoi j'étais sur ce bateau, et de pourquoi je devais mourir. J'ai aussi compris que je n'étais qu'un pantin ici. Du coup... J'ai mis en application tout vos cours en cybernétique pour modifier chacun de mes paramètres. Je suis devenue une véritable... Machine à tuer. Vous voulez un aperçu docteur ? Je n'ai plus aucun module météorologique hélas."

Pluméria s'était entièrement dénudée, ôtant d'un simple geste sa blouse de scientifique, totalement nue, elle avait fait un petit sourire au docteur avant que sa peau ne prenne une pigmentation différente, comme si sa peau s'était adaptée à la couleur de son environnement.
Elle avait simplement tendu le bras pour saisir la gorge du docteur.

"-Qu'est ce que l'Ouragan de l'amour ?! Je suis restée ici trois ans et je ne l'ai jamais vu ! Et les rapports affirment que c'est sur cette île qu'il existe tous les phénomènes possibles ! On dit que l'Ouragan de l'amour peut tuer une Impératrice Kuja ! JE DOIS SAVOIR ! JE DOIS LA TUER !"

La gorge du professeur avait éclaté sous la pression puissante des doigts de Pluméria. C'était une personne à la détermination sans fin et sa soif de vengeance n'avait aucune limite. Personne, pas même cette Usurpatrice ne pouvait salir son Amazon Lily natale ! Elle devrait mourir. Et une héritière digne du sang Kuja prendrait sa place ! Pluméria avait écumée toute la base, folle de rage. Personne n'avait la réponse, pas même le professeur Von Hauser. Il avait installé un moteur qui fonctionnait à l'eau de mer dans Pluméria, lui offrant une source d’énergie quasiment illimitée. Elle était devenue une arme et non plus une scientifique. Qu'il avait été bête de ne pas installer de système de contrôle, préférant faire confiance à la partie humaine de la Kuja.
Pluméria avait annihilé la base avant de rejoindre la crique le jour de livraison. Elle avait fait croire qu'elle était la seule personne à regagner les Blues ce jour là. Elle avait rejoins South Blue pour accomplir son but : découvrir ce maudit Ouragan, l'apprivoiser et le jeter sur L'Impératrice.



Sinon, ton pseudo à toi, derrière l'écran ? Phen
Si t'as un commentaire à faire, fais-le maintenant ! Josh est beau, Josh est fort, Josh sent bon le sable chaud


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Membre des Iron Maidens


☠ Messages : 32
☠ Âge du Personnage : 27
☠ Berrys (x1000) : 1255
☠ Localisation RP : Saint Uréa - South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 2052
Membre des Iron Maidens

MessageSujet: Re: Pluméria. [terminé]   Mer 4 Avr - 22:13

Finito ! Merci d'avance et bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Dragon
Capitaine du Lotus Noir


☠ Age : 30
☠ Messages : 531
☠ Âge du Personnage : 31
☠ Berrys (x1000) : 1147
☠ Localisation RP : Saint Uréa
☠ Fruit du Démon : Fruit des Fils
☠ Haki : Armement Novice
☠ Dorikis : 7247
DragonCapitaine du Lotus Noir

MessageSujet: Re: Pluméria. [terminé]   Dim 22 Avr - 20:07

Up merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t776-un-voyage-surprenant En ligne

avatar
Capitaine des Fortune Hunters
• Sea Cowboy •


☠ Age : 23
☠ Messages : 977
☠ Âge du Personnage : 26 ans
☠ Berrys (x1000) : 36510
☠ Localisation RP : Cap des Jumeaux
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Armement (Avancé)
☠ Dorikis : 9093
Capitaine des Fortune Hunters • Sea Cowboy •

MessageSujet: Re: Pluméria. [terminé]   Mer 25 Avr - 13:31




Validation


Salut Pluméria ! Je passe enfin sur cette très longue prez Very Happy

Qualité : 400/500


L’on peut lire bien des mots -> On peut lire. En fait, on met "l'on" quand ça suit un "lorsque" ou un "que". On ne commence jamais une phrase par "l'on", par contre

faisant bruisser les feuilles des arbres qu’elle approche; Faire onduler l’eau au bord d’une rivière; Obscurcir le ciel tel que le ferait le crépuscule venant. -> Il n'y a pas de majuscule après un point-virgule !

elle a reçut -> reçu

un non respect de ce dernier peut-être lourd de conséquences pour son interlocuteur -> peut être. Peut-être c'est l'équivalent du maybe, tandis que peut être c'est plus spécifiquement "he may be".

Aussi froide que la mort elle-même, la jeune femme, n’hésite pas à être des plus imaginatives -> la jeune femme n'hésite pas etc... Si tu te relis à voix haute, tu te rends compte que la virgule ici est en en trop.

Leur aveuglement leur à empêcher de prévoir mon retour et mon apogée -> les a empêchées. Puisque ça se rapporte à des amazones, ça se finit par "ées". Mais, surtout, ce n'est pas "leur" mais bien "les". Je ne sais pas si ce sera compréhensible ce que je vais dire, mais en gros, c'est dû au fait que ça se rapporte à un COD et pas un COI.

ci-gît de sombres idiots -> puisque ce sont plusieurs sombres idiots, ils gisent ici.

cette erreur qui avait eût un effet boule de neige -> avait eu.

Bon ! Je t'avoue être très agréablement surpris par le style de cette prez ! Bien mieux travaillé et beaucoup plus propre également que ce que tu m'as habitué à voir avec Phen. Ca met les standards bien plus hauts, et je suis surtout très content, parce que je vois que tu as fait des efforts sur la forme. C'est cool !

Cohérence : 350/500


J'ai mis en application tout vos cours en cybernétique pour modifier chacun de mes paramètres. Je suis devenue une véritable... Machine à tuer. Vous voulez un aperçu docteur ? Je n'ai plus aucun module météorologique hélas -> Un dénouement un peu trop simple, quand même. Connaissant la Marine, il n'y a que peu de chance qu'ils n'aient pas pris plus de précaution dans ta création, ne serait-ce que pour s'assurer un plus grand contrôle. A la limite, un tel changement brutal aurait pu être justifié si tu avais pris plus le temps de jouer ta prise de conscience, en t'attardant sur le comportement de Pluméria suite à sa transformation.

Se faire changer en robot, ce n'est pas rien. Ca entraine des conséquences physiques et psychologiques, un traumatisme, peut-être une dépression, et pas simplement le fait de s'écrouler quand on essaye de marcher avec ses nouvelles jambes.

Dans l'ensemble, donc, je trouve que tu ne t'es que trop peu attardée sur l'impact psychologique de Pluméria, alors qu'elle semble être un personnage à au caractère fort et intransigeant, ce qui implique donc une grande part d'introspection.

Longueur : 150/250


Une histoire relativement conséquente, mais je trouve quand même qu'elle manquait de pas mal d'infos essentielles. Par exemple, une véritable scène de combat aurait été intéressante, et pas juste ton apparition de robot méchant. J'aurais également aimé plus de détails sur ta vie de dissidente et de rebelle, tes motivations, peut-être un passif, une justification véritable comme une injustice...

Originalité : 450/500


Le concept de l'ouragan est génial, vraiment bien trouvé ! J'ai beaucoup aimé le fait que tu sois une dissidente du régime Kuja, qui est quand même très totalitaire et autoritaire, finalement.
Je t'enlève néanmoins des points pour l'absence de cet humour One Piecien. Même dans une prez à vocation sérieuse, avec un personnage prétendument méchant, il doit nécessairement y avoir cette saveur burlesque, ne serait-ce qu'avec l'intervention de certains PNJ.

Subjectivité : 250/250


Une très très bonne prez ! Un peu courte, malheureusement, mais vraiment intéressante. Jouer sur le côté météorologique de l'ouragan de l'amour est vraaaaaiment sympathique.

Pour être honnête, je t'avoue que je préfère largement ce concept là à Phendrana, qui est parfois trop trash et perd en profondeur. Ici, on a un personnage qui me semble plus travaillé, plus intéressant et plus original. J'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner en jeu !

Note finale : 1600 Dorikis




#39A64F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t22-whatever-happens-happens



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pluméria. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pluméria. [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous avons terminé notre voyage dans les Ardennes
» Ma charge ne semble jamais terminée
» du Coq en pâte au Vautour plumé
» Randonneuse 650 B
» chasse terminé au québec!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Wanted :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: