Contexte
Factions
Combat
Présentations
Avatars
Fruits du Démon
Primes
PNJ
Navigation
Equipages
Quêtes/Missions
Boutique
Médailles





Votez toutes les deux heures
et gagnez des Berrys !



 
CalendrierFAQAccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ours de combat [Ft - Gray Ashura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Ven 2 Mar - 20:19

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Bien que mes premiers jours sur Baterilla ne m’avaient pas vraiment réussi, j’avais enfin pu déceler une perle rare parmi tant d’autres. On avait décidé de voyager ensemble, ce qui constituait le premier pas de mon équipage, et surtout le premier membre. Toutefois, on s’était mit d’accord pour prendre un temps de réflexion et de préparation avant de se lancer dans l’aventure… Et puis ce n’était pas comme si on avait déjà un beau bateau à disposition. Quoi qu’il en soit, on devait se rejoindre sous quelques semaines sur une île qui porte le nom de Briss, le Royaume de Briss.

Les flots m’avaient donc mené jusqu’à cette nouvelle terre. J’espérais pouvoir y trouver un navire de prêt, histoire de ne pas avoir à réellement attendre une demie-année et retourner voir le charpentier qui avait dit pouvoir fabriquer mon bateau durant tout ce temps. J’étais patient, certes… Mais lorsque je lui donnai un an complet pour fabriquer un vaisseau marin, je pensais ne pas pouvoir trouver de compagnons avant longtemps, ce qui me forcerait à revisiter mes plans. Je me voyais sur un autre équipage, non pas en tant que capitaine mais en tant que membre afin d’en apprendre plus sur les méthodes du capitanat… Mais il s’avérait que mon charisme avait finalement atteint quelqu’un ! Bref, j’étais donc à la recherche de nouveaux compagnons, d’un nouveau bateau, et accessoirement d’un nouveau sabre.

Je prenais évidemment soin de mon arme, mais sa facture moyenne posait des limites quant à sa durabilité. Cela faisait des années que mon sabre m’accompagnait, et il commençait à montrer des signes de faiblesse. Je m’étais dis qu’il était grand temps de le changer, et pourquoi pas de rechercher un Meitou. J’avais entendu parlé de ces armes quasiment légendaires par un marchand naïf par le passé… Je savais qu’il serait difficile de les trouver et que tomber dessus par hasard serait plus qu’une chance, ainsi je ne comptais pas trop là-dessus… Ceci dit, récolter des rumeurs était l’une de mes spécialités depuis tout petit. Je pouvais me fier sur certains dires pour orienter mes recherches.

Donc, après une bonne heure à examiner les lieux, à récolter des données dans les auberges, les tavernes et les lieux publics, j’avais fini par savoir où je me situais. Saint Urea. Un lieu saint, soi-disant. Ce n’était pas ici que j’allais trouver des choses intéressantes. La religion m’était toujours passée par-dessus la tête. Je n’arrivais pas à comprendre les visions des touts puissants ni même des partisans de leur foutu culte. Et puis, y’en avait toujours des tas… Vous pouvez pas faire simple et en faire qu’une ?

Au final, ce n’était pas étonnant que les informations ne me menaient à rien, par rapport à mes objectifs. Ni bateau, ni compagnon, ni arme… Et je doutais pouvoir en trouver sur cette terre-là. M’enfin, c’était ce que je croyais. Même sur des îles de fortes fois, on y retrouvait une part sombre. C’était dans la nature de l’homme après tout.

Ce n’était rien de très grave, mais c’était assez amusant pour me satisfaire. Quelque part sur Saint Urea se déroulait quelques combats clandestins où les plus riches et les plus fous s’amusaient à parier sur le vainqueur. Évidemment, c’était divertissant. Ce n’était pas uniquement deux hommes qui s’affrontaient… On y voyait parfois une bête contre un homme, une bête contre une autre bête… Et des belles filles. Non, ce n’était pas elles qui m’avaient attiré ici ! Enfin si mais… Je jure que mon attention n’était pas focalisé sur leurs beaux atouts, mais sur le duel !

Ouaip, un homme d’une musculature admirable et impressionnante, presque ridicule, contre un putain d’ours. Et le combat était à main nue. En tant que bon joueur, je ne pouvais pas laisser passer l’occasion et je me devais de mettre de l’argent aussi. Je n’étais pas idiot au point de perdre la totalité de ma fortune, mais j’aimais toujours prendre quelques risques si cela arrivait à m’amuser.

« Et voilà pour l’ours ! »

Aller bestiole, tu peux le faire. Eeeet… Perdu. Tss. J’aurais dû le savoir, un mec qui avait un air aussi puissant ne pouvait pas perdre face à un vulgaire ours. Bon, il s’était merveilleusement bien battu aussi, il fallait avouer… Mmh… Oui, je pouvais toujours venir vers lui histoire de le persuader de venir à mes côtés. Un individu possédant une telle force serait toujours bon à avoir en tant que compagnon pirate. Bien ! J’allais essayer.

Bien que j’étais en premier temps assez surpris que ce monstre de muscle emporta l’animal avec lui, je cachais toujours ma présence histoire de le suivre. Peut-être allait-il le manger ? On m’avait toujours dit que la viande d’ours n’était pas tendre, mais je n’avais jamais eu de descriptif par rapport à son goût… Si cela se trouve, c’était assez bon. Quoi qu’il en soit, je devais bonne impression maintenant que je pouvais lui parler tranquillement !

M’approchant donc de lui, je vins à l’interpeller.

« Hey, beau combat. C’était vraiment impressionnant. Oh, mes excuses, je me nomme Shaporo, on peut dire que je suis un aventurier. En toute franchise, je cherche des membres pour compléter mon équipage pirate… Étant donné vos performances, vous comprenez qu’il m’était obligatoire de venir vers vous. »
Luv'


Dernière édition par Shaporo le Jeu 15 Mar - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Sam 3 Mar - 12:11

Après un bref séjour à l'île du Karaté où Gray avait réussi à créer un coup de poing d'énergie (le Bibliothécaire essayait encore de comprendre comment diable son ami avait réussi cet exploit), les deux compères avaient repris la mer direction... Direction une autre aventure. Car oui, même si Gray avait réussi à se faire un peu d'argent à coup de poing dans les dents sur l'île du Karaté, ce n'était pas réellement assez pour eux deux.
C'est alors qu'ils étaient tombés sur une des anciennes connaissances du colisée dans lequel Gray avait vraiment appris à se battre. Plus exactement, un de ses anciens "sponsors".
Ce dernier recherchait quelqu'un pour se refaire un peu d'argent après une série de défaite dans une arène qu'il fréquentait et l'apparition du Colosse fut providentielle pour lui.

En effet, le bonhomme ne payait pas de mine avec sa petite taille et son apparente obésité. Sa côte serait donc au plus bas (ou haute, c'est selon). Enfin, le Sponsor était au courant de ses capacités physiques. Par contre, il se demandait pourquoi il était entrain de négocier le salaire de Gray avec un Orang-outang. Oui, il était aussi au courant des facultés intellectuelles de Gray et étrangement, l'idée qu'il comprenait un primate qui lui était intelligent était plus vraisemblable à ses yeux que Gray arrivant à utiliser des mots de plus de 5 syllabes correctement dans une phrase.

Sans compter que l'Orang-outang était quelqu'un d'extrêmement soigneux avec les livres et d'une grande culture. Les discussions lors des repas étaient fortes sympathiques et ils avaient pris en compte sa situation dans la négociation du salaire. Quel bonheur d'avoir affaire avec des gentlemens qui avaient des convictions plutôt que des envies de pognons et qui l'auraient pressés.

Bien évidemment, Gray ne serait pas son champion permanent. Toutefois, il ferait plusieurs combats pour lui afin de lui permettre de se ressourcer. Ce qui était toujours fort agréable me direz-vous.
C'est ainsi que le Colosse fut amené à St Urea, dans un colisée Underground du même genre que dans son île. L'odeur de la testostérone, de la bière et du combat l'électrisait... L'orang-outang admirait enfin pour la première fois la passion qui animait les poings du colosse. La passion du combat. Heureusement pour la Justice que le Colosse l'admirait autant que la baston et avait décidé de joindre les deux dans un seul et même but.

Les jours passèrent et Gray fut mit dans la section avec les animaux. C'est ainsi que les spectateurs se marrèrent en voyant un petit gros avancer dans la fosse aux lions, littéralement... Avant de voir le grand sourire du sponsor quand lesdits lions se prenaient un German Supplex.
Car le Colosse n'était pas gros. Il était justement absurdément musculeux. Comme il le dit dans un combat un peu plus tôt : "MES MUSCLES ME DONNENT UNE SUPER FORCE !"
Avant de bitchslap un gorille.
L'Orang-outang approuva l'action, tout en ramassant l'oseille des paris en se marrant. En effet le Gorille l'avait insulté de singe.
On insulte pas un primate de singe. C'est très grave.
Preuve en était qu'un ou deux spectateurs avaient voulu arnaquer le singe à haute voix. Ils découvrirent rapidement qu'un Orang-outang est bati étrangement. Le primate est tellement grand qu'il se replie constamment. Cela veut dire qu'en réalité ses bras et ses jambes sont plus grands qu'on ne le pense et qu'ils agissent comme des ressorts. Une claque d'orang-outang adulte peut donc décoller la tête d'un homme adulte normalement constitué. Heureusement que notre ami était quelqu'un de doux et d'amical.

Ils se réveillèrent juste sans leurs porte-monnaie et des drôles d'écritures sur le front.

Pour finir, Gray affronta un ours. Ou plutôt, comme le nota Gray, une ourse. Comment il le savait ? Il avait des amis ours à la montagne. Plusieurs fois il avait hiberné avec eux et il avait appris à donner des claques avec des oursons qui étaient par la suite devenu ses copains.
Donc une maman ourse. Et vu sa tête... Avec des petits qui l'attendaient. Qui devaient avoir faim.
Le Colosse fut ému... Les mecs qui l'avaient capturée devaient le savoir et l'avaient fait pour l'énerver.
Le Colosse arma ses poings en arrière. L'ourse attaqua. Forte et désespérée. Gray para le coup de son bras musculeux avant de placer un uppercut monstrueux dans la mâchoire de la maman.
C'était la seule solution que Gray avait vu pour mettre fin au combat rapidement. Une concussion au cerveau.
Le Colosse avait également une très bonne idée de la force à mettre dans son poing pour juste l'assommer et non la tuer. Gray appartenait à l'école du poing qui protège la vie. Il pouvait tuer des animaux. Mais jamais pour le plaisir. Uniquement pour se nourrir. Jamais une femelle avec des petits ou ses petits. Jamais.

L'ourse tomba au sol lourdement. Une griffure traversait le bras de Gray sur sa longueur, mais le sang ne coulait pas, ou peu. L'armure de muscle de Gray était fichtrement épaisse depuis longtemps.
Alors, sous les acclamations de la foule, Gray emporta son adversaire... Pour la remettre en liberté. Elle avait besoin de ses petits et de les nourrir. De leur apprendre à se méfier de l'homme qui était souvent un bel enfoiré...
Même si parfois pouvait se trouver un colosse avec un grand coeur. Et une sale gueule. Mais surtout un grand coeur.

C'est donc une fois dehors que Gray fut interpelé par un drôle de bonhomme. Plutôt beau apparemment, avec une épée. Les mains arboraient des calles. Le signe distinctif d'un épéiste qui pratiquait fréquemment son art.
Apparemment l'homme était un aventurier qui recherchait de fiers compagnons pour voyager. Gray était sur le point de demander plus d'informations sur les buts de ce dernier... Quand ce dernier prononça le mot en P.

"Euh écoute Chapeau rond. Je suis devenu chasseur de prime car on m'a recalé à la Marine pour obésité morbide. Trop de muscle."

Moment gênant, alors que Gray déposait l'ourse près de la forêt. Normalement, l'odeur de celle-ci lui permettrait de retrouver son chemin.

"Car tu vois, être pirate, c'est pas bien. C'est les criminels qui deviennent des pirates. Et les criminels, ils vont contre la Justice."

Le gros colosse referma ses poings, en bandant ses muscles. Ses vêtements devinrent d'un coup plus serrés autour du bonhomme qui souriait.

"Et moi je tape contre les ennemis de la Justice. Crois moi. T'as pas envie que je te tape. Alors deviens pas un pirate."

La tension était palpable... Avec Gray qui l'observait. Avantage d'un combattant en art martiaux face à un épéiste. Un avantage simple.
On avait pas besoin de dégainer pour attaquer... Et le colosse se mettait déjà en position d'attaque, tout souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Sam 3 Mar - 15:27

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Chasseur de prime ? Recalé à la marine ? Ça sentait pas bon tout ça… Oh non… Peut-être aurais-je trop pris la confiance en recrutant une personne dans mon équipage ? J’avais aussi la mauvaise habitude de révéler mon appartenance à la piraterie bien trop rapidement pour chercher des membres… Cela était sans doute dû aux très nombreux échecs qui s’étaient présentés à moi. Inconsciemment, ma patience envers les autres en avait pâti, tandis que mes attentes envers autrui s’étaient décuplées. Il va falloir que je remédie à cela plus tard. Combien de fois m’étais-je fait recaler en demandant à une personne des forces opposées ? Trop pour les compter en effet…

En tout cas, ce type semblait être ce genre de personne qui tapait avant de réfléchir. La preuve étant la suite de sa première prise de parole, après avoir gentiment déposé l’animal. C’est pas gentil d’être méchant, je connaissais la réplique presque par cœur maintenant. Aller contre la justice… Qu’ont-ils ces gens avec la justice ? Tout d’abord Kyle et Uni, ensuite cette furie de Kane et lui… Et accessoirement pleins d’autres personnes. La justice était-elle absolue ? C’était quoi ce bordel. La justice est injuste. La justice n’était qu’une vision biaisée et subjective des individus prêts à tout pour atteindre leur but. La justice n’était qu’égoïsme ! Tous autant qu’ils sont se voilent la face avec leur soi-disant justice ! Moi, je ne me cache pas derrière un tel mot. J’assume totalement mes actes. Bon, je me cache tout de même… Mais différemment…

Eh bien… Il allait me forcer à me battre contre lui. Très bien. Je suis prêt à m’amuser un peu avec toi. Je vais te montrer la force d’un type qui se fout totalement de la justice, des règles, des lois, de la misère du monde. Tu vas voir la puissance d’un type qui assume son égoïsme. Je ne suis plus faible comme le passé. Je suis fort.

Toutefois, sa musse musculaire hors norme lui procurait une armure naturelle, ce qui me désavantageait grandement. Je doutais que mon sabre puisse aisément trancher à travers si je n’y mettais pas assez de force. Les griffes de cet ours n’avaient pu l’atteindre profondément… Ce qui voulait dire que j’étais obligé d’utiliser mon style plus brute, Kirin. Mais avant tout cela, il me fallait une occasion de dégainer mon arme. De sa posture, je pouvais en déduire qu’il agirait au moindre mouvement… Ainsi, j’étais obligé de commencer sans ma fidèle lame. Je n’étais pas sûr que mes coups fonctionneraient comme il le faut, mais la particularité de mes coups au corps à corps n’était pas d’endommagé le corps externe, mais plutôt celui interne tout en y laissant des traces de blessures en façade, en quelque sorte. Il suffisait que mes attaques de pression passent ses gros muscles pour que ça puisse agir plus tard. Et puis quand bien même cela ne fonctionnait pas, ce n’était pas parque mon corps semblait frêle par rapport à ce gus que ma force brute était négligeable, loin de là.

Je me mis donc en position à mon tour, adoptant une posture classique du Taichi en plongeant mon regard dans le sien, et retournant son grand sourire du mien.

« Ce n’est guère vous qui décidez de mes envies et de mes rêves. Et jamais vous le ferez, pauvre prisonnier de votre soi-disant justice. »

Je n’attendis pas qu’il vienne à moi pour attaquer. Dans ce genre de situation, faire le premier pas était crucial afin de pouvoir jauger efficacement l’adversaire. Et puis, avec ce mouvement, j’étais presque certain que je le surprenais. Il devait penser que j’essaierai de me battre avec mon sabre, comme tout bon bretteur, mais mon style de combat était particulier. « Avant de danser avec ton sabre, tu dois pouvoir danser avec ton corps, puis avec tes poings. » C’était ce que répétait mon père. A l’époque, je ne comprenais pas pourquoi il cherchait tant à m’enseigner une voie martiale pareille, mais je pouvais qu’approuver en ce moment même. Certes, mes capacités au corps-à-corps n’égalait pas un maître, mais elle n’était pas non plus mauvaise.

Avançant donc rapidement vers le petit gros, je cherchais à mesurer sa résistance avec mon premier assaut. Joignant mon index et mon majeur, je vins à effectuer une rapide frappe de la gauche en direction de son coeur, avant d’enchaîner par un petit coude du même bras, visant le même endroit pour finir d’une puissante droite reverse qui prenait en compte la totalité du poids de mon corps, ayant dessiner un cercle sur le sol de ma jambe droite pour venir prendre appui bien plus proche de ma cible, et donc partager une certaine inertie à ma puissance.
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Sam 3 Mar - 22:33

Bon. Apparemment, la méthode gentille ne marchait pas. La preuve, le guerrier en face de lui semblait prêt à se battre... En disant que Gray se battait pour une pauvre justice alors que lui se battait pour lui et ses envies.

"Je vais te montrer la différence entre ton poing vide et mon poing rempli !"

Hurla Gray en fonçant sur le sabreur. Ce dernier était précis et rapide. Etrangement, il était apparemment formé aussi au combat sans sabre... Mais il y avait une différence entre formé et être passé maître depuis longtemps dans cet art. La preuve, ce dernier vint tenter de frapper Gray d'abord d'une attaque à deux doigts. En direction du coeur. Gray admira mentalement la précision et la rapidité d'exécution de la frappe. Sa Destructo-strike lui ressemblait beaucoup. Toutefois, les mains de Shaporos étaient celles d'un épéiste. Gray avait forgé les siennes sur la pierre, le sang et la sueur. Ses os s'étaient brisés pour se soigner en quelque chose de plus dur à chaque fois. On disait d'un cuisinier qu'il ne pourrait jamais plus cuisiner si ses mains étaient détruites. Gray s'était arrangé pour que cela ne soit jamais le cas.

La frappe toucha. Elle toucha une chose que beaucoup de gens oubliait étrangement à propos de Gray. Une armure de muscle suffisante pour qu'il soit en surpoids mortel techniquement. Une armure qui, gonflée comme elle l'était à présent, pouvait stopper une balle de pistolet.
Shaporo n'avait pas la force requise pour le transpercer.

Au moment où Shaporo s'apprêta à continuer son enchaînement, Gray était déjà sur lui et le serra fort contre lui. Le bras gauche du pirate se retrouva comprimé entre leurs deux torses, l'un étant sensiblement plus musculeux que l'autre. Le bras droit du pirate en revanche était resté libre.
Gray serra davantage le pirate contre lui alors que sa tête partait en arrière. Toujours avec un grand sourire.

"HEAD....."

Puis il la ramena contre son adversaire avec force et fracas.

"BAAANG !"

Le coup éjecta son adversaire de ses bras, alors que le colosse se remettait en position, faisant craquer son cou.

"Je me bat pour la Justice. Pas pour moi-même. Car c'est simple de se battre pour soi. C'est mieux de se battre pour quelque chose de plus grand."

Le colosse attendit patiemment son adversaire. Son poing était armé en arrière, prêt à partir...

"Mais soit sans crainte. Je ne tue pas. Car ça, c'est mal."

Le sourire de Gray était toujours présent. L'adrénaline parcourait enfin son corps. ENFIN. Il l'avait senti quand il avait tenu son adversaire entre ses bras. Son adversaire était fort. Comme lui. L'Headbang avait pour but de l'éjecter car le bras droit de Shaporo lui avait échappé. Or, avec son bras droit, le pirate aurait pu atteindre son sabre et le transpercer.
La meilleure chose à faire était donc de placer une attaque forte et de l'éjecter un peu plus long.
Fun fact 2 à propos de Gray. Il était très con. Sauf pour le combat. Comme si sa cervelle n'arrivait à fonctionner normalement que dans cette circonstance particulière...
Alors viens petit pirate.
Viens goûter... Le poing de la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Dim 4 Mar - 0:18

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Mmh ? Aucune réaction ? Toujours pas ? Encore rien !? Ses muscles étaient-ils si développés que mes frappes ne l’atteignaient pas ? Je l’imaginais fort, mais je ne pensais pas qu’il serait du genre forteresse humaine… Un mastodonte… Tss, je le sentais mal… Il fallait que je prenne du recul pour pouvoir mieux réfléchir à la situation. Il me fallait un peu de temps pour trouver un plan d’action. Mon style au corps à corps n’avait pas l’air effectif à première vue… Sans doute était-ce trop axé sur la technique et l’agilité pour l’affecter directement. Son armure musculaire le protégeait donc de mes attaques ? Ou alors peut-être n’avais-je pas mis assez de poids sur mes coups ? En tout cas, il ne semblait pas avoir pris le moindre dégât sur ce premier assaut, ce qui me laissait assez d’informations pour ne pas à faire une deuxième fois la même erreur.

M’enfin, je n’avais pas eu le temps de faire une autre erreur. Dans une puissante étreinte de mon adversaire, je fus bloqué de tous mouvements m’empêchant de m’éloignant. Tss, mon poing était vide selon lui ? Je pouvais concevoir qu’il manquait de force brute comparée à lui… Surtout que j’avais vraiment du mal à bouger avec un simple beau câlin. Toutefois, j’avais réussi à garder mon bras droit en liberté. Et j’avais ce temps que je recherchais avant mon assaut. Même si je commençais à souffrir de la pression qu’émettait le gros musclé sur mon corps, mais je pouvais renverser la situation d’un mouvement ! Si j’atteignais mon sabre je pouva-… Aaaah !

Alors que j’étais concentré pour pouvoir dégainer mon arme, je ne pris pas grandement attention au coup de boule de mon ennemi qui me sonna assez violemment. Je fus par la suite repousser avec autant de brutalité, ce qui finit presque par me faire tomber au sol, me faisant perdre mes appuis naturels un bon moment. Même si je titubais un peu, je profitais de la prise de parole du chasseur de prime pour prendre en main ma fidèle lame tout en apposant brièvement ma main libre sur mon front comme pour atténuer la douleur.

Il ne tuait pas ? C’était tout bon pour moi… Sachant qu’aucune prime n’était sur ma tête, je ne risquais pas de rejoindre mon père en prison. J’étais donc certain de vivre même si je perdais… Mais perdre ferait bien trop de mal à mon ego. J’avais déjà trop perdu dans ma vie. Si je voulais être au sommet de la piraterie, je devais faire mes preuves, et non pas uniquement créer un bel équipage. Moi aussi je devais briller. Non, surtout moi, je devais briller. Gagner un duel qui m’était défavorable me prouverait que je ne suis pas un simple pirate comme les autres. Pour respecter les pensées de Kyle, les pensées de mon paternel… Celles d’Uni… Je dois montrer que je suis un génie du combat.

Ma technicité du Taichi au poing n’avait pas l’air de marcher, mais qu’en était-il au sabre ? C’était forcément différent. Qu’importe comment son corps était constitué, une peau humaine restait une peau humaine… Sauf s’il avait mangé un de ces putains de fruit de l’inégalité. Cela pouvait avoir son sens… Tss, m’en fout ! Un jour je boufferais ce genre de banane ou de mangue moi aussi ! En attendant, je montrerais à tout le monde que je peux les battre à la force seule de mes poings… Et de mon sabre. Et de mes jambes.

Kirin… ? Non, pas encore. J’avais quelque chose de parfait pour cette situation. L’envol de l’oiseau de feu pourrait très bien m’apporter la victoire, ou au moins de le blesser de manière significative. Effectuant un puissant appui pour récupérer mes sens, je n’attendis pas une seconde de plus pour rusher sur mon ennemi de ma très basse position. Effectuant donc mes mouvements spéciaux assez perturbants pour venir jusqu’à lui, une fois que j’étais accolé à lui, je balançais mon bras de manière ample, essayant d’y mettre le plus de puissance possible tout en me tenant prêt pour des ripostes ou des contre-attaques de ma basse posture.
Luv'


Suzaku, envol:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Dim 4 Mar - 2:25

L'homme venait de dégainer sa lame. Entretenue. Brillante. Bien. Cela voulait donc dire que la chair et la graisse ne l'avait pas encore souillée et que son adversaire n'était pas nécessairement un mauvais bougre qui tuait. C'était déjà une bonne information.

Le Colosse arrêta de sourire. Les épéistes étaient toujours des adversaires sérieux. Sa deuxième défaite dans le colisée avait été dû à l'un de ces pirates qui maniait des lames. C'est pour cela qu'il avait ensuite cherché le combat avec eux : pour vaincre la peur des lames. Pour montrer que son corps était plus fort qu'un outil.

Alors Gray attendit son adversaire, qui vint à lui.
Coup de poing ? Non. Le direct de Gray viendrait du haut. Le temps qu'il atteigne le sol, sa cible serait proche de lui. A portée de lames.

L'Orang-outang regardait son ami en mangeant anxieusement une banane. Gray était pas le plus fin de la bande. Réfléchir était pas son point fort...

"DA KICK !"

Ne pas s'embêter avec un coup de poing. Un coup de pied fendant l'air marchait aussi bien.
Le coup passa, puissant, près du corps de l'épéiste, l'éraflant à peine à cause de ses mouvements louches.
Shaporo lança donc de manière ample sa lame sur un Gray déséquilibré. Le poids du colosse était souvent un atout. Il pouvait également être un désavantage quand il était déséquilibré. Difficile d'assurer l'encaissement si le corps était mal positionné.
Le coup fit mouche, entaillant le guerrier sur son torse. Le sang jaillit et fit serrer les dents de Gray.
Douleur, douleur. Vieille amie d'entraînement. Cela faisait longtemps que Gray ne t'avait pas ressenti.
Dommage que tu n'engourdisses plus ses sens comme avant.
Un bras. Armé et replié. Depuis un petit moment. Dans une position de déséquilibre, avec le corps de Gray, qui suivrait la prochaine direction donnée.

"APUNCH !"

Fit le Chasseur de prime en balançant son bras brutalement sur l'épéiste. Rapide. Puissant...
Un coup qui avait permis à Gray de fracasser des rochers...

Le sang coulait du torse de Gray qui regardait son adversaire.

"Tu vois. C'est ça un coup de poing. Le Coup de poing pour protéger les autres. Pas seulement moi. Le poing rempli."

Le Chasseur de prime regarda sévèrement son adversaire...

"IL NE PERD JAMAIS CONTRE UN POING VIDE DE SENS."

C'était... Illogique. Absurde.
Mais c'était un combat. Rien n'indiquait, ni n'obligeait qu'il soit logique ou doté de sens. Ce n'était que le combat d'un homme voulant poursuivre son rêve avec détermination et un autre qui n'en avait pas encore de vrais et qui se cherchait. Un homme qui voulait vivre sa vie comme il l'entendait et un homme avec des règles. L'Ordre contre le Chaos.
Parfois, un combat, cela n'a pas de sens.
Pour l'heure, seul comptait l'adversaire en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Dim 4 Mar - 3:05

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Parfait. Son coup de pied ne m’avait pas atteint, déséquilibrant donc ce colossal guerrier. Ainsi, je pouvais parvenir à finaliser ma technique sans problème majeur, faisant jaillir le sang du torse du bonhomme. Et donc, ma danse meurtrière fonctionnait contre lui, elle avait réussi à le blesser. C’était bon, vraiment bon. Cela voulait dire que je pouvais me défendre avec ce premier style, mais que si jamais la situation s’envenimait, je pouvais jouer la carte du joker en sortant Kirin comme je pouvais le faire. Bien que ce style fonctionnait moins bien face à ce genre d’individu qui utilisait plus leur muscle que leur cerveau, je pouvais utiliser la totalité de ma force en empoignant la manche de mon arme à deux mains tout en gardant les forces d’inerties qui pouvaient rajouter du poids à mes attaques. Néanmoins, comme j’avais pu le dire, c’était un style que je cachais et que je ne sortais que si je n’avais pas d’autres choix… Ou si je pouvais en tirer avantage très rapidement. Là pour le coup, j’allais garder mon brisement de rythme pour conclure le match par ma victoire. L’étonnement et la surprise étaient souvent des facteurs décisifs dans un combat, et ma manière d’alterner les rythmes de mes attaques, ma danse guerrière ainsi que mon style brut me permettait de créer ces éléments pour en tirer profit. En tout cas, comme je disais, je comptais sur ça pour me rattraper si je venais à voir que le match n’était plus en ma faveur.

Ceci étant dit, ce monstre de muscle avait encaissé l’attaque et s’était déjà préparé à riposter d’un violent coup de poing. Tss, même si mon style défensif reposait bien plus sur l’esquive, je devais parfois supporter de lourds dommages en les atténuant comme je le pouvais. Il y avait des attaques que je pouvais éviter, comme celle-là. Étant trop occupée à célébrer mentalement ma précédente réussite, celle d’avoir pu le blesser, mon temps de réaction et d’action fut légèrement touché. J’avais vu légèrement trop tard que ce petit gros ne broncha pas longtemps de mon assaut pour me frapper en retour. Je ne pus que limiter les dégâts en interposant l’endroit ciblé de mon avant-bras gauche et en sautant en arrière en même temps qu’il me frappa. Bien que ce mouvement absorba une bonne partie des dommages, je fus tout de même sacrément touché, m’étant fait projeter violemment contre une paroi, laissant s’échapper un petit crachat de sang.

Et le voilà qu’il recommençait. S’il tentait de m’embrouiller, je pouvais comprendre pourquoi il parlerait en plein combat… Mais putain, pourquoi tout le monde parlait pour rien ? Il m’arrivait de le faire, mais quand même… Je ne comprenais toujours pas pourquoi les gens se mettaient à discuter sereinement après avoir calé un gros coup, et surtout si le combat était sérieux… Et il l’était ! Mais bon, soit, ce goût étrange des dialogues en plein duel, j’avais commencé à en prendre compte.

Mouvant donc brièvement mon bras gauche pour faire partir l’engourdissement, j’aurais d’ailleurs un sacré bleu après cela, je me remis en position. La première technique de Suzaku avait fonctionné, et ça n’allait pas être la seule à le faire. Ouaip, j’allais tenter ça. Ce lourdaud n’avait pas l’air d’être du genre vitesse et technique, mais plutôt résistance et force. Je pouvais jouer ma vitesse à mon avantage. Tant qu’il ne me faisait pas de chopes, et que j’étais attentif, il ne me toucherait pas. Et oui, à quoi cela sert d’avoir un poing puissant et rempli s’il n’atteignait pas sa cible héhé ?

Esquissant un grand sourire sur mon visage comme à mon habitude, je vins de nouveau à faire des déplacements étranges. Sautillant une fois en diagonale sur la droite, puis deux autres fois sur la gauche, je prenais un rythme difficile à cerner pour déstabiliser l’adversaire, comme toujours. Au bout de mon troisième appui, j’en fis un assez puissant, mais qui ne se démarquait pas des autres, afin de me propulser jusqu’à dépasser ma cible dans le but de l’entailler durant le processus. Je répétais donc le mouvement une nouvelle fois pour revenir à ma position de départ et encore une autre fois pour faire la même ligne aller-retour de sorte à effectuer une attaque en croix, augmentant la puissance de mes frappes à chaque passage.
Luv'


Suzaku, frappe des axes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Dim 4 Mar - 18:58

Beuh ? Son adversaire voulait pas parler ? Enfin, pas parler autrement qu'en utilisant ses poings (ou sa lame en l'occurrence).
Bon. Le vieux coup des mouvements bizarres pour déconcentrer l'adversaire. Gray connaissait le principe, même si cette variante lui était inconnu et l'avait pris par surprise...

Le sang imbibait les vêtements de Gray. Encore une à son actif. Note à soi-même : Créer une technique de défense. Ca serait pratique...
Mais encore une fois, son adversaire chargea sur lui. Résistant le mec. Il avait pris une partie du APUNCH et s'était rétabli aisément... Enfin, il s'en était rétabli.
Balèze.

Un combattant balèze. Gray attendait cela... Depuis... Depuis la mort du vieux. Enfin un adversaire qui ne s'effondrait pas en deux baffes. Enfin un adversaire avec qui il pouvait échanger et recevoir des coups.
Enfin un adversaire contre lequel s'aiguiser et progresser...

Shaporo s'élança sur lui... Gray resta attentif. Bon. Si son style impliquait des mouvements bizarres, y avait une couille dans la charge rectiline. Pas se précipiter, c'était comme ça qu'il s'était fait avoir la première fois. Le sabreur était clairement plus rapide que lui, même si Gray n'était pas lent pour sa corpulence. C'était un atout qu'il ne pourrait utiliser qu'une seule fois toutefois.
Gray savait déjà comment.

Le Colosse inspira et resserra sa garde. Shaporo était trop erratique pour lui effectivement. Trop pour le suivre convenablement. Hé.
Protocole 3 donc. Il y a toujours cet instant où l'on sait exactement où est l'adversaire. Toujours.
Le premier coup passa, l'entaillant davantage sur le torse... Chiotte.
Il aurait besoin de nouvelles fringues et d'un tour chez le docteur. Ses côtes étaient au moins fêlées vu la douleur qu'il ressentait dans le torse, lorsqu'il respirait.
Ne pas se déconcentrer.
Très bien. Succession d'attaque rapide, mais pas forcément des plus forts. La chope n'avait marché qu'une fois et vu son efficacité, cela ne marcherait pas deux fois.
Tel un chevalier du zodiaque, ce genre d'attaque ne marchait qu'une fois.
Le Apunch ? Trop prévisible. Le Da Kick aussi.

Gray souffla violemment par le nez quand la lame le frappa pour la troisième fois... Se bloquant légèrement dans ses muscles : Gray avait relâché un instant sa garde pour laisser la lame s'imprimer davantage dans sa chair. Un risque calculé : son adversaire n'était pas un tueur et essayait juste de le mettre KO. Exsangue.
Le problème que rencontra le sabre, fut le fait que Gray se gaina. L'étau de muscle s'était resserré sur la lame. Cela en disant long sur les capacités de sabreur de son adversaire qu'il eut pu la retirer, mais cela l'avait ralenti. Un instant.
Un instant que Gray avait guetté, ses poings armés, et prêt à tirer...
Dans une cascade de coup.

"LE COUP QUE LES ENFANTS N'ONT PAS LE DROIT DE VOIR !"

Le déluge de coup commença avant qu'il ne hurle sa technique à s'en faire péter les tympans. Plus de défenses. Juste une attaque effrénée. Surtout que pour une fois il pouvait exploiter toute sa force contre un adversaire sans risquer de le tuer par mégarde !
Maintenant, héros au chapeau rond... Sent la caresse de la justice qui frappe tes os !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Lun 5 Mar - 0:30

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Ma première ligne de frappe me permit d’approfondir ses blessures. La seconde lui blessa dans le bas du dos. La troisième sur la côte gauche. La… Mhm ? Mon avancée fut stoppée lorsque ma lame l’atteignit pour la troisième fois, se bloquant dans la masse musculaire de mon ennemi. Et elle était bien enfoncée, je ne pouvais pas la bouger, comme si elle s’était coincée dans de la pierre. Sachant que mon arme était la seule chose qui me permettait de le blesser, je ne pouvais pas l’abandonner. Forçant un peu non pas en arrière mais comme si je faisais un coup d’estoc, je pus déplacer légèrement ma lame pour pouvoir la retirer par la suite.

Bien que j’avais pu récupérer mon sabre, étant ainsi libre de mes mouvements avec celui-ci, j’avais perdu trop de temps pour pouvoir continuer mon attaque, laissant ainsi la possibilité de riposter pour le chasseur de prime. Évidemment, ce dernier n’avait pas gentiment demandé la permission pour le faire… Cette fois-ci, il aurait été difficile pour moi d’exécuter ce mouvement de saut qui me permit de limiter les dégâts que j’avais reçu. A cause de la posture dans laquelle je me trouvais, je n’avais eu le temps de réagir de la meilleure des façons pour éviter les dégâts. Néanmoins, ce n’était pas pour autant que j’allais me laisser faire.

Bougeant ma tête rapidement vers la droite, je pus éviter la première frappe. Ouaip, première… Ce n’était pas vraiment un coup unique, mais plutôt un assaut entier et un enchaînement d’attaques qui ne visaient aucun endroit précis. Ça aurait été plus facile si jamais ça aurait été le cas… Là, bien que la précision n’était pas au rendez-vous, il m’était impossible d’éviter autant de coups à la seconde, ni même d’échapper à sa furie. Étrangement, ses mouvements étaient presque parfaits pour emprisonné son ennemi dans un barrage de coups. Ou alors, peut-être n’était-ce que ma vision des choses, mais je n’osais pas reculer, considérant qu’il était mieux de rester à portée afin de ne pas faire de faux pas qui pourraient potentiellement terminer le combat.

M’enfin, c’était un gros risque à prendre. J’avais eu un aperçu de sa force, mais j’étais certain de pouvoir résister si je mettais toute ma force dans la défense. Je n’étais pas un tank comme ce type… A vrai dire, pas du tout même. J’encaissais plutôt mal comparé à certains combattants de mon niveau, ce n’était pas mon point le plus fort. Ceci dit, j’avais toujours quelques astuces pour faire perdre une partie de l’efficacité des frappes ennemies. Prenant donc un fort appui sur le sol, je repliais ma tête sous mes bras, cachant mes points vitaux par la même occasion. Je vins donc à utiliser la même ruse que la dernière fois, dans son principe. En mouvant mon corps dans le sens de l’attaque, j’absorbais une partie des dégâts avant qu’ils m’atteignent.

Si dans l’idée, c’était vraiment très bon selon moi, cela ne me permettait pas de m’en sortir indemne, loin de là. J’en vins même à lâcher mon arme à cause de la douleur… Toutefois, je tenais toujours sur mes jambes. Et surtout, je n’avais pas encore perdu. Bien que je ne sentais presque plus mon bras gauche et que le sang coulait de ma bouche, j’avais pu patienter et résister jusqu’à y percevoir une faille. Il ne possédait plus aucune garde lors de son déluge… J’avais juste à attendre le bon moment pour contrer.

Je savais ce que je faisais. Un coup spécial ? Non pas vraiment… Juste une frappe qui possédait toute ma dévotion, qui utilisait toute ma technique et toute ma précision. Avant que je ne puisse plus supporter ses attaques, je laissais parler mes poings une fois encore, y portant une certaine foi indescriptible. J’avais foi en mon style… Et mon style n’était pas qu’à l’épée.

Mouvant mon corps de sorte à ce que mon côte gauche se trouve face à mon adversaire, je me déplaçais d’un puissant et rapide pas chassé afin d’effectuer un nouveau coup de poing revers. Néanmoins, cette fois-ci, ce n’était pas son cœur que je visais, mais la pointe du menton. Qu’importe si ses muscles bloquaient mes attaques… Si je frappais à cet endroit, cela allait sûrement faire son effet et me laisser le temps de récupérer mon arme et de finir le combat. Non, ce n’était pas la seule utilité de cette riposte. Un choc à cet endroit était extrêmement bouleversant et pouvait se révéler destructeur. Voilà ma réponse de mon poing vide face à tes poings remplis… Un poing peut-être vide, mais libre.
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Lun 5 Mar - 10:07

Il existe un point faible chez tout les combattants. Un point faible car même si ton corps était un amas de muscle, tu ne pouvais pas le protéger.
C'était ton putain de menton. Ton menton était un point tellement faible qu'un coup dedans, quelque soit ta corpulence, pouvait te mettre K.O. ou au moins en position pour prendre salement.
Une expérience que Gray avait vécu dès sa jeunesse dans les combats de récré.

Son adversaire réagissait particulièrement bien à son enchaînement. Il avait suivi l'impact des poings de Gray pour en diminuer l'effet. Bonne tactique, le colosse aurait fait la même.
Toutefois, le Colosse avait un minuscule avantage dans l'attaque de son adversaire.

Gray était petit. Plus petit, et sensiblement que son adversaire. Ce qui voulait dire que son adversaire, pour son revers, devait placer un mouvement descendant en prime.
C'était quelques dixièmes de secondes, tout au plus.

C'était les quelques secondes dont il eu besoin pour mettre son menton dans son cou. Une vieille technique de garde de combat de rue. Une des rares défenses efficaces du menton et contre les étranglements. Il fallait juste serrer les dents ensuite.

L'impact arriva. Gray sentit une ou deux dents se desceller. Mais il était toujours debout.
Le colosse bougea pour retourner un coup de poing vers son adversaire... Avant de tituber en arrière.
Damn. Gray reconnut les symptômes. Sa garde... Avait été un chouïa trop lente. Ou alors, son adversaire était doté d'une bonne musculature. D'une grande précision...

"Abeille..."

Murmura Gray, la tête qui tournait. Son adversaire... Il... Allait le frapper. Gray était vulnérable.
Les plaies de Gray saignaient également. Si celles sur les poitrines le faisaient simplement souffrir, celle sous ses côtés lui faisait perdre pas mal de sang. Son coup de laisser l'attaque le pénétrer avait marché, mais cela lui avait fait prendre un coup plus important que prévu.
Le sang imbibait ses vêtements.
Le colosse regarda son adversaire. Il... N'était pas assez rapide. Plus fort, plus endurant.
Moins rapide.
une guêpe pouvait tuer un humain en le piquant de manière répété, malgré la différence de corpulence.

Le Colosse eu le tournis.
Avant de hurler

"DA WAAAAAAAAAAGH !"

Hurler, car il fallait reprendre l'ascendant psychologique. Hurler car son adversaire allait tout donner dans cette dernière attaque. Hurler car... Car son adversaire l'avait principalement attaqué de face. Même avec ses mouvements étranges. Sauf avec sa technique bizarre sur les côtés.
Shaporo l'avait affronté de face.
Alors il allait lui rendre grâce... En lui fonçant dessus. Ses habits rouges de sang.

Un fait que Gray avait toujours trouvé amusant. Le Rouge, cela faisait aller plus vite. C'était une constante dans la vie. Le Rouge. Allait. Plus vite.
Cela incluait le colosse dans sa Waagh. Cela incluait le colosse qui courait maintenant que l'étourdissement s'atténuait.
Car l'homme pouvait toujours utiliser une putain de tapette pour écraser les guêpes et les mouches. Et lui, c'était une tapette King size.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Lun 5 Mar - 16:58

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Son assaut avait beaucoup plus endommagé mon corps que je ne le pensais. Après avoir exécuté, j’arrivais à ressentir les effets de ses attaques. Sans doute avais-je quelques côtes fêlées, voire brisées… Et peut-être même que l’os de mon bras gauche en avait pris un coup aussi. En tout cas, toute cette pression me donnait du mal à rester debout. Mes jambes ressentaient les blessures que j’avais reçu. Par conséquent, j’avais perdu de ma mobilité et donc d’une de mes principales forces.

Ceci dit, la riposte que je lui avais infligé n’avait pas l’air d’être sans effet. Alors que je redoutais qu’il contre-attaque à son tour, lui qui avait déjà armé son poing, il tituba en arrière le bloquant dans ses mouvements. Je lâchai alors un soupire qui mélangeait le soulagement et le souffle d’un effort. Avec cela, j’avais vraiment le temps de répit que je cherchais… Mais je ne savais pas si je pouvais en profiter, que ce soit pour attaquer ou pour me reposer. Son dernier assaut m’avait bien amoché, assez pour me recouvrir de sang.

Toutefois, à ce moment-là, le chasseur de prime était vulnérable. Il l’était oui… Et pourtant, malgré la volonté que j’avais de le frapper, mon corps refusa de mouvoir afin d’agir et de plier le combat en remportant la victoire. Ce n’était donc pas que je n’avais pas su profiter du moment… Mais plutôt que je pas pu le faire. Néanmoins, je réussis à faire quelques pas en arrière histoire de me mettre hors de portée de ses frappes, par précaution.

L’adrénaline qui était redescendue entre temps venait tout juste de remonter lorsque le cri de la masse musculaire se fit entendre. C’était le signe du « Ce n’était pas encore fini. » Instinctivement, je me remis sur la défensive. Je ne savais pas à quoi m’attendre en premier temps, mais je ne pouvais plus risquer de me prendre le moindre coup… Surtout que je n’avais que très peu de moyen de riposte sans mon arme… Je n’en avais qu’un. Byakko. Mon style qui utilisait purement le corps à corps… Mon repère de technique n’était pas rempli à ce jour, mais la seule qui s’y trouvait pouvait venir à bout de ce type. Si j’avais pu l’affecter avec une attaque au poing, cela pourrait marcher.

Bien que mon bras gauche était inutilisable, j’avais toujours mon fameux poing droit qui avait pu le faire chanceler. Je devais concentrer mon énergie restante sur celui-là, histoire d’asséner un dernier coup pour le calmer.

« C’que je dois pas faire pour démontrer ma supériorité… », murmurai-je sous un grand sourire.

J’attendais alors fermement mon adversaire. Dès lors qu’il commença à courir, j’avais approximativement compris ses intentions. Une charge pareille était son mouvement final à lui aussi. J’avais gagné. Jambes, bougez ! Bougez… Bougez !!!

Dans un grand effort, je fis une rotation sur moi dans le but d’éviter de me prendre ce tank en pleine face au dernier moment. Ouaip, c’était toujours à l’instant précis qu’on croit avoir touché une personne que l’attention et la dévotion dans une attaque étaient la plus faible. C’était donc la bonne seconde pour éviter. Sur certains cas, il était plus dur de la trouver, cette fameuse seconde… Mais dans d’autres, comme celui-ci, il était bien plus aisé de le faire. Ce qui facilita la tâche fut surtout qu’il se contenta de foncer sur moi, sans essayer de me surprendre… Et comme j’étais un maître du rythme, j’avais pu casé mon ultime technique de ce duel.

Tournant donc sur moi-même en me déplaçant légèrement sur ma gauche, je laissais mon bras droit absorber la puissance de l’inertie de la rotation pour la transmettre au bout de mon poing, afin de la déferler au niveau de la nuque du petit colosse depuis mes phalanges. Je ne cherchais pas à le tuer avec ce mouvement, mais surtout de le mettre hors d’état. Avec sa masse musculaire inhumaine, j’étais sûr qu’il n’allait pas succomber… Je n’étais même pas certain que cela puisse avoir l’effet escompté, mais cela n’allait pas le tuer… Au mieux, l’assommer.
Luv'


Byakko, Griffe du Lion:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Lun 5 Mar - 18:27

Gray était un taureau, et son adversaire, un matador.
Quel dommage que Gray n'ait jamais appris à se battre contre des poupées. Il n'a pas peur de la douleur. Il n'a pas peur de souffrir. Il n'a même pas peur de la mort. Il a juste peur que l'on ne l'esquive encore... Que son coup n'arrive pas à porter.
Note à soi-même. Le combat en forme de tournis de ce mec était cool pour les contre-attaques. A développer de son propre côté pour s'améliorer.
Shaporo l'esquiva.

Gray gaina ses muscles par instinct. Par réflexe. Au bout de la 4ème fois, on finissait par retenir le style de Shaporo : Esquive contre-attaque. Esquive Contre-attaque.
Le coup percuta la nuque de Gray et ses muscles.
Le poing déclencha un choc électrique dans le corps de Gray.
Le mastodonte mit un genoux à terre.

Le Bibliothécaire regarda la scène, hébété... Le primate regarda la scène, avant de hurler...

"OOOOOOOOOOOOOOOOK !"

"WOOOOOOH !"

Apprendre. S'améliorer.
Le Style de Gray était vide. Simple. Longtemps, son physique avait suffi. Longtemps, une répétition brute et méchante des coups afin de s'améliorer avait été efficace pour affronter son adversaire.
Des cases à remplir. Des cases à cocher, à améliorer. A prendre chez autrui.
Shaporo.
Gray ferma les yeux, alors qu'il balança son bras et son tranchant en arrière. Là où il y avait le bras gauche de son adversaire.
Quand on donne un coup, on est localisable...
Le Colosse se redressa... En faisant craquer ses poings, tout sourire.

"BON DIEU CA FAIT 2 ANS QU'ON M'A PAS FOUTU DANS CET ETAT !"

Le Colosse était hilare. L'Orang-outang s'inquiétait pour Gray qui souriait malgré ses blessures et sa respiration rauque.
Il comprit pourquoi quand le colosse banda ses muscles au maximum. Ses vêtements explosèrent sous la pression musculaire, alors que les saignements semblaient se faire moindre.
Son torse arborait une tonne de coupure sur la face et une sur le dos.
Gray se retourna pour faire face à son adversaire...
Et cracha un peu de sang. Les coups l'avaient bien atteint, même s'il semblait plus taillé dans le roc qu'autre chose.

"Chapeau rond ! Je te remercie ! Grâce à toi, je vois mieux comment m'améliorer ! Pis tu m'as pas l'air d'un mauvais bougre."

Le Colosse campa sur ses pieds... Et son sourire disparut.

"Alors, c'est pourquoi, je veux pas que tu deviennes un pirate et un criminel. "

La force n'est pas pour servir ses intérêts... Mais pour servir les autres. Gray serra son poing une nouvelle fois, et sa jambe se durcit sous la contraction musculaire.

"Maintenant, je suis prêt à te recevoir."

Le Colosse l'attendait. Sa parlote lui avait permis de reprendre un peu de souffle. Sa vue se faisait trouble. S'il ne chargeait pas son adversaire, c'était parce qu'il savait qu'il ne pourrait pas faire tant de mètres que cela. Son corps... Ce qu'il affichait. Cette assurance... C'était une comédie. Perte de sang, et dégâts sur les nerfs, bien concentré sur ses zones vitales. Le Colosse guérirait rapidement, mais il savait que ce serait son dernier échange de coup possible.
Il ne pouvait littéralement plus que l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Lun 5 Mar - 22:26

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Huff huff… Je l’avais forcé à mettre un genou à terre, c’était bon signe… Mais mauvais en même temps. Même si je l’avais blessé, il n’avait pas chuté comme prévu, ce qui voulait dire qu’il avait encore assez de ressource pour rester éveiller et supporter son poids. Moi, je n’en pouvais plus. Il me restait que très peu de force, ayant concentré approximativement tout mon énergie dans mon dernier coup, m’en laissant donc juste assez pour pouvoir marcher et rester debout, à peine.

Tss ! Il vint en plus me frapper sur mon bras déjà abîmé en balançant son bras en arrière sans même me regarder ! Et merde… Suite à cela, il se relevait et semblait tout joie. Il voulait encore continuer ? A quel point était-il endurant ce type ? Fort heureusement, son coup avait visé ma partie gauche qui était déjà inutilisable dans ce combat… Si je mettrais plus de temps à la soigner, cela n’affectait que très peu à mes capacités défensives et offensives sur le moment. Ceci dit, je n’en avais pratiquement plus sur le moment…

Si seulement je pouvais atteindre mon sabre, je pourrais sans doute faire un assaut supplémentaire… Mais là, je n’avais pas la puissance pour traverser son armure de muscle sans l’aide de mon arme. Du temps, il me fallait encore du temps avant de pouvoir me mouvoir jusqu’à elle. Et tant mieux qu’il me parlait le chasseur de prime, cela me permettait de me rétablir un minimum. Avec le résultat d’un acharnement pareil de chaque côté, je doutais qu’il cachait ses blessures… Mais je ne savais pas de quel ampleur elles étaient. Peut-être étaient-elles réellement anodines au point qu’il puisse sourire de la sorte. Si c’était le cas, j’étais vraiment mal… Mais, je me devais de tenter le bluff. Je bernais les gens depuis ma tendre enfance. Le mensonge était aussi utile dans un duel.

« Vous améliorer ? Eeeeeh… Peut-être serez-vous un défi digne de moi plus tard… Croyez-vous vraiment que je serai prêt à abandonner mon rêve puisque vous l’avez gentiment demandé ? Je vois bien que vous tenez à peine debout. Inutile de continuer le combat, j’ai déjà gagné, c’est une évidence. »

Tiens bon. Pour jouer ce rôle, tu dois souffrir, mais ne le montre pas. Souris. C’est ça, souris. Joue sur la confiance. Aie l’air bien moins blessé que tu ne l’es… Fais des grands mouvements pour accentuer ton jeu, cela faisait toujours son effet. Maintenant, avance peu à peu. Tiens bon… Tiens bon.

Je lui tournais autour pour venir ramasser mon katana. C’était étrange qu’il m’incitait à venir à lui sans avoir bougé pendant que je marchais lentement. Si j’aurais été à sa place, je n’aurais pas attendu que mon adversaire récupère un atout lui offrant une énorme chance de gagner… Peut-être avait-il peur de mes contre-attaques ? Je l’avais endommagé plusieurs fois de cette manière, et les dégâts sur le cerveau et sur les points de pression incitaient indirectement à se mettre sur la défensive… Peut-être. En tout cas, moi qui commençais à désespérer reprenais espoir en empoignant le manche de mon sabre en main. Je pouvais toujours gagner sans avoir à ressortir ma technique ancestrale de la fui-… Retraite stratégique.

« Alors ? Pourquoi ne venez-vous guère à moi ? Avez-vous peur ? Non non. Vous ne pouvez pas bouger n’est-ce pas ? Admettez juste votre défaite, et je viendrais pas trancher ce qu’il reste de votre énergie qui vous maintient encore votre état de conscience. », dis-je en pointant ma lame en sa direction. Pitié, faites qu’il soit berné par mon petit jeu et qu’il mette de côté sa fierté… Je n’avais vraiment plus de force pour attaquer moi…
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Mar 6 Mar - 15:22

Les mots de Shaporo eurent un effet sur Gray... Mais pas celui escompté. Gray était un fan de la baston. Il adorait les adversaires forts, et de préférence plus que lui. Son adversaire préféré restait le vieux sabreur aveugle... Il ne lui arrivait pas à la cheville, même maintenant, mais simplement s'en souvenir faisait bouillir le sang de Gray.
Le petit gros sourit béatement et se mit à avancer sans se précipiter... Il ne pouvait pas courir dans une vague, mais marcher ? Il le pouvait encore.

"QUOI ? T'ES ENCORE PLUS FORT QUE CA ? MAIS C'EST GENIAL !"

Le Colosse continua de bander ses muscles autant que possible, tout sourire...

"Que je perde ou que je gagne, ce n'est pas l'important. C'est que je tienne pour mes convictions qui compte. Que tu tiennes pour les tiennes, je respecte cela. C'est le crime, et le déni d'autrui que je ne supporte pas ! Être pirate est pas la seule manière d'atteindre son rêve !"

"OOOOOOOOK !"

"EXACTEMENT COMME DIT MON POTE !"

Ce que dit l'orang-outang resta un mystère, ce dernier se contentant de regarder le combat, avec des bananes. Son ami détesterait qu'il intervienne pour lui donner un avantage, même quelconque...
Mais qu'avait donc prévu Gray ?
Le Colosse... Il... Il ne marchait pas sans plan quand même ?
Son esprit combattif était probablement son principal moteur. Mais ce n'était pas avec de la volonté pure que l'on gagnait les combats. Alors comment ?

"DA.... "

Le colosse leva la jambe... Avant de la rabattre sur le sol, puissamment.

"KIIIIIIICK !"

La roche se leva sous l'impact, alors que Gray lui asséna un violent coup de pied retourné pour l'envoyer sur Shaporond.
La douleur de la blessure sur ses côtés le fit grimacer... Mais la douleur était ce qui lui permettait de ne pas tomber dans l'inconscience. En revanche, il pouvait continuer avec... Une dernière attaque... Une attaque qui rassemblait tout ce qui lui restait. Ses bras partir en arrière, mais cette fois, ils n'étaient pas fermés. Ils étaient ouverts. Deux lames.
Gray ferma la distance qui restait entre lui et Shaporo, d'un grand bond...
Telle une mante religieuse, il lança ses deux bras sur l'épéiste.

"LA MAIN QUI COUPE !"

Hurla-t-il une nouvelle fois pour maintenir son esprit combattif à flot. C'était... Tout ce qu'il avait. Ses bras s'abattirent avec fracas... Puis, terminer un combat contre un épéiste avec une technique inspirée par les épées semblait sympa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Mar 6 Mar - 18:44

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
Et merde. Ma tentative d’intimidation n’avait pas l’effet que je le souhaitais, au contraire même. Cela l’avait regonflé à bloc. Tss… Il y avait vraiment des gens assez fou pour aimer se faire botter le cul… Après, je ne juge pas les goûts et les couleurs, mais il faut avouer que c’est un peu étrange. Personnellement, il était vrai que les combats me plaisaient, même si je ne cherchais pas cela à tout prix. Cela dit, ce n’était pas pour autant que j’aimais perdre ou me prendre des coups à en pisser le sang. A mon goût, j’avais déjà bien trop morflé.

Quoi qu’il en soit, il n’avait toujours pas compris pour quelles raisons je me battais. Je n’étais même pas certain d’avoir énoncé mon objectif à ce type. J’étais suffisamment mal en point pour ne pas réussir à me remémorer nos dires. Tout ce dont je me rappelais était les coups et les mouvements qu’il avait fait, ainsi que ce que j’avais fait de mon côté pour les esquiver ou les contrer. Autrement dit, j’avais imprimé la façon dont je devais me comporter pour me battre contre lui, et c’était amplement suffisant.

Avec son dialogue, j’avais pu reprendre des forces. Ce n’était qu’un petit temps de repos, mais c’était un instant crucial pour la suite des événements, pour chacun de nous deux. Un dernier gros effort… Je pouvais sans doute ne lancer qu’un assaut final avant de ne plus pouvoir tenir sur mes jambes. Cela valait-il le coup ? Devrais-je forcer pour fuir le combat ? Ce duel se serait produit par le passé, je n’aurais pas hésité… Toutefois, en parti à cause de Kyle, une certaine fierté guerrière s’installa en moi. De cela en vint l’envie de terminer mes combats en tant qu’homme, à faire face à la difficulté… Eh ! J’étais étrange aussi après tout.

Montrant un large sourire une fois que le colosse se mit à bouger, je me mis sur mes gardes. Un assaut. Un seul. C’était tout ou rien. Il fallait bien que je choisisse ce que je pouvais faire. Mon bras gauche était trop amoché… Non. Serre des dents, Héros Chapeau. Tu sais très bien que ça va faire mal. Tu sais très bien à quel point tu es mal. Mais tu sais aussi comment tu peux gagner. Tu le vois. Alors… Bouge ! Bouge !!!

Ô lumière de l’espoir qui brille en mes pupilles… Ô adrénaline des ténèbres qui traite mes douleurs… Faîtes savoir que j’ai ce qu’il faut pour mériter le titre de génie.

Ce petit gros avait encore assez de force pour briser la roche à l’aide d’un violent coup au sol. Il se servit par la suite des morceaux qui s’étaient projetés dans les airs comme d’un projectile. Fort heureusement pour moi, il ne s’agissait pas d’une montagne mais plutôt d’un caillou, approximativement de la taille d’un ballon. Je ne cherchais pas à l’éviter, essayant de conserver mes forces dans mes jambes pour une future action. A la place, je vins à trancher en deux le bout de terrain volant avec un ample mouvement vertical.

Si j’avais réussi à contrer son attaque, elle n’agissait qu’en tant que diversion. En effet, le musculeux s’élança alors sur moi, balançant ses deux bras en ma direction. Que faire ? Parer ? Esquiver et riposter ? Contrer !? Pas le temps de réfléchir ! Je ne cherchais pas le moyen de remporter la victoire, je ne pouvais plus construire de plan dans ma tête par manque de temps. Cependant, je n’avais pas abandonné. L’heure était enfin venue pour lui de goûter à mon style Kirin.

Je fis donc un mouvement horizontal, comme si je venais interposer mon sabre entre mon corps et ses bras de sorte à créer un conflit de force. Bien que je tenais mon arme que de ma main droite, je vins rapidement utiliser ma seconde main qui vint soutenir sa jumelle, augmentant ainsi la vitesse de la coupe, changeant son rythme par la même occasion en plein geste.

« … Brisement ! »
Luv'


Kirin, Brisement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo

avatar


☠ Messages : 87
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 22
☠ Berrys (x1000) : 18968
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : NOPE
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 3854

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Mer 7 Mar - 14:07

Gray vit le temps se ralentir. Son attaque était parti en première, ce qui compensait la vitesse supérieure de Shaporo tant que son attaque était à une main. Ca et le momentum du sabre. Deux avantages qui normalement lui permettrait d'atteindre sa cible le premier et de mettre KO le sabreur.
Puis, il vit, incapable de réagir, ses mouvements déjà engagés, le geste de Shaporo. Son autre bras, censé être inutilisable après le coup de Gray, venait de se ranimer dans un dernier éclat de vitalité pour frapper le colosse.

La lame accéléra brutalement sa descente alors que Gray souriait. Il... Avait encore des progrès à faire. Merci Shaporo. Il pouvait encore s'aiguiser.

Les bras de Gray étaient presque sur les côtes de Shaporo quand le sabre de ce dernier percuta violemment la clavicule de Gray. Un craquement sonore se fit entendre, preuve que le sabre avait profondément entaillé la chair du colosse.

Les bras du nabot s'immobilisèrent à quelques centimètres de leur cible. Ils avaient perdu leur inertie. Leur force.
Les deux tronc retombèrent sur les côtés d'un Gray qui souriait, satisfait du combat. Ses yeux étaient toujours ouverts, mais il était inconscient. Toujours debout.

En lui, le Colosse foutait des claques à son ki bestial.

"LAISSE MOI SORTIR ! ON PEUT GAGNER !"

"SAUF QUE TU RISQUES DE LE BUTER !"

"ET ALORS ?"

"ALORS CE N'EST PAS BIEN !"

Le colosse retenait la bête à deux bras. Hors de question de la laisser sortir. Oui, la Bête ignorait la douleur et la fatigue. Ce n'était pas une raison pour l'utiliser. Un jour, il la laisserait jaillir car cela serait la seule solution. Car cela sera le moindre mal.
Les biceps du colosse grossirent alors qu'il étranglait ce loup en lui.

"CE. N'EST. PAS. JUSTE."

***

Dans le monde réel...
Le colosse était donc inconscient, avec un grand sourire. La lame était toujours enfoncée dans son épaule, quand un orang-outang arriva avec un drapeau blanc et un brancard.

"OOOOOK."

Dit-il en l'agitant, pour convaincre le sabreur de pas faire l'idiot... Le primate ne l'était pas non plus et il tenait à la distinction entre combattant et non-combattant.

"Oook oook oook."

Expliqua-t-il, tout en dégageant délicatement la lame du corps de son ami. Le Bibliothécaire le prit par les épaules et le déposa sur le brancard.

"Oook ook !"

Fit-il enfin, sévèrement en regardant Shaporo. Effectivement, il n'avait pas tort. Le sabreur était un sacré sacripan et il se devait de le dire. Même si ce n'était pas des termes aussi polis qu'il avait employé. De surcroît, il était improbable que ce dernier le comprenne en fait. Au pire il le prendrait pour un primate de compagnie mais bon.

"OOOOOK."

Acheva-t-il de dire, tirant son brancard et laissant en plan un Shaporo qui souffrait sa race. Direction l'infirmerie du Colisée. Ils auraient des gens pour soigner Gray là-bas... Bon. Au moins, ce dernier ne serait pas triste de la défaite : vu son sourire, il semblait heureux.
L'orang-outang soupira. Son ami était un maniaque et un jour cela lui couterait la vie, merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine de l'Eden Garden


☠ Messages : 149
Réputation : 0
☠ Âge du Personnage : 20 ans
☠ Berrys (x1000) : 15019142
☠ Localisation RP : South Blue
☠ Fruit du Démon : Aucun
☠ Haki : Aucun
☠ Dorikis : 4854
Capitaine de l'Eden Garden

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   Mer 7 Mar - 21:03

「 Ours de combat 」

Ft. Gray Ashura
J’avais gagné. Oui, j’avais gagné… Le surplus de vitesse que j’avais octroyé à mon attaque grâce à ma seconde main m’avait permis de combler l’avance de la frappe du colosse, et même de la surpasser pour pouvoir le toucher en premier. Et ça, ce moment-là, c’était crucial pour le résultat du combat. Grâce à une coupe bien placée, j’avais pu immobiliser le chasseur de prime. Ceci dit, moi aussi je ne pouvais plus bouger, en quelque sorte. Je n’arrivais pas à retirer la lame de sa chair, et je n’arrivais pas non plus à marcher. N’ayant fait que peu de mouvement, je pouvais encore tenir debout… Mais, j’étais presque aussi blessé que mon adversaire, peut-être même plus. Et en sachant cela, je redoutais encore du muscle ambulant. Bien que celui-ci ne bougeait plus, il n’avait pas l’air d’avoir perdu conscience. Sans doute était-il dans un état identique au mien, ne pouvant pas bouger pendant quelques secondes… Non, toujours rien. Mon bras gauche, lui, tomba le long de mon corps. Je ne le sentais plus. L’os était sûrement cassé et j’allais mettre un moment avant de le soigner. Du côté de l’ennemi, toujours rien. Aucun mouvement. J’avais gagné.

Me persuadant donc de cela, je relâchais un peu la pression, histoire d’utiliser plus efficacement la respiration. Si jamais on décidait de m’attaquer à cet instant précis, j’étais sans doute fini. Eh. Et voilà que je voyais un primate agir en tant que médecin en ramenant un brancard pour le petit gros que je venais de battre. Étais-je si blessé au point que ma perception de la réalité soit autant altérée ? Sans doute… Je n’arrivais même pas à comprendre ce qu’il disait. Chacun de ses mots semblaient être un ok presque nonchalant. Toutefois, je n’avais pas à le battre. Je n’aurais pas pu le faire de toute façon.

Après avoir retiré mon arme du bonhomme, ce singe le mit sur le brancard qu’il avait apporté avant de déguerpir. C’est ça, fuit. Attendant donc une petite minute, histoire qu’il s’éloigne un peu plus, je vins m’allonger au sol dans le but de mieux récupérer. C’était enfin fini. Reprenant donc lentement mon souffle et mon énergie, je ne pouvais toujours pas mouvoir mon bras… Tss. Je devais sans doute me rendre au même endroit que l’espèce de gorille allait. L’infirmerie du Colisée… Non. Trop dangereux. Quitte à perdre de l’argent, j’allais me faire consulter par un médecin de la ville.

Recevant donc quelques traitements, mon bras put être sauvé. Enfin, pas totalement. Je ne devais pas la bouger, ou du moins essayer de ne pas la bouger, mais elle finirait pas se soigner avec le temps. Quoi qu’il en soit, je n’avais pas de séquelles définitives de ce combat, et c’était pour le mieux. Et le meilleur dans tout cela, c’était que j’avais fini par trouver quelqu’un d’intéressant pour rejoindre mon équipage alors que je me reposais dans une auberge. La chance me venait lorsque j’étais au plus mal hein… Ce n’était pas si mal, au final…
Luv'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jolly-roger.forumactif.com/t727-shaporo



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ours de combat [Ft - Gray Ashura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ours de combat [Ft - Gray Ashura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gradins Combat 4 (Gray, Jerenn, Travis, Tsukiyo)
» [FB] - La tentation des pirates [Pv : Gray Ashura]
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jolly Roger :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Saint-Urea-
Sauter vers: